Celette, l’histoire d’un wiki-hacking réussi – épisode 7 : les disciples du professeur Le Moal

Tels des petits Poucets, les Celettes sèment ci et là des cailloux évoquant leur parcours personnel. Ici nous voyons que l’aventure de la labellisation de la fiche consacrée au Lycée Saint-Cyr n’était pas du tout anodine et nous amène tout près de l’extrême droite, sinon en son sein.

Dans la nuit du 14 au 15 février 2011, Celette démarre une fiche consacrée à Frédéric Le Moal (historique), historien alors professeur au Lycée Saint-Cyr, celui où Celette-A n’a pas fait ses étude et que Celette-B « connaît bien » (cfr. Celette, l’histoire d’un wiki-hacking réussi – épisode 2 : Le virage). Le 16 juin 2011, la fiche n’est toujours qu’une ébauche sans aucune soucre – elle ressemble même tout à fait à un copier/coller de 4e de couverture – et le pseudo Roidecoeur vient poser un bandeau {{admissibilité à vérifier|date=juin 2011}} ; dans l’heure, une Celette vient retoucher la fiche mais n’apporte toujours aucune source. Le 17 novembre, Celette enlève le bandeau en lousdé, commentant son édition par « absence d’explication en PdD… » qui est alors vierge. Ce n’est que près de trois ans après la création de l’ébauche que Thontep (bien connu des wikipédien pour ses nombreuses références à Boulevard Volataire), et non Celette, apporte enfin une source secondaire ; cependant, celle-ci émane d’une revue du ministère de la Défense et n’est pas centrée sur le Le Moal mais sur un de ses ouvrages. Le 7 février 2017, il n’y a toujours qu’une seule source et Pro Patria Semper/Nomen ad hoc (cfr. Pro Patria Semper, l’étoile montante de l’extrême droite sur Wikipédia) commente « non admissible, ce sembl » [sic] mais évite d’apposer un bandeau adéquat. L’administratrice Lomita reverte une moquerie d’IP le 30 septembre 2017 sans rien faire de plus : elle sait qu’on ne peut pas contrarier Celette. Vient une IP attentive qui corrige une incohérence : « on lisait dans la rubrique « études » que Le Moal était « doctorant » et deux lignes plus bas on mentionnait sa thèse publiée ».

Assoir la notoriété de Le Moal coute que coute

Le 16 mai 2018, plus de sept années après l’ébauche de Celette qui entretemps a exigé des milliers de fois des sources de la plus haute qualité pour la moindre virgule, la fiche ne contient toujours qu’une seule référence non-centrée et Salim974 lance tout à fait logiquement un débat en suppression. Le bandeau rouge étant insupportable à Celette, elle revient le lendemain avec quelques trouvailles qu’elle a du mal à défendre en page de discussion :

  • une interview de F. Le Moal au Figaro Vox ; or Celette sait parfaitement qu’une interview est considérée comme une source primaire sur Wikipédia et est donc inadmissible ; par ailleurs, Celette tronque la référence en ne mentionnant pas qu’elle est issue du Vox, succursale du Figaro publiée sur internet seulement et dédiée aux opinions de la droite dure qui partage plusieurs de ses chroniqueurs avec Valeurs actuelles et Boulevard Voltaire ;
  • une simple mention en bibliographie dans une émission de France Culture, même pas une source donc ;
  • un article à propos d’une ouvrage de F. Le Moal dans Le Soir (Belgique) ; pas une source secondaire centrée sur le sujet donc, seulement la revue d’un ouvrage ;
  • un article dans Le Figaro Magazine à propos du même ouvrage mais dont on ne trouve très étrangement aucune trace en ligne et qui est vraisemblablement une fausse référence.

La fiche est sauvée par un débat (PàS) totalement manipulé et faux-cul car il n’y a à l’époque toujours aucune source secondaire centrée sur F. Le Moal.

  1. Celette vote bien sûr pour la conservation mais sans apporter une seule source.
  2. Pro Patria Semper/Nomen ad hoc retourne sa veste avec un argument totalement irrecevable : Le Moal a été « publié chez un éditeur ayant pignon sur rue (Perrin). Avec un service de presse pareil, il doit évidemment y avoir des recensions de ses ouvrages dans la « grande » presse. Reste à les trouver et les référencer. » On cherche encore en 2019.
  3. Jean-Jacques Malosse, docteur en physique, spécialiste de météo et pilote de planeur est capable de ça : « Cette personne a publié et pas mal, cela me suffit. Que ce chercheur soit bon ou mauvais, je ne peux pas juger. En outre, il n’y a pas de source dans le journal L’Équipe, et alors ? De plus, est-ce que les fouteux de service ayant leur fiche publient ? Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 17 mai 2018 à 16:30 (CEST) »
  4. Le très suspect Hohenlinden, apparu en septembre 2015 et porté disparu depuis novembre 2018 après seulement 873 éditions, qui se consacrait presque essentiellement à la noblesse et au clergé du Moyen Âge, vient bourrer l’urne avec pour seul argument « Trois ouvrages chez Perrin. ».
  5. Le prolifique Elnon, qui contribue essentiellement sur le Tibet, fait fit des critères de notoriété malgré sa présence quasi quotidiennement sur Wikipédia depuis juin 2006. Son imparable démonstration tient en deux mots : « Historien connu. »
  6. Place Clichy, présent sur Wikipédia depuis août 2007, ne comprend pas plus les critères de Wikipédia malgré 11 années de présence puisqu’il/elle précise : « Je note de plus qu’il a reçu des prix pour ses travaux, tels que précisé dans l’article. » Concernant le Prix de l’Académie des sciences morales et politiques, ses récipiendaires passés n’ont pas tous une fiche Wikipédia, loin s’en faut ! Quant au « prix du Mémorial du Front d’Orient » pour lequel il n’y a aucune référence dans la fiche, s’il existe, il est ultraconfidentiel.
  7. L’étrange Wik8dude, apparu en octobre 2014 et porté disparu depuis avril 2019 ajoute à nouveau source primaire (interview) en référence. Il/elle vote donc pour la conservation.
  8. Notre cher CMI 2017/Le conteur momentanément indisponible/Giorgio01 etc, toujours aussi près des Celettes nous gratifie d’un « Dans les CAA. » sans l’ombre d’une démonstration.

On notera que ces deux derniers votes arrivent le jour-même de la clôture alors que les suppressionistes sont à 7 contre 6, deux heures à peine avant que Lomita n’enlève le bandeau et acte la conservation. Ça a le parfum d’un bourrage d’urne, ça ressemble à un bourrage d’urne, c’est un bourrage d’urne.

Frédéric Le Moal très à l’aise en compagnie d’Henry de Lesquen lors de la conférence « Le Fascisme, mouvement révolutionnaire qui voulait créer un homme nouveau » © Carrefour de l’Horloge/Radio Athena, date non-précisée (via YouTube)

Nous ne sommes pas plus avancés le 16 juin 2019, date de la dernière modification : toujours aucune source secondaire centrée sur le sujet ! Et bien entendu, rien sur le fait que F. Le Moal a publié dans La Nouvelle Revue d’histoire, classée à l’extrême droite et citée comme source près de 350 fois dans Wikipédia. Aucune allusion à la proximité de F. Le Moal avec les milieux catholiques (enseignement, médias) ni ses interviews pour des médias d’extrême droite (voir YouTube), infiniment plus nombreuses que celles dans les médias sérieux où il est quasi inexistant : Radio Courtoisie, TV Libertés ou le Club de l’horloge (Henry de Lesquen & co.), L’homme nouveau (« pour transmettre et reconstruire la civilisation chrétienne ») de Philippe Maxence lui-même ancien de Radio Courtoisie dont l’émission Le club des hommes en noir a été saluée par Le Salon Beige, etc.

Les ouvrages de Le Moal deviennent des références

Il faut dire que Le Moal soutient une thèse populaire dans ces milieux : le fascisme trouve ses origines dans le socialisme, thème de confusion cher aux Celettes. Concernant son Histoire du fascisme (Perrin, 2018), l’historien Ralph Schor conclu sa revue[1] par ces mots :

Frédéric Le Moal rappelle fortement que le fascisme se distingue de la pensée purement réactionnaire. Certes, mais il y a longtemps que les historiens sérieux ont établi une nette différence entre le fascisme et le maurrassisme, le franquisme, le salazarisme. À trop vouloir tirer le système mussolinien vers la gauche, à l’aide d’arguments parfois fondés, l’auteur finit par quasiment nier la complexité du mouvement qu’il étudie et par minorer ou oublier les emprunts faits par le fascisme aux droites. Le livre offre de nombreuses références mais il présente un plaidoyer qui perd de sa force en étant trop univoque.

Le Moal est aussi l’auteur de « Le Front yougoslave pendant la Seconde Guerre mondiale » paru en 2012. Dès l’année suivante, la fiche correspondante de Wikipédia fait un bon quantitatif dû presque uniquement à Jean-Jacques Georges (JJG) qui finit par contrôler la fiche à 95,6% avant son bannissement. Le délicieux Syndicat des Trolls, toujours bien informé mais malheureusement évasif sur ses sources, affirmait en janvier 2012 déjà que Celette et JJG avaient été élèves de Le Moal au Lycée Saint-Cyr ! JJG précise d’ailleurs, lors de la discussion de labellisation de sa fiche, que l’ouvrage de F. Le Moal a été sa principale source sans trop s’étendre sur le sujet. On note enfin que la version imprimable de la fiche wikipédienne fait 216 pages A5 et que le livre de Le Moal en fait 272. La procédure de labellisation est ouverte le 6 septembre 2015 à 21h20 et les 5 premiers votes arrivent en à peine 3 heures, les 3 suivants en moins de 24 heures ce qui est risible au vu de la longueur de la fiche. Le label « article de qualité » est accordé par une bande de l’entre-soi le 7 octobre 2015.

Le Moal ayant été encyclopédié par les Celettes, il devient source légitime dans la fiche wikipédesque consacrée au fascisme et l’essence de sa thèse devient un longue citation aussitôt remise en cause en page de discussion :

L’insertion dans la section « Idéologie » d’une citation, occupant un paragraphe entier, qui attribue la paternité du Fascisme aux Lumières est extrêmement savoureuse. On peut y lire des affirmations comme « fascisme… mouvement héritier des Lumières », plus loin : « L’héritage de la pensée de Rousseau est très clair dans le fascisme » et encore : « Le fascisme a bien des points communs avec la Révolution française dans sa phase jacobine ». Ces affirmations sont étayées par une preuve indubitable qui laisse le lecteur bouche bée : « deux régimes ont introduit un changement de calendrier : la Convention et l’Italie fasciste ! » L’émerveillement passé, on regarde qui est l’auteur de cette implacable démonstration, qui est ce nouveau Thucydide et on ‘aperçoit qu’il s’agit de Frédéric Le Moal, professeur d’histoire des lycées et collèges injustement ignoré par la communauté des historiens, mais découvert par wikipédia, qui a réparé cette injustice en lui consacrant une page.

En attendant que ce génie obtienne la reconnaissance qui lui est due, je vais (à regret) retirer ce passage.–162.221.201.21 (discuter) 14 mai 2018 à 01:16 (CEST)

Et, comme par hasard, Paname2014 vient défendre la citation à coup de vérification d’IP et demande de blocage, tout en rameutant :

La source me semble correcte et le propos bien attribué. Pour info, l’iP en question est un proxy, ce qui pour le moins étonnant… —Panam (discuter) 14 mai 2018 à 20:37 (CEST)
@Ptitmouk, @Erik Bovin, @Manacore, @Celette, @Lebob, @Tan Khaerr, @Ptitmouk et @Guise c’est un proxy. —Panam (discuter) 14 mai 2018 à 20:43 (CEST)

Et c’est Place Clichy qui vient clore « le débat » : la citation est conservée dans son entièreté.

Chiens de garde virtuel pour l’extrême droite

Lorsqu’en juin 2014 je tombe sur la fiche consacrée au parti flamand Vlaams Belang, je suis frappé par le fait que l’infobox ne mentionne pas son caractère d’extrême doite. J’effectue plusieurs éditions pour corriger ce POV-pushing et apporte 9 références (universitaire, de politologues reconnus, de presse nationale). Le lendemain, Celette – qui a fort bien conscience que l’infobox joue un rôle capital dans une recherche Google – vient annuler ma correction avec un commentaire fallacieux: « Pas une idéologie, un positionnement. » Suivent entre autres Place Clichy et Cheep. Je reviens en janvier 2015 pour rectifier à nouveau l’infobox en commentant l’édition: « cohérence: 2 études universitaires mentionnées dans l’article et l’ensemble de la presse belge qualifie l’idéologie du VB ainsi ». Celette me reverte la nuit même et je tente un compromis le lendemain matin avec « positionnement: extrême droite » qu’elle ne peut plus contrer.

Je reviens sur la fiche en mars 2015 pour quelques précision et la correction d’une citation tronquée où le lourd qualificatif de raciste qui apparaît six fois dans l’article cité (RFI) était devenu séparatiste dans Wikipédia alors que ce dernier mot ne figure même pas dans l’article en question; Celette ose reverter en qualifiant de POV la simple remise en l’état d’une source présente depuis des années sous sa forme tronquée ! Elle va plus loin et qualifie de non-neutre le simple résumé d’un documentaire télévisé. Je reverte, Celette reverte à nouveau … et sort un pseudo-argument outrageusement fallacieux : « POV-pushing. Avoir des idées considérées par Y et Zcomme racistes # être un parti raciste » puis sort une tactique qu’elle manie à merveille : « Passage en force et falsification de source : condamné il y a 11 ans pour racisme, pas un jugement de politologue. Il y a une PdD pour discuter. »

Arrive Lebob, d’origine belge, qui pour une fois défie Celette et me sauve de la R3R en la revertant : « Voir PDD: le racisme est un des fondements du VB; c’est tellement connu que cela en devient trivial ». Le développement de Lebob en PdD est limpide mais Celette s’obtine dans son POV pushing par un pseudo-raisonnement totalement spécieux ; au passage elle dénigre un des journaux les plus sérieux de Belgique (De Standaard) que Wikipédia même qualifie de référence européenne parce qu’elle ne sait pas utiliser Google traduction. Une année passe et Thontep qualifie deux études universitaires signées par les politologues les plus respectés de Belgique de références très insuffisantes.

En 2017 IuvenesIos utilise un ouvrage de géographie ou le Vlaams Belang est mentionné une seule fois en 248 pages pour requalifier le parti « d’extrême droite » en « droite à extrême droite ». En 2018, Orycterop insère une référence bidon (« Erik, 2005, p. 495. ») pour minimiser le racisme du Vlaams Belang, supprime une référence journalistique majeur allant en sens inverse et RésistanceS … et ça reste malgré la clairvoyance de Lykos ! Celette revient une dernière fois en novembre 2019 pour effacer une référence du Parisien sur le neofascisme du parti.


Toujours en 2014, je remarque qu’une IP qui m’est totalement inconnue vient de rajouter sur la fiche consacrée à Bruno Gollnisch un paragraphe concernant ses relations avec le parti raciste et antisémite hongrois Jobbik, citant rien moins que le New York Times pour étayer ce dernier point ainsi que 3 autres références pour le reste du paragraphe :

Le 23 October 2012, Bruno Gollnisch a visité l’Hongrie pour prononcer un discours en l’honneur de Jobbik, un parti consideré par le New York Times comme un parti « anti-Sémite. »31 Dans le discours, Gollnisch a declaré que le Traité de Trianon était « injuste et affreux. »32 33 La condamnation du Traité de Trianon est vue par la Roumanie comme une approbation des prétentions irrédentistes de l’extrême droite hongroise au territoire roumain et comme une affirmation de leurs propos de redessiner la carte de l’Europe34.

Celette reverte : « Il faut une source secondaire CENTRÉE : un média national dont le titre est centré sur Gollnish. Pas son blog ou autre. » Et je la reverte bien entendu : « pas trouvé de règle WP sur la préférence nationale en matière de média; le NYT n’est pas une gazette de 3e zone » et j’ajoute une source centrée française (Les relations ambiguës du FN et du Jobbik hongrois, Médiapart, 5 janvier 2012). Ici c’est Hatonjan (Jonathan Mouton, aujourd’hui titulaire du « siège communautaire » des wikipédiens auprès de Wikimédia France) qui vient au secours de Celette jusqu’à nous accuser de travail inédit (TI). J’enlève donc les références au site de Jobbik et B. Gollnisch mais restaure celle concernant Médiapart et passe en mode discussion alors que Celette prend habilement le relais pour me reverter et provoquer le blocage avec la R3R. Un compte qui m’est étranger se joint à la bataille : « Vous avez deux sources. Cela suffit, meme si ca ne vous convient pas. Le blog de Gollnisch et le site de Jobbik sont des sources acceptables, selon Wikipedia: « Self-published or questionable sources may be used as sources of information about themselves » ». Hatonjan reverte à nouveau puis Superjuju10 (aussi Juste_Juju ou Neiluj10), qui alors est encore administrateur, bloque la page en écriture.

Le passage en page de discussion n’arrange rien car Celette et Hatonjan y développent des attaques en évitant soigneusement de répondre aux questions. Je termine par une petite provocation, me doutant déjà à l’époque de la multiplicité des Celettes :

Je note – avec un certain amusement – que vous dites « nous n’avons … ». Qui est ce « nous« ? Vous représentez un groupe? Vous avez fait l’objet d’une élection? Un « nous de majesté »?

Post scriptum: je tombe par hasard sur l’historique de l’article Elio Di Rupo où vous avez restauré des allégations nauséabondes et calomnieuses. Heureusement que Mogador (d · c · b) était là pour veiller au grain … Avec vous, il semble que ce soit le « faites ce que je dis, pas ce que je fais » qui tienne lieu de seule règle. —Klkktk (discuter) 1 juillet 2014 à 01:55 (CEST)

Nous en restons là et la fiche de B. Gollnisch fait ensuite l’objet d’un lissage grâce à Cheep, d’innombrables micro-éditions de Propatria semper/Nomen ad hoc et Iniți dont la PU présente des statistiques ethnico-religieuses très douteuses sur la Roumanie. Aujourd’hui, la fiche consacrée à B. Gollnish contient 5 références renvoyant à son propre site que Celette et Hatonjan s’étaient évertués à m’empêcher de mentionner en 2014.

Fabrice Ferrer, administrateur de Wikipédia depuis 2011 ©Twitter 2018

 


[1] Ralph Schor, « Frédéric Le Moal, Histoire du fascisme, Paris, Perrin, 2018, 425 p. », Cahiers de la Méditerranée [En ligne], 98 | 2019, mis en ligne le 01 décembre 2019, consulté le 02 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/cdlm/11665


Post scriptum : Racconish, qui a eu la bonne idée de lire ce billet, a procédé à quelques retouches ce 8 décembre 2019 mais sans mentionner la source de son inspiration ce qui est bien dommage mais nous avons l’habitude.

Publié dans extrême droite, Wikimafia | 24 commentaires

Celette, l’histoire d’un wiki-hacking réussi – épisode 6 : La deuxième candidature

Nous avons déjà évoqué le cuisant échec de la première candidature au statut d’administrateur des Celettes en 2011 et leur implication dans les élections bien réelles en France. Nous voici fin 2015 où les Celettes prennent un accent sárközyen et nous font le coup de « J’ai changé ».

Le 18 octobre 2015 à 05h11 ( !), Celette lance un « ballon d’essai » dans la salle de réunion de la coupole (le « bulletin des administrateurs ») :

Bonsoir. À la suite de la suggestion de Éric Messel (d · c · b) [1] sur ma PdD, je lance un ballon d’essai (je ne sais pas si le lieu est approprié ou si une autre page conviendrait mais je tente quand même). L’idée de me re-présenter en tant qu’administrative [sic] me trotte dans la tête depuis pas mal de temps (pour rappel, j’ai lancé une procédure en 2011, qui s’était soldée par un échec). Je pense avoir gagné en maturité, en pondération et en objectivité. Je suis très présente sur WP, connais bien les arcanes, contribue beaucoup (surtout en tant que patrouilleuse même si j’ai quelques labels à mon actif) et à ce titre le balai pourrait me faire gagner un temps précieux pour diverses tâches techniques. Par ailleurs, je vois régulièrement sur le Bistro que la communauté des admins demande des bras en plus donc voilà, je questionne : est-ce que cela vous semble pertinent, de votre point de vue d’admins, de lancer une procédure d’élection au vu de mon « profil » ? Cordialement, Celette (discuter) 18 octobre 2015 à 05:11 (CEST)

Le soutient d’Hégésippe Cormier arrive en moins d’une heure en plein milieu de la nuit:

Pour ce qui me concerne, je me prononcerais favorablement et sans la moindre hésitation, s’il y avait une nouvelle candidature, quatre ans et demi après la première (où j’étais resté « neutre »). Reste à voir si les encouragements sont suffisamment nombreux pour affronter le stress de deux semaines de candidature, assez inévitable lorsqu’on a une personnalité affirmée. — Hégésippe (discuter) [opérateur] 18 octobre 2015 à 05:59 (CEST)

Ceci résonne avec une des révélations du collectif des Celettes ce 23 novembre 2019 :

[…] Accrochez-vous car il est a priori impossible que quiconque ait pu deviner à un moment ce qui va être révélé (mais je précise que trois très gros contributeurs/contributrices dont les noms surprendraient les habitués du fichage par affinités, sont au courant depuis longtemps, après confession, dont 2 admins – qui ont donné leur accord pour que je me permette cette précision –). […] Je n’ai pas à révéler le nom des admin qui étaient au courant mais qui n’ont, je le précise, pas non plus reluis le compte en donnant leur bénédiction. Ils (ou elles) savaient, c’est tout. […]

Et Kirtap de répondre :

Bonjour, eh bien voila ! on en apprend tous les jours. En ce qui me concerne, j’avais donné un vote négatif assez argumenté contre la seconde candidature de Celette, qui était lié à son comportement de contributeur(s) (guerres d’éditions et pov pushing sur Margaret Tatcher). Il se trouve que, dans sa réponse, Celette m’avais parlé d’un « ballon d’essai » sur le BA où il(s) avai(en)t demandé aux admins leurs avis sur sa seconde candidature[7], ce qui, avec le recul me semble assez révélateur du problème présent. Venant de quelque un qui se doutait que de se représenter comme admin(s) pouvait poser un probleme et peut etre [sic] attendait-il une réponse de ceux qui savaient ? Kirtapmémé sage 23 novembre 2019 à 14:23 (CET)

Bien. On apprend donc que ces deux administrateurs/rices n’ont pas donné d’avis sur la page de cette deuxième candidature et on connaît la liste des « votants » et celle des admins à l’époque … malheureusement les 139 cas sont encore trop nombreux pour tirer des conclusions.

N’ayant pas rencontré d’opposition sur le BA, Celette présente donc sa deuxième candidature au poste d’admin le 25 octobre 2015 en se prévalant de ses exploits chiffrés :

Bonjour à tous,

Je suis présente sur Wikipédia depuis 2008, totalise près de 200 000 contributions, 2000 articles créés et 6 articles labellisés. Je peux donc dire que je commence à devenir une « ancienne » et connaît bien les rouages, le fonctionnement, les us et coutumes de l’encyclopédie. Mes domaines d’interventions de prédilection sont la politique, le féminisme ou la place des femmes en politique, Paris, l’Histoire, les arts et l’actualité.

J’ai déjà présenté ma candidature en 2011, qui s’était soldée par un échec. C’était sans doute trop prématuré à cette époque ; je l’admets, j’ai fait plusieurs erreurs, ait [sic] parfois été trop impulsive et/ou peu diplomate. Les 4 ans qui me séparent de cette initiative m’ont je pense beaucoup servi et cet échec m’a fait gagner en maturité. Comme dans toute « vie en communauté », il y a pu avoir des frictions mais j’ai saisi et l’applique que quand un contributeur avec qui j’ai pu être en désaccord propose quelque chose de juste, s’y opposer par pure rancune est délétère [ndlr: euh … c’est quoi le sens de cette « phrase »].

Je représente ma candidature en 2015, après avoir lu pendant plusieurs années sur le Bistro le besoin de nouveaux admins. Il faut le dire, j’ai beaucoup hésité, craignant un résultat négatif. Tout bien réfléchi, je pourrais très bien continuer à contribuer sans être admin, et je continuerai de la même façon si le résultat de cette consultation était négatif, mais je dois quand même reconnaître qu’avoir le balai m’aiderait beaucoup dans les tâches quotidiennes qui sont les miennes lorsque j’épluche l’intégralité de ma liste de suivi (renommages, protection de pages vandalisées en particulier), sans compter que j’aimerais également m’impliquer dans des actions administratives lambda (requêtes diverses notamment, surtout à des horaires où l’encyclopédie est moins peuplée, contribuant surtout le soir, voire la nuit).

Il va sans dire qu’avoir ces outils ne m’autorisera pas à intervenir sur des pages où je suis partie prenante d’un débat. Le but est d’aider là où mon objectivité ne pourra pas être remise en cause.

Celette (discuter) 25 octobre 2015 à 16:35 (CET)

 

Comme par hasard, Hégésippe Cormier vote pour dès 16:40, Starus dès 16:45. Les jeux semblent déjà faits.

La 6e RCU

Pourtant, suite à une suspicion de Guil2027, Albergrin007 – celui qui était soupçonnée d’être un faux-nez de Celette par Sidonie Ruquier en juin 2015 – lance une RCU Celette/Noelle Vermillon.  Les Celettes lancent une RCU identique sur eux-mêmes à 19:21 et la retirent à 19h22 en constatant le « doublon ». Piloter un compte à 10-12 mains reste délicat et entraine parfois des couacs. La RCU est acceptée par Celette et on attend l’acquiescement de Noelle Vermillon … qui a cessé de jouer à Wikipédia six semaine plus tôt, comme c’est pratique! Le « Pierrot » Schlum traite donc la requête en à peine plus d’une heure :

Conclusion : Comme convenu donc, traitement partiel : j’ai donc récupéré l’ensemble des accès de Celette et cherché les utilisateurs ayant contribué à partir de ces plages. La plupart sont de larges plages dynamiques très fréquentées ; je n’ai vu de contributions de Noelle Vermillion sur aucune d’entre elles. Une plage était trop fréquentée et n’a pu être vérifiée, les outils CU étant limités en nombre de résultats. Le traitement de la requête pourra être complet si Noelle Vermillion autorise la vérification de son côté. schlum =^.^= 25 octobre 2015 à 20:28 (CET)

Schlum avait-il compris la multiplicité des Celettes et a-t-il choisi de se taire ? Toujours est-il que les Celettes peuvent pavoiser en affichant une RCU bancale qui prend les apparences d’une disculpation.

La 7e RCU

Le 7 novembre 2015 19:47, le vote est mal engagé pour les Celettes mais tout n’est pas perdu. C’est alors que, comme par hasard, « Ellone V » vient déclarer spontanément deux faux-nez (Ténériffe et Noelle Vermillon) lors d’une RCU sur elle-même et Celette. Requête acceptée à nouveau par le Pierrot Schlum et dans un temps record sans le consentement de Celette !

Conclusion : Je confirme le lien Ténériffe = Noelle Vermillion = très probablement Ellone V, les trois n’ayant rien à voir avec Celette (OS différent, accès différents). — schlum =^.^= 7 novembre 2015 à 20:25 (CET)

Le 29 mai 2016, le compte Ténérif admet spontanément quatre faux-nez sur sa PU : « J’ai contribué préalablement sous les comptes Hoshimaru (2014), Ténériffe (2015), Noelle Vermillion (2015) et Ellone V () dont je n’ai plus aujourd’hui les identifiants. » L’admin Voxhominis bloque les comptes mentionnés le 20 juin sans se poser de questions. Trois jours plus tard, Ténérif cesse ses éditions. Tout cela est merveilleusement bien joué.


Mais regardons d’un peu plus près le discours de candidature de Celette, du grand « storytelling ».

« Je suis présente sur Wikipédia depuis 2008 »

Les Celettes avaient meilleure mémoire en 2009 lorsqu’ils prétendaient être présent(e)s sur Wikipédia sous IP depuis depuis le 2 mai 2006 mais sans indiquer l’adresse IP en question. Alors, quel(le)s Celette(s) di(sen)t vrai ?

Les Celettes disent:  « surtout à des horaires où l’encyclopédie est moins peuplée, contribuant surtout le soir, voire la nuit« . L’outil XTools contredit totalement cette assertion : Le tableau enregistré en mars 2019 montre une plage horaire quotidienne allant de midi à 2 du matin! Depuis, les Celettes on désactivé ce tableau pour chacun de leur faux-nez.

Horaires de travail des Cellettes depuis la création du pseudo jusqu’au 7 mars 2019.

 

Le profil Jean4 présente d’étranges similitudes avec celui des Celettes : forte propension à intervenir sur les articles concernant la politique (surtout les personnalités féminines), création tout azimut d’ébauche sur des hommes et femmes politiques des États-Unis, des personnalités du show-business ou sur les monarchies. Le pseudo affiche également son admiration pour Reagan et Tatcher tout comme la PU des Celettes durant de nombreuses années. Son activité commence le 22 octobre 2005 à 15:56 et s’arrête le 18 novembre 2006 à 23:00 après avoir avoué la multiplicité des pseudos à Céréales Killer (César Alexanian) :

« Est-ce qu’il serait possible de supprimer les comptes que j’ai utilisés ?

Josido, Tims, Paulo3 GhislainF Juste Elodie1 Baudouin. Lucas3 et Jean4

Supprimer tout concernent [sic] cette affaire. Cela permettra de repartir sur de bonnes bases. ?!

Maintenant j’ai un nouveau compte. » [29 avril 2006 à 15:24 Jean4 ]

On peut supprimer éventuellement les pages mais pas les comptes. Et je ne peux prendre seul cette décision puisque tu as pris toute la communauté pour ce qu’elle n’est pas, c’est à la communauté de décider si elle désire faire table rase du passé. Pour moi, l’affaire est entendue. ©éréales Kille® | | | en ce 29 avril 2006 à 16:27 (CEST)

Comme dirait un canard un wikipédien, « le test du canard est concluant ».

Celette « totalise près de 200 000 contributions »

Celette est trop modeste et oublie de compter son armée de faux-nez comme tout Wikipédien qui a un peu de bouteille. L’admin TigH (Hervé Tigier) commente pudiquement par « J’avoue plus globalement ne pas connaître la valeur de tes contributions. » Aimable façon de dire qu’elles ne sont pas de grande valeur sinon, depuis le temps, TigH l’aurait sûrement remarqué, hein ! Son commentaire de diff dit par ailleurs le fond de sa pensée : « caillou au milieu de la pelouse », c’est-à-dire le concert de louanges qui allait suivre. Pourtant, on pourrait parodier Starus : « Beaucoup de micro-éditions [dans] l’espace encyclopédique. Rapport signal/bruit beaucoup trop faible pour que ce compte perdure. » (À part ça, avez-vous remarqué le blanchiment des commentaires 13 juin 2015 à 07:18 à 13 juin 2015 à 09:06‎, rarissime sur ces pages !).

Lorsqu’on édite un article, on peut soit écrire ou changer plusieurs phrases à la fois, puis prévisualiser le résultat et enfin enregistrer. On obtient ainsi une modification de plusieurs centaines voire milliers de caractères, nette et facilement identifiable, c’est-à-dire attribuable à un rédacteur. A contrario, on peut enregistrer chaque modification de quelques lettres ou de ponctuation ; s’ensuit une kyrielle de micro-éditions que l’on aura plus de mal à pister, surtout si d’autres pseudos interviennent entre-temps. Il ne sera bien entendu pas impossible de retracer et d’attribuer chaque modification via l’historique de l’article mais ce sera très fastidieux et prendra un temps tel que la plupart des vrais rédacteurs abandonneront.

L’édition d’un article par micro-modification a par contre un avantage certain pour le wikipédien arriviste : faire tourner le compteur des éditions car, sur Wikipédia, la quantité prime sur la qualité et tout wikipédien qui veut s’assurer une certaine réputation puis une certaine respectabilité devra prouver à la « communauté » qu’il a investi suffisamment de temps pour servir le projet. Wikipédia est aussi le servage des temps modernes.

Les Celettes – comme beaucoup d’autres – font tourner le compteur d’éditions de manière obsessionnelle grâce à ces micro-éditions (84% lors de la 2e candidature, 79% aujourd’hui selon WikiScan) et rapportent leur progression de manière scrupuleuse sur leur page utilisateur (PU), au point qu’ils n’y font plus que ça depuis 2017. Quant aux éditions, à y regarder de près, on trouve essentiellement des « déplacement de virgule », des corrections orthographiques, des wikifications etc. en s’abstenant souvent du moindre commentaire d’édition.

« 2000 articles créés »

Osons le dire: les Celettes n’ont jamais créé un seul article ! Ou plutôt pas au sens de s’emparer d’un sujet, de rassembler des sources multiples puis d’en faire une synthèse comme le proclame le projet en général. Les Celette n’ont à l’évidence pas les capacités intellectuelles ni les ressources livresques pour ce faire. Pas la volonté non plus : trop risqué, ça prend trop de temps et puis il vaut mieux aller à la facilité.  Les Celettes se contentent la plupart du temps de traduire l’introduction d’une fiche de en:WP ou de:WP sans prendre la peine de vérifier les sources qui s’y trouvent ni de les transposer dans l’article en français. Ils/elles cherchent encore moins des sources équivalentes en français : cela demanderait trop de travail et l’objectif est de faire tourner le compteur des créations d’articles, utile pour asseoir la réputation et la respectabilité du collectif auprès des naïfs qui ne prendraient pas la peine d’aller y voir de plus près et pour appuyer toute candidature au poste d’administrateur.

Une caractéristique des articles créés est qu’ils ne prêtent presque jamais le flanc à la controverse ou à la tentative de soumission en page à supprimer. Pour une fiche sur une personnalité politique allemande ou danoise, ou encore sur un membre quelconque d’une famille royale, l’argument systématique pour conserver l’article sera : « qui peut contester l’existence de cette personne » ou encore « député élu donc admissible ». C’est très pratique en effet et ça évite de perdre du temps en discussions interminables pour défendre « son petit » et même de devoir trouver des sources.

Les Celettes peuvent même « créer » à la chaîne des articles d’une seule phrase. Ainsi, la série sur les films de Georges Méliès, toujours avec le même texte : « [nom du film] est un film français réalisé par Georges Méliès, sorti en [année]. » Les Celettes prennent tout de même la précaution d’espacer ce genre de « création » pour passer sous le radar d’un outrecuidant troll qui pourrait lui suggérer de simplement réaliser un tableau dans l’article George Méliès.

« 6 articles labellisés »

On passera sur la vacuité des sujets labélisé, le copinage des votants et la compétence inestimable des pseudos, parfois collégiens, qui jugent de la qualité encyclopédique des fiches Wikipédia. Pas de quoi s’en glorifier en tout cas.

La fiche soi-disant « de qualité » sur Pat Nixon, épouse du président Nixon, n’a pas couté beaucoup d’effort aux Celettes qui n’ont fait que traduire une fiche déjà promue AdQ par en:WP en 2008.

Pour le Lycée militaire de Saint-Cyr, nous avons déjà détaillé la supercherie ici: Celette, l’histoire d’un wiki-hacking réussi – épisode 2 : Le virage.

Le Lycée Molière de Paris est mis au point « grâce à l’aide aimable d’un ancien élève, qui a pu m’aider à me procurer une documentation fournie à propos de ce lycée parisien ». MDR L’article est promu dans une version contenant 8 erreurs dans les références.

Celui concernant la nazi Gertrud Scholtz-Klink, presque entièrement pompé dans un seul livre (Anna Maria Sigmund, Les Femmes du IIIe Reich, Paris 2004) que les Celettes utilisent dans de nombreuses fiches (par exemple [2]), fut labellisé avec deux références boiteuses.

Celui concernant l’Hôtel du Châtelet est presque exclusivement basé sur une plaquette éditée par le Ministère du Travail : Hôtel du Châtelet : Histoire d’un édifice d’exception, Armand Tandeau, , 96 p. La fiche Wikipédia fait 20 pages A5, soit environ 20% de l’ouvrage dont il est issu : un pillage en règle.

De même pour le Palais du Trocadéro : une partie considérable de la fiche vient d’une plaquette Esprit(s) des lieux : Du Trocadéro au palais de Chaillot, la Cité de l’architecture et du patrimoine et les Archives nationales, , 140 p.

« Je peux donc dire que je commence à devenir une « ancienne » et connaît bien les rouages, le fonctionnement, les us et coutumes de l’encyclopédie. »

Celette connaît surtout les coins secrets de fr:WP, la pseudo-règle qui lui permettra d’emporter le morceau, les alliés qui voleront à son secours au besoin. On est bien dans une mafia.

« Mes domaines d’interventions de prédilection sont la politique, le féminisme ou la place des femmes en politique, Paris, l’Histoire, les arts et l’actualité. »

La cause première de la présence de Celette est le flicage des fiches, surtout celles politiquement sensibles, tout en éditant de nombreuses fiches anodines afin de faire diversion. La moindre contribution qui n’ira pas dans le sens des intérêts qu’ils/elles défendent sera impitoyablement revertée sans commentaire de diff ou avec des énigmatiques « ? ». Le challenger sera alors trainé en page de « discussion » à coup de « il n’y a pas de consensus universitaire sur le sujet », voire poussé à la faute s’il insiste et mis à mort par divers moyens : l’usure, la rhétorique, des pseudo-règles, le recours à la meute ou une RA s’il le faut.

Ce jeu vicieux qu’est devenu Wikipédia, Celette le résume très cyniquement en commentaire du billet d’adieu de Pierrot le Chroniqueur : « Ce qui nous structurent [sic] tous, la petite centaine de contributeurs hyper-actifs [sic] et hyper-réguliers, c’est une compréhension totale des usages de Wikipédia, de ses coutumes, de ses humeurs, de ses haines, de ses amitiés et des préférences de chacun. Les nombreuses private-joke sont là pour le rappeler. »

Il y a bien longtemps, il arrivait aussi que Celette déclare sa stratégie de manière limpide :

« on trouve étrangement toujours des contributeurs prêts à passer des heures en PdD pour défendre la mention d’une phrase ou d’un paragraphe à la recevabilité encyclopédique toute relative, mais même pas foutus de se bouger pour vraiment améliorer l’article. Ce coup de gueule n’amène pas nécessairement de réponse, mais je pense que tu auras compris où je veux en venir. Cordialement et bonne nuit, Celette (d) 21 décembre 2011 à 02:19 (CET) »

« J’ai changé »

Celette nous la joue à la Sárközy  :

« J’ai déjà présenté ma candidature en 2011, qui s’était soldée par un échec. C’était sans doute trop prématuré à cette époque ; je l’admets, j’ai fait plusieurs erreurs, ait parfois été trop impulsive et/ou peu diplomate. Les 4 ans qui me séparent de cette initiative m’ont je pense beaucoup servi et cet échec m’a fait gagner en maturité. Comme dans toute « vie en communauté », il y a pu avoir des frictions mais j’ai saisi et l’applique que quand un contributeur avec qui j’ai pu être en désaccord propose quelque chose de juste, s’y opposer par pure rancune est délétère. »

Passons le fait que les Celettes ne se soient même pas relus. L’impulsivité et le manque de diplomatie sont toujours là, sauf pour ceux qui ne veulent pas voir ou qui s’en accommodent très bien.

La justification de la candidature

« Je représente ma candidature en 2015, après avoir lu pendant plusieurs années sur le Bistro le besoin de nouveaux admins. »

À l’époque, il y avait 162 administrateurs en poste, dont beaucoup se contentait de deux ou trois actions admin par an afin de conserver éternellement leur « balai ».

« Il faut le dire, j’ai beaucoup hésité, craignant un résultat négatif. »

Lire : « Nous avons pris notre temps pour nous assurer d’avoir suffisamment d’alliés pour être certain(e)s d’emporter le morceau ».

« Tout bien réfléchi, je pourrais très bien continuer à contribuer sans être admin, et je continuerai de la même façon si le résultat de cette consultation était négatif, mais je dois quand même reconnaître qu’avoir le balai m’aiderait beaucoup dans les tâches quotidiennes qui sont les miennes lorsque j’épluche l’intégralité de ma liste de suivi (renommages, protection de pages vandalisées en particulier), sans compter que j’aimerais également m’impliquer dans des actions administratives lambda (requêtes diverses notamment, surtout à des horaires où l’encyclopédie est moins peuplée, contribuant surtout le soir, voire la nuit). »

Un des opposants à la candidature résume parfaitement la situation :

« Une consultation sur les derniers mois de ses contributions sur l’espace Wikipédia hors RA montre très peu de requêtes nécessitant des outils d’admin : une demande de renommage pour des questions de typo, acceptée, et quelques demandes de semi-protection, dont une partie refusée fait suite à des conflits éditoriaux et sans discussion préalable [8], [9], [10] partie de la requête non traitée ; dans deux cas, l’opposant étant un contributeur régulier, la SP aurait été inefficace (exemple). Ce qui à mon avis traduit une mauvaise connaissance du rôle des admins et des usages régissant leurs interventions, et un risque de glissement ou de dévoiement des outils à des fins éditoriales. Et ce revert d’une IP qui avait corrigé une erreur, ainsi que le commentaire accusatoire associé, difficilement justifiable car l’IP n’a rien supprimé – me font craindre une prévention à l’encontre des IP, ou au moins, un manque de recul, et des actions en tant qu’admin aussi contestables que cette réintroduction en tant que simple contributrice d’une erreur signalée. Ceci ne devrait pas en tous cas pas empêcher Celette de s’investir dans les clôtures de PàS si elle le souhaite : cela ne nécessite pas les outils d’admin, contrairement à ce qu’elle indique dans sa réponse à KumKum. –La femme de menage (discuter) 30 octobre 2015 à 08:58 (CET) » Tout est dit !

« Il va sans dire qu’avoir ces outils ne m’autorisera pas à intervenir sur des pages où je suis partie prenante d’un débat. Le but est d’aider là où mon objectivité ne pourra pas être remise en cause. » Les Celettes manient un humour très particulier, écrivant leurs véritables intentions en négatif.


Épilogue provisoire

Oh ironie, les résultats sont proclamés le 11 novembre 2015 : la barre des 75% n’est pas atteinte.

  • 104 « pour » (dont 31 admins),
  • 61 « contre » (dont 8 admins),
  • 19 « neutre » (dont 5 admins)

Sur le Bulletin des bureaucrates :

Wikipédia:Administratrice/Celette (2) est terminé. Personnellement, ça me semble nettement trop court (184 votes, dont 56,5 % de pour/exprimés et 63,0 % pour/(pour + contre), mais pour éviter toute polémique, je suggère que d’autres bubus fassent part de leur analyse. • Chaoborus 10 novembre 2015 à 00:13 (CET)

J’ai le même avis. Wikipédia:Administrateur/Schlum avait plus d’avis favorables, moins d »avis défavorables et le statut n’avait pas été accordé. Wikipédia:Administrateur/Gratus (3) semble un cas extrême, puisqu’il avait frôlé les 75%. Son élection avait d’ailleurs été assez polémique. Je n’ai trouvé aucun exemple de statut accordé en-dessous de ce score sur Wikipédia:Candidature au statut d’administrateur/Archives. Litlok (m’écrire) 10 novembre 2015 à 00:20 (CET)

Même si ça ne change pas grand chose, j’ai corrigé les chiffres à la suite de la découverte d’un faux-nezt a r u s¡Dímelo! 10 novembre 2015 à 02:53 (CET) [ndlr: Starus n’a pas détecté votre serviteur et Buisson ajoute :]
Ça ne change pas grand chose si c’est le seul faux-nez qui a voté… *soupir* … Buisson (discuter) 10 novembre 2015 à 20:25 (CET)

Buisson : tu as des soupçons précis ? Si oui, il faut en faire état. Si non, je ne vois pas trop ce que ce genre de messages vagues apporte à la discussion. En revanche, on voit bien ce que ça apporte à la machine à fantasmes et à la suspicion généralisée. Kropotkine 113 (discuter) 10 novembre 2015 à 22:00 (CET)
Je fais juste remarquer (non pas vaguement mais très clairement) qu’on a toujours aucun système de vote sur WP qui assure l’impossibilité de bourrer les urnes ce qui pose quand même un léger problème et peut effectivement susciter des fantasmes et de la suspicion. Mais j’ai bien compris qu’il ne faut pas le dire. Ça fait le jeu du FN. Je referme donc cette parenthèse désabusée. Buisson (discuter) 10 novembre 2015 à 23:28 (CET)
etc. etc. etc.

[1] Faux-nez: Oiseau des bois. Sa page personnelle est une boîte à outil pour le flicage de Wikipédia. Il se vante d’avoir créé des centaines d’articles … mais oublie de dire qu’il s’agit de fiches genre « 1913 en science fiction ». Faux-nez non-déclaré sur sa PU : Oiseau des bois.

[2] Le 5 mars 2011, Celette avait ajouté à sa PU une source trouvée sur Google Books à propos des femmes et du nazisme. Le jour même elle la liste en bibliographie de la fiche  sur laquelle elle travaille mais sans citer de page précise. Encore des copyvios?

Publié dans Wikimafia | Laisser un commentaire

Celette, l’histoire d’un wiki-hacking réussi – épisode 5 : Les élections prennent du temps IRL

Pour une raison encore inconnue, les Celettes sont sorti(e)s du bois ce 23 novembre 2019 en révélant plusieurs choses, dont leurs affinités politiques: « une figure dans l’organigramme du PS, une autre a été membre de l’UMP, un autre est conseiller municipal LREM, un autre fervent abstentionniste ».  Ces propos, confrontés à l’archéologie de Wikipédia, nous confortent dans un rapprochement que nous faisions depuis longtemps sur les activités partisanes des Celettes dans et hors Wikipédia.

Le 28 janvier 2014, Doomer78 prend la PU de Celette pour son bac à sable et se fend d’un petit essai critique (Wikipedia, une communauté qui fait tâche), hors Wikipédia bien entendu.

Les municipales de 2014

En février 2014, seulement 856 interventions ; en mars seulement 322 ! alors que la moyenne mensuelle est d’environ 3200 depuis 2011… Rien du 13 au 15 février ; l’activité ne reprend mollement que du 22 février au 2 mars puis un nouveau blanc jusqu’au 15 mars, sauf le 8 mars (7 diffs) et le 11 mars (2 diffs). Nous sommes alors en pleine crise ukrainienne, ce sont les élections municipales en France qui vont aboutir au changement de premier ministre. Pas d’activité dans la soirée du 23 mars (1er tour),  2 éditions le 24 mars, rien les 25, 26, 27 et 28 mars! 5 diffs dans la nuit du 29 au 30 mars, 6 diffs dans la soirée du 29 mars. Pas d’activité dans la soirée du 30 mars (2e tour). L’activité « habituelle » ne reprend qu’à partir du 1er avril 2014.

Que penser de tout cela ? Que Celette est activement impliquée dans des activité politiques locales qui requièrent sa présence loin de Wikipédia. Nous savons aujourd’hui qu’au moins trois des Celettes sont ou ont été encarté(e)s dans un parti politique. Et bien entendu, les fables racontées par le collectif veulent encore nous faire croire à la neutralité.

« Une vie de bourreau »

Le compteur de Celette ralentit alors et les 140.000 éditions ne sont atteintes que le 16 mai 2014, les 150.000 le 27 juillet (pas de vacances cette année non plus), 160.000 le 31 octobre.

Le 1er juin 2014, Celette ne mentionne aucune source dans l’importante modification de la fiche Hitman Absolution (un jeu vidéo d’infiltration … ça ne s’invente pas !) et ouvre une section vide. Elle fait de même pour Hitman 2: Silent Assassin, Hitman : Tueur à gages, Hitman: Contracts, Hitman (série). Simultanément, elle réclame des sources ailleurs. Il est vrai que Le Figaro en a parlé … mais en 2012 seulement. Il est aussi vrai que l’industrie du jeu vidéo a fini par détrôner celle du cinéma dans le secteur « culturel » ; son chiffre d’affaire annuel en 2014 était de 60 milliards d’euros, loin devant Hollywood (12 milliards). Les commanditaires de société anonyme Celette se diversifient-ils ?

La 3e RCU

Le 7 novembre 2014 à 4h19, Lman88 demande une vérification d’IP assez large concernant, entre autres, Celette, Starus, Akeron et Olevy. La demande est classée sans suite grâce à l’administrateur V°o°xhominis et Lman88 est indéfiniment bloqué par Lomita à 7h50, sans sommation. Pourtant, le 10 octobre 2014, le « Pierrot » Schlum acceptait une RCU encore plus large sur 20 pseudos !

Le 19 janvier 2015, Celette reste absente durant 16 longues heures …

Les élections départementales de 2015

Le dimanche 22 mars 2015, soirée de premier tour d’élections départementales en France, Celette s’absente de façon remarquable de 18:38 à 00:36 … et le 29 mars 2015, pour le deuxième tour, Cellette s’absente de 16:17 à 01:54. Hors ce sont précisément les « horaires » où Celette est d’habitude le/la plus actif/active.

Nous en étions à 170.000 altérations le 1er février 2015 ; Celette passe à 180.000 le 6 avril, 191.000 le 26 septembre (Celette a oublié de mettre à jour depuis les 187.000). Le 1er octobre 2015, Celette prétend avoir créé 2000 articles. Cela fait deux ans que sa PU ne sert qu’à faire tourner deux compteurs.

La 4e RCU

Le 12 juin 2015 19:47, Sidonie Ruquier lance une large et longuement argumentée  RCU contre Celette. Melancholia vient alumer un contrefeu sur le Bistro à 21:00 immédiatement suivi(e) de Jean-Jacques Georges, Celette & Co. Et les plaisanteries vont bon train :

Melancholia : Je/on/je me couche à quelle heure ce soir  ? Celette (discuter) 12 juin 2015 à 21:11 (CEST)

On festoie avec tout le monde d’abord, nan ? Le temps de tous nous rassembler … Melancholia (discuter) 12 juin 2015 à 21:12 (CEST)

10 personnes dans la même tête, la schizophrénie nous guette… Celette (discuter) 12 juin 2015 à 21:18 (CEST)

[… et tout le monde rit de bon cœur avec les Celette-Melancholia-etc qui rient de plus belle derrière leur clavier et continuent à accuser Sidonie Ruquier d’être Tibauty/Deuxtroy]

Malgré la bravade de Celette feignant d’acquiescer, Hégésippe Cormier et le « Pierrot » Schlum font barrage à la RCU ; Elfix refuse donc la requête à 22:02. Hégésipper Cormier prépare le bûcher à 23h46. À 00h34, le petit juge Jules78120 Xénard, administrateur de Wikipédia deux ans avant d’avoir le droit de vote, bloque Sidone Ruquier indéfiniment à titre conservatoire.

Le 13 juin, alors que le procès en sorcellerie est déjà plié sur le Bulletin des administrateurs et que Sidonie Ruquier ne peut même pas rédiger une défense car bloquée en écriture, l’allié indéfectible de Celette Jean-Jacques Georges, lance une nouvelle RCU contre Sidonie Ruquier et « tout autre compte » à13h44 (la précédente contre « Sidonie Ruquier, Deuxtroy, Tibauty, etc » date seulement du 23 janvier par le même JJG).

Le 14 juin 2015 16:50, Sidonie Ruquier est bannie sans aucune espèce de vérification après un conciliabule sidérant de mauvaise foi sur le Bulletin des administrateurs. C’est Kropotkine 113 (Willie Robert, administrateur et membre du conseil d’administration de Wikimédia France n’assumant pas ses faux-nez Herre Satz ou Willie Robert) qui allume le bûcher virtuel sans aucun état d’âme. La RCU lancée par JJG la veille est prise en charge par le vérificateur Elfix le 17 juin seulement! mais se limite à une recherche sur Sidonie Ruquier/Deuxtroy. La conclusion est la même que Schlum en janvier : « Pas de correspondance technique décelable (FAI différents). »

Celette est décidément un compte bien protégé. La vie wikipédienne d’une péone tient à un fil.

La 5e RCU

Le 12 août 2015, Indif lance une RCU Celette/Panam2014. Après un développement kilométrique, les interventions fraternelles de Starus et d’Hégésippe Cormier, la demande est finalement refusée par Akéron. Une fois de plus, les Celettes échappent au seul moyen technique qui permettrait de les confondre sans discussion. Le jour-même, Indif est bloqué une semaine par l’allié Starus pour « Infraction aux règles de savoir-vivre » et ne contribue plus depuis (à part 5 diffs en 2016).

Un détail important apparaît dans la décision d’Akéron: « Concernant la fin de la demande, les CU n’ont pas accès au journal des accès en lecture. […] il y a des journaux au niveau des proxys qui servent notamment pour les stats des pages vues et peut-être au niveau des serveurs web s’ils ne sont pas désactivés pour des questions de performance. –Akéron (d) 18 août 2015 à 12:41 (CEST) »

Les Celettes s’en souviendront lors de leur départ en 2019, annonçant par avance leur « retour » (en l’absence voulue de RCU on ne peut exclure la présence de multiples faux-nez du collectif Celette) :

« […] les comptes individuels qui se créeront ne se feront certainement pas dès le lendemain du blocage d’autre part car notre consultation de WP en nette décrue depuis la « crise » sera bientôt inexistante, en particulier lorsque le compte sera, au minimum, bloqué indéfinement [sic]). Si n’y a pas de bannissement, permettant donc à des Celette(s) de revenir effectivement, ce sera anonymement, sur des articles de niche, avec la seule volonté de se faire oublier ».

Nouvel accident de parcour le 27 août 2015: Celette & co dont Panam2014 et Jean-Jacques Georges sont interdits d’écriture sur les fiches concernant l’Algérie.

Publié dans Wikimafia | 17 commentaires

Celette, l’histoire d’un wiki-hacking réussi – épisode 4 : L’appel à commentaires

Nous continuons à explorer l’historique effacé de la page utilisateur (PU) des 5-6 Celettes. En juillet 2012, cela fait quatre ans qu’ils imposent leur point de vue ou sèment la zizanie sur d’innombrables fiches, ils sont déjà responsables de l’élimination forcée où volontaire de nombreux joueurs et cela commence à agacer sérieusement certains qui se lancent dans un mémorable « appel à commentaire » de 2013.

Le 26 juillet 2012, le téméraire Laffite ouvre une page d’appel à commentaires sur Celette. En effet, Celette vient de reverter plusieurs éditions apportant 3 sources sur la fiche « Tour de Babel ». Celette commente son revert par « autopromotion » et il y a bien un Jacques Laffitte ayant publié un ouvrage sur le sujet,mais on aurait très bien pu garger les autres références. Et après tout, des wikipédiens célèbres versent depuis très longtemps dans l’auto-promotion sur Wikipédia sans que cela ne gène perssonne parmi les joueurs assidus du site. Laffitte tente le dialogue avec Celette :

[…] J’estime que ma contribution était non seulement fondée et étayée (par des références et sommités) mais tout à fait utile pour tout internaute qui va sur wiki et souhaite avoir des éléments d’information pertinents sur ce sujet. Alors qu’en la supprimant on a l’impression que cela ne plaît pas à vos convictions religieuses qui n’ont pas à intervenir ici.

Aussi je vous redemande de bien vouloir reconsidérer votre suppression qui me semble à la fois arbitraire, injustifiée et non-fondée quant au contenu, contraire à l’esprit encyclopédique et à la volonté de mettre à disposition des informations et connaissances judicieuses. Je vous rappelle également le principe majeur de wikipédia que vous trouverez sur les pages de wiki  » En revanche, le principe même de Wikipédia est qu’elle est collaborative, donc n’hésitez pas à modifier les articles des autres ».

Cordialement quand même. —LAFFITTE (d) 26 juillet 2012 à 10:42 (CEST)

Celette répond avec sa morgue habituelle et des phrases toutes faites utilisées des milliers de fois :

Bonjour. Cela aurait été une mention d’une ou deux lignes, cette modification aurait été recevable. Mais ici, il s’agit d’un gros pavé ettayant [sic] une thèse minoritaire, parmi d’autres, qui s’apparente certainement à un POV-pushing. Wikipédia n’est pas là pour recenser tout ce qui se dit sur tel ou tel sujet, le cas échéant, il s’agira d’une brève mention. Ce n’est pas parce que l’encyclopédie est libre qu’elle doit accorder une place importante à une théorie qui, elle, ne l’est pas. Cordialement, Celette (d) 26 juillet 2012 à 11:26 (CEST)

  • Un POV-Pushing est la volonté d’imposer une argumentation ou un point de vue personnel, qui fait débat ou est très minoritaire dans la communauté scientifique et/ou universitaire. Ce n’est peut-être finalement pas le cas ici, mais la façon dont il est présenté est à la fois trop long et trop fourni.
  • Merci de ne pas faire de procès d’intention. Et avoir plus de connaissances que moi sur un sujet ne vous autorise pas à en tartiner la page : une courte mention peut-être acceptée, de gros pavés, non. Et ce n’est pas parce qu’il y a de gros pavés indigeste ailleurs, qu’il faut en imposer partout. À terme, ceux-ci seront réduits. Faîtes une proposition de mention plus courte, succinte [sic] et claire et nous pourrons arriver à un consensus. Cordialement, Celette (d) 26 juillet 2012 à 15:42 (CEST)

Donc Celette admet avoir moins de compétences que J. Laffite sur le sujet mais maintient sa ligne de rejet en fonction de son point de vue personnel. C’est wikipédien par essence : le rejet du sachant pour promouvoir la pensée de bistro. Laffitte obtempère et l’essentiel de son premier ajout figure encore dans la fiche; mais il ne reviendra plus que deux fois en sept ans. Ce premier appel à commentaires passe finalement inaperçu et le complice Starus blanchit la page « par courtoisie » le 7 septembre 2012.

6 août 2012 : naissance de Melancholia. L’aveu de faux-nez semble explicite ici : « Cher Melancholia, je nous… euh, me… euh, te souhaite une excellente année {{mdr}}. Amicalement, [[Utilisateur:Celette|Celette]] ([[Discussion utilisateur:Celette|discuter]]) 2 janvier 2014 à 02:38 (CET) ». Ces pseudos partagent en tout cas le même attrait pour le « toilettage » des articles concernant l’extrême droite.

Le 7 août 2012, Celette est de passage à Paris et photographie l’église Sainte-Rita alors objet de pressions de la part des milieux catholiques intégristes pour sa conservation. Elle n’intervient sur l’article que le 15 mai 2014 et ne téléverse ses photos que le 16 septembre 2014. Les photos téléversée par Celette, de très médiocre qualité ou sans intérêt, le sont longtemps après avoir été prises, toujours avec le même appareil photo (un Canon PowerShot G12). Lors de leurs sortie du bois en novembre 2019, les 5-6 Celettes avoueront s’être refilé le même appareil pour ne pas éveiller les soupçons.

Nouvel appel à commentaires

On passe à 80.000 altérations le 8 août : pas de vacances cette année. Quel dévouement ! 90.000 en novembre, 100.000 le 10 mars 2013.

Le 17 mars 2013, Celette enlève la liste de ses complices préférés avec une commentaire de diff hautement révélateur : « Chapelin [ndlr: aujourd’hui Altavista] a bien raison, obsolète et inconvenant. » Cela fait écho à l’appel à commentaires relancé par Enzino (aujourd’hui Arorae) le 9 mars 2013 et qui résume en à peine quatre paragraphes les méthodes bien connues de Celette :

Avec des centaines de milliers de contributions sur WP et plus de dix mille articles créés ou ébauchés, j’avais rarement autant rencontré un utilisateur qui ne respecte ni la Bonne foi, ni les Attaques personnelles que Utilisateur:Celette que j’ai croisée encore récemment sur des articles divers et variés, mais qui tournent autour de la politique italienne, domaine où je mets ma connaissance de l’italien à disposition des francophones.

En se basant sur Le Figaro qu’elle considère comme une source « fiable » et non-partisane, elle a récemment décidé qu’un parti d’une coalition de centre-gauche, Gauche, écologie et liberté, devait être classé à l’extrême gauche, c’est-à-dire comme un parti situé à la gauche des partis communistes. Puis que le Mouvement 5 étoiles était profasciste et antisémite (en insérant du Wikinews mal assimilé dans la section Élections). Le seul endroit de WP où ce parti est extrémiste est WPfr. Il ne l’est dans aucune de nos sœurs (it, en, de, es). Étrange, non ?

Chacun peut respecter les opinions affichées de cette contributrice (manifestement importante) mais les coups de menton systématiques, les arguments d’autorité sur l’importance du Figaro, le non-respect des règles élémentaires de WP, sur la Bonne foi, sur les Attaques perso, etc. sont usantes, d’autant qu’elle ne laisse jamais le dernier mot. Ainsi m’accuse-t-elle d’avoir une carte d’un parti de gauche, de changer d’opinion, de ne pas pouvoir critiquer une source partisane. Etc.

Je n’ai pas le temps et l’envie de commencer un conflit la concernant, d’autant que j’ai bien compris qu’il est impossible de la convaincre, impossible d’argumenter, avec de la logique et de la modération, impossible une fois qu’elle a décidé que seule elle pouvait avoir raison, puisque Le Figaro le dit (en l’occurrence, cette source proviendrait d’un politologue italien qui n’a jamais dit la même chose en italien, ou alors Google n’en a pas gardé trace…).

Je laisse néanmoins cet appel (au secours) pour que cela figure dans l’histoire de WP, si jamais un jour quelqu’un s’y intéressait… Merci à l’avance de vos suggestions et avis.–ᄋEnzino᠀ (d) 9 mars 2013 à 20:42 (CET)

 

Les alliés sont immédiatement présents pour assurer la défense : le premier et avec acharnement est bien entendu Jean-Jacques Georges , le complice des POV-pushing anti-gauche banni en février 2019 (suite à ça, ça et ça); puis vient Suprememangaka, roi des pages à supprimer et Pierrot le chroniqueur (banni en février 2015) ; le futur admin Rome2, du haut de ses 19 ans ;  Albergrin007, soupçonné d’être un faux-nez de Celette par le Syndicat des trolls; le FN/RN JÄNNICK Jérémy (lire Wikipédia : une ligue du lol depuis 2001); le faux-nez Martino75, exclu pour bourrage d’urnes); Floflo62, étudiant lensois obsédé par son classement dans les plus gros modificateurs.

Certains osent quand-même soutenir Enzino. On doit relever ces quelques passages qui viennent un fois de plus infirmer le bureau des légendes celettiennes (« il est a priori impossible que quiconque ait pu deviner à un moment ce qui va être révélé »):

Je précise que l’utilisatrice en question sait aussi être constructive mais à d’autres moments son comportement colle malheureusement parfaitement à ce qui est décrit ici (ce qui m’a même fait me demander par instants s’il n’y avait pas deux personnes derrière ce compte, une « normale » et une… comme décrit plus haut par d’autres, d’où mon hésitation à témoigner ici) Dans ce que je nommerai sa « mauvaise phase », l’utilisatrice a tendance à s’exprimer en PDD comme si l’article était sien, son point de vue, « évidemment » le bon, mais sur lequel elle pouvait consentir bien faire quelques « concessions » (en tendant la main, ce n’est pas pour se faire prendre tout le bras comme dit ici) mais guère plus, puisqu’après tout, elle a raison. Et à coté [sic] de ça, elle peut à d’autres moments être sérieuse, pertinente, pleine de tact, bref, contributrice normale, quoi. Comme je l’ai déjà dit ailleurs : son comportement est un grand mystère pour moi. —Sombresprit (d) 14 mars 2013 à 15:08 (CET)

??? Peut-être « Celette » est-il le nom d’un collectif ???Noelbabar (d) 15 mars 2013 à 04:32 (CET)
Ce que je reproche en général à Celette c’est de considérer une source de presse (ou une source tout court) comme valide et pertinente seulement si elle appuie son opinion (plutôt nettement marquée à droite). Or dans le cas de l’article du Figaro on a juste une ligne sur un article qui ne traite même pas du parti en question, ce qui selon ses propres critères serait bien trop léger (voir son opposition encore ce soir à la mention que le FN soit actuellement un parti nationaliste [6]). A l’inverse on lui montre des dizaines de sources qui présentent la ligue du nord comme d’extrême droite et là elle refuse toute mention. Pour info pour Enzino, voir les discussions sans fin sur l’article Augusto Pinochet, où elle s’opposait bec et ongles au qualificatif de dictateur de celui-ci sous prétexte que selon elle « un homme politique qui quitte le pouvoir après une élection, j’appelle rarement ça un dictateur. » [7] et alors que d’innombrables sources d’historiens, politologues et médiatique le qualifiaient comme tel. On a fait un compromis (via JJG) en qualifiant son régime de « dictature ». Idem sur l’article Philippe Pétain où elle a considéré l’article d’un journaliste sur des travaux d’historiens comme nul et non avenu, et lorsque j’ai été mis en minorité sur la PDD et protesté contre un passage en force cela m’a valu un désaveux des admins. Bref parfois ça marche, parfois ça ne marche pas mais on a toujours un poids deux mesures, mais on commence à avoir l’habitude et c’est fatigant […]. Apollofox (d) 18 mars 2013 à 01:39 (CET)
Celette, je ne comprends pas le fondement de ce genre d’interventions : c’est typiquement ce qui vous est reproché (et il me semble bien que tout revient à ça, d’ailleurs) : l’attitude que vous avez parfois, qui peut se résumer, comme je l’ai dit et comme cela a été autrement formulé, à : « Ok, on peut discuter, mais en partant de trois points fondamentaux non négociables : premièrement, j’ai raison, deuxièmement, vous avez tort, et troisièmement, toute personne qui conteste les deux points précédents fait du POV-pushing ». C’est exactement ça le fondement du problème ! La question que je me pose, c’est : est ce que vous comprenez  »’réellement »’ qu’on puisse se poser la question, ou bien c’est juste qu’on est des POV-pushers (point 3) frustrés si on fait cette remarque ? Est ce que vous êtes en capacité  »’réelle »’ d’entendre une observation qui peut être faite ou bien vous la balayez juste d’un revers de main, en vertu des trois principes ? (qui ne sont pas forcément les vôtres, mais ceux que vous donnez l’impression d’appliquer, d’où le problème, on en revient au début) Je pose  »’le plus sérieusement du monde »’ la question,  »’sans arrière pensée »’, parce que vous donnez vraiment l’impression de pas vouloir entendre lorsque l’on fait une critique, et donc encore moins une volonté de la prendre en compte. (Je ne vais pas ressortir d’archives pour appuyer mes dires, je pense que ça n’est pas nécessaire). Je souhaite  »sincèrement » comprendre. —Sombresprit (d) 18 mars 2013 à 15:23 (CET)
Bonsoir, remettons à plat, à base de données objectives : j’ai pris une heure de la vie Wp de Celette : le 19/03/2013, entre 23h30 et 1h05 (vraisemblablement près de son heure de coucher, puisqu’elle a contribué le 20/03 à 11h05), soit 95 mn, Celette a effectué 38 contributions, dont la création de deux articles, des ébauches d’une phrase à ce jour, immédiatement mentionnés sur sa PU (à ce stade, ce n’est un bot, mais un concours, probablement de celui qui a la plus grosse… liste de contributions). Voilà pour le plus facile. Reprenons l’exemple du 16/03 au 19/03,quand je parle d’emploi du temps : qu’est-ce que l’étude des contributions de Celette m’apprend? en général elle se couche vers 2h du matin, elle se lève au milieu de la matinée, contribue jusqu’à 14h environ (parfois 14h45, parfois 13h30), bref le début de l’AM, puis revient sur Wp entre 19h et 20h, pour contribuer jusque vers 1h-2h du matin. Par ailleurs, le 16/03, elle a mangé vers 13h, puis s’est remise sur Wp à 13h16, et s’est restaurée vers minuit de 23h50 à 0h15, le 17/03 entre 13h30 et 14h20 (sinon comment expliquer la pause à cet horaire?); je suis donc désolé de ne pas pouvoir être plus précis… Donc de cela, je déduis que Celette ne vit, en dehors de ses obligations professionnelles ou estudiantines et de ses besoins physiologiques (dormir, manger…), que par Wp, donc écran et clavier interposés : quand une personne passe entre 10/24 h et 15/24h (sur 7 jours) sur Wp, les autres participants au projet peuvent légitimement se poser la question de savoir ce qui la pousse à contribuer avec tant d’empressement et si cet empressement ne peut pas être préjudiciable à la bonne marche de Wp, surtout quand cette contributrice totalise plus de 100 000 contributions, soit, sur la durée, entre 40 et 130 contributions /jours depuis 12/2010, ce qui est énorme… […] Cordialement.–Giorgio01 (d) 19 mars 2013 à 22:27 (CET) [ndlr: effacé le lendemain par Jules78120 Xénard qui le bloque 1 jour puis 2 semaines car il est interdit de se pencher sur l’historique des éditions de Celette]

Dans le camp des pro-Celette, on voit apparaître l’étrange Martino75 qui écrit un commentaire faussement ingénu qu’il faut plutôt lire en pensant au second degré :

# Je rejoins le commentaire ci-dessus tout en soulignant combien Celette – qui peut parfois (comme chacun de nous tous) avoir quelques écarts de langage et être fatigué par des comportements plus ou moins respectueux des règles de WP – ne peut absolument pas être soupçonné d’une manipulation, de complots ou de trucages visant à défendre un point de vue partial qui ne soit pas étayé de sources fiables. Et quand bien même il aurait des opinions personnelles, Celette tout seul ne peut trafiquer WP envers des centaines voire des milliers de contributeurs parfaitement aptes à réagir. Ce présent appel à commentaire est d’ailleurs la démonstration même des valeurs de Wikipedia. Et puisqu’il faut commenter son comportement (et non sa personne !), Celette est un des plus efficaces et assidus contributeurs de WP et à la différence d’autres, il fait preuve d’un certain courage et d’une réelle franchise même si certains les trouvent peu diplomates. Au delà [sic] de ce point, le temps est venu de calmer les choses. Il y a certainement pour le « plaignant », de l’énergie à consacrer à d’innombrables domaines, wikis et tâche encore à accomplir. Alors carpe diem ! Martino75 (d) 25 mai 2013 à 18:31 (CEST) [ndlr: la soi-disant erreur sur le genre sera corrigée par Martino75 dans le diff suivant]

Les aveux des Celettes confirmant les soupçons de Sombresprit et de Noelbabar ainsi que les « étonnements » de Giorgio01 (aka Conteur-momentanement-indisponible, CMI 2017 ou 2017-CMI, Manu1944 c’est-à-dire l’ex-wikimédien Charles Aurraie) ne viendront qu’en novembre 2019! En attendant, la page est blanchie en juillet 2014 « par courtoisie » par Gratus, candidat administrateur après seulement 5 semaines de jeux sur Wikipédia (il le deviendra à la 3e tentative en 2015). Désormais, les choses se dérouleront plus à l’ombre et seront moins visibles pour les non-initiés.

Le 8 juin 2013, Celette a altéré fr:WP 110.000 fois. Depuis environ un an, les mises à jour de sa PU ne concernent pratiquement plus que ce compteur. Pas de vacances cette année non plus : le 21 août, Celette peut comptabiliser 1622 « créations » de fiches alors qu’il ne s’agit pratiquement que de traductions de résumés introductifs d’articles de la Wikipedia en anglais . Ce compteur longtemps en veille va maintenant tourner à chaque « création », l’obsession quantitative se dédoublant. La barre des 120.000 altérations est atteinte le 10 septembre, 130.000 le 17 décembre.

La deuxième RCU

4 décembre 2013 : une deuxième requête de vérification d’IP Celette/Melancholia (la première datait de 2011 et avait été classée sans suites) est introduite par YanickB qui est  menacé de blocage par l’une et l’autre. Encore une fois, il faut noter la petite comédie habituelle du duo Celette/Melancholia appelant de leurs vœux la RCU :

Mais puisque le « dossier » apporté par YanikB est trop maigre, puis-je avoir l’assurance de Schlum que le test sera bien effectué si jamais je décidais de donner mon accord à cette procédure ? Cordialement, Melancholia (discuter) 4 décembre 2013 à 12:20 (CET)

+1 Melencholia. Et comme lui, j’attends impatiemment le résultat de la RCU pour demander également le blocage de YanickB, une fois que le résultat négatif sera arrivé. Ce que cet utilisateur qualifie de modifications « suspectes » constitue une violation de FOI qui va avec cette procédure jusqu’à l’acharnement à mon égard et celui de Melencholia. Celette (discuter) 4 décembre 2013 à 13:01 (CET)

[…] si un utilisateur souhaite qu’une RCU soit faite sur lui-même (pour lever des soupçons), cela peut se faire, mais juste sur lui avec recherche d’éventuels faux-nez à partir des informations récupérées. Si les deux, Melancholia (d · c · b) et Celette (d · c · b) demandent une vérification, je pense qu’une RCU de comparaison peut se faire également, mais il faut que la demande soit explicite de la part des deux. schlum =^.^= 4 décembre 2013 à 14:04 (CET)

J’ai fourni plusieurs diffs que vous n’avez qu’a lire pour vous rendre compte qu’elles ont la même facture. Une simple vérification confidentielle permettrais [sic] de prouver leur innocence. De quoi avez vous [sic] peur? —YB 4 décembre 2013 à 15:52 (CET)

Je n’ai peur de rien, je ne fais que respecter la checkuser policy ; pour faire une requête CU, j’ai besoin d’éléments tangibles, pas un vague « ces diffs ont la même facture » qui n’est que le produit de ton interprétation personnelle en l’absence de précisions. schlum =^.^= 4 décembre 2013 à 16:18 (CET)

On note ici que Schlum (lire L’auto-promotion sur Wikipédia. 4 Moi et mon entreprise), qui fait partie du collectif « Pierrot le chroniqueur », interprète pour une fois correctement les règles; il en va tout autrement pour lorsque la demande émane d’une diva wikipédante à l’encontre d’un péon et il suffit de parcourir cette page de décembre 2013 pour constater que les scrupules sont a géométrie très variable, que les soupçons les plus légers et les plus mal étayés donnent le feu vert à une RCU lorsque la demande émane d’un gros joueur.

Eh bien, si j’ai bien compris il s’agit d’une géolocalisation des ordinateurs à partir desquels nous contribuons (Celette étant parisienne et moi non, ça sera vite plié), et si par « politique de confidentialité » mentionnée plus haut par Schlum (d · c · b) et Hexasoft (d · c · b), on entend s’engager à ne divulger [sic] aucune information personnelle sur moi-même (à par la réponse : « oui, c’est Celette » ou « non, rien à voir »), alors je donne, comme Celette l’a déjà fait, l’autorisation de procéder au « RCU de comparaison » dont parlait Schlum (d · c · b) entre les comptes Melancholia (d · c · b) et Celette (d · c · b). Cordialement, Melancholia (discuter) 4 décembre 2013 à 18:32 (CET)

Je donne finalement mon accord. Celette (discuter) 4 décembre 2013 à 22:19 (CET)

Dans ce cas il faut une nouvelle RCU faite par un de vous deux… schlum =^.^= 5 décembre 2013 à 17:50 (CET)

Bien entendu, ni Celette ni Melancholia ne procéderont à la formalisation de leur bravade.

Le 31 décembre 2013, Celette passe à nouveau le réveillon à wikipédier de 19h44 à 1h49 du matin. La solitude à plusieurs ou plusieurs en solitude? No-life IRL.

Publié dans Wikimafia | 7 commentaires

Celette, l’histoire d’un wiki-hacking réussi – épisode 3 : La candidature avortée

Depuis son inscription officielle en juin 2008, Celette a gagné en assurance et commence à maîtriser la technique du débat wikipédien. Elle s’est fait quelques alliés et a bien fait tourner son compteur d’éditions. Il est temps de concrétiser un vieux rêve exprimé en juillet 2009 déjà : devenir administrateur de Wikipédia.


NB: l’essentiel de ce billet a été écrit en 2015 et retravaillé récemment. La pseudo-révélation au Bistro du 23 novembre 2019 selon laquelle le pseudo Celette cache en fait 5 à 6 personnes se partageant le même compte – ce que nous soupçonnions très fort depuis 2014, n’en déplaise aux infox de Celette – nous fait légèrement accélérer la publication des épisodes de cette série sans en modifier le fond. Nous continuerons à mentionner « Celette » en tant que pseudo et sans recourir à l’écriture épicène pour simplifier la lecture.


Le 10 avril 2011, Celette note sur sa PU : « Supprimer toutes les rubriques « polémiques », qui tendent à transformer Wikipédia en un journal qui ne se déclare pas comme tel. » Ben voyons … Celette se jette sur le moindre évènement médiatique qui sert son camp, la droite, éliminant les contributions qui ne collent pas à son point de vue non-neutres.

Le 12 avril 2011 est un grand jour pour Celette : elle pose enfin sa candidature au poste d’administratrice et c’est le Bureau des légendes qui écrit la préface :

Bonjour à tous, j’ai décidé […] de présenter ma candidature au statut d’administratrice. […] Le nombre peu important de femmes à cette position ne doit néanmoins pas faire penser que je souhaite faire de la figuration [ndlr: où est le rapport?] ou répondre à des quotas particuliers : je veux être plus utile à Wikipédia, et par le biais du balai, plus efficace.

Qui suis-je ?

J’ai commencé à contribuer sous IP en 2007 [ndlr: nous avions vu dans l’épisode 1 que Celette déclarait en en juillet 2009 éditer WP sous IP depuis le 2 mai 2006] et me suis inscrite en 2008. Après une période de mou, je contribue très régulièrement depuis mi-2009, étant arrivée je crois à environ 25 000 contributions [ndlr: Celette ne croit rien, nous avons vu dans le 2e épisode qu’elle a les yeux rivés sur son compteur d’éditions], sur des sujets extrêmement divers lorsqu’il s’agit de la syntaxe, de la ponctuation des infobox, de la catégorisation, etc. mais plus spécifiquement sur la politique, l’histoire et le féminisme, pour mes contributions principales. Ces domaines m’invitent, vous vous en doutez, à croiser tous les jours des vandales en tout genre, énervant, parfois drôles, souvent consternants [ndlr: en fait toute personne ne partageant pas le point de vue de Celette]. J’ai à ce jour créé environ 250 articles, 150 modèles, 2 portail et permis à un article de passer en BA [ndlr: on a vu dans le 2e épisode que ce BA n’était qu’un camouflage de copyvios et un TI partiel encore présent en 2019]. Je crois donc avoir assez d’expérience et de connaissance des rouages de Wikipédia pour prétendre au balais [sic].

Pourquoi les outils ?

Comme dit précédemment, je suis amenée tous les jours à croiser des vandales, sur les pages politiques notamment, ou celles traitant du nazisme. J’ai observé qu’on faisait montre de beaucoup de complaisance à leur égard [ndlr: démonstration svp?], alors que je suis d’avis qu’une tolérance zéro est de rigueur avec ceux dont l’objectif et de prendre Wikipédia pour une tribune politique ou un blog [ndlr: sauf quand il s’agit de Celette], notamment ceux qui s’amusent à collecter dans les pages Fait divers de 20 minutes la polémique du jour, et ne semblent s’intéresser à l’encyclopédie que pour y rajouter et défendre quotidiennement leurs trouvailles. Je suis d’avis que nous devons tous accueillir et expliquer chaleureusement aux nouveaux arrivants les règles de l’encyclopédie, quitte à excuser certaines erreurs. Mais je crois que nous perdons un temps fou à se montrer trop aimable avec certaines et certains, dont les intentions sont foncièrement mauvaises.

Je requiers donc les outils d’administrateur principalement pour lutter contre les vandales, protéger les pages et en supprimer d’autres. J’agis toujours en concertation avec les autres contributeurs [ndlr: lire « en meute avec mes complices que je liste sur ma PU: Cheep, Starus & co »], et on m’aura sans doute vue m’épancher au bistrot dès qu’une question me pose problème et que je ne me juge pas apte à y répondre seule.

Pourquoi moi ?

Je contribue régulièrement, suis sérieuse et ai la foi dans le projet que représente Wikipédia, ne serait-ce que pour tout le temps que j’ai déjà pu y consacrer. Pour ceux qui ont pu me croiser, je sais que j’ai parfois pu être dure et froisser des égos, mais je n’ai jamais manqué de patience, et ai toujours considéré que les PdD sont essentielles à la bonne marche de l’encyclopédie. A mes débuts, je contribuais souvent en solitaire, mais au fur et à mesure me suis constitué un relatif réseau au sein de l’encyclopédie, qui je pense ne sera pas avare pour faire montre de mon sérieux. Je fais de la neutralité de point de vue mon cheval de bataille, surtout dans des sujets aussi sensibles que le nazisme ou le communisme [ndlr: on a vu avec Guy Môquet ce dont elle est capable], que j’aime saisir à bras le corps. Celles et ceux qui douteraient de mon honnêteté n’ont qu’à suivre mes contributions depuis trois ans, où j’ai toujours débattu dans le calme, le respect, quitte à m’éterniser des heures sur une page [ndlr: car Celette pratique la guerre d’usure]. Wikipédia se doit d’être neutre et apolitique, ses contributeurs aussi [ndlr: Celette affiche depuis toujours ses préférences partisanes], ses administrateurs surtout.

Enfin, je suis partisane, si le temps m’en donne l’opportunité :

    • Limitation des mandats d’administrateurs dans le temps et renouvellement des votes, sans doute par quart ou par cinquième.
    • Centralisation des moyens et des pages liées au fonctionnement de Wikipédia.
    • Partenariats accrus avec les institutions officielles.
    • Création d’une page de doléances. J’ai trop souvent vu de bonnes idées publiées sur le Bistrot tomber aux oubliettes le jour suivant. Sans devenir un fourre-tout, proposer des idées et les soumettre à un vote simple pourrait je pense sortir de ces deux-trois pseudo-sondages qui font pâle figure.

Ces propositions finales ne sont… que des propositions. Tout est à voir et à discuter si l’on m’en donne les moyens et les soutiens. Cordialement,

Celette (d) 12 avril 2011 à 23:52 (CEST)

Fabrice Ferrer, étudiant en histoire à Toulouse, lui-même administrateur (lire Fabrice Ferrer, l’administrateur aux 30 faux-nez) depuis 2011, vote « pour » à peine 2 minutes après le dépôt de candidature en précisant « inconnue de moi jusqu’à aujourd’hui ». Il s’est fait une opinion en 2 minutes, c’est donc bien un wikipédien.

À chaque vote, Celette ne peut s’empêcher de se déchaîner contre ses contradicteurs entraînant une avalanche de critiques à tel point qu’elle décide de retirer sa candidature à peine 8 jours après le début du micro-trottoir vote, chose très rarement vue sur Wikipédia.

17 avril 2011, citation intéressante de Starus reprise sur la PU de Celette : « nous, ici, devons construire des biographies, l’histoire d’une vie, l’histoire d’une carrière professionnelle ou politique ». C’est très Celettien …

On passe à d’autres choses et le compteur repart

Le 24 avril 2001, Celette ajoute Suprememangaka[1] à la liste de ses alliés en politique (Cheep[2], Starus). Le réseau s’étoffe. Elle ne tarde pas à le citer en exemple : « Ce n’est pas parce qu’on ouvre une énième section sur le même thème qu’on peut ensuite dire qu’il y a un consensus si les opposants des sections précédentes, lassés par les centaines de milliers de kilooctets et les saucissonnages discutables, n’ont pas jugé utile de répondre à la 150e question leur demandant leur avis. »

Le 27 avril 2011, Almanach94 lance une RCU Celette/Ahbon?/Rachimbourg. Les contributions de Rachimbourg suivent les mêmes obsessions que celles de Celette : prédilection pour les personnalités politiques de tout bord de l’Europe entière. L’admin vérificateur d’IP Maurilbert (Jean-Yves Rehby) prend en charge mais Starus et Hégésippe Cormier débarquent avec leurs gros sabots : affaire classée sans suites… Pourtant les réponses sur la RCU des deux pseudos montrent une très grande similarité de ton avec Celette. Le mois suivant, les contributions de Maurilbert diminueront de moitié et se feront de plus en plus rares jusqu’à l’abandon à l’été 2012.

Le 27 mai 2011, Celette, l’œil rivé sur son compteur d’édition, annonce fièrement avoir altéré Wikipédia 30.000 fois.

Le 28 mai 2011, Celette ajoute une source sur les premières avocates du barreau de Paris. Futur copyvio ? Puis quelques sources sur les femmes en politique. De quoi assurer de la matière pour l’enfumage programmé.

Le 4 juin 2011, Celette établi une liste d’articles refusés. Elle ne s’avoue jamais vaincue.

Le 20 juin 2011, Celette annonce sa grande série à venir des pseudo-articles sur les films de Méliès. Puis vient l’annonce concernant les les articles de Miss Espagne

Le 24 juin 2011, Ludo29 bloque Celette 1 jour pour « passage en force et comportement peu calme ». C’est le moins que l’on puisse dire!

Le 4 juillet 2011, Celette trouve également une source inépuisable pour créer des ébauches sur les politiciens allemands : le site officiel du Reichstag. Le 10 juillet 2011, c’est au tour des fontaines de Paris dont les fiches manquaient terriblement à Wikipédia.

Le 15 juillet 2001, Celette se joint étrangement à Cheep (membre de l’UMP selon sa PU) pour demander la suppression de l’article Neuilly Communication : s’agit-il d’une manipulation de l’UMP pour cacher le fait que Nicolas Sarkozy a créé une association de patrons de grands médias?

Le 19 juillet 2011, Celette ajoute « Jean-Jacques Georges » et « Florival fr » parmi ses alliés et propose de « « Bloquer » aux contributeurs non inscrits la modification des BA et des AdQ, afin d’éviter de voir pourrir certains beaux articles par manque de [sic] négligence. »

Le 28 juillet 2011, Celette s’attaque à la liste des piscines de Paris et ajoute une citation de LittleTony87 (Antoine Resche, un des Pierrots): « Nous aurons ainsi le « WP suppressonniste [sic] limité à tout ce qui s’est passé jusqu’à il y a 50 ans après on a [sic] pas de recul » ; le « WP inclusionniste ou même la petite impasse derrière chez mon papy dans son village du fin fond de la Lozère aura son article. » Pour quelqu’un qui traduit à tour de bras des ébauches d’articles sur les sujets les plus anodins, c’est grotesque ; mais plus c’est gros, mieux ça passe.

Le 31 juillet 2011, Celette annonce son futur travail sur les anciens ministres tunisiens.

Sa PU a mentionné Paris puis Marseilles comme lieu de résidence puis plus rien. Au détour d’un échange et surtout au vu de ses horaires de travail, on peut tout aussi bien penser que l’avatar Celette n’habite pas en Europe et n’est peut-être même pas originaire de France. Nous y reviendrons.

Dans un échange avec Bosay le 6 août 2011 (jour de son blocage), Celette écrit:

[…] Bref, j’imagine que depuis la France, cela doit faire sourire, puisque, peu ou prou, personne n’a perdu de famille dans les geoles [sic] de Castro, les goulags de Staline, les camps de Lénine, les centres de rééducations de Mao, les « lycées aménagés » de Pol Pot. Et bien moi, j’en ai perdu, et quand je vois des jeunes coco [sic] se balader dans la rue avec l’image sérigraphiée de Staline ou de Mao sur leur T-Shirt, j’ai envie de leur arracher et de leur faire manger. Ce n’est pas un sujet de rigolade, pas plus qu’Hitler ne l’était. Bref, petit coup de gueule anti-troll, qui depuis leur chambre d’ado tapissées de photos du Che croient défendre une cause juste, qui défendent en fait des régimes assassins (et ne se cachent guère de vouloir « rééduquer » les bourgeois), et dont les multiples sous-branches différemment idéologiques auraient fourni le même résultat. Voilà Sourire. Cordialement, Celette (d) 6 août 2011 à 14:23 (CEST)

Cette page, aujourd’hui « toilettée » par Bosay (né en 1996, qui s’est depuis rangé dans les pro-Celette), nous révèle peut-être un des rares moments de sincérité de Celette. D’abord ce « depuis la France » laisse légitimement penser que Celette n’y habite pas et ses horaires de « travail » sur Wikipédia (plutôt GMT-5) corroborent cette hypothèse. Ensuite, cet aveu d’appartenir à une famille ayant souffert dans une dictature (sans préciser laquelle) nous éclaire sur ses motivations politiques dans Wikipédia.

Le 6 août 2011, Moez bloque Celette pour « guerre d’édition », blocage réduit à 1 jour par Supertoff quelques heures plus tard. Le 19 août 2011, Celette part en vacances … Pour revenir le 28 août 2011 se féliciter de ses 40.000 modifications de Wikipédia … drôles de vacances !

Le 15 septembre 2011, Celette n’est plus aux études et enlève le « À cause des études, Celette n’est pas très actif [sic] en semaine, mais recommence à éditer voracement dès l’arrivée du weekend. ») et a le temps de se consacrer à Wikipédia.

Le 28 septembre 2011, il n’y a plus de dictatures socialistes sur sa PU … Celette s’emmêle les pinceaux avec ses identités : « Une aimable IP maintient une avalanche de liens rouges à l’admissibilité douteuse, dont une grosse part ne résisterait pas à des PàS. Nous insultant allègrement, Celette et moi-même [ndlr: le faux-nez de Celette vient d’oublier qu’il/elle s’est logué(e) en tant que Celette; le collectif abuse bien de faux-nez] , de vandales, serait-il possible d’arriver à une décision, R3R oblige ? Celette (d) 28 septembre 2011 à 14:40 (CEST) ». Cet évènement donnera le premier post du regretté Syndicat des trolls. Starus, au milieu d’un fatras en latin, se présente ainsi : « Je suis né sous la présidence de de Gaulle. Je suis pilote. Je suis chef d’entreprise avec environ quatre-vingts salariés. » On se demande vraiment comment quelqu’un avec autant de responsabilités pourrait passer autant de temps sur Wikipédia. Il n’apporte aucun renseignement supplémentaire et l’historique de sa PU tient en à peine une page, chose absolument exceptionnelle sur Wikipédia. Nous lui consacrerons bientôt un portrait.

Le 4 octobre 2011, les Miss America entrent dans la ronde des articles de remplissage qui ne coutent rien. Le 12 octobre 2011, Celette fait une très longue liste d’articles à lire … Lit-elle autre chose que Wikipédia et Le Figaro ?

Le 17 octobre 2011, ajout très étrange : « ANtoni Gaudi.L’œil de Moscou StJB.Sinusite. WP prise de décision. Architecutre fasciste.  Ylang yang. Cat : hom dans histoire.Louis Vogel Babylone. François Néri, Alain Bauer. Maréchal Lannes. Mao : rouge et jaune. Sharron Angle. Maison phénix, droit vote femme. Lire Karachi Chambre lité Reich ». Ce style brouillon ne lui ressemble pas : combien de mains y a-t-il derrière le profil Celette ?

Le 24 octobre 2011, après avoir rêvé de porter du Gucci, Celette ajoute « Patrizia Reggiani » à sa liste des articles à créer. L’article fut un temps protégé à la création sur WP:fr alors qu’il existait sur WP:en …

Le 10 novembre 2011, Celette fait l’objet d’une demande de sanction qui n’aboutit pas, bien entendu, de la part de AnnOnim qui se retrouve bloqué indéfiniment le 28 mai 2012 suite à une RA de Couthon, « propriétaire » avec Celette de quelques dizaines d’articles sur la Seconde Guerre Mondiale. Le 20 novembre 2011, Celette est très déçue que son article Répression soviétique maison impériale n’ait pas été retenu et le transfère sur sa PU.

Le 28 novembre 2011, Celette passe le cap des 50.000 altérations de Wikipédia. Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier 2012, Celette fête le nouvel an en ne quittant pas fr:WP d’un œil.

Le 26 décembre 2011, Impair et passe demande une RCU à l’encontre de Celette et Starus. Elle est refusée par Nakor. Le lendemain, le requérant fait l’objet d’une RCU lancée par Hégésippe Cormier qui se solde négativement ; il est bien entendu banni le 28 décembre 2011 et il est impossible de retrouver aucune trace de discussion dans l’archive 8 des RA ; pourtant ce diff montre le caractère particulièrement expéditif de la procédure. Le vérificateur d’adresse IP Nakor cessera toute contribution à Wikipédia en février 2012. Écœurement ?

Le 9 janvier 2012, Celette trouve un nouveau filon pour créer des articles non-sujet à débat : Filmographie de D. W. Griffith. Le 17 janvier 2012, elle annonce l’AdQ sur Pat Nixon, épouse du président Nixon ; Celette n’a fait que traduire un article promu AdQ par la WP:en en 2008 déjà. L’expérience du Lycée Saint-Cyr lui a fait comprendre qu’il ne servait à rien de se fouler pour écrire une fiche que l’on destine à la labellisation; il suffit de traduire le travail effectué par d’autres et d’accrocher une étoile peu méritée à sa PU.

Le 4 février 2012, Celette passe le cap des 60.000 altérations de WP. Le 26 février 2012, Celette trouve encore un filon pour créer des articles non-sujet à débat : Liste des salles de spectacle et cabarets parisiens et Liste des lauréates du prix Nobel.

Le 1er mars 2012, Celette annonce au monde les livres lus. C’est pas très long et c’est très scolaire. Bizarre : rien sur ses sujets de prédilection (politique, femmes de président, parfums, miss en tout genre etc).

Le 8 mars 2012, Celette revoit sa position sur les contributeurs sous IP : on passe de « Interdire aux utilisateurs non enregistrés de contribuer » au plus politiquement correct « Encourager les nouveaux contributeurs afin qu’ils ne travaillent pas sous IP mais seulement sous le statut d’utilisateur. » C’était en effet une position qui lui avait valu des reproches lors du cuisant échec de sa candidature au poste d’administrateur. Cependant, elle appelle à la « traque des faux-nez candides » alors qu’elle en abuse.

Le 9 mars 2012, Celette élimine Kyro[2] et Gemini1980 de sa liste d’administrateurs favoris, sans doute suite à leur opposition lors de sa candidature admin. S’ensuit une longue liste de mises à jour de sa liste de pages à lire (dont l’arbitrage Thucyd-Mogador, Lebob) jusqu’à la mention d’une citation qu’elle mettra scrupuleusement en œuvre :

J’ai toujours aimé la classe qui consiste à dire qu’apaiser les choses, ce n’est pas oublier ses ennemis, c’est taper dessus jusqu’à ce qu’ils partent. Peu importent les dégâts collatéraux, d’ailleurs. Le jour où vous comprendrez que cette attitude puérile, de tous côtés, dégoûte pas mal de monde, faites moi [sic] signe. Bref, j’aurais été pour qu’on dise à SM[4] d’essayer d’éviter de toujours être partout (même si, dans ce cas précis, il était mentionné et donc légitime) et à Udufruduhu d’arrêter de sombrer dans la facilité de l’injure, mais puisque ce sera jugé beaucoup trop méchant envers l’un et gentil envers l’autre… LittleTony87[5] (d) 2 mai 2012 à 13:18 (CEST)

 

Le 6 mai 2012, un farceur corrige la PU de Celette en changeant le portrait de Reagan, la galerie anti-communiste devenant antifasciste ; Critias (faux-né ?) annule dans la minute. L’IP remet ça en remplaçant le portrait de Marie-Antoinette triomphante par celui de la reine dans l’antichambre de la guillotine, Euphonie intervient pour annuler.

Le 16 mai 2012, Celette a atteint les 70.000 altérations de Wikipédia.


[1] Aussi enregistré sous le pseudo Patrick Rogel.

[2] Cheep a également fait effacer sa PU 2 jours après Celette.

[3] Kyro : Matthieu Riegler, informaticien (selon sa PU).

[4] Lisez « Suprememangaka », un des pseudos les plus controversés, longtemps insubmersible sur fr:WP et finalement banni en février 2015 avec moult remous au sein de la « communauté » (cfr. Affaire Pierrot le Chroniqueur). Selon certains, il serait encore présent sur Wikipédia et serait même administrateur, ce qui est invérifiable pour le moment.

[5] Administrateur de WP:fr depuis 22 avril 2011, à l’âge de 21 ans. Il confesse avoir été lui-même un des Pierrots chroniqueurs et demande sa destitution le 2 mars 2014.

Publié dans Wikimafia | 2 commentaires

Celette, l’histoire d’un wiki-hacking réussi – épisode 2 : Le virage

Nous avions suivi les premiers pas de Celette lors du précédant billet, découvert sa méthode infaillible de création de fiches et ses tendances politiques droitières. En 2009, elle prend de l’assurance jusqu’à l’hubris et chute une première fois pour violation de droit d’auteur, elle opère un virage droitier jusqu’à l’infâmie.

Celette nous annonçait son départ en vacances le 8 août 2009 et, pour une fois, laisse Wikipédia en paix jusqu’au 30 août. Elle laisse en chantier ce qui devait devenir son grand œuvre : faire labéliser bon article sa fiche consacrée au Lycée militaire de Saint-Cyr, dans l’espoir que cette médaille wikipédienne la rapprochera du statut d’administrateur qu’elle convoite depuis un moment.

Une année de copyvios

Cela fait au moins un an que Celette édite Wikipédia et, comme nul n’ignore la loi, la notion de propriété intellectuelle ne lui est pas inconnue; elle devrait également savoir ce qu’est un copyvio, thème fréquent des échanges entre wikipédiens. Pourtant, à partir du 1er août 2009 (et jusqu’au au 31 août 2010), elle insère délibérément plusieurs dizaines de copyvios sur la fiche « Lycée militaire de Saint-Cyr ».

Son pillage achevé, elle fait d’abord appel le 30 août 2009 au comité de lecture qui ne répond pas assez vite à son goût. Elle sollicite donc à peine trois jours plus tard la relecture de Serein, aka Adrienne Charmet[1]. N’obtenant pas satisfaction après plusieurs relances, c’est finalement Égoïté (aka Nicole Hanot [2]) qui se propose pour soulager l’impatience de Celette.

Après quelques remarques sur la forme et le style, Égoïté rappelle l’importance de la diversité, de la fiabilité et de la pérennité des sources. Mais elle détecte rapidement des problème de fonds :

« Je reprends ce matin la lecture et, parce que la formulation de ton texte me semble assez… « promotionnelle ou grandiloquente », j’ai la curiosité de consulter la source indiquée. Castastrophe [sic] : cela m’amène à constater du copier-coller (copyvio)  ! […] Pour moi, il est inutile de chercher plus loin : tu as intérêt à corriger d’urgence ton article ! À défaut, il va être affligé du triste bandeau de copyvio. Je t’avoue ma déception et ma mauvaise humeur. Étant donné l’avertissement Ne copiez pas de texte, ni d’une page web, ni d’un autre support : respectez le droit d’auteur (aide) qui figure sur la page de modification juste au-dessous de Prévisualiser et Publier, tu ne pouvais ignorer que WP n’accepte pas la copie. Tes messages de ce mois à Serein et ta présentation m’avaient fait supposer que tu étais quelqu’un de sérieux. J’ose espérer que tu vas te reprendre très vite et que cet article-ci n’est qu’une « erreur de jeunesse ». J’attends ta réponse.–Égoïté (d) 20 septembre 2009 à 08:41 (CEST) »

Celette n’a pas encore un catalogue de réponses toutes faites mais ne se laisse pas démonter. Elle répond :

« […] En ce qui concerne les droits d’auteurs, étant une ancienne élève du lycée, j’avais pris contact avec le modérateur du site pour lui demander quelques informations. Il m’a assuré que de son côté il n’y avait pas de problème avec le copyright étant donné que c’est lui (et dans un autre cas un professeur) qui l’avait écrit. Après, je ne sais honnêtement pas si le professeur en question serait contre ; je le connais un peu et me demande que s’il l’a autorisé pour ce site, il le pourrait aussi pour ici. Je ne voudrais pas passer pour une glandeuse qui n’a fait que du copier-coller. J’ai passé des heures a [sic] essayer de remanier des phrases ou de chercher des sources ailleurs. Je comprend tout à fait que le droit d’auteur est inviolable et normal, mais que faire quand on lit un livre ou un site et que l’on veut améliorer une page ? A défaut d’amputer le texte, les informations seront les mêmes et il y aura forcément dans un sens du copier-collé [sic]. Retourner les phrases et changer des mots ne serait alors qu’un artifice de facade [sic] ? Car les informations de tel ou tel livre sur le lycée seront toujours les mêmes puisqu’il s’agit d’hisoire [sic]. Tout se recoupe irrémédiablement. Que faire ? Et merci pour la pertinence de tes propos. Celette (d) 20 septembre 2009 à 12:26 (CEST) »

Celette ne mentionne bien sûr pas les personnes soi-disant contactées — ça évite les vérifications intempestives — et semble faire amende honorable face à une Égoïté touchante de bienveillance et de naïveté dans sa réponse, qui lui indique même des sources alternatives.  Mais 9 jours plus tard, les copyvio ne sont toujours pas retirés, et Égoïté relance Celette. Et encore le 10 octobre :

« […] Oui, tu as corrigé les 3 passages que je t’avais indiqués [sic] mais… tu t’offres le même défaut ailleurs […]. Il ne faut pas croire que je passe ton texte en revue mot à mot : ce que je découvre résulte de coups de sondage. La conclusion est évidente : il doit y avoir encore (pas mal) d’autres passages copiés. Je ne peux que me répéter : réécris tout ou vérifie tout […] —Égoïté (d) 10 octobre 2009 à 15:35 (CEST) »

« Écoute Celette, j’apprécie éminemment le ton que tu utilises dans les discussions (calme, explicatif, courtois, etc.) Mais même si je sais que je suis douée pour trouver la m… quelque part (mi-blague), je ne pense pas être malchanceuse au point de tomber systématiquement » à chaque sondage sur de la copie ! […] Bien à toi, —Égoïté (d) 10 octobre 2009 à 23:42 (CEST) »

Celette botte en touche :

« […] Pour l’instant, je met [sic] l’article en break car le livre que j’ai commandé n’arrivera pas avant quelques mois. Je vais réécrire d’ici peu le passage des destructions matérielles et compte refaire une lecture pour traquer les copyvos [sic] mais je pense qu’il n’y en a plus. Ca m’énerve car tu arrives toujours à en trouver !!! […] Cordialement, Celette (d) 16 octobre 2009 à 19:58 (CEST) »

En fait Celette est tout occupée à son catalogue des « premières dames de France », peu importe que les copyvios restent en ligne quelques semaines ou quelques mois de plus. Plus grave, elle récidive le 7 octobre 2009 sur la fiche Daniel Wilson : là, elle ne peut plus prétendre qu’elle ne savait pas au sujet des règles wikipédiennes sur les copyvios. L’administratrice Lomita qui purge l’historique le 19 juillet 2013 seulement ne déposera aucun message d’avertissement sur la page de discussion de Celette car celle-ci a entretemps changé de statut dans la hiérarchie wikipédienne.

Après avoir créé la fiche fume-cigarette en ignorant qu’il existe depuis très longtemps des modèles en verre, Celette remarque l’intervention d’Égoïté à sa suite qui souligne l’absence de sources de sa nouvelle fiche et réitère sa fable sur le livre qui met 6 mois à venir. Égoïté, qui croit toujours Celette ancienne de Saint-Cyr, la sollicite pour améliorer la fiche intendance militaire : Celette n’arrive qu’à déplacer et reformuler des paragraphes sans apporter ni source ni nouveau contenu.

Le cas Celette disparaît ensuite du radar d’Égoïté pendant six mois et revient sur sa page de discussion le 21 juin 2010 :

« […] je tenais quand même à t’informer que je suis en voie de proposer ce cher article en BA. Je suis désolée d’avoir fini ce « travail » aussi tardivement, mais j’ai été vraiment très prise et, même si j’ai pu continer [sic] à participer activement à Wikipédia, la lecture d’un livre de 400 pages a été, bien qu’intéressante, parfois dure à être soutenue (dix pages un soir, cinquante deux mois après, etc. : j’imagine que tu vois un peu le bazar :S). J’ai donc sourcé bon nombre d’informations, condensé certaines et veillé à écarter tout copyvo. Ayant relu l’article plusieurs fois, je me suis tout de même dit : Égoïté va y trouver encore une neutralité qui laisse à désirer et je ne veux pas reprendre une discussion comme nous avons pu en avoir ! Certes, tu as mille fois raison, mais je n’arrive décidement [sic] pas à avoir assez de recul pour trouver des tendances au rendu général de l’article. Je ne vais quand même pas modifier les citations (Allé hop, de Gaulle a dit que c’était une très bonne école, on va mettre… euh… moyenne 🙂 ). Donc si tu as le temps, passe jeter un coup d’oeil à la page de discussion de l’article ou envoie un émissaire digne de confiance. Amicalement, Celette (d) 20 juin 2010 à 23:16 (CEST) »

Cela fait donc près de deux ans que Celette fait partie de Wikipédia et elle ne sait toujours pas comment exploiter honnêtement des sources. La réponse d’Égoïté est très intéressante quant à la manière dont se décident les labels sur Wikipédia :

« […]  si tu veux une critique efficace qui permette à l’article de progresser, tu dois oublier les mois de juillet et aout [sic] car beaucoup de contributeurs sont en vacances et tu risques de te trouver avec l’un ou l’autre contradicteur mais peu en approbation, ce qui est dur à supporter moralement (je connais pour en avoir fait l’expérience…). Donc suggestion : peux-tu envisager de faire cette proposition de BA à la rentrée de septembre ? Intérêt pour moi : j’aurai le temps d’approfondir et de te conseiller, pour toi : tu auras du temps pour me répondre et peaufiner et, surtout, tu bénéficieras d’un panel plus intéressant de votants. Qu’en penses-tu ? Amclt, —Égoïté (d) 20 juin 2010 à 23:36 (CEST) »

Le 15 août 2010, Celette part en vacances jusqu’au 28 août en formulant le vœu de proposer son article Lycée militaire de Saint-Cyr comme BA. Hélas, encore un copyvio détecté :

« Zut ! C’est à désespérer : voir ceci mots pour mots dans le site perso et dans ton article ! Il y en a d’autres ? —Égoïté (d) 30 août 2010 à 14:43 (CEST) »

« […] Le copyvo [sic] que tu me montres m’étonne car j’ai fait plusieurs relectures dans tous les sens, mais j’imagine que cette phrase a du [sic] passer entre les mailles du filet. J’ai vraiment travaillé sur cet article, parcouru bouquins et journaux, donc ça m’énerverais [sic] qu’il en soit réduit à être traité de copyvo [sic]. Etant donné que j’avais repris un cadre dé-copyvé mais reprenant les infos essentielles de ce que j’avais pris, ce ne peut pas être parfait. Or le BA vise à l’être… Je vais me refaire une dernière lecture et aviserai par la suite. Je te remercie encore et a [sic] hâte de te montrer (un jour) l’article labellisé Sourire. Celette (d) 30 août 2010 à 15:52 (CEST) »

La relecture de Celette se limite à deux corrections insignifiantes (19 septembre 2010 et 19 janvier 2011). Puis, dans la nuit du 29 au 30 janvier 2011, après quelques petites retouches, elle propose enfin son laborieux ouvrage aux scrutateurs autoproclamés des labels de qualité de Wikipédia qui valent autant qu’un micro-trottoir. Ouf! Une année et demie de dur labeur — planquer des copyvios — pour être à deux doigts du Graal !

Sa demande de labélisation est un modèle de manipulation et de tromperie :

« Bonsoir à toutes et à tous. J’ai choisi de proposer l’article suivant au statut de « Bon article » après grosso modo un an de travail sur le sujet. L’objet de l’article m’intéressait étant donné que j’ai été élève à ce lycée [sic] et ait [sic] pu apprendre autant à aimer ces murs qu’à recueillir mille anecdotes et sources intéressantes pour l’article.

A l’origine, l’article était une simple liste de faits, plus ou moins issus de copyvos [sic]. J’ai alors entrepris un premier travail à partir de sources Internet (un site, trouvable dans les liens est de fait extrêmement bien fourni). A l’époque peu au fait de tous les usages de Wikipédia, j’ai parfois recopié des passages, mais suite à l’aide d’Égoïté et de ses conseils avisés, j’ai traqués tous les ajouts abusifs et me suis attelée à chercher des sources « dures ». Un seul livre fait actuellement référence sur l’histoire du lycée (celui de J.J. Milhiet, Saint-Cyr, trois siècles d’histoire, 1999) : je m’en suis servi pour sourcer les informations majeures ainsi que rajouter celles qui manquaient.

Je crois être arrivée à un résultat très satisfaisant et fouillé sur l’histoire du lycée, son histoire, son architecture et son rayonnement. On m’aura reproché parfois d’utiliser un ton emphatique, mais des modifications ont neutralisé ce point (bien qu’il soit à mon sens impossible de détacher l’histoire du lycée d’une « certaine idée de la France » qu’auront eu les grands noms qui l’ont fréquenté). Le fait que j’ai fréquenté ce lycée permet en outre de ne pas seulement se focaliser sur l’aspect historique mais de bien noter qu’il s’agit d’un établissement actif, notamment par ses traditions, ce qui en fait un sujet je crois intéressant de promotion au BA. A noter que j’avais proposé ce texte au Comité de lecture, qui a eu la bienveillance… de ne pas répondre. J’ai donc tanné certains contributeurs pour obtenir une relecture : deux « grandes » ont ainsi eu lieu, une fin 2009 et une autre mi-2010.

C’est fou ! À lire Celette, on croirait qu’elle est venue sauver la fiche de vilains copyvios. Elle omet de préciser qu’elle a tout bonnement été prise la main dans le sac, ce qui lui sera reproché lors de sa première candidature au statut d’administrateur. Elle prétend également pour la troisième fois être une ancienne élève du Lycée militaire de Saint-Cyr. Or deux ans plus tard, le bureau des légendes change sa biographie :

« […] Je viens de voir que vous avez fait vos études au LM de Saint-Cyr. Quelles années ? Mes enfants y étaient de 1992 à 1998. Cordialement M. Reynier »

[…] « Je n’ai jamais dit que j’ai fait mes études au lycée militaire de Saint-Cyr, mais je le connais très bien. Je suis néanmoins bien plus jeune que vos enfants . Cordialement, Celette (d) 7 février 2013 à 03:02 (CET) »

Il faut lire la suite de l’échange avec Marius Reynier pour se rendre compte à quelque point Celette peut se montrer arrogante, idiote (« la base de l’enseignement de l’histoire : on utilise des sources secondaires et pas primaires ») puis menaçante et faire fuir définitivement un contributeur qui la dérange.

La première analyse du futur BA vient dans l’heure et est cinglante :

« Comment peut-on proposer un article en BA avec plusieurs balises demandant de revoir le style ou d’apporter des références ? Par ailleurs, le 30 août dernier, Égoïté signalait encore des problèmes de copyvio et l’article n’a pour ainsi [sic] plus évolué depuis le 31 août ; je doute donc que tout ait été résolu entre-temps. En tout cas, les passages violant le droit d’auteur sont encore présents dans l’historique, ce qui n’élude en rien le problème ; il aurait fallu demander une purge en identifiant les première et dernière versions infectées. Ensuite, je me demande ce que ce lien, pourtant utilisé à six reprises, vient précisément sourcer : il faudrait sans aucun doute être plus précis dans la page utilisée. Enfin, de nombreux problèmes typographiques sont présents. Une lecture de Projet:Label/Liste de vérification et des liens qui y sont indiqués ou un passage par l’atelier de lecture, entièrement refondu et bien redynamisé depuis mi-2010, auraient sans doute été bénéfiques. Bref, encore pas mal de travail en vue. Désolé. Gemini1980 oui ? non ? 30 janvier 2011 à 01:59 »

Celette fait semblant de ne pas voir les problèmes et conclu : « si vous pourriez [sic] m’orienter point par point vers ce qu’il ne va pas [sic], l’article pourrait avancer et éventuellement, d’ici deux semaines si je le reprend [sic], aboutir à un BA. » Mais ce n’est que le 10 février, soit plus de 500 jours après la remarque initiale d’Égoïté, qu’elle daigne demander une purge d’historique.

Entretemps SC Lusoense (20 ans, étudiant) a voté pour la labellisation sans même tenir compte des remarques initiales; suivent deux alliés: Cheep et Florival_fr (aka Rémi Stosskopf, 44 ans, BTS en fabrication mécanique); puis Kormin (23 ans, étudiant qui signale pourtant des passages sans aucune source), Totodu74 (19 ans, étudiant en biologie fraichement coopté administrateur de Wikipédia), Gemini1980 (30 ans, DUT informatique, administrateur de Wikipédia), Ligne Droite et bien entendu la proposante. Le micro-trottoir ayant trouvé 7 avis favorables, le label de qualité est accordé. C’est aussi simple que cela.

Et ce n’est qu’en mars 2019 que Celette confesse son TI (travail inédit) avec un aplomb qui laisse pantois : « J’ai fait labelliser l’article il y a des années, sans que ces parties ne soient sourcées. Elles sont toutes véridiques, facilement vérifiables auprès de n’importe quel ancien(ne) du lycée mais niveau sourçage ça me paraît plus complexe. » Un péon se ferait bloquer pour bien moins que ça mais Celette est devenue imbloquable.

Loin de tirer les leçons de cet aventure, Celette commettra encore de nombreux copyvios, par exemple : Le plagiat toléré, exemple de l’article « Polo (parfum) » écrit par Celette à lire sur le blog d’Eliane Daphy.

Attaques infâmes contre Guy Môquet

Parallèlement à la laborieuse rédaction de son BA, Celette mène une autre croisade. Le 11 septembre 2009, elle introduit sur sa page utilisateur (PU) le texte suivant dans un menu déroulant intitulé « point de vue » :

Je trouve que certains articles sont clairement orientés et, sous couvert d’une dite neutralité (c’est à dire des paragraphes écrits avec pour seule justification, un lien) mettent en danger le principe de l’encyclopédie. Il suffit, par exemple, que quelqu’un dise sur un site une information, pour qu’un paragraphe soit créé sur wikipédia : il existe encore aujourd’hui des stalinistes [sic] (cf. [http://forum.aceboard.net/25645-2357-12422-0-staline.htm]), qui n’hésitent pas à venir faire un tour sur wikipédia. Je m’insurge, en réalité, contre les principes d’aujourd’hui qui, d’un côté sont extrêmment [sic] sévères avec les fascismes et leurs idéologies, mais qui gardent une marge de sympathie pour les dictatures communistes : il n’y a pas d’exception à faire, une dictature doit être condamnée, quelle que soit son idéologie. Ainsi les articles sur [[Staline|le bon Joseph]] et son prédecesseur [sic] Lénine sont, à mon avis, très orientés. On considère à tord [sic] que Staline est le vilain petit canard du soviétisme et que Lénine était un « gentil révolutionnaire », ce qui est syntaxiquement parlant improbable : Lénine a fait exécuter des milliers de personne. Autre « bourde », l’article Guy Môquet, qui omet que ce bon garçon, aujourd’hui élevé en héros, n’était pas résistant mais distribuait le jour de son arrestation des tracts… oui mais quels tracts ? Des tracts conformes à l’amitié germano-soviétique : car à cette date, la bonne URSS était alliée avec le Troisième Reich, et le gentil Guy obéissait gaiement aux ordres de Moscou qui voulait faire passer la pilule de cette très étrange amitié.

Celette n’a peur de rien. Dans un seul pensum elle arrive à réclamer des sources et omet sciemment de mentionner les siennes dans son odieuse attaque contre Guy Môquet. Elle ment sciemment sur le contenu de l’article Guy Môquet dans son état de l’époque puisqu’il contient tout un chapitre traitant la question. Comme le sujet l’obsède et qu’elle veut absolument une démonstration, elle mémorise un lien du très sérieux blog www.fourre-tout.com: Qui était VRAIMENT Guy Môcquet ? Elle retravaille son pensum dans un style plus moqueur encore le 22 octobre 2009.

Annie Pétain et Les dames de l’Élysée

Le 12 septembre 2009, l’IP 90.22.135.31 n’en est qu’à sa 6e contribution, maîtrise déjà parfaitement la syntaxe wikipédienne et crée l’article Annie Pétain qui correspond à l’annonce de Celette sur sa PU dans la série « premières dames de France », sujet qui l’obsède depuis quelques temps. Celette intervient le jour même de la création de l’article sous son pseudo et ses modifications sont qualifiées de TI et retirées par Daniel*D. L’admissibilité de la fiche est ensuite mise en cause par Enguerrand VII. La discussion aboutit bien entendu à la conservation d’une fiche inutile et à l’indigence crasse (simple suite de changement d’état civil, la fidélité au maréchal). Ouf : il n’y aura pas de trou dans la grande série de Celette sur les « Première dame de France », vocable étranger aux institutions françaises mais qu’elle impose à Wikipédia sur le modèle étasunien. L’IP disparaît le jour-même après seulement 20 diffs.

Le 2 octobre 2009, Celette colle dans son onglet « mystère » un de ses nombreux copyvios intégralement issu de Les dames de l’Élysée, livre de Bertrand Meyer-Stabley, parru en 1979 et dont le scan utilisé par Celette est disponible en ligne. Cet ouvrage servira ad nauseam à construire le profil soi-disant féministe de Celette.

Celette laisse Wikipédia en paix du 25 décembre 2009 au 2 janvier 2010.

 

Le 16 mars 2010, Celette – reprenant Cheep – cite « La littérature est la preuve que la vie ne suffit pas » de Fernando Pessoa, cet auteur portugais qui – le sait-elle ? – a passé sa vie à inventer des avatars au caractère défini à l’avance. Comme ça risquerait d’éveiller les soupçons, elle change à la minute en « La mémoire est l’intelligence des sots » car elle est au-dessus de sots, bien entendu mais elle garde finalement « Sois heureux d’aujourd’hui ! » d’Omar Khayyâm.

Le 11 juillet 2010, Celette enlève des paragraphes qui pourraient se révéler gênant à l’avenir, surtout en vue de sa future candidature au poste d’administrateur ; le tab mystère devient bac à sable.

Le 12 août 2010, Celette commente la photo de Che Guevara qu’elle a mis sur sa page de profil :

Fichier:GuerrilleroHeroico.jpg|Les [[dictature]]s<ref>Non que je nourrisse pour le Che et ses avatars cubains une forme d’admiration, je me pose en combattante de toutes les formes de dictatures. Mais étant donné que les historiens et les médias se sont épuisés jusqu’à l’indigestion sur le Troisième Reich, l’Italie fasciste et les régimes sud-américains, j’abhore [sic] publiquement les structures politiques d’inspiration socialistes et ou communistes, souvent tues en général [sic]. Oui, le Che était un tortionaire [sic] ; oui, ceux qui portent un vêtement à son effigie se baladent avec le visage d’un assassin sur leurs frusques. Il n’y a pas de demi-mesure à avoir, qu’une dictature soit de n’importe quel bord politique. Je suis une humaniste de droite et poursuit le but de désigner [[Mao Zedong]] comme le boucher de l’Humanité, le communisme avec. Si 100 % des régimes s’inspirant de cette idéologie furent des dictatures et ou des régimes totalitaires, ce n’est pas un hasard. Si les régimes joignant le terme « populaire » ([[Chine populaire]]…) ou « démocratique » ([[RDA]], [[Kampuchéa]]…) se révèlent être des charniers, ce n’est pas un hasard. Pensons à la centaine de millions de victimes de ces horreurs et méditons avec [[Holderlin]] : {{Citation|l’homme fait de l’Etat un enfer lorsqu’il veut en faire son paradis}}.</ref> Ce n’est pas une tribune mais ma motivation pour enrichir les articles ayant trait à ces États

Celette prétend rester équitable mais ne mentionne aucune dictature de droite comme celle de Pinochet, soutenue par Thatcher et Reagan dont elle affiche fièrement les portraits sur sa PU. Elle lissera légèrement le texte le 31 janvier 2011.

Le 13 août 2010, Celette annonce fièrement ses 13.000 contributions. Et combien de mots ? La maladroite incohérence sur son année de naissance disparaît : elle fait maintenant partie de la génération Y – ça inspire de lire Wikipédia à longueur de journée – et ça donne une plage de 20 ans : on n’est pas à ça près. Le 16 août 2010, ses contributions passent à 14.000. Waw ! 1000 en 3 jours seulement. Le 22 août, elle en annonce 14.500. Les chiffres ça compte et il faut être précis. À partir de cette date, la boîte compteur d’éditions va très régulièrement être mise à jou(ï)r.

Le 1er septembre 2010, c’est la rentrée scolaire : « À cause des études, Celette n’est pas très actif [sic !] en semaine, mais recommence à éditer voracement dès l’arrivée du weekend. » Notez le masculin de l’adjectif : Celette est-il le pseudo d’une femme ou celui d’un homme ? Si auparavant on pouvait avoir des doutes sur la grammaire et l’orthographe de Celette, il ne s’agit pas ici d’une faute d’accord de participe passé mais d’une faute d’accord de genre sur un adjectif signant à l’évidence un dédoublement de la personnalité. Le pseudo Cellete est-il vraiment féminin ? Rien n’est sûr et, on l’a bien vu concernant les maladresses sur l’année de naissance, la prétendue fréquentation du Lycée militaire de Saint-Cyr et la valse des opinions politiques, il ne faut s’attendre à aucune sincérité sur la PU du pseudo Celette.

Le 19 décembre 2010, Celette a trouvé deux sites internet qui vont lui servir à créer des fiches à la chaîne :

  • [http://witchofthecity.com/2010/04/08/les-femmes-dans-lhistoire-des-etats-unis/]
  • [http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=444]
Celette reine de Wikipédia

Portrait de Celette reine de Wikipédia Ⓒ WeDoData

Le 25 décembre 2010, Celette s’offre un joli cadeau de Noël : un portrait de Marie-Antoinette posant majestueusement sa main sur un globe, monde dont elle est la reine toute-puissante. Bien-sûr, c’est Celette qui se voit déjà faire main-basse sur Wikipédia. Ça fait froid dans le dos. Rétrospectivement, on peut se dire que c’est le seul aspect sincère de la PU du pseudo Celette. Puis elle publie sa première liste d’alliés : Égoïté, Cheep, Rachimbourg, Florival fr.

Pas de vacances cette année : on wikipédie non-stop avec juste un petit break de 22h48 à 1h22 dans la nuit de réveillon. Le 25 janvier 2011, Celette annonce fièrement le cap des 20.000 éditions qui passe à 21.000 le 12 février 2011. À partir de cette date, chaque millier sera scrupuleusement noté.

Le 13 février 2011, Celette ajoute Starus dans sa liste « Collaboration wikipédienne ». Le lendemain, elle classe ses alliés par affinité et établi sa liste des principes inaliénables qu’elle bafoue quotidiennement. Le 14 février 2011, le label pour Lycée militaire de Saint-Cyr est acquis.

Le 6 mars 2011, Celette veut « Interdire aux utilisateurs non enregistrés de contribuer. Outre éviter le vandalisme constant d’articles en tout genre, les anciens « patrouilleurs » pourraient dès lors vraiment contribuer et combler la petite perte des quelques ajouts significatifs sous IP. / Introduire de vrais mandats limités dans le temps pour les administrateurs. / Aller chercher des partenariats avec les musées nationaux, des banques d’images et surtout avec l’État, au lieu de les attendre.» Ces phrases lui seront reprochées lors de sa candidature au poste d’administratrice.

Le 5 avril 2011, Celette cite Munin75 (depuis une PdD sur Marine Le Pen …) : « Les guerres d’édition sont presque exclusivement le fait d’IPs qui ne contribuent qu’à cet article, ont du mal avec le concept de neutralité et ignorent les règles ou procédures de wikipédia, qu’ils prennent pour de la censure, et se font alors un devoir de s’affirmer en pensant que chacun devrait « s’exprimer », comme si wikipédia était un blog où chacun peut étaler leurs opinions. C’est très pénible à force. » Encore une charge contre les IP[3]. Et d’ajouter une citation de Littlejazzman : « Tout contributeur est un rédacteur neutre qui s’appuie sur des sources référencées. Il n’y a à convaincre personne il n’y a pas de thèse à exposer, pas de dialectique à construire », principe exactement contraire aux actes de Celette mais ça fait joli !

Cellette fait même une auto-citation depuis la page de discussion de Charlot001:

« […] vous devez accepter deux choses en contribuant à Wikipédia :

1) il y a des contributeurs expérimentés qui sont là depuis des années, qui connaissent les rouages du système et envers lesquels un minimum de révérence est souhaitable. Vous arrivez comme une fleur et montez sur vos grands chevaux en voulant tout changer. Il faut rester calme et marcher dans le sens de Wikipédia. Je regrette que Couthon se soit emporté, mais là, vous dégoûtez de l’encyclopédie un contributeur qui lui doit beaucoup. C’est dommage.

2) en contribuant sur un article aussi polémique que le IIIe Reich, vous devez accepter (et ça suit ma remarque précédentes [sic]), qu’il y a des références bibliographiques incontournables et indiscutables. Que vous le vouliez ou non, il faut partir de celles-ci. Je ne comprend [sic] ainsi pas que vous ne partez pas, dans la création de l’article, de la partie Troisième Reich de Politique étrangère de l’Allemagne, alors que l’article a été promu Article de qualité. Wikipédia est neutre mais n’encourage pas déviance et négationnisme. Il faut être prudent, et toutes les sources ne sont pas acceptables. D’ailleurs, elles doivent être plus précises (auteur, titre, année de publication, éditeur et PAGE d’où l’information est tirée). […] S’opposer vigoureusement à tous les contributeurs, ça n’amène malheureusement qu’au blocage, et là définitif. Deuxièmement, quand vous me dîtes [sic] que vous avez perdu vos sources et références, alors ce que vous écrivez n’a même pas lieu d’être sur Wikipédia. Ici, l’important, ce sont les sources. Donc, si l’on ne peut pas se référer à ce que vous dîtes [sic] avec (je le répète), l’auteur du livre, son titre, l’éditeur, l’année de publication, et la page exacte, n’allez pas plus loin. Quant à vos sources, vous indiquez que nous nous y opposerions en vertu du fait qu’elles appartiennent à une « bibliographie différente ». Si tel est le cas, oui. Si vous allez contre les « sources dures », vos ajouts n’ont pas de sens. […] Si Wikipédia est un des sites les plus lus au monde, ce n’est pas pour faire du prosélytisme de fausses informations. On ne parle même pas de « courant minoritaire » car ce que vous écrivez ne semble pas être enseigné au lycée et en université (sinon, trouvez-nous des manuels ou des bibliographies étudiantes certifiant cela) et de surcroît va à l’encontre de tous les travaux universitaires dominants. Sur un thème aussi sensible que le IIIe Reich, je vous invite à vous modérer. Les thèses négationnistes étaient aussi un « courant minoritaire contre la pensée dominante ». Maniez donc tout cela avec des pincettes et suivez nos recommandations. »

À la lecture de ce pensum, on voit combien Celette a progressé dans sa maîtrise de Wikipédia. L’arrogance enfle : elle veut être traitée avec « révérence », ses sources sont indiscutables. Le concept de neutralité celettienne est clair : si les sources ne sont pas agréées par Celette et consorts, cela doit disparaître. La copyvioleuse en série exige le sourçage à la page près et ce qui n’est pas sourcé doit disparaître alors qu’au même moment des passages entiers de la fiche Lycée militaire de Saint-Cyr en sont dépourvus et y resteront jusqu’en 2019 (cfr. supra). La réac’ d’environ 20 ans et sans diplôme utilise de plus en plus une technique rhétorique visant à suggérer un savoir universitaire qu’elle n’a pas; on voit apparaître des éléments de langage tels que « il n’y a pas de consensus universitaire » ou « ici, nous construisons une encyclopédie » afin de tétaniser ses contradicteurs. Les manières sont encore brusques mais l’habileté et la ruse s’améliorent de mois en mois.

 

À suivre.


[1] Adrienne Charmet, administratrice de Wikipédia depuis 2007, alors présidente du conseil d’administration de Wikimédia France (lire l’histoire sa sa fiche Wikipédia).

[2] Nicole Hanot, comme de nombreux wikipédiens, verse aussi dans l’auto-promotion caractérisée; nous y reviendrons dans un billet à paraître.

[3] Cette haine de l’anonymat des IP reviendra dans la candidature de Celette au poste d’administrateur et vaudra un commentaire très pertinent d’une IP, aussitôt effacé par un admin.

Publié dans Wikimafia | 26 commentaires

Celette, l’histoire d’un wiki-hacking réussi – épisode 1 : premiers pas

Ce 6 novembre 2019, Celette, dont l’emprise sur Wikipédia dure depuis au moins 2008, a obtenu du tout nouvel administrateur Bédévore l’effacement de sa page utilisateur puis l’a recréée deux jours plus tard. A-t-elle en vue une 3e candidature au statut d’administrateur? On pourrait alors intituler ce billet « Pourquoi il faut voter pour la candidature de Celette ? » Et répondre « Parce que c’est une des pires choses qui puisse arriver à Wikipédia. » Les choses sérieuses étant dites, rigolons un peu en examinant de plus près la carrière de Celette.

Cela fait longtemps que Celette ne fait plus aucune confidence politico-religieuse sur sa page utilisateur (PU) et elle reste tout aussi sibylline sur le Bistro où on s’inquiète ingénument de la disparition organisée de sa PU :

« Qu’on se rassure (ou qu’on s’en désole 🙂 ), cela ne signifie aucunement un départ de WP. Celette (discuter) 6 novembre 2019 à 15:12 (CET) ».

Un des effets immédiats de l’effacement de la PU de Celette est que son historique n’est plus accessible. Nous n’avions malheureusement pas eu le temps d’archiver toutes les références mais nous laisserons ci-dessous les liens appuyant le portrait, même s’ils pointent aujourd’hui vers des pages effacées.

Celette reine de Wikipédia

Portrait de Celette reine de Wikipédia Ⓒ WeDoData (https://archive.md/N2O5i)


Le samedi 28 juin 2008 au matin, c’est le début des vacances scolaires et Celette fait sa première entrée officielle sur Wikipédia – rien en effet ne permet de vérifier qu’elle n’éditait pas Wikipédia bien avant. Elle crée sa première PU assez banale. Après trois éditions insignifiantes, elle produit un ajout plus substantiel sur la fiche du personnage de fiction « Irina Spalko » (Indiana Jones) en pompant l’intégralité des infos sur la fiche de l’IMDB.

Faire tourner le compteur

Suivent des ajouts de listes : Schtroumpfs, ministres français de la Santé,‎ Liste des gouverneurs généraux du Canada etc. C’est pas bien compliqué et ça fait tourner le compteur d’éditions.‎ Pour une « débutante », Celette a une conscience aiguë de la méthode pour faire carrière sur Wikipédia. Beaucoup d’administrateurs ou « contributeurs respectés » de Wikipédia ont débuté ainsi (cfr. les interminables listes de circonscriptions électorales). Le tropisme politique est déjà bien présent, avec une prédilection pour les élus étasuniens. Celette n’est pas encore présente quotidiennement sur Wikipédia, ses absences vont de quelques jours à plusieurs mois.

Le 15 mai 2009, Celette crée sa première fiche : « Géographie de l’Union soviétique ». Pas d’hésitation, une création nette de 600 octets, déjà wikifiée. Puis plus rien ! Celette ne reviendra border son premier bébé que 2 fois : le 19 avril 2011 et le 1er sep 2012 pour des broutilles. Etrange non ? Ne devrait-on pas s’attendre à ce qu’un rédacteur débutant revienne régulièrement, au moins pendant quelques jours, sur sa première fiche, peaufine les informations pour arriver à quelque chose de plus ou moins complet et cohérent ? Non. En fait Celette se contente de la traduction du paragraphe d’introduction de l’article de la Wikipedia en anglais – c’est un procédé qu’elle utilisera ad nauseam pour faire tourner le compteur des créations de fiches. À ce jour, la fiche présente toujours zéro source. Si peu d’attention pour son premier-né met déjà la puce à l’oreille quant à ses motivation réelles. La méthode Celette de « création » de fiches wikipédiennes est née.

Celette met sa PU à jour le 28 janvier 2009 :

Je suis une jeune femme qui répond au doux nom de Celette !! Il serait dur et non exhaustif de lister les articles que j’ai pu améliorer… à vrai dire, je me suis inscrite avec le but d’enrichir au mieux cette encyclopédie, que je défend [sic] tous les jours bec et ongles contre ses détracteurs. Si je me contente seulement de rajouter par-ci par-là des ponctuations, un lien, une actualisation, l’installation d’une infobox, quelques corrections orthographiques, il est clair que j’aurai le plus souvent droit à du mépris. Mais ce travail de petite main, qui demande parfois du temps, est à faire et n’est souvent -par dédain- jamais exécuté. Je n’aurai sans doute jamais de lauriers pour ce travail, mais j’aimerai [sic] simplement que dans les discussions sur tel ou tel sujet, je ne sois pas releguée [sic] avec mon avis, sous prétexte que je n’ai pas passé des heures à écrire un article sur les Monoplacophora. =D

En creux, Celette se plaint donc de ne pas être reconnue à sa juste valeur et dénigre le travail scientifique. Est-elle vraiment une petite main que ne fait que des corrections d’orthographe ou de syntaxe par-ci par-là ? Toujours est-il que ce texte mi-amer, mi-désobligeant disparaît le 19 mai 2009.

Le 10 juin 2009, Celette précise sa biographie et son infobox nous renseigne deux années de naissance : 1989 et 1990! Qui peut bien douter de son année de naissance au XXIe siècle ? Difficile de croire à l’erreur technique de sa part après une année assidue sur Wikipédia. Elle précise également avoir un « baccalauréat général littéraire avec mention TB » et être étudiante à Sciences Po « en Licence 1 de droit et sciences politiques ». Le 14 juin 2009, elle n’a plus d’âge. Elle a un niveau -1 en anglais et un niveau -2 en allemand mais ne traduit pourtant que des articles de en:WP et aucun de de:WP. Celette a quitté la fac de science po mais fait son coming-out politique : libérale, de droite et soutient Sarkozy ou Merkel. En seulement quelques minutes, Celette passe de l’athéisme au catholicisme, mais cette mention ne figurera plus dans sa PU ultérieure. Encore plus drôle au vu de ce qu’on sait de sa carrière wikipédienne : « Je suis opposée à la censure sur le Net » ; mais cette mention ironique disparaît bien vite, naturellement. Ensuite, Celette liste longuement ses importantes contributions à Wikipédia mais la série sur la monarchie suédoise n’y apparaît pas … Le lendemain elle réduit considérablement la liste.

Le 28 juin 2009, le pseudo Celette est enregistré sur Wikipédia depuis un an, y a passé 300 heures (en moyenne 2h /jour). Ses horaires sont compatibles avec ceux d’un(e) lycéen(e). Depuis début juin, son addiction commence à s’aggraver avec de plus en plus de plages dépassant les 8 heures par jour.

Le 1er juillet 2009, Celette déclare effectuer des modifications sur WP sous IP depuis le 2 mai 2006 mais sans indiquer l’adresse IP en question. Quelle mémoire ! Quelle précision ! Se rappeler après deux ans le jour précis où l’on a effectué sa première intervention … Plus simplement une invention : dans sa première candidature au statut d’administrateur en 2011 elle prétendra avoir commencé sous IP en 2007 cette fois. Mieux : Celette est à présent née en 1991 et est lycéenne alors que trois semaines plus tôt elle avait son bac et étudiait à Sciences Po ! Celette arrive même à faire cohabiter les deux mentions pendant un temps mais efface vite l’incohérence. L’arrogance enfle dans son infobox : « J’ai raison ; un constat empirique lié à l’utilisation prolongée d’internet » … Ça laisse rêveur ! Celette peut maintenant contribuer en latin, admire Jésus, Chirac, De Gaulle, Martin Luther King et Dominique de Villepin (est-ce bien raisonnable pour une admiratrice de Sarkozy ?). La construction du personnage se poursuit avec un large tableau (infobox) où l’on notera le très ironique « Je suis attachée à la démocratie » puis « La neutralité, c’est comme l’eau tiède, trop chaude pour être bue et trop froide pour prendre un bain. » ; le « Je me soucie de l’environnement » cohabitant avec le « Oui à l’énergie nucléaire » ; ou encore le « Je rêve d’un monde où commerce et finance ne gouverneraient plus à la place des citoyens » côtoyant quelques minutes le « Ankylosée, la France doit s’adapter à la mondialisation économique ». Puis, en géopolitique, le très suspect « Je soutiens le rattachement de l’Autriche à l’Allemagne » alors que le « Je souhaite que l’Europe ne soit pas qu’un simple marché commun, mais devienne à la longue une véritable nation » disparaît … Puis déclare son « soutien indéfectible » à Poutine (tout comme Hégésippe Cormier[1]) et efface son souhait d’Annschluss.

Celette conclu cette grave soirée de questionnement idéologique par:

« Jeune femme francilienne, je contribue à Wikipédia de manière épisodique mais toujours dans un soucis [sic] d’amélioration par la clarification des articles. De droite, soutenant Nicolas Sarkozy, je suis fière de mes convictions. Si vous avez une question à me poser, ou une demande quelconque, ma page de discussion vous est toute ouverte. Bonne lecture :). »

Le 5 juillet 2009, Celette participe à plein de projets : c’est naturel, elle est omnisciente. Elle lisse l’introduction de sa PU en effaçant « De droite, soutenant Nicolas Sarkozy, je suis fière de mes convictions » mais continue dans le registre mégalomaniaque « Je suis un roi, mais faute d’un territoire suffisant, peu de monde respecte mon glorieux règne » et se rend compte qu’elle est devenue une Wikiaddict : « Je ne peux plus me passer de Wikipédia ! ». Celette abat enfin ses cartes : « Aspirant administrateur. J’aimerais être administrateur de Wikipédia… un jour ! » … On aimerait le prendre avec humour mais … tous aux abris !!! Elle n’est plus gaulliste mais pour l’UE et devient « allergique au politiquement correct » : en effet, la neutralité de point de vue ne fait pas partie de ses convictions quant à l’avenir de Wikipédia.

Le lendemain, Celette rajeunit son expérience sur Wikipédia de deux ans : elle ne contribue plus depuis le 2 mai 2006 mais seulement depuis le 28 juin 2008. En fait, elle ne fait que mettre sa présentation en conformité avec ce qui est traçable sur Wikipédia. En effet, on peut raconter n’importe quoi sur sa page perso et ailleurs mais les contradictions refont toujours surface et elle vient de se rendre compte que ça peut se révéler gênant. L’effacement de sa PU en 2019 n’est qu’une vaine tentative de se refaire une virginité.

Le 1er août 2009, Celette part en vacances. Le croyez-vous ? Non bien sûr : elle continue, c’est ça l’addiction. On supprime d’abord le « Jeune femme francilienne, je contribue à Wikipédia de manière épisodique mais toujours dans un soucis [sic] d’amélioration par la clarification des articles. Si vous avez une question à me poser, ou une demande quelconque, ma page de discussion vous est toute ouverte. Bonne lecture 🙂 » On polit le profil, on lisse … Mais les contradictions réapparaissent vite. A peine trois jours plus tard, elle frise l’hallucination:

Bon, je ne suis pas féru [sic[2]] de présentations, mais bon, c’est plus au moins un passage obligé, alors:

Dans la vie réelle

Vivant près [sic], vis à Marseille, suis détenteur [sic] d’un bac L obtenu avec mention bien, et j’ai 17 ans. Lors de l’année scolaire à venir, je serai élève en hypokhâgne au lycée Thiers de ma ville. Je parle assez bien anglais, et presque couramment italien. Voilà tout ;-).

[…]

Débarquée sur Wikipédia le 28 juin 2008. Je contribuais auparavant par-ci par-là en réactivant un lien rouge ou rajoutant une virgule, enfin rien de très reluisant. Mais ce 28 juin, je ne sais plus si c’est la sainte viergeMarie qui m’est apparue, s’il y avait vraiment un temps de chien, si la pub de la quotidienne de Secret Story était plus longue que d’habitude[3], mais j’ai franchi le Rubicon et suis arrivée dans cette communauté qui pour moi sentait la geekomanie. Et malheureusement pour moi, je me suis prise au jeu, jusqu’à devenir totalement dépendante de Wikipédia. Un article mal rédigé, mal écrit et bourré de liens rouges est à moi ce petit phoque épuisé et en detresse [sic] est à Brigitte Bardot : je ne peux m’empêcher de le rendre lisible, organisé et le plus bleu possible (maniaque ? non ! enfin si) !

Après cette période dingue je suis entrée dans un cycle wikipivore : souhaitant devenir une wikipédrice de premier ordre, je me suis créée [sic] une page de présentation avec autant d’infobox que Bernard Madoff avait d’argent. Bref, ça dégoulinait de partout, c’était sale (bouh, bouh). Et un jour, j’ai eu envie de rendre ma page de présentation présentable, donc après avoir fait un copier-coller et les modifications qui s’imposent (je ne pouvais pas laisser que je détestait [sic] le foot et me balader dans des cimetierres [sic] tout de même !), j’ai créé ça. Point.

Aujourd’hui, je suis devenue une droguée de Wikipédia, me fixant une limite d’articles à ne pas modifier par jours de peur de voir ma vie sociale disparaître. Je ne compte pas mes modifications, plusieurs milliers sans doutes [sic], mais ça m’importe peu [MDR !]. J’essai peu à peu de passer du stade de modifier trois lignes à rédiger ou traduire des articles entiers pour qui sait, arriver un jour à donner naissance à un BA !

Aaaah !!! Donc Celette qui déclarait habiter à Paris habitait en fait Marseille; une mention effacée 25 minutes plus tard, car il faut bien sûr rapidement effacer cette incohérence dans la construction du personnage de fiction Celette. Elle n’était pas né(e) en 1989 ou 1990, ni même en 1991 mais en 1992. Elle n’a pas eu son « baccalauréat général littéraire avec mention TB » mais avec un simple B. Elle ne parle ni allemand ni latin mais « assez bien anglais, et presque couramment italien ». Guidée par la révélation divine, elle décide de rejoindre la secte wikipédienne[4] et se shoote quotidiennement. Ses horaires de contribution sont-ils encore compatibles avec une activité de lycéenne ? Bien sûr que non !

Elle ment de manière outrancière en déclarant vouloir « passer du stade de modifier trois lignes à rédiger ou traduire des articles entiers » alors qu’elle pompe en:WP depuis le premier jour en commettant des fautes de traduction telles que lung traduit en long dans l’article sur Wilhelmina Cooper en 2009 (la faute y était encore en 2015 et n’a été corrigée que suite à un signalement ici même).

La neutralité c’est le point de vue de Celette

Ayant découvert la présentation en onglets, elle crée la mystérieuse sous-page « Mystère » (aujourd’hui disparue de ses sous-pages). Ce sera pendant un temps son bac à sable. Ajout remarquable, Celette liste ses articles préférés du moment : la pseudo-loi de Godwin : « Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1 », qui n’est référencée que par des liens vers la Wikimedia Foundation, un temps employeur de Mike Godwin ! Celette s’est-elle sentie visée à un moment ou un autre d’accusations de fascisme ? Ensuite celui concernant Jean-Pierre Mourer, un ancien député du PCF ayant collaboré avec les nazis, article qu’elle restructure pour souligner les faits de collaboration : adieu la neutralité de point de vue.

Elle ne manque en tout cas pas d’humour en citant Pierre Desproges : « La culture c’est comme le parachute : quand on en a pas, on s’écrase. » Venant d’une personne qui déclare avoir 17 ans, on rigole.

Mais elle a de l’ambition et exprime son souhait : « Apparaître aussi, un jour, [[Wikipédia:Liste des Wikipédiens par nombre d’éditions|ici]]. » … en totale contradiction avec le « je ne compte pas mes modifications » figurant plus haut. Celette sait que c’est un moyen sûr de se faire remarquer et de prendre du galon. Pour y arriver, rien de tel que d’effectuer des micro-ajouts : effets multiplicateur garanti ! Au printemps 2014 elle atteindra la 23e position en nombre d’éditions, passant même devant son complice Hégésipe Cormier pourtant inscrit depuis bien plus longtemps (9 novembre 2004) ; à l’automne 2014 elle entre dans le top 20 au 18e rang.

À partir du 4 août 2009, Celette a un petit cadre très pratique sur sa page utilisateur : les raccourcis pour les requêtes aux administrateurs. Tout un menu pour dévorer illico tout « perturbateur ».

5 août 2009 : première entrée de Cheep sur sa PU. Ce pseudo déclarait être adhérent de l’UMP de 2005 à 2008, rêver de devenir sénateur; il adhère ensuite au Parti Radical puis revient à l’UMP. Selon l’historique de sa PU, il est lycéen en 2010, obtient son BAC ES en 2013 et est toujours étudiant en droit et en économie en 2015; la date de naissance 23 juin 1979 qu’il mentionne sur sa première PU est incompatible avec cet historique. Ses contributions chutent de 2012 à 2015 (les études sans doute) mais reprennent en 2016 et augmentent vertigineusement à partir de 2018. Celette avait reçu le soutient de Cheep sur la fiche consacrée à Xavier Darcos  après s’être insurgée contre un passage, montrant un exemple typique de « protection » d’une fiche politique par la sélection des sources :

S’il y a une chose qui m’énerve sur Wikipédia, c’est le manque de neutralité. Les réformes de M.Darcos n’ont sûrement pas plus à tout le monde, mais Wikipédia n’est ni une tribune ni un déversoir idéologique. Il y a eu des gens contre, et des gens pour. J’étais pour, je suis pour et j’en suis fière (comme ça on ne me le fera pas sous entendre, c’est dit !). Le problème c’est qu’en métant [sic] un paragraphe comme celui là (ci-dessous), sous couvert d’une neutralité absolue (bah oui on cite un livre, qu’y a t-il de plus neutre), on amène l’article à prendre partie.

« Dans leur livre Main basse sur l’école publique, Eddy Khaldi et Muriel Fitoussi soutiennent que les réformes de l’Éducation nationale prônées par Xavier Darcos, sont puisées dans les idées « des associations de libéraux et de catholiques conservateurs proches du Front national et de l’Opus Dei ». »

C’est brutal et la comparaison n’est pas à l’échelle, mais c’est comme si sur l’article de la race humaine, quelqu’un mettait « le politicien Adolf Hitler a néanmoins soutenu dans Mein Kampf que les Juifs étaient des parasites dont on devait se débarasser [sic]« , mais dans une volonté de neutralité (bah oui tout le monde a droit à avoir son point de vue, non ?, pourquoi pas lui). Vous voyez ou je veux en venir ? Il faut pas [sic] prendre les gens pour des cons, celui qui rajoute ce lien est profondément anti-Darcos. Mais là j’entend [sic] déjà ceux « oui mais c’est un livre, donc il faut le noter! » On peut aussi partir sur Staline « Oui mais ce n’est que mensonge, d’ailleurs Annie Lacroix-Riz ou Ludo Martins [sic: Ludo Martens, président du PTB (Belgique)] le soutiennent, donc soyons neutres et ne le critiquons pas !

Je me désole quand je sais que ce message n’aura sûrement pas de suite mais bon… je l’aurait [sic] dit ! Celette (d) 27 juin 2009 à 03:55 (CEST)Celette

Cheep, qui partage ses idées, vient à la rescousse en quelques heures et efface le passage incriminé par Celette.

Le 8 août 2009, Celette part vraiment en vacances. Elle ne revient que le 30 août 2009 et efface illico son bandeau « vacances » et la citation de Desproges (« La culture c’est comme le parachute : quand on en a pas, on s’écrase. ») : elle n’aime plus l’autodérision, la tendance mégalomaniaque s’affirme de plus en plus.


à suivre

 

[1] Sur sa page de discussion de cet administrateur bien connu, on trouvait en boîte déroulante un hommage à Vladimir Poutine : « Vladimir Vladimirovitch, tsar de toutes les Russies » … ça laisse songeur !

[2] Erreur d’accord de genre peu plausible de la part d’un profil qui fait finalement peu d’erreurs de ce genre. Cela renforce l’hypothèse que Celette est peut-être un homme et pas une femme. Plus tard, lorsque les habitudes seront prises, ce genre d’erreur ne se reproduira presque plus.

[3] On sourit de ses habitudes d’adolescente regardant l’émission de télé-réalité Secret Story.

[4] Selon Celette même : « Heureusement que mon parrain, [[Utilisateur:Paul de Kerkogon|Paul de Kerkogon]] a pu m’initier à la secte wikipédentienne ! » le 5 août 2009. Il sagit en fait de Paul de Keryargon renommé Super Poirot.

Publié dans Panier de crabes, Wikimafia | 6 commentaires