Les vrais échos d’en bas – Saison 15, épisode 18

Nouvelles du soviet suprême – Wikimedia France repeint les murs: le site de l’association du libre partage ne partage plus rien et plonge dans l’opacité. Disparue la page sur la composition du conseil d’administration, le pseudo-conseil scientifique, les PVs des assemblées générales. Reste un blog pour les annonces de propagande et des liens qui ne mènent nulle part. Les geeks de WMFr ne savent apparemment pas tester leur jouet avant de le balancer en ligne.

Nouvelles du politburo – Ça se bouscule à la porte de la coupole. Après la très catholique candidature d’Amqui (Jean-Philippe Béland, déjà Commissaire du peuple sur la version en naskapi), voici deux nouveaux impétrants: Arcyon37 (Joël Thibault sur Commons) et Javeec qui tente sa chance pour la deuxième fois.

Ouverture d’un micro-trottoir sur les contribution rémunérées (voir épisodes précédant ici et ). Bien entendu, quand on pose les mauvaises questions, on obtient les bonnes réponses: aucune remise en cause du système et vogue la galère. Les idéalistes des premiers jours sont depuis longtemps partis ou ont été chassés. Restent les naïfs et les profiteurs qui ont flairé la bonne affaire. Pendant ce temps, le SignPost balance les noms des membres de Wikimedia-CH ayant fondé la société de relations publiques Racosch: ah il est beau le respect de l’anonymat sur Wikipedia. Un petit rigolo commente: « Tout le cirque qu’on a fait ici pour ne pas donner les noms, et ils se retrouvent à la une du Signpost… » Vengeance entre parrains?

Nouvelles du goulag

  • Productivité du KGB cette semaine : Plus de 250 comptes ou IPs coffrés.
  • Condamnation préventive: étrange … l’utilisateur Dadi20, zéro contributions au compteur, est bloqué indéfiniment par Lomita sans même une vérification d’adresse IP.
  • Lomita, encore, a la gâchette facile. Un nouveau crée un article sur une forêt et elle vient aussitôt le taguer d’un « ref nec ». Le petit nouveau, échaudé, réagit sur un coup de sang … bloqué indéfiniment par Lomita alors qu’elle est directement impliquée dans le conflit (un administrateur dans ce cas doit normalement demander à un autre administrateur d’intervenir). Un bon samaritain  plaide la clémence sur sa page de discussion puis deux RA. Les copains-coquins accourent pour soutenir Lomita qui plaide la lutte anti-copyvio sans apporter l’ombre d’une seule preuve: circulez, y’a rien à voir. L’article créé est bien entendu conservé; les vrais éditeurs, eux, renvoient les manuscrits des écrivains qui ne leur plaisent pas.
  • Starus, de passage, bloque l’IP 130.104.69.53. Faux prétexte: proxy ouvert. Vraie raison: l’IP est coupable d’avoir posé une question dérangeante sur un article de Celette et l’attention de Starus a été déclenchée par cette RCU qui nous annonce que le compte de La femme de menage est déjà grillé. Dégât collatéral: une université bloquée pendant 2 ans … Ou peut-être logique après tout: les vrais universitaires sont très mal vus sur Wikipédia.
  • Délit de sale gueule – Sur dénonciation de Mike Coppolano le 22 avril, l’administrateur Ludo29 (Ludovic Péron pour les amis) juge que le pseudo Yyyyyyyyyyyyyyyyyyya est inacceptable. L’accusé, qui déjà créé 10 articles avec moult sources, refuse de changer de nom. Litlok (Gilles Chagnon pour les amis) n’a pas de solution malgré un doctorat en astro-physique. Ælfgar ou ℳ𝒄𝓛𝒖𝒔𝒉FR n’ont rien à craindre eux.

Brèves de bistro

  • Nouvelles règles sur l’admissibilité inventées par Kropotkine 113 et Jean-Christophe Benoist: « en pratique, une seule source secondaire centrée suffit »« . Les naïfs qui se battent encore pour faire admettre l’admissibilité d’un article en apportant des références plus qu’abondantes  feraient mieux de quitter Wikipedia.
  • L’école des fans. Certains se rendent comptent un peu tard que Wikipedia est un fanzine pour sportifs en vue. Le cas de Sébastien Leob était déjà mentionné ici il y a un mois: Du contenu de Wikipédia. Alors on fait quoi? Ben rien, comme d’habitude.
  • Patrick Tort a tort de veiller à son autobiographie, c’est un collègue qui le dit. Rémi Mathis, lui, il peut. C’est normal: il est membre de la mafia. Tiens, vous remarquerez que Pro Patria Semper s’est beaucoup intéressé à l’article depuis janvier. Résultat: aucun changement dans le contenu, seulement des bouts de phrases déplacés un par un. Et hop: une soixantaine d’éditions de plus au compteur. Sa prochaine candidature au poste d’administrateur est hautement probable.
  • Sinécrologie: le journaliste Éric Favereau (Libération) est accusé de plagier Wikipédia. Les wikipédants, qui aiment tant s’auto-congratuler, oublient que la plupart du temps ce sont eux qui pillent la presse.

Faisons du chiffre

  • Concours de celui qui a la plus grosse – Dans la course à l’échalote du nombre de fiches, la version française de Wikipedia passe de la 5e à la 6e parmi les Wikipedia. Émotion au bistro: une langue parlée par 20 millions de Philippins passe devant le français! Mais il y a un truc: les Philippins, les Suédois et les Néerlandais sont accusés d’utiliser des robots pour créer des articles à partir de la base de donnée WoRMS. Sur Wikipedia, on aime pomper le travail des autres, c’est plus rare qu’on ose l’admettre. Sur WP:fr en particulier, on aime surtout bavarder, se tirer dans les pattes, la réunionite chronique dans et hors les murs … mais surtout pas rédiger un article. Ce qui est confirmé dans le bistro du 4 mai: « Je vois plein d’IPs qui font un bien meilleur boulot que certains utilisateurs des plus « uppés » … Cordialement, —Daehan « 
  • Annuaire de l’empire romain : une IP a trouvé un filon facile pour créer des articles d’une phrase ou deux à la chaîne, façon Celette. Exemple indispensable du dispensable: Gaius Avidius HeliodorusDiscussion interminable au bistro. Le pillage ne fait pourtant que commencer.
  • Dolac, village de Bosnie-Herzégovine, 109 habitant, 4 articles sur les Wikipedias; celui en cebuano donne même des statistiques climatiques … Les encyclopédants 2.0 se tâtent pour dédier un article à chaque rue du village. Combien de rues déjà ?

NB: Cette rubrique un brin sarcastique ne prétend nullement à l’exhaustivité mais se veut seulement un échantillon des coulisses sombres de l’Union des Républiques Commonistes de Wikipédie.

(Corrections et mise à jour le 11 mai 2016.)

Publicités
Cet article a été publié dans Les vrais échos d'en bas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Les vrais échos d’en bas – Saison 15, épisode 18

  1. brice dit :

    Et zut, vous avez été plus rapide que moi, Nicolas. En plus, j’avais tapé le commentaire le mardi matin, mais j’ai eu un problème avec l’ordinateur et ensuite c’était l’heure d’aller au travail.

    Encore des infos hallucinantes.
    Résumons : opacité (encore), blocages abusifs et malhonnêteté (encore), hypocrisie, favoritisme, clientélisme, pillage, triche, m’as-tu-vu, narcissisme, discussions inutiles, … Du joli.

    En parlant de discussions inutiles, regardez-moi ça. Consternant. Ils en ont de l’énergie à dépenser pour des âneries. Moins pour éditer des articles, pourtant le but de cette pseudo-encyclopédie (soit-disant).

    Enfin, délit de sale gueule : sans commentaire(s).

    Ainsi est Wikipédia. Amicalement.

  2. Nicolas dit :

    Merci Brice. C’est dans le billet consacré à la semaine 19 -> https://wikibuster.wordpress.com/2016/05/17/les-vrais-echos-den-bas-saison-15-episode-19/

  3. brice dit :

    Et en voici encore un autre.

    Et oui, la vérité fait très mal.

    Amicalement.

  4. brice dit :

    Bonsoir à tous.

    Comme je n’arrive pas à dormir, je m’amuse à ramener encore quelques petites perles (même si ce n’est rien à côté de ce que déniche Nicolas). Cela ne me choque même plus, c’est juste pour accumuler encore plus de preuves et s’amuser un peu.

    Les wiki-prétentieux n’aiment pas qu’on démontre le vide sidéral qu’est leur cerveau.

    Amicalement.

  5. lucabuster dit :

    Wouaouououhhh ! Attendons attendons…

  6. Nicolas dit :

    C’est un plaisir 😉 J’essayerai d’en faire un hebdo.

  7. warningbuster dit :

    Houlala ! J’en ai les larmes aux yeux tellement c’est comique ! Bravo, bravo, bravo Nicolas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s