Celette, l’histoire d’un wiki-hacking réussi – épisode 1 : premiers pas

Ce 6 novembre 2019, Celette, dont l’emprise sur Wikipédia dure depuis au moins 2008, a obtenu du tout nouvel administrateur Bédévore l’effacement de sa page utilisateur puis l’a recréée deux jours plus tard. A-t-elle en vue une 3e candidature au statut d’administrateur? On pourrait alors intituler ce billet « Pourquoi il faut voter pour la candidature de Celette ? » Et répondre « Parce que c’est une des pires choses qui puisse arriver à Wikipédia. » Les choses sérieuses étant dites, rigolons un peu en examinant de plus près la carrière de Celette.

Cela fait longtemps que Celette ne fait plus aucune confidence politico-religieuse sur sa page utilisateur (PU) et elle reste tout aussi sibylline sur le Bistro où on s’inquiète ingénument de la disparition organisée de sa PU :

« Qu’on se rassure (ou qu’on s’en désole 🙂 ), cela ne signifie aucunement un départ de WP. Celette (discuter) 6 novembre 2019 à 15:12 (CET) ».

Un des effets immédiats de l’effacement de la PU de Celette est que son historique n’est plus accessible. Nous n’avions malheureusement pas eu le temps d’archiver toutes les références mais nous laisserons ci-dessous les liens appuyant le portrait, même s’ils pointent aujourd’hui vers des pages effacées.

Celette reine de Wikipédia

Portrait de Celette reine de Wikipédia Ⓒ WeDoData (https://archive.md/N2O5i)


Le samedi 28 juin 2008 au matin, c’est le début des vacances scolaires et Celette fait sa première entrée officielle sur Wikipédia – rien en effet ne permet de vérifier qu’elle n’éditait pas Wikipédia bien avant. Elle crée sa première PU assez banale. Après trois éditions insignifiantes, elle produit un ajout plus substantiel sur la fiche du personnage de fiction « Irina Spalko » (Indiana Jones) en pompant l’intégralité des infos sur la fiche de l’IMDB.

Faire tourner le compteur

Suivent des ajouts de listes : Schtroumpfs, ministres français de la Santé,‎ Liste des gouverneurs généraux du Canada etc. C’est pas bien compliqué et ça fait tourner le compteur d’éditions.‎ Pour une « débutante », Celette a une conscience aiguë de la méthode pour faire carrière sur Wikipédia. Beaucoup d’administrateurs ou « contributeurs respectés » de Wikipédia ont débuté ainsi (cfr. les interminables listes de circonscriptions électorales). Le tropisme politique est déjà bien présent, avec une prédilection pour les élus étasuniens. Celette n’est pas encore présente quotidiennement sur Wikipédia, ses absences vont de quelques jours à plusieurs mois.

Le 15 mai 2009, Celette crée sa première fiche : « Géographie de l’Union soviétique ». Pas d’hésitation, une création nette de 600 octets, déjà wikifiée. Puis plus rien ! Celette ne reviendra border son premier bébé que 2 fois : le 19 avril 2011 et le 1er sep 2012 pour des broutilles. Etrange non ? Ne devrait-on pas s’attendre à ce qu’un rédacteur débutant revienne régulièrement, au moins pendant quelques jours, sur sa première fiche, peaufine les informations pour arriver à quelque chose de plus ou moins complet et cohérent ? Non. En fait Celette se contente de la traduction du paragraphe d’introduction de l’article de la Wikipedia en anglais – c’est un procédé qu’elle utilisera ad nauseam pour faire tourner le compteur des créations de fiches. À ce jour, la fiche présente toujours zéro source. Si peu d’attention pour son premier-né met déjà la puce à l’oreille quant à ses motivation réelles. La méthode Celette de « création » de fiches wikipédiennes est née.

Celette met sa PU à jour le 28 janvier 2009 :

Je suis une jeune femme qui répond au doux nom de Celette !! Il serait dur et non exhaustif de lister les articles que j’ai pu améliorer… à vrai dire, je me suis inscrite avec le but d’enrichir au mieux cette encyclopédie, que je défend [sic] tous les jours bec et ongles contre ses détracteurs. Si je me contente seulement de rajouter par-ci par-là des ponctuations, un lien, une actualisation, l’installation d’une infobox, quelques corrections orthographiques, il est clair que j’aurai le plus souvent droit à du mépris. Mais ce travail de petite main, qui demande parfois du temps, est à faire et n’est souvent -par dédain- jamais exécuté. Je n’aurai sans doute jamais de lauriers pour ce travail, mais j’aimerai [sic] simplement que dans les discussions sur tel ou tel sujet, je ne sois pas releguée [sic] avec mon avis, sous prétexte que je n’ai pas passé des heures à écrire un article sur les Monoplacophora. =D

En creux, Celette se plaint donc de ne pas être reconnue à sa juste valeur et dénigre le travail scientifique. Est-elle vraiment une petite main que ne fait que des corrections d’orthographe ou de syntaxe par-ci par-là ? Toujours est-il que ce texte mi-amer, mi-désobligeant disparaît le 19 mai 2009.

Le 10 juin 2009, Celette précise sa biographie et son infobox nous renseigne deux années de naissance : 1989 et 1990! Qui peut bien douter de son année de naissance au XXIe siècle ? Difficile de croire à l’erreur technique de sa part après une année assidue sur Wikipédia. Elle précise également avoir un « baccalauréat général littéraire avec mention TB » et être étudiante à Sciences Po « en Licence 1 de droit et sciences politiques ». Le 14 juin 2009, elle n’a plus d’âge. Elle a un niveau -1 en anglais et un niveau -2 en allemand mais ne traduit pourtant que des articles de en:WP et aucun de de:WP. Celette a quitté la fac de science po mais fait son coming-out politique : libérale, de droite et soutient Sarkozy ou Merkel. En seulement quelques minutes, Celette passe de l’athéisme au catholicisme, mais cette mention ne figurera plus dans sa PU ultérieure. Encore plus drôle au vu de ce qu’on sait de sa carrière wikipédienne : « Je suis opposée à la censure sur le Net » ; mais cette mention ironique disparaît bien vite, naturellement. Ensuite, Celette liste longuement ses importantes contributions à Wikipédia mais la série sur la monarchie suédoise n’y apparaît pas … Le lendemain elle réduit considérablement la liste.

Le 28 juin 2009, le pseudo Celette est enregistré sur Wikipédia depuis un an, y a passé 300 heures (en moyenne 2h /jour). Ses horaires sont compatibles avec ceux d’un(e) lycéen(e). Depuis début juin, son addiction commence à s’aggraver avec de plus en plus de plages dépassant les 8 heures par jour.

Le 1er juillet 2009, Celette déclare effectuer des modifications sur WP sous IP depuis le 2 mai 2006 mais sans indiquer l’adresse IP en question. Quelle mémoire ! Quelle précision ! Se rappeler après deux ans le jour précis où l’on a effectué sa première intervention … Plus simplement une invention : dans sa première candidature au statut d’administrateur en 2011 elle prétendra avoir commencé sous IP en 2007 cette fois. Mieux : Celette est à présent née en 1991 et est lycéenne alors que trois semaines plus tôt elle avait son bac et étudiait à Sciences Po ! Celette arrive même à faire cohabiter les deux mentions pendant un temps mais efface vite l’incohérence. L’arrogance enfle dans son infobox : « J’ai raison ; un constat empirique lié à l’utilisation prolongée d’internet » … Ça laisse rêveur ! Celette peut maintenant contribuer en latin, admire Jésus, Chirac, De Gaulle, Martin Luther King et Dominique de Villepin (est-ce bien raisonnable pour une admiratrice de Sarkozy ?). La construction du personnage se poursuit avec un large tableau (infobox) où l’on notera le très ironique « Je suis attachée à la démocratie » puis « La neutralité, c’est comme l’eau tiède, trop chaude pour être bue et trop froide pour prendre un bain. » ; le « Je me soucie de l’environnement » cohabitant avec le « Oui à l’énergie nucléaire » ; ou encore le « Je rêve d’un monde où commerce et finance ne gouverneraient plus à la place des citoyens » côtoyant quelques minutes le « Ankylosée, la France doit s’adapter à la mondialisation économique ». Puis, en géopolitique, le très suspect « Je soutiens le rattachement de l’Autriche à l’Allemagne » alors que le « Je souhaite que l’Europe ne soit pas qu’un simple marché commun, mais devienne à la longue une véritable nation » disparaît … Puis déclare son « soutien indéfectible » à Poutine (tout comme Hégésippe Cormier[1]) et efface son souhait d’Annschluss.

Celette conclu cette grave soirée de questionnement idéologique par:

« Jeune femme francilienne, je contribue à Wikipédia de manière épisodique mais toujours dans un soucis [sic] d’amélioration par la clarification des articles. De droite, soutenant Nicolas Sarkozy, je suis fière de mes convictions. Si vous avez une question à me poser, ou une demande quelconque, ma page de discussion vous est toute ouverte. Bonne lecture :). »

Le 5 juillet 2009, Celette participe à plein de projets : c’est naturel, elle est omnisciente. Elle lisse l’introduction de sa PU en effaçant « De droite, soutenant Nicolas Sarkozy, je suis fière de mes convictions » mais continue dans le registre mégalomaniaque « Je suis un roi, mais faute d’un territoire suffisant, peu de monde respecte mon glorieux règne » et se rend compte qu’elle est devenue une Wikiaddict : « Je ne peux plus me passer de Wikipédia ! ». Celette abat enfin ses cartes : « Aspirant administrateur. J’aimerais être administrateur de Wikipédia… un jour ! » … On aimerait le prendre avec humour mais … tous aux abris !!! Elle n’est plus gaulliste mais pour l’UE et devient « allergique au politiquement correct » : en effet, la neutralité de point de vue ne fait pas partie de ses convictions quant à l’avenir de Wikipédia.

Le lendemain, Celette rajeunit son expérience sur Wikipédia de deux ans : elle ne contribue plus depuis le 2 mai 2006 mais seulement depuis le 28 juin 2008. En fait, elle ne fait que mettre sa présentation en conformité avec ce qui est traçable sur Wikipédia. En effet, on peut raconter n’importe quoi sur sa page perso et ailleurs mais les contradictions refont toujours surface et elle vient de se rendre compte que ça peut se révéler gênant. L’effacement de sa PU en 2019 n’est qu’une vaine tentative de se refaire une virginité.

Le 1er août 2009, Celette part en vacances. Le croyez-vous ? Non bien sûr : elle continue, c’est ça l’addiction. On supprime d’abord le « Jeune femme francilienne, je contribue à Wikipédia de manière épisodique mais toujours dans un soucis [sic] d’amélioration par la clarification des articles. Si vous avez une question à me poser, ou une demande quelconque, ma page de discussion vous est toute ouverte. Bonne lecture 🙂 » On polit le profil, on lisse … Mais les contradictions réapparaissent vite. A peine trois jours plus tard, elle frise l’hallucination:

Bon, je ne suis pas féru [sic[2]] de présentations, mais bon, c’est plus au moins un passage obligé, alors:

Dans la vie réelle

Vivant près [sic], vis à Marseille, suis détenteur [sic] d’un bac L obtenu avec mention bien, et j’ai 17 ans. Lors de l’année scolaire à venir, je serai élève en hypokhâgne au lycée Thiers de ma ville. Je parle assez bien anglais, et presque couramment italien. Voilà tout ;-).

[…]

Débarquée sur Wikipédia le 28 juin 2008. Je contribuais auparavant par-ci par-là en réactivant un lien rouge ou rajoutant une virgule, enfin rien de très reluisant. Mais ce 28 juin, je ne sais plus si c’est la sainte viergeMarie qui m’est apparue, s’il y avait vraiment un temps de chien, si la pub de la quotidienne de Secret Story était plus longue que d’habitude[3], mais j’ai franchi le Rubicon et suis arrivée dans cette communauté qui pour moi sentait la geekomanie. Et malheureusement pour moi, je me suis prise au jeu, jusqu’à devenir totalement dépendante de Wikipédia. Un article mal rédigé, mal écrit et bourré de liens rouges est à moi ce petit phoque épuisé et en detresse [sic] est à Brigitte Bardot : je ne peux m’empêcher de le rendre lisible, organisé et le plus bleu possible (maniaque ? non ! enfin si) !

Après cette période dingue je suis entrée dans un cycle wikipivore : souhaitant devenir une wikipédrice de premier ordre, je me suis créée [sic] une page de présentation avec autant d’infobox que Bernard Madoff avait d’argent. Bref, ça dégoulinait de partout, c’était sale (bouh, bouh). Et un jour, j’ai eu envie de rendre ma page de présentation présentable, donc après avoir fait un copier-coller et les modifications qui s’imposent (je ne pouvais pas laisser que je détestait [sic] le foot et me balader dans des cimetierres [sic] tout de même !), j’ai créé ça. Point.

Aujourd’hui, je suis devenue une droguée de Wikipédia, me fixant une limite d’articles à ne pas modifier par jours de peur de voir ma vie sociale disparaître. Je ne compte pas mes modifications, plusieurs milliers sans doutes [sic], mais ça m’importe peu [MDR !]. J’essai peu à peu de passer du stade de modifier trois lignes à rédiger ou traduire des articles entiers pour qui sait, arriver un jour à donner naissance à un BA !

Aaaah !!! Donc Celette qui déclarait habiter à Paris habitait en fait Marseille; une mention effacée 25 minutes plus tard, car il faut bien sûr rapidement effacer cette incohérence dans la construction du personnage de fiction Celette. Elle n’était pas né(e) en 1989 ou 1990, ni même en 1991 mais en 1992. Elle n’a pas eu son « baccalauréat général littéraire avec mention TB » mais avec un simple B. Elle ne parle ni allemand ni latin mais « assez bien anglais, et presque couramment italien ». Guidée par la révélation divine, elle décide de rejoindre la secte wikipédienne[4] et se shoote quotidiennement. Ses horaires de contribution sont-ils encore compatibles avec une activité de lycéenne ? Bien sûr que non !

Elle ment de manière outrancière en déclarant vouloir « passer du stade de modifier trois lignes à rédiger ou traduire des articles entiers » alors qu’elle pompe en:WP depuis le premier jour en commettant des fautes de traduction telles que lung traduit en long dans l’article sur Wilhelmina Cooper en 2009 (la faute y était encore en 2015 et n’a été corrigée que suite à un signalement ici même).

La neutralité c’est le point de vue de Celette

Ayant découvert la présentation en onglets, elle crée la mystérieuse sous-page « Mystère » (aujourd’hui disparue de ses sous-pages). Ce sera pendant un temps son bac à sable. Ajout remarquable, Celette liste ses articles préférés du moment : la pseudo-loi de Godwin : « Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1 », qui n’est référencée que par des liens vers la Wikimedia Foundation, un temps employeur de Mike Godwin ! Celette s’est-elle sentie visée à un moment ou un autre d’accusations de fascisme ? Ensuite celui concernant Jean-Pierre Mourer, un ancien député du PCF ayant collaboré avec les nazis, article qu’elle restructure pour souligner les faits de collaboration : adieu la neutralité de point de vue.

Elle ne manque en tout cas pas d’humour en citant Pierre Desproges : « La culture c’est comme le parachute : quand on en a pas, on s’écrase. » Venant d’une personne qui déclare avoir 17 ans, on rigole.

Mais elle a de l’ambition et exprime son souhait : « Apparaître aussi, un jour, [[Wikipédia:Liste des Wikipédiens par nombre d’éditions|ici]]. » … en totale contradiction avec le « je ne compte pas mes modifications » figurant plus haut. Celette sait que c’est un moyen sûr de se faire remarquer et de prendre du galon. Pour y arriver, rien de tel que d’effectuer des micro-ajouts : effets multiplicateur garanti ! Au printemps 2014 elle atteindra la 23e position en nombre d’éditions, passant même devant son complice Hégésipe Cormier pourtant inscrit depuis bien plus longtemps (9 novembre 2004) ; à l’automne 2014 elle entre dans le top 20 au 18e rang.

À partir du 4 août 2009, Celette a un petit cadre très pratique sur sa page utilisateur : les raccourcis pour les requêtes aux administrateurs. Tout un menu pour dévorer illico tout « perturbateur ».

5 août 2009 : première entrée de Cheep sur sa PU. Ce pseudo déclarait être adhérent de l’UMP de 2005 à 2008, rêver de devenir sénateur; il adhère ensuite au Parti Radical puis revient à l’UMP. Selon l’historique de sa PU, il est lycéen en 2010, obtient son BAC ES en 2013 et est toujours étudiant en droit et en économie en 2015; la date de naissance 23 juin 1979 qu’il mentionne sur sa première PU est incompatible avec cet historique. Ses contributions chutent de 2012 à 2015 (les études sans doute) mais reprennent en 2016 et augmentent vertigineusement à partir de 2018. Celette avait reçu le soutient de Cheep sur la fiche consacrée à Xavier Darcos  après s’être insurgée contre un passage, montrant un exemple typique de « protection » d’une fiche politique par la sélection des sources :

S’il y a une chose qui m’énerve sur Wikipédia, c’est le manque de neutralité. Les réformes de M.Darcos n’ont sûrement pas plus à tout le monde, mais Wikipédia n’est ni une tribune ni un déversoir idéologique. Il y a eu des gens contre, et des gens pour. J’étais pour, je suis pour et j’en suis fière (comme ça on ne me le fera pas sous entendre, c’est dit !). Le problème c’est qu’en métant [sic] un paragraphe comme celui là (ci-dessous), sous couvert d’une neutralité absolue (bah oui on cite un livre, qu’y a t-il de plus neutre), on amène l’article à prendre partie.

« Dans leur livre Main basse sur l’école publique, Eddy Khaldi et Muriel Fitoussi soutiennent que les réformes de l’Éducation nationale prônées par Xavier Darcos, sont puisées dans les idées « des associations de libéraux et de catholiques conservateurs proches du Front national et de l’Opus Dei ». »

C’est brutal et la comparaison n’est pas à l’échelle, mais c’est comme si sur l’article de la race humaine, quelqu’un mettait « le politicien Adolf Hitler a néanmoins soutenu dans Mein Kampf que les Juifs étaient des parasites dont on devait se débarasser [sic]« , mais dans une volonté de neutralité (bah oui tout le monde a droit à avoir son point de vue, non ?, pourquoi pas lui). Vous voyez ou je veux en venir ? Il faut pas [sic] prendre les gens pour des cons, celui qui rajoute ce lien est profondément anti-Darcos. Mais là j’entend [sic] déjà ceux « oui mais c’est un livre, donc il faut le noter! » On peut aussi partir sur Staline « Oui mais ce n’est que mensonge, d’ailleurs Annie Lacroix-Riz ou Ludo Martins [sic: Ludo Martens, président du PTB (Belgique)] le soutiennent, donc soyons neutres et ne le critiquons pas !

Je me désole quand je sais que ce message n’aura sûrement pas de suite mais bon… je l’aurait [sic] dit ! Celette (d) 27 juin 2009 à 03:55 (CEST)Celette

Cheep, qui partage ses idées, vient à la rescousse en quelques heures et efface le passage incriminé par Celette.

Le 8 août 2009, Celette part vraiment en vacances. Elle ne revient que le 30 août 2009 et efface illico son bandeau « vacances » et la citation de Desproges (« La culture c’est comme le parachute : quand on en a pas, on s’écrase. ») : elle n’aime plus l’autodérision, la tendance mégalomaniaque s’affirme de plus en plus.


à suivre

 

[1] Sur sa page de discussion de cet administrateur bien connu, on trouvait en boîte déroulante un hommage à Vladimir Poutine : « Vladimir Vladimirovitch, tsar de toutes les Russies » … ça laisse songeur !

[2] Erreur d’accord de genre peu plausible de la part d’un profil qui fait finalement peu d’erreurs de ce genre. Cela renforce l’hypothèse que Celette est peut-être un homme et pas une femme. Plus tard, lorsque les habitudes seront prises, ce genre d’erreur ne se reproduira presque plus.

[3] On sourit de ses habitudes d’adolescente regardant l’émission de télé-réalité Secret Story.

[4] Selon Celette même : « Heureusement que mon parrain, [[Utilisateur:Paul de Kerkogon|Paul de Kerkogon]] a pu m’initier à la secte wikipédentienne ! » le 5 août 2009. Il sagit en fait de Paul de Keryargon renommé Super Poirot.

Cet article a été publié dans Panier de crabes, Wikimafia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Celette, l’histoire d’un wiki-hacking réussi – épisode 1 : premiers pas

  1. Ping : Jean-Jacques GEORGES dictateur de Wikipédia | Wikibuster : Les dessous de Wikipédia

  2. Ping : Wikipédia dénoncé par les wikipédiens | Wikibuster : Les dessous de Wikipédia

  3. Ping : Les journalistes du Monde interdits de jouer à Wikipédia | Wikibuster : Les dessous de Wikipédia

  4. Nicolas dit :

    Oh je n’oserais pas me comparer à Gaston Gallimard. Pour les méthodes d’enquête farfelues c’est ici et plus généralement .

  5. NRV dit :

    Bonjour Nicolas (et tous les autres passant sur ces pages),

    Chouette, on se croirait dans « le nouveau détective »…

  6. Nicolas dit :

    Cher Énervé,
    Je crois que vous faites fausse route et que je tiens une piste bien plus intéressante quant à l’identité de Celette que vous pourrez lire dans le dernier épisode de cette série si vous avez la patience d’attendre jusque là.

  7. Nicolas dit :

    Bonjour Sébastien. Le texte avait été écrit en 2015 pour l’essentiel mais en préparant la publication je fais de nouvelles découvertes très intéressantes. La suite devrait venir ce mois-ci encore.

  8. NRV dit :

    Nan mais en fait z’avez pas compris, Celette = Hervé Vilard. Mais comme il/elle craignait d’être reconnu(e), il avance masqué par reste d’humilité (si si). Il/elle a même bossé dans cette boîte mais chut, c’est un secret. C’est une couverture pour officine d’agents subversifs, menant des opérations clandestines contre les détracteurs de la secte wikipédienne. Même que la justice s’y est déjà intéressée par le passé.

  9. Sébastien Lemoine dit :

    Vivement la suite 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s