Celette, l’histoire d’un wiki-hacking réussi – épisode 2 : Le virage

Nous avions suivi les premiers pas de Celette lors du précédant billet, découvert sa méthode infaillible de création de fiches et ses tendances politiques droitières. En 2009, elle prend de l’assurance jusqu’à l’hubris et chute une première fois pour violation de droit d’auteur, elle opère un virage droitier jusqu’à l’infâmie.

Celette nous annonçait son départ en vacances le 8 août 2009 et, pour une fois, laisse Wikipédia en paix jusqu’au 30 août. Elle laisse en chantier ce qui devait devenir son grand œuvre : faire labéliser bon article sa fiche consacrée au Lycée militaire de Saint-Cyr, dans l’espoir que cette médaille wikipédienne la rapprochera du statut d’administrateur qu’elle convoite depuis un moment.

Une année de copyvios

Cela fait au moins un an que Celette édite Wikipédia et, comme nul n’ignore la loi, la notion de propriété intellectuelle ne lui est pas inconnue; elle devrait également savoir ce qu’est un copyvio, thème fréquent des échanges entre wikipédiens. Pourtant, à partir du 1er août 2009 (et jusqu’au au 31 août 2010), elle insère délibérément plusieurs dizaines de copyvios sur la fiche « Lycée militaire de Saint-Cyr ».

Son pillage achevé, elle fait d’abord appel le 30 août 2009 au comité de lecture qui ne répond pas assez vite à son goût. Elle sollicite donc à peine trois jours plus tard la relecture de Serein, aka Adrienne Charmet[1]. N’obtenant pas satisfaction après plusieurs relances, c’est finalement Égoïté (aka Nicole Hanot [2]) qui se propose pour soulager l’impatience de Celette.

Après quelques remarques sur la forme et le style, Égoïté rappelle l’importance de la diversité, de la fiabilité et de la pérennité des sources. Mais elle détecte rapidement des problème de fonds :

« Je reprends ce matin la lecture et, parce que la formulation de ton texte me semble assez… « promotionnelle ou grandiloquente », j’ai la curiosité de consulter la source indiquée. Castastrophe [sic] : cela m’amène à constater du copier-coller (copyvio)  ! […] Pour moi, il est inutile de chercher plus loin : tu as intérêt à corriger d’urgence ton article ! À défaut, il va être affligé du triste bandeau de copyvio. Je t’avoue ma déception et ma mauvaise humeur. Étant donné l’avertissement Ne copiez pas de texte, ni d’une page web, ni d’un autre support : respectez le droit d’auteur (aide) qui figure sur la page de modification juste au-dessous de Prévisualiser et Publier, tu ne pouvais ignorer que WP n’accepte pas la copie. Tes messages de ce mois à Serein et ta présentation m’avaient fait supposer que tu étais quelqu’un de sérieux. J’ose espérer que tu vas te reprendre très vite et que cet article-ci n’est qu’une « erreur de jeunesse ». J’attends ta réponse.–Égoïté (d) 20 septembre 2009 à 08:41 (CEST) »

Celette n’a pas encore un catalogue de réponses toutes faites mais ne se laisse pas démonter. Elle répond :

« […] En ce qui concerne les droits d’auteurs, étant une ancienne élève du lycée, j’avais pris contact avec le modérateur du site pour lui demander quelques informations. Il m’a assuré que de son côté il n’y avait pas de problème avec le copyright étant donné que c’est lui (et dans un autre cas un professeur) qui l’avait écrit. Après, je ne sais honnêtement pas si le professeur en question serait contre ; je le connais un peu et me demande que s’il l’a autorisé pour ce site, il le pourrait aussi pour ici. Je ne voudrais pas passer pour une glandeuse qui n’a fait que du copier-coller. J’ai passé des heures a [sic] essayer de remanier des phrases ou de chercher des sources ailleurs. Je comprend tout à fait que le droit d’auteur est inviolable et normal, mais que faire quand on lit un livre ou un site et que l’on veut améliorer une page ? A défaut d’amputer le texte, les informations seront les mêmes et il y aura forcément dans un sens du copier-collé [sic]. Retourner les phrases et changer des mots ne serait alors qu’un artifice de facade [sic] ? Car les informations de tel ou tel livre sur le lycée seront toujours les mêmes puisqu’il s’agit d’hisoire [sic]. Tout se recoupe irrémédiablement. Que faire ? Et merci pour la pertinence de tes propos. Celette (d) 20 septembre 2009 à 12:26 (CEST) »

Celette ne mentionne bien sûr pas les personnes soi-disant contactées — ça évite les vérifications intempestives — et semble faire amende honorable face à une Égoïté touchante de bienveillance et de naïveté dans sa réponse, qui lui indique même des sources alternatives.  Mais 9 jours plus tard, les copyvio ne sont toujours pas retirés, et Égoïté relance Celette. Et encore le 10 octobre :

« […] Oui, tu as corrigé les 3 passages que je t’avais indiqués [sic] mais… tu t’offres le même défaut ailleurs […]. Il ne faut pas croire que je passe ton texte en revue mot à mot : ce que je découvre résulte de coups de sondage. La conclusion est évidente : il doit y avoir encore (pas mal) d’autres passages copiés. Je ne peux que me répéter : réécris tout ou vérifie tout […] —Égoïté (d) 10 octobre 2009 à 15:35 (CEST) »

« Écoute Celette, j’apprécie éminemment le ton que tu utilises dans les discussions (calme, explicatif, courtois, etc.) Mais même si je sais que je suis douée pour trouver la m… quelque part (mi-blague), je ne pense pas être malchanceuse au point de tomber systématiquement » à chaque sondage sur de la copie ! […] Bien à toi, —Égoïté (d) 10 octobre 2009 à 23:42 (CEST) »

Celette botte en touche :

« […] Pour l’instant, je met [sic] l’article en break car le livre que j’ai commandé n’arrivera pas avant quelques mois. Je vais réécrire d’ici peu le passage des destructions matérielles et compte refaire une lecture pour traquer les copyvos [sic] mais je pense qu’il n’y en a plus. Ca m’énerve car tu arrives toujours à en trouver !!! […] Cordialement, Celette (d) 16 octobre 2009 à 19:58 (CEST) »

En fait Celette est tout occupée à son catalogue des « premières dames de France », peu importe que les copyvios restent en ligne quelques semaines ou quelques mois de plus. Plus grave, elle récidive le 7 octobre 2009 sur la fiche Daniel Wilson : là, elle ne peut plus prétendre qu’elle ne savait pas au sujet des règles wikipédiennes sur les copyvios. L’administratrice Lomita qui purge l’historique le 19 juillet 2013 seulement ne déposera aucun message d’avertissement sur la page de discussion de Celette car celle-ci a entretemps changé de statut dans la hiérarchie wikipédienne.

Après avoir créé la fiche fume-cigarette en ignorant qu’il existe depuis très longtemps des modèles en verre, Celette remarque l’intervention d’Égoïté à sa suite qui souligne l’absence de sources de sa nouvelle fiche et réitère sa fable sur le livre qui met 6 mois à venir. Égoïté, qui croit toujours Celette ancienne de Saint-Cyr, la sollicite pour améliorer la fiche intendance militaire : Celette n’arrive qu’à déplacer et reformuler des paragraphes sans apporter ni source ni nouveau contenu.

Le cas Celette disparaît ensuite du radar d’Égoïté pendant six mois et revient sur sa page de discussion le 21 juin 2010 :

« […] je tenais quand même à t’informer que je suis en voie de proposer ce cher article en BA. Je suis désolée d’avoir fini ce « travail » aussi tardivement, mais j’ai été vraiment très prise et, même si j’ai pu continer [sic] à participer activement à Wikipédia, la lecture d’un livre de 400 pages a été, bien qu’intéressante, parfois dure à être soutenue (dix pages un soir, cinquante deux mois après, etc. : j’imagine que tu vois un peu le bazar :S). J’ai donc sourcé bon nombre d’informations, condensé certaines et veillé à écarter tout copyvo. Ayant relu l’article plusieurs fois, je me suis tout de même dit : Égoïté va y trouver encore une neutralité qui laisse à désirer et je ne veux pas reprendre une discussion comme nous avons pu en avoir ! Certes, tu as mille fois raison, mais je n’arrive décidement [sic] pas à avoir assez de recul pour trouver des tendances au rendu général de l’article. Je ne vais quand même pas modifier les citations (Allé hop, de Gaulle a dit que c’était une très bonne école, on va mettre… euh… moyenne 🙂 ). Donc si tu as le temps, passe jeter un coup d’oeil à la page de discussion de l’article ou envoie un émissaire digne de confiance. Amicalement, Celette (d) 20 juin 2010 à 23:16 (CEST) »

Cela fait donc près de deux ans que Celette fait partie de Wikipédia et elle ne sait toujours pas comment exploiter honnêtement des sources. La réponse d’Égoïté est très intéressante quant à la manière dont se décident les labels sur Wikipédia :

« […]  si tu veux une critique efficace qui permette à l’article de progresser, tu dois oublier les mois de juillet et aout [sic] car beaucoup de contributeurs sont en vacances et tu risques de te trouver avec l’un ou l’autre contradicteur mais peu en approbation, ce qui est dur à supporter moralement (je connais pour en avoir fait l’expérience…). Donc suggestion : peux-tu envisager de faire cette proposition de BA à la rentrée de septembre ? Intérêt pour moi : j’aurai le temps d’approfondir et de te conseiller, pour toi : tu auras du temps pour me répondre et peaufiner et, surtout, tu bénéficieras d’un panel plus intéressant de votants. Qu’en penses-tu ? Amclt, —Égoïté (d) 20 juin 2010 à 23:36 (CEST) »

Le 15 août 2010, Celette part en vacances jusqu’au 28 août en formulant le vœu de proposer son article Lycée militaire de Saint-Cyr comme BA. Hélas, encore un copyvio détecté :

« Zut ! C’est à désespérer : voir ceci mots pour mots dans le site perso et dans ton article ! Il y en a d’autres ? —Égoïté (d) 30 août 2010 à 14:43 (CEST) »

« […] Le copyvo [sic] que tu me montres m’étonne car j’ai fait plusieurs relectures dans tous les sens, mais j’imagine que cette phrase a du [sic] passer entre les mailles du filet. J’ai vraiment travaillé sur cet article, parcouru bouquins et journaux, donc ça m’énerverais [sic] qu’il en soit réduit à être traité de copyvo [sic]. Etant donné que j’avais repris un cadre dé-copyvé mais reprenant les infos essentielles de ce que j’avais pris, ce ne peut pas être parfait. Or le BA vise à l’être… Je vais me refaire une dernière lecture et aviserai par la suite. Je te remercie encore et a [sic] hâte de te montrer (un jour) l’article labellisé Sourire. Celette (d) 30 août 2010 à 15:52 (CEST) »

La relecture de Celette se limite à deux corrections insignifiantes (19 septembre 2010 et 19 janvier 2011). Puis, dans la nuit du 29 au 30 janvier 2011, après quelques petites retouches, elle propose enfin son laborieux ouvrage aux scrutateurs autoproclamés des labels de qualité de Wikipédia qui valent autant qu’un micro-trottoir. Ouf! Une année et demie de dur labeur — planquer des copyvios — pour être à deux doigts du Graal !

Sa demande de labélisation est un modèle de manipulation et de tromperie :

« Bonsoir à toutes et à tous. J’ai choisi de proposer l’article suivant au statut de « Bon article » après grosso modo un an de travail sur le sujet. L’objet de l’article m’intéressait étant donné que j’ai été élève à ce lycée [sic] et ait [sic] pu apprendre autant à aimer ces murs qu’à recueillir mille anecdotes et sources intéressantes pour l’article.

A l’origine, l’article était une simple liste de faits, plus ou moins issus de copyvos [sic]. J’ai alors entrepris un premier travail à partir de sources Internet (un site, trouvable dans les liens est de fait extrêmement bien fourni). A l’époque peu au fait de tous les usages de Wikipédia, j’ai parfois recopié des passages, mais suite à l’aide d’Égoïté et de ses conseils avisés, j’ai traqués tous les ajouts abusifs et me suis attelée à chercher des sources « dures ». Un seul livre fait actuellement référence sur l’histoire du lycée (celui de J.J. Milhiet, Saint-Cyr, trois siècles d’histoire, 1999) : je m’en suis servi pour sourcer les informations majeures ainsi que rajouter celles qui manquaient.

Je crois être arrivée à un résultat très satisfaisant et fouillé sur l’histoire du lycée, son histoire, son architecture et son rayonnement. On m’aura reproché parfois d’utiliser un ton emphatique, mais des modifications ont neutralisé ce point (bien qu’il soit à mon sens impossible de détacher l’histoire du lycée d’une « certaine idée de la France » qu’auront eu les grands noms qui l’ont fréquenté). Le fait que j’ai fréquenté ce lycée permet en outre de ne pas seulement se focaliser sur l’aspect historique mais de bien noter qu’il s’agit d’un établissement actif, notamment par ses traditions, ce qui en fait un sujet je crois intéressant de promotion au BA. A noter que j’avais proposé ce texte au Comité de lecture, qui a eu la bienveillance… de ne pas répondre. J’ai donc tanné certains contributeurs pour obtenir une relecture : deux « grandes » ont ainsi eu lieu, une fin 2009 et une autre mi-2010.

C’est fou ! À lire Celette, on croirait qu’elle est venue sauver la fiche de vilains copyvios. Elle omet de préciser qu’elle a tout bonnement été prise la main dans le sac, ce qui lui sera reproché lors de sa première candidature au statut d’administrateur. Elle prétend également pour la troisième fois être une ancienne élève du Lycée militaire de Saint-Cyr. Or deux ans plus tard, le bureau des légendes change sa biographie :

« […] Je viens de voir que vous avez fait vos études au LM de Saint-Cyr. Quelles années ? Mes enfants y étaient de 1992 à 1998. Cordialement M. Reynier »

[…] « Je n’ai jamais dit que j’ai fait mes études au lycée militaire de Saint-Cyr, mais je le connais très bien. Je suis néanmoins bien plus jeune que vos enfants . Cordialement, Celette (d) 7 février 2013 à 03:02 (CET) »

Il faut lire la suite de l’échange avec Marius Reynier pour se rendre compte à quelque point Celette peut se montrer arrogante, idiote (« la base de l’enseignement de l’histoire : on utilise des sources secondaires et pas primaires ») puis menaçante et faire fuir définitivement un contributeur qui la dérange.

La première analyse du futur BA vient dans l’heure et est cinglante :

« Comment peut-on proposer un article en BA avec plusieurs balises demandant de revoir le style ou d’apporter des références ? Par ailleurs, le 30 août dernier, Égoïté signalait encore des problèmes de copyvio et l’article n’a pour ainsi [sic] plus évolué depuis le 31 août ; je doute donc que tout ait été résolu entre-temps. En tout cas, les passages violant le droit d’auteur sont encore présents dans l’historique, ce qui n’élude en rien le problème ; il aurait fallu demander une purge en identifiant les première et dernière versions infectées. Ensuite, je me demande ce que ce lien, pourtant utilisé à six reprises, vient précisément sourcer : il faudrait sans aucun doute être plus précis dans la page utilisée. Enfin, de nombreux problèmes typographiques sont présents. Une lecture de Projet:Label/Liste de vérification et des liens qui y sont indiqués ou un passage par l’atelier de lecture, entièrement refondu et bien redynamisé depuis mi-2010, auraient sans doute été bénéfiques. Bref, encore pas mal de travail en vue. Désolé. Gemini1980 oui ? non ? 30 janvier 2011 à 01:59 »

Celette fait semblant de ne pas voir les problèmes et conclu : « si vous pourriez [sic] m’orienter point par point vers ce qu’il ne va pas [sic], l’article pourrait avancer et éventuellement, d’ici deux semaines si je le reprend [sic], aboutir à un BA. » Mais ce n’est que le 10 février, soit plus de 500 jours après la remarque initiale d’Égoïté, qu’elle daigne demander une purge d’historique.

Entretemps SC Lusoense (20 ans, étudiant) a voté pour la labellisation sans même tenir compte des remarques initiales; suivent deux alliés: Cheep et Florival_fr (aka Rémi Stosskopf, 44 ans, BTS en fabrication mécanique); puis Kormin (23 ans, étudiant qui signale pourtant des passages sans aucune source), Totodu74 (19 ans, étudiant en biologie fraichement coopté administrateur de Wikipédia), Gemini1980 (30 ans, DUT informatique, administrateur de Wikipédia), Ligne Droite et bien entendu la proposante. Le micro-trottoir ayant trouvé 7 avis favorables, le label de qualité est accordé. C’est aussi simple que cela.

Et ce n’est qu’en mars 2019 que Celette confesse son TI (travail inédit) avec un aplomb qui laisse pantois : « J’ai fait labelliser l’article il y a des années, sans que ces parties ne soient sourcées. Elles sont toutes véridiques, facilement vérifiables auprès de n’importe quel ancien(ne) du lycée mais niveau sourçage ça me paraît plus complexe. » Un péon se ferait bloquer pour bien moins que ça mais Celette est devenue imbloquable.

Loin de tirer les leçons de cet aventure, Celette commettra encore de nombreux copyvios, par exemple : Le plagiat toléré, exemple de l’article « Polo (parfum) » écrit par Celette à lire sur le blog d’Eliane Daphy.

Attaques infâmes contre Guy Môquet

Parallèlement à la laborieuse rédaction de son BA, Celette mène une autre croisade. Le 11 septembre 2009, elle introduit sur sa page utilisateur (PU) le texte suivant dans un menu déroulant intitulé « point de vue » :

Je trouve que certains articles sont clairement orientés et, sous couvert d’une dite neutralité (c’est à dire des paragraphes écrits avec pour seule justification, un lien) mettent en danger le principe de l’encyclopédie. Il suffit, par exemple, que quelqu’un dise sur un site une information, pour qu’un paragraphe soit créé sur wikipédia : il existe encore aujourd’hui des stalinistes [sic] (cf. [http://forum.aceboard.net/25645-2357-12422-0-staline.htm]), qui n’hésitent pas à venir faire un tour sur wikipédia. Je m’insurge, en réalité, contre les principes d’aujourd’hui qui, d’un côté sont extrêmment [sic] sévères avec les fascismes et leurs idéologies, mais qui gardent une marge de sympathie pour les dictatures communistes : il n’y a pas d’exception à faire, une dictature doit être condamnée, quelle que soit son idéologie. Ainsi les articles sur [[Staline|le bon Joseph]] et son prédecesseur [sic] Lénine sont, à mon avis, très orientés. On considère à tord [sic] que Staline est le vilain petit canard du soviétisme et que Lénine était un « gentil révolutionnaire », ce qui est syntaxiquement parlant improbable : Lénine a fait exécuter des milliers de personne. Autre « bourde », l’article Guy Môquet, qui omet que ce bon garçon, aujourd’hui élevé en héros, n’était pas résistant mais distribuait le jour de son arrestation des tracts… oui mais quels tracts ? Des tracts conformes à l’amitié germano-soviétique : car à cette date, la bonne URSS était alliée avec le Troisième Reich, et le gentil Guy obéissait gaiement aux ordres de Moscou qui voulait faire passer la pilule de cette très étrange amitié.

Celette n’a peur de rien. Dans un seul pensum elle arrive à réclamer des sources et omet sciemment de mentionner les siennes dans son odieuse attaque contre Guy Môquet. Elle ment sciemment sur le contenu de l’article Guy Môquet dans son état de l’époque puisqu’il contient tout un chapitre traitant la question. Comme le sujet l’obsède et qu’elle veut absolument une démonstration, elle mémorise un lien du très sérieux blog www.fourre-tout.com: Qui était VRAIMENT Guy Môcquet ? Elle retravaille son pensum dans un style plus moqueur encore le 22 octobre 2009.

Annie Pétain et Les dames de l’Élysée

Le 12 septembre 2009, l’IP 90.22.135.31 n’en est qu’à sa 6e contribution, maîtrise déjà parfaitement la syntaxe wikipédienne et crée l’article Annie Pétain qui correspond à l’annonce de Celette sur sa PU dans la série « premières dames de France », sujet qui l’obsède depuis quelques temps. Celette intervient le jour même de la création de l’article sous son pseudo et ses modifications sont qualifiées de TI et retirées par Daniel*D. L’admissibilité de la fiche est ensuite mise en cause par Enguerrand VII. La discussion aboutit bien entendu à la conservation d’une fiche inutile et à l’indigence crasse (simple suite de changement d’état civil, la fidélité au maréchal). Ouf : il n’y aura pas de trou dans la grande série de Celette sur les « Première dame de France », vocable étranger aux institutions françaises mais qu’elle impose à Wikipédia sur le modèle étasunien. L’IP disparaît le jour-même après seulement 20 diffs.

Le 2 octobre 2009, Celette colle dans son onglet « mystère » un de ses nombreux copyvios intégralement issu de Les dames de l’Élysée, livre de Bertrand Meyer-Stabley, parru en 1979 et dont le scan utilisé par Celette est disponible en ligne. Cet ouvrage servira ad nauseam à construire le profil soi-disant féministe de Celette.

Celette laisse Wikipédia en paix du 25 décembre 2009 au 2 janvier 2010.

 

Le 16 mars 2010, Celette – reprenant Cheep – cite « La littérature est la preuve que la vie ne suffit pas » de Fernando Pessoa, cet auteur portugais qui – le sait-elle ? – a passé sa vie à inventer des avatars au caractère défini à l’avance. Comme ça risquerait d’éveiller les soupçons, elle change à la minute en « La mémoire est l’intelligence des sots » car elle est au-dessus de sots, bien entendu mais elle garde finalement « Sois heureux d’aujourd’hui ! » d’Omar Khayyâm.

Le 11 juillet 2010, Celette enlève des paragraphes qui pourraient se révéler gênant à l’avenir, surtout en vue de sa future candidature au poste d’administrateur ; le tab mystère devient bac à sable.

Le 12 août 2010, Celette commente la photo de Che Guevara qu’elle a mis sur sa page de profil :

Fichier:GuerrilleroHeroico.jpg|Les [[dictature]]s<ref>Non que je nourrisse pour le Che et ses avatars cubains une forme d’admiration, je me pose en combattante de toutes les formes de dictatures. Mais étant donné que les historiens et les médias se sont épuisés jusqu’à l’indigestion sur le Troisième Reich, l’Italie fasciste et les régimes sud-américains, j’abhore [sic] publiquement les structures politiques d’inspiration socialistes et ou communistes, souvent tues en général [sic]. Oui, le Che était un tortionaire [sic] ; oui, ceux qui portent un vêtement à son effigie se baladent avec le visage d’un assassin sur leurs frusques. Il n’y a pas de demi-mesure à avoir, qu’une dictature soit de n’importe quel bord politique. Je suis une humaniste de droite et poursuit le but de désigner [[Mao Zedong]] comme le boucher de l’Humanité, le communisme avec. Si 100 % des régimes s’inspirant de cette idéologie furent des dictatures et ou des régimes totalitaires, ce n’est pas un hasard. Si les régimes joignant le terme « populaire » ([[Chine populaire]]…) ou « démocratique » ([[RDA]], [[Kampuchéa]]…) se révèlent être des charniers, ce n’est pas un hasard. Pensons à la centaine de millions de victimes de ces horreurs et méditons avec [[Holderlin]] : {{Citation|l’homme fait de l’Etat un enfer lorsqu’il veut en faire son paradis}}.</ref> Ce n’est pas une tribune mais ma motivation pour enrichir les articles ayant trait à ces États

Celette prétend rester équitable mais ne mentionne aucune dictature de droite comme celle de Pinochet, soutenue par Thatcher et Reagan dont elle affiche fièrement les portraits sur sa PU. Elle lissera légèrement le texte le 31 janvier 2011.

Le 13 août 2010, Celette annonce fièrement ses 13.000 contributions. Et combien de mots ? La maladroite incohérence sur son année de naissance disparaît : elle fait maintenant partie de la génération Y – ça inspire de lire Wikipédia à longueur de journée – et ça donne une plage de 20 ans : on n’est pas à ça près. Le 16 août 2010, ses contributions passent à 14.000. Waw ! 1000 en 3 jours seulement. Le 22 août, elle en annonce 14.500. Les chiffres ça compte et il faut être précis. À partir de cette date, la boîte compteur d’éditions va très régulièrement être mise à jou(ï)r.

Le 1er septembre 2010, c’est la rentrée scolaire : « À cause des études, Celette n’est pas très actif [sic !] en semaine, mais recommence à éditer voracement dès l’arrivée du weekend. » Notez le masculin de l’adjectif : Celette est-il le pseudo d’une femme ou celui d’un homme ? Si auparavant on pouvait avoir des doutes sur la grammaire et l’orthographe de Celette, il ne s’agit pas ici d’une faute d’accord de participe passé mais d’une faute d’accord de genre sur un adjectif signant à l’évidence un dédoublement de la personnalité. Le pseudo Cellete est-il vraiment féminin ? Rien n’est sûr et, on l’a bien vu concernant les maladresses sur l’année de naissance, la prétendue fréquentation du Lycée militaire de Saint-Cyr et la valse des opinions politiques, il ne faut s’attendre à aucune sincérité sur la PU du pseudo Celette.

Le 19 décembre 2010, Celette a trouvé deux sites internet qui vont lui servir à créer des fiches à la chaîne :

  • [http://witchofthecity.com/2010/04/08/les-femmes-dans-lhistoire-des-etats-unis/]
  • [http://revel.unice.fr/cycnos/index.html?id=444]
Celette reine de Wikipédia

Portrait de Celette reine de Wikipédia Ⓒ WeDoData

Le 25 décembre 2010, Celette s’offre un joli cadeau de Noël : un portrait de Marie-Antoinette posant majestueusement sa main sur un globe, monde dont elle est la reine toute-puissante. Bien-sûr, c’est Celette qui se voit déjà faire main-basse sur Wikipédia. Ça fait froid dans le dos. Rétrospectivement, on peut se dire que c’est le seul aspect sincère de la PU du pseudo Celette. Puis elle publie sa première liste d’alliés : Égoïté, Cheep, Rachimbourg, Florival fr.

Pas de vacances cette année : on wikipédie non-stop avec juste un petit break de 22h48 à 1h22 dans la nuit de réveillon. Le 25 janvier 2011, Celette annonce fièrement le cap des 20.000 éditions qui passe à 21.000 le 12 février 2011. À partir de cette date, chaque millier sera scrupuleusement noté.

Le 13 février 2011, Celette ajoute Starus dans sa liste « Collaboration wikipédienne ». Le lendemain, elle classe ses alliés par affinité et établi sa liste des principes inaliénables qu’elle bafoue quotidiennement. Le 14 février 2011, le label pour Lycée militaire de Saint-Cyr est acquis.

Le 6 mars 2011, Celette veut « Interdire aux utilisateurs non enregistrés de contribuer. Outre éviter le vandalisme constant d’articles en tout genre, les anciens « patrouilleurs » pourraient dès lors vraiment contribuer et combler la petite perte des quelques ajouts significatifs sous IP. / Introduire de vrais mandats limités dans le temps pour les administrateurs. / Aller chercher des partenariats avec les musées nationaux, des banques d’images et surtout avec l’État, au lieu de les attendre.» Ces phrases lui seront reprochées lors de sa candidature au poste d’administratrice.

Le 5 avril 2011, Celette cite Munin75 (depuis une PdD sur Marine Le Pen …) : « Les guerres d’édition sont presque exclusivement le fait d’IPs qui ne contribuent qu’à cet article, ont du mal avec le concept de neutralité et ignorent les règles ou procédures de wikipédia, qu’ils prennent pour de la censure, et se font alors un devoir de s’affirmer en pensant que chacun devrait « s’exprimer », comme si wikipédia était un blog où chacun peut étaler leurs opinions. C’est très pénible à force. » Encore une charge contre les IP[3]. Et d’ajouter une citation de Littlejazzman : « Tout contributeur est un rédacteur neutre qui s’appuie sur des sources référencées. Il n’y a à convaincre personne il n’y a pas de thèse à exposer, pas de dialectique à construire », principe exactement contraire aux actes de Celette mais ça fait joli !

Cellette fait même une auto-citation depuis la page de discussion de Charlot001:

« […] vous devez accepter deux choses en contribuant à Wikipédia :

1) il y a des contributeurs expérimentés qui sont là depuis des années, qui connaissent les rouages du système et envers lesquels un minimum de révérence est souhaitable. Vous arrivez comme une fleur et montez sur vos grands chevaux en voulant tout changer. Il faut rester calme et marcher dans le sens de Wikipédia. Je regrette que Couthon se soit emporté, mais là, vous dégoûtez de l’encyclopédie un contributeur qui lui doit beaucoup. C’est dommage.

2) en contribuant sur un article aussi polémique que le IIIe Reich, vous devez accepter (et ça suit ma remarque précédentes [sic]), qu’il y a des références bibliographiques incontournables et indiscutables. Que vous le vouliez ou non, il faut partir de celles-ci. Je ne comprend [sic] ainsi pas que vous ne partez pas, dans la création de l’article, de la partie Troisième Reich de Politique étrangère de l’Allemagne, alors que l’article a été promu Article de qualité. Wikipédia est neutre mais n’encourage pas déviance et négationnisme. Il faut être prudent, et toutes les sources ne sont pas acceptables. D’ailleurs, elles doivent être plus précises (auteur, titre, année de publication, éditeur et PAGE d’où l’information est tirée). […] S’opposer vigoureusement à tous les contributeurs, ça n’amène malheureusement qu’au blocage, et là définitif. Deuxièmement, quand vous me dîtes [sic] que vous avez perdu vos sources et références, alors ce que vous écrivez n’a même pas lieu d’être sur Wikipédia. Ici, l’important, ce sont les sources. Donc, si l’on ne peut pas se référer à ce que vous dîtes [sic] avec (je le répète), l’auteur du livre, son titre, l’éditeur, l’année de publication, et la page exacte, n’allez pas plus loin. Quant à vos sources, vous indiquez que nous nous y opposerions en vertu du fait qu’elles appartiennent à une « bibliographie différente ». Si tel est le cas, oui. Si vous allez contre les « sources dures », vos ajouts n’ont pas de sens. […] Si Wikipédia est un des sites les plus lus au monde, ce n’est pas pour faire du prosélytisme de fausses informations. On ne parle même pas de « courant minoritaire » car ce que vous écrivez ne semble pas être enseigné au lycée et en université (sinon, trouvez-nous des manuels ou des bibliographies étudiantes certifiant cela) et de surcroît va à l’encontre de tous les travaux universitaires dominants. Sur un thème aussi sensible que le IIIe Reich, je vous invite à vous modérer. Les thèses négationnistes étaient aussi un « courant minoritaire contre la pensée dominante ». Maniez donc tout cela avec des pincettes et suivez nos recommandations. »

À la lecture de ce pensum, on voit combien Celette a progressé dans sa maîtrise de Wikipédia. L’arrogance enfle : elle veut être traitée avec « révérence », ses sources sont indiscutables. Le concept de neutralité celettienne est clair : si les sources ne sont pas agréées par Celette et consorts, cela doit disparaître. La copyvioleuse en série exige le sourçage à la page près et ce qui n’est pas sourcé doit disparaître alors qu’au même moment des passages entiers de la fiche Lycée militaire de Saint-Cyr en sont dépourvus et y resteront jusqu’en 2019 (cfr. supra). La réac’ d’environ 20 ans et sans diplôme utilise de plus en plus une technique rhétorique visant à suggérer un savoir universitaire qu’elle n’a pas; on voit apparaître des éléments de langage tels que « il n’y a pas de consensus universitaire » ou « ici, nous construisons une encyclopédie » afin de tétaniser ses contradicteurs. Les manières sont encore brusques mais l’habileté et la ruse s’améliorent de mois en mois.

 

À suivre.


[1] Adrienne Charmet, administratrice de Wikipédia depuis 2007, alors présidente du conseil d’administration de Wikimédia France (lire l’histoire sa sa fiche Wikipédia).

[2] Nicole Hanot, comme de nombreux wikipédiens, verse aussi dans l’auto-promotion caractérisée; nous y reviendrons dans un billet à paraître.

[3] Cette haine de l’anonymat des IP reviendra dans la candidature de Celette au poste d’administrateur et vaudra un commentaire très pertinent d’une IP, aussitôt effacé par un admin.

Cet article a été publié dans Wikimafia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

26 commentaires pour Celette, l’histoire d’un wiki-hacking réussi – épisode 2 : Le virage

  1. Ping : Celette, l’histoire d’un wiki-hacking réussi – épisode 7 : les disciples du professeur Le Moal | Wikibuster : Les dessous de Wikipédia

  2. Ping : Celette, l’histoire d’un wiki-hacking réussi – épisode 6 : La deuxième candidature | Wikibuster : Les dessous de Wikipédia

  3. Touriste dit :

    Si quelqu’un lit ça et sait utiliser un dump, il doit être possible sans trop d’efforts de chercher toutes les occurrences de « ===> » dans les pages de discussions. Cette chaîne de caractères (et non le plus fréquent « ==> » qu’on rencontre chez des intervenants assez divers) est très caractéristique d’une Celette, et je serais surpris que ce soit contrôlé et organisé comme fausse piste. Moi je ne sais pas trop faire et n’ai pas la motivation pour télécharger 6 gigas.

    Si elle est seule à l’utiliser assez fréquemment, ça accréditerait la thèse qui ne me semblait pas la plus plausible d’une Celette-acariâtre qui n’est le faux nez de personne mais bien une personne physique n’intervenant que sous cette forme. Si non, ça peut être très intéressant…

  4. Nicolas dit :

    On dirait que les Celettes (pour partie en tout cas) soient incapables de quitter WP pendant 3 mois, histoire d’effacer les preuves. Le ton acariâtres et agressif de Panam2014 est assez Celette-compatible, c’est connu de longue date.

    AntonierCH n’est plus très à l’aise, il va jusqu’à effacer des interventions. Puis enfonce le clou pour éviter que la RCU d’Euphonie n’aboutisse. Conciliabules en cours, très loin de la publicité des débats revendiquée par les wikilâtres. Pratiques mafieuses comme d’habitude.

    Le Signpost évoquera-t-il l’affaire ?

  5. Touriste dit :

    Chou blanc pour l’instant. J’ai bien déniché un.e autre contributeur.rice qui utilise les « ===> » (quoique plus souvent « ==> » pour sa part), mais ça semble une fausse piste. Pour diverses raisons je n’y crois plus du tout ; je n’indique donc pas ici son pseudo.

    Ces « ===> » sont quand même bien significatifs. On en trouve avec régularité dans les interventions de Celette -entre cinq et dix par an sur sa page de discussions- et absolument zéro dans les interventions de divers suspects – Panam par exemple. Ça me semble à pas mal d’égards les innocenter de mon soupçon d’être Celette-acariâtre, celle qui intervenait par exemple dans Discussion:Benjamin Stora.

    Je vais continuer à chercher un peu, mais je n’ai plus trop d’espoir de dénicher l’argument de la mort qui tue.

  6. Touriste dit :

    Tiens Le Fou vient de remarquer qu’une personnalité agressive de Celette utilise l’abréviation ===>.

    J’avais remarqué la même chose ce week-end en visitant les diffs de la Celette acariâtre que j’avais rencontrée, sur la fin de ma vie wikipédienne, dans les conflits sur l’Algérie Française.

    Comme ce matin entre 3 heures et 4 heures un troll opportuniste m’a cherché noise, en écrivant « pathos » en italiques exactement comme Celette-acariâtre, et à la même heure que l’intervention de Celette-agressive d’il y a quatre jours, je me sens assez motivé à rechercher des « ===> » dans les pages de discussion de Wikipédia.

    J’avais vaguement essayé de le faire ce week-end, sans y parvenir ça n’est pas le genre de choses qui plaisent aux moteurs de recherche classiques et sans être à ce moment hypermotivé. Je vais m’y atteler un peu plus longtemps, par exemple en feuilletant des contributions d’acariâtres ou agressifs notoires. Si ça amuse d’autres lecteurs de participer à ce petit défi, je suis très curieux de savoir qui pratique le « ===> » parmi les contributeurs à Wikipédia

    Je reviendrai poster ici si j’arrive à une conclusion, mais on peut m’aider si on a des idées pour résoudre cette petite énigme !

  7. Nicolas dit :

    Compte bloqué à vue … ce qui permet d’éviter la case RCU : plus rien ne m’étonne.

    RCU Celette refusée comme prévu, malgré les arguments très fondés d’un ancien admin.

    Et comme l’adage dit « un fait divers, une loi », les wikilâtres vont nous pondre une règle sur les comptes collectifs qui sera aussi bien torchée que contributions rémunérées.

  8. Touriste dit :

    Intrigué par le troll Adrien Lefontaine qui semble ne pas m’aimer du tout

    https://fr.wikipedia.org/w/index.php?diff=164889614

    je note qu’il italicise « pathos ». Ce n’est pas un mot très courant dans la vie ni dans les pages de discussion de Wikipédia. Une personne toutefois l’italicise (je l’avais remarqué ce week-end, en me penchant sur ses contributions : elle italicise très systèmatiquement tout ce qui vient de l’étranger) : c’est une Celette hargneuse.

    Je dis ça, je dis rien, je sais que ce genre de rapprochement est parfois foireux.

    https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Discussion:Alg%C3%A9rie_fran%C3%A7aise/Archives/0&diff=104604697&oldid=104603770

    https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Discussion_Portail:R%C3%A9publique_d%C3%A9mocratique_allemande&diff=prev&oldid=56996521

  9. Nicolas dit :

    Ces comptes sont déjà bloqués. Il faudra rajouter une section à Jouer à troller Wikipédia : se faire passer pour un(e) des Celettes. La RCU n’a bien entendu rien donné puisque AntonierCH/Scoopfinder (qui traine lui aussi quelques casseroles) n’a pas jugé utile de tester le compte Celette.

    Plus sérieusement, les Celettes attendront sagement que passent les 3 mois nécessaires à l’effacement des logs IP pour réapparaître en relative sécurité, en tout cas sans qu’une RCU ne puisse les confondre. C’est clairement revendiqué ici : « les comptes individuels qui se créeront ne se feront certainement pas dès le lendemain du blocage d’autre part car notre consultation de WP en nette décrue depuis la « crise » sera bientôt inexistante, en particulier lorsque le compte sera, au minimum, bloqué indéfinement [sic]). Si n’y a pas de bannissement, permettant donc à des Celette(s) de revenir effectivement, ce sera anonymement, sur des articles de niche, avec la seule volonté de se faire oublier« .

    Un bannissement est bien entendu hors de question : les administrateurs ont la trouille des révélations vengeresses qui pourraient surgir en tel cas. Ils préfèrent laisser les Celettes sortir par la porte et rentrer par la fenêtre dans un peu plus de trois mois. Et vous remarquerez que plus personne n’insiste vraiment pour connaître l’identité ou le pseudo des deux administrateurs ayant couvert la tromperie depuis des années. Tu me tiens, je te tiens par la barbichette. En d’autres mots ce sont d’authentiques pratiques mafieuses.

    Le grand ramdam actuel ne donnera d’ailleurs pas lieu à des départs fracassants : les dégoutés sont déjà partis depuis l’affaire des Pierrots, restent les dégoutants.

  10. Nicolas dit :

    Et Ash_Crow qui déclare publiquement son identité ici ose écrire que son employeur l’a « forcé à suspendre mon propre statut d’admin pendant des mois ». Il oublie de dire que l’employeur en question c’est Wikimédia France sous le CA de Rémi Mathis et la directrice des programmes Adrienne Charmet(-Alix). Il oublie également de dire que cette demande a été faite en dehors du Bulletin des bureaucrates; par contre il demande publiquement qu’on restitue ses privilèges.

  11. Nicolas dit :

    De rien ! Chaque fois qu’on ouvre le jeu Wikipédia on trouve des perles. Cette fois c’est un collier à plusieurs rangs.

    On dirait que les wikip/médiens vont se débrouiller pour attendre 3 mois et ne pas faire de RCU ce qui permettra aux logs de disparaître utilement. Je ne crois pas du tout en la légende celettienne d’absence de faux-nez. Mais le collectif a intérêt à ce que cette fable soit crue car l’infirmer par une RCU rendrait le bannissement inévitable, ce que certain naïfs et bien moins naïfs semblent vouloir empêcher à tout prix.

  12. Touriste dit :

    Merci pour le timing. J’avais complètement quitté la consultation des espaces communautaires de Wikipédia, juste un petit clic de temps en temps sur la liste de suivi…

    Faire éclater cette pantalonnade juste au moment où je dois surveiller un peu ce qui se passe, c’était une bonne idée. Je peux ainsi profiter du spectacle, et me marrer.

  13. Nicolas dit :

    C’est la vie de très nombreux wikipédiens qui jonglent avec les faux-nez.

  14. Guil2027 dit :

    Il faut avoir une drôle de vie quand même pour mentir constamment à tout le monde et gérer ce compte fictif.

  15. Nicolas dit :

    Bonjour,
    Et toujours pas de RCU. Les loups ne se mangent-ils pas entre eux ? Pourtant, Cheep a lui aussi fait disparaitre sa PU peu après Celette.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Vérificateur_d'adresses_IP/Requêtes
    Bonne soirée

  16. Nicolas dit :

    Bonjour Jo Kerozen,
    Contrairement au énième enfummage des Celettes sur le Bistro, nous étions plusieurs à soupçonner qu’il y avait plus de 2 mains derrière le pseudo Celette. Ainsi en mars 2017, je répondais à Boavista sur Les journalistes du Monde interdits de jouer à Wikipédia : « Remarque sur les compteurs d’éditions: attention, il faut regarder dans le détail. Pautard est 7e plus gros éditeur de fr:WP mais ses modifications à la chaîne sont proprement insignifiantes en termes éditoriaux. Pour certaines « divas » de fr:WP, je n’exclus pas qu’il y ait plus que deux mains derrière leur pseudo (ex: Celette).« . En janvier 2016 ici en réponse à Anonyme: « 😉 cela m’étonnerait fort que Celette soit banni(e)(s) un jour de Pourripedia. Il y a à mon avis bien plus que deux mains derrière ce pseudo qui a pas mal réduit ses horaires de « travail » wikipédien ces derniers temps … comme à chaque élection en France 😉 » (car il y a une corrélation: à peu près à chaque élection, les Celettes s’absentent pendant un temps anormalement long, plus de 12h d’affilée). Et déjà en octobre 2014 : « […] il/elle passe en seulement quelques minutes de l’athéisme au catholicisme […] Alors qu’il/elle efface systématiquement toute mention de judaïté dans d’autres profils, ici il/elle ajoute « catholique pratiquant ». Elle/il change aussi de manière parfaitement idiote « film plastique ultrafin » en « film plastique ultrason » … […] ». En fait je soupçonnais la supercherie depuis la journée du 4 juin 2014 où les Celettes sont passé(e)s du coq à l’âne en un temps record. L’onglet « mystère » de sa PU prend tout son sens (et je le soupçonnais depuis bien longtemps): c’était une page de coordination du groupe. Encore ceci le 2 janvier 2014: « Cher Melancholia, je nous… euh, me… euh, te souhaite une excellente année {{mdr}}. Amicalement, [[Utilisateur:Celette|Celette]] ([[Discussion utilisateur:Celette|discuter]]) 2 janvier 2014 à 02:38 (CET) » très explicite. Les Celettes me coupent un peu l’herbe sous le pied car tous ces éléments étaient déjà prêts pour publication dans un épisode de la série qui n’est pas annulée et se terminera pas la révélation de l’identité d’au moins une des Celettes. Bonne lecture!

  17. NRV dit :

    Hi hi sale temps pour le transport aérien, on va bientôt taxer le kérozène… vive les écolos ! ;-D

    Trêve de plaisanterie après pareille révélation, je ne serais guère surpris qu’on assiste à un nouvel exode de contributeurs aguerris sur « l’encyclopédie » en ligne; déjà que le nombre de tauliers plafonne depuis quelques années. (sur la base > 100 modifs/mois)

  18. Jo Kerozen dit :

    mouahaha la suite du feuilleton, guil2027, c’est que mes soupçons étaient fondés : Celette est, comme Pierrot, un compte avec de multiple utilisateurs. j’en reviens toujours pas… et elle m’attaque sur le bistro du jour, en dessous de sa confession, car je crois qu’ils essayent toujours de manipuler, et qu’on n’a pas le fin mot de l’histoire.
    Good Job Nicolas, on dirait que tu as précipité les choses.

    Jo.

  19. NRV dit :

    Toujours la vieille histoire d’être sur le devant de la scène, au-dessus de la mêlée, comme s’il fallait absolument écraser l’autre pour exister. Un peu comme certain(e)s jouent des coudes pour être sur la photo lorsqu’une personnalité passe en ville… en plus d’être un véritable nid à boulets, wikipédia est donc un repaire de « fils et filles de pubs » patentés, bien que les intéressés s’en défendent. Au fond les contributeurs les plus acharnés, qu’ils soient filles ou garçons, jeunes ou vieux, de gauche comme de droite, sont bien adaptés à cette époque de surexposition où seul le paraitre semble primer. 😦

    La vie réelle est parfois une intense compétition, il était dit qu’on en retrouve les travers dans le virtuel. Si certains viennent participer dans un esprit de désintérêt total d’autres tentent d’imposer leurs idées, d’où les échanges musclés en messagerie et règlements de comptes divers. (coincidence amusante et analogie avec un célèbre réseau social, « twit » = crétin en argot anglophone… à méditer)

  20. Nicolas dit :

    Bonjour NRV,
    Bien sûr, Wikipédia sert aussi à l’auto-promotion. Regardez aussi la fiche consacrée à « Bibliothèque et musée de la Gourmandise » ou « Ferme castrale de Hermalle-sous-Huy ». Ce nouveau billet de la série conflits d’intérêt est en cours d’écriture depuis quelques temps déjà mais je donne priorité à Celette parce qu’elle le vaut bien. =) Le cas Jérémy GHJ a déjà été traité ici.

  21. Nicolas dit :

    Parce que Celette fait partie des imblocables.

  22. NRV dit :

    Jour « tertous » ; )

    Mazette, vient de découvrir qu’Egoïté avait sa wikifiche, l’encyclopédie de l’inattendu généreusement sponsorisée par Gogole, et depuis un moment déjà.

    Si ça continue le McGyver autoproclamé du site va réclamer le même traitement. Y’a pas de raison, avec toutes les bornes qu’il abat pour alimenter Commons en photos sur le moindre critérium cycliste en France et ailleurs, ça vous bâti vite une notoriété… =)

  23. Solstice dit :

    Quand on voit les commentaires des votes négatifs lors de ses candidatures aux fonctions d’administratrice, on comprend bien pourquoi elle n’est pas élue. Par contre on comprend mal pourquoi elle n’est pas bloquée indéfiniment.

  24. Guil2027 dit :

    J’attends la suite du feuilleton :).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s