Le comité Théodule de Wikimédia France

En mars 2016, nous attirions déjà l’attention sur l’enfumage que constituait la création d’un Conseil Scientifique par Wikimédia France. Un an et demi plus tard, les wikip/médiens nous donnent raison.

Psychodrame wikimédien

Énième développement du scandale Wikimédia France, Rémi Mathis annonce sa démission de l’association le 17 octobre 2017 non pas sur Wikipédia (où il ne met guère plus les pieds) mais sur un site commercial. Morceaux choisis: « La toxicité (violence, sexisme…) d’une partie de la communauté ne me permet pas de rester à Wikimédia France. […] ayant perdu espoir d’être entendu en interne, je quitte Wikimédia France, et dénonce fortement le comportement irresponsable et toxique de la Wikimedia Foundation […]. J’ai décidé de quitter Wikimédia France — après y avoir oeuvré plus de huit ans, cinq au conseil d’administration, trois comme président, trois au conseil scientifique. […] Mon départ est ainsi largement lié à ce qui se passe actuellement au sein de l’instance internationale — qui n’est plus pour moi capable d’être la garante du bon fonctionnement des activités du mouvement. […] Je prends acte que la structure est le lieu de luttes de pouvoir qui ont des conséquences humaines que je refuse. Je prends acte que quelques dizaines de membres, toujours les mêmes, font tout pour rester entre eux, dans un fonctionnement qui n’a plus rien à voir avec la vraie vie, les besoins des contributeurs et des lecteurs, la loi française ou tout simplement le minimum de courtoisie qui permet à une société de vivre, à des humains de collaborer. »

Le lendemain, il publie un résumé en anglais sur la liste publique de la Wikimedia Foundation en ajoutant un fait nouveau: la démission de trois autres membres du Conseil Scientifique, Frédéric Martel, Laurent Le Bon et Cédric Villani (élu député LREM depuis juin 2017), soulignant ainsi que ces personnalités y « siégeaient » surtout grâce à lui. Enfin ce n’est pas si sûr pour Cédric Villani qui ne figure pas sur les photos de la seule réunion (15 janvier 2015) connue à ce jour.

Les wikip/médiens avouent

Après cette annonce, on se lâche sur la mailing liste parralèle créée par Anthère/Florence Devouard (fondatrice de Wikimédia France, présidente de la Wikimedia Foundation Inc. de 2006 à 2008). Alphos/Roger Gotlib (assesseur de l’AG extraordinaire de Wikimédia France du 09/09/17) porte le premier coup:

Je vais encore passer pour un con, et pour un détail, mais de mon côté, ce que j’ai personnellement le plus de mal à comprendre, c’est l’utilité du conseil scientifique. J’ai eu beau chercher sur le Wiki membres et sur Meta, je n’ai pas trouvé grand chose, hormis ces deux mentions :

* lors du WE Stratégie de 2016, on pensait lui avoir trouvé une utilité : « Axe 3 — Promotion et défense des projets » > « Types d’actions susceptibles d’entrer dans ce périmètre » : « Actions du Conseil scientifique« 

* lors du WE Stratégie de 2017, on s’est apparemment rendu compte qu’en fait non, on avait [sic] pas trouvé, et qu’il fallait qu’on se remette à chercher, du coup : « Axe 3. Promotion et défense des projets » : « Trouver qqch à faire au Conseil scientifique : WP en 2030, fiabilité, place de WP dans l’éduc, conservatisme de WP »

Du coup, il apparaît que « membre du Conseil scientifique de Wikimédia
France », c’est un titre ronflant, au sens qu’il faut surtout ronfler. J’ai bon ?

Caroline Becker/Léna, administratrice sur Wikipédia et membre démissionnaire du CA de Wikimédia France (WMFr) renchérit:

Lors de la première réunion CA physique, j’avais proposé, avec d’autres, que comme le conseil scientifique n’avait pas produit grand chose, il serait mieux de le supprimer, au moins un temps, quitte à le reformer au moment où son besoin s’en ferait ressentir. Emeric [Vallespi, président démissionnaire du CA de WMFr et attaché parlementaire LREM] et Nathalie [Martin, Directrice exécutive démissionnaire de WMFr attaché parlementaire LREM] et avaient beaucoup insisté pour le garder et je n’avais pas bien réalisé pourquoi. C’est en relisant qui en est (était?) membre, notamment Cédric Villani, médiatique député d’En Marche, que j’ai enfin eu une hypothèse plausible.

Insinuations démenties par Samuel Le Goff, président par intérim de WMFr, à qui Caroline Becker/Léna répond vertement: « Emeric et Nathalie étaient déjà membres d’En Marche Poissy dès ce week-end CA au point de consulter le groupe Facebook pendant les réunions. Peut-être que c’est une coïncidence pour Villani, tu avoueras que c’est troublant. »

Samuel Le Goff fini par lâcher:

Pourquoi ce conseil scientifique a été maintenu ? Au fond, on s’en tape complément ! Cet organisme n’a rien couté, ni en argent ni en temps salarié ou bénévole. Son existence n’a pas nui à l’association même s’il n’a pas apporté grand chose à part une très fine couche de « respectabilité » en affichant quelques parrains prestigieux.

Caroline revient à l’essentiel:

Je pense que c’est un problème de garder le conseil scientifique pour deux raisons:

_ peut-être que vous voyez les couts comme négligeables, mais ils ne sont pas nuls: il y a eu le temps de faire la page sur meta, sur le site web…
Il y a surtout la charge mentale de le garder et de se demander régulièrement quoi en faire. Je ne comprends pas d’ailleurs qu’on depense de l’energie à empecher de supprimer quelque chose d’inutile (ce n’est pas une manière détournée de dire que les personnes tenant cette position ont tord: ça m’est juste vraiment *incompréhensible*)

_ c’est donner de l’importance et une caution à des inconnus «gratuitement». Je me fiche qu’ils s’en servent pour leur carrière. Mais cela donne du poids, d’un point de vue extérieur, au message de Rémi. Et, réciproquement, des bénévoles qui font réellement des choses pour faire avancer l’asso n’ont pas cette reconnaissance.

Des inconvénients (qu’on peut trouver +/- graves), 0 avantage.
Supprimons-le.

Charles Aurraie/Conteur momentanement indisponible (et bien d’autres pseudos sur Wikibuster), membre de Wikimédia France, avoue enfin :

le conseil scientifique devait remplir plusieurs buts:
1/ donner à ceux qui dirigeaient l’association un semblant de respectabilité scientifique, dans un contexte où les partenariats étaient en train de battre de l’aile
2/ Permettre à certains de se faire un carnet d’adresse dans le contexte politique de la fin du quinquennat Hollande (là, je dois dire chapeau pour avoir misé sur le bon cheval)
3/ Permettre de générer des financements publics en cas de baisse de la subvention de la fondation (une association à visée culturelle avec un conseil scientifique, ça en jette auprès des institutions dispensatrices de fonds)

Le comité Théodule vit encore

Malgré ces aveux bien tardifs et le départ des trois personnes vraiment notables du « Conseil scientifique », malgré trois années d’inactivité, le nouveau CA de Wikimédia France maintient la structure croupion (3 « conseilleurs ») qui a encore sa page sur le site de l’association « pour faire sérieux ».

On est en plein dans le ridicule.

Publicités
Cet article a été publié dans Analyses, Wikimedia, Wikimensonges. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le comité Théodule de Wikimédia France

  1. Nicolas dit :

    Ni moi ni Wikibuster n’avons prétendu être des modèles d’orthographe ou de grammaire. Si c’est ce que vous cherchiez, vous êtes à la mauvaise adresse. Et quand je lis vos écrits ou ceux de vos coreligionnaires en wikipédie ou en wikimédie, il n’y a vraiment pas de quoi rougir. Mais puisque vous prenez cet angle d’attaque pathétique, vous feriez mieux d’éviter les « champs » pour « prendre du champ » et aller voir du côté de Grévisse pour apprendre à « publier » un commentaire et ne pas vous tirer trois balles dans vos pieds déjà pas très solides.

    Car, outre cette pique puérile et insignifiante, vous nous faites le cadeau de deux nouveaux très beaux gros mensonges.

    1. Après avoir prétendu (cfr. infra) que vous étiez « en retrait » de Wikimédia France lors de la création du Conseil scientifique fin 2014 et que je vous aie confondu par la production d’une preuve irréfutable, vous nous dites maintenant que c’est seulement à l’été 2016 que vous avez pris vos distances après que « la direction » vous ait recadré. Cela fait tout de même 18 mois de différence. Le 24 janvier 2015, vous animez en tant que Wikimédien un atelier Wikipédia. Et en juillet de cette année, ce n’est pas « la direction » mais le conseil d’administration de Wikimédia France qui refuse votre ré-adhésion (c’est aussi incidemment un des messages où vous étalez publiquement votre pseudo wikipédien en compagnie de votre identité).
    2. Vous pouvez nous conter bien des histoires encore. Par exemple : votre ordinateur a été piraté; c’est un double ou un triple de vous-même qui usurpe votre adresse IP; des extra-terrestres se sont emparés de votre cerveau etc. Les faits sont pourtant têtus et tangibles, en particulier les adresses IP que vous utilisez. Peut-être que tout simplement, à force de jongler avec les faux-nez, vous ne sachiez plus trop ce que vos dizaines de pseudos ont écrit ici ou sur fr:WP. Le seul élément éventuellement recevable serait que vous ayez produit vos petits enfumages depuis un ordinateur de Wikimédia France, ce qui ne m’étonnerait pas en fait.

    NB: Je ne suis pas déçu par vos mensonges. Je m’en réjouis.

  2. charles dit :

    Monsieur,

    Quand je parle de me tenir en retrait de l’association, c’est surtout incomplet.

    On peut tout à fait être actif dans les initiatives de l’association à destination du public et ne pas s’intéresser à certains aspects de sa gestion interne. C’est précisément parce que je m’y suis trop intéressé, et que la direction d’alors (été 2016) m’a fait comprendre en des termes peu amènes que cela ne me regardait pas que j’ai pris du champs (je considère aujourd’hui qu’adhérer à une association donne le DEVOIR de s’intéresser aussi à sa gestion interne).

    PS : je me permets, pour des raisons de charité chrétienne, de vous suggérer de relire attentivement vos posts avant de les publiés, ne serait-ce que pour en supprimer les aspérités orthographiques, dont le grand nombre nuit à l’image de sérieux et de rigueur que vous souhaitez vous donner.
    PS2 : Je suis désolé d’avoir à vous le répéter : Lebob, c’est quelqu’un d’autre, mais il est vrai que la vérification de ce qui vous dérange ne semble pas votre fort ; je me tiens à votre disposition pour évoquer un faux témoignage de janvier 2015 que vous et votre clique sembliez avoir pris au sérieux pendant quelques jours (je n’en suis pas l’auteur : toutes mes excuses pour la déception que je vous cause)

  3. Nicolas dit :

    Cher Mr Aurraie,

    1) Wikibuster n’est pas un torchon, c’est un blog de recherche qui démasque les tromperies du site Wikipedia et des wikilâtres dont je constate qu’ils ont de plus en plus de peine à y apporter une quelconque contradiction valable car les preuves que nous apportons sont trop solides. Vous n’avez pas fait le choix de l’anonymat comme vous le prétendez. Vous utilisez depuis des mois votre identité et une de vos nombreuses adresses e-mail sur une liste publique hébergée par la Wikimedia Foundation [NB: pas la peine d’effacer vos messages, les fichiers sont déjà archivés]. Vous avez par contre fait le choix de la désinformation sous masque en publiant ici des commentaires injurieux et des faux témoignages sous des pseudonymes jetables très variés tels que Lebob ou Pierrot le fou (et sur le jeu en ligne Wikipédia: Giorgio01 de 2011 à 2016, Manu1944 de 2014 à 2016, Karolus1 en juin 2012). Pour votre gouverne, il est des pseudos wikipédiens dont je connais l’identité civile (Starus, Hégésippe Cormier, etc) mais que je ne cite pas nommément ici car ils n’ont pas, au contraire de vous, répandu eux-mêmes leur identité et adresse e-mail sur internet.

    2) Vous maniez trop bien la langue française pour nous faire croire que vos déclarations très péremptoires sur la liste sus-nommée sont un simple « faisceau convergent de présomptions ». Par contre vous récidivez dans le registre de l’injure, attitude réprimée dans votre jeu favori mais que le wikilâtre utilise ad nauseam dans la vie réelle comme par exemple les commentaires laissés sur le site du journal Le Monde, dont les plus graves ont malheureusement été effacés par le modérateur du site. Ici, vos injures seront conservées à titre exemplatif pour montrer à tous ce dont un wikip-/médien type est capable. Vous récidivez également dans l’enfumage en déclarant « étant en retrait de l’association durant cette période, je n’ai nullement été associé, comme de très nombreux membres d’ailleurs, à la création de ce machin » annoncée en janvier 2015 alors que vous participiez encore le 16 novembre 2014 à une séance « Contribuer à Wikipédia » organisée par Wikimédia France à la Cité des Sciences à Paris. Fin 2014, lors de la mise en place du Conseil Scientifique, vous n’étiez donc pas ‘en retrait’ de Wikimédia France mais activement impliqué.

    Bien cordialement,
    Nicolas

  4. Pourquoi se cacher sous l’anonymat, Charles ?

    Même sur wikipédia, il y avait mon nom et prénom. J’ai fais le choix de la non anonymat sachant pertinemment que notre soi ou notre être social parmi tous reste un anonyme parmi d’autre.

    Ils le sont aussi sur wikirouge qui est tout aussi calomniateur et délateur que wikipédia dans mon éviction m’accusant de « tentative d’intimidation et harcèlement » suite à des différences d’opinions envers les tactiques des LBGT, des anti-racistes et du PIR que j’ai posté sur facebook sur une page d’un ami en commun avec l’administrateur. Il m’a exécuté sur wikirouge pour :
    * ma reconnaissance des races avec une mise en lumière d’une dialectique génétique-épigénétique et des appuis sourcées : Patrick Tort, Richard Lewontin, Axel Khan, Jean Vandenhaute ;
    * La critique de la religion et des politiques religieuses : Jean-Paul Gouteux, Karl Marx, Lénine
    * La critique du post-modernisme (Renaud Garcia ; Comment le genre trouble la classe – agone édition) dont fait partis la tactique des LBGT et des féministes pro-voiles.

    Pourtant, sur la page wikirouge, je m’occupais seulement de : Alexandre Zinoviev, la méthode globale, d’Henri Wallon, d’Ovide Decroly, et quelques autres donc rien à voir contre la politique interne de wikirouge.

    Mon crime sur wikipédia est d’avoir contredit l’anticommunisme qui a détourné Alexandre Zinoviev à la sauce orwellienne et réduit l’Histoire des pays communistes à des romans de gare écrits par S. Courtois, N. Werth, R. Service, R. Conquest et cie . On m’a traité de troll stalinien.

    Mon crime sur le forum Unité Communiste est d’avoir écrit la même chose avec les mêmes références (Alexandre Zinoviev et Karl Marx), les petits staliniens m’ont viré au bout de 8 jours et m’ont traité de troll fasciste.

    Mon crime sur wikirouge est d’avoir mis en avant le comportement des gauchistes qui va à l’encontre de ce qu’ils sont censés défendre au profit de l’extrême droite européen et islamique. On me diffame de la même façon que Carl Vogt envers Karl Marx. Ça m’a tout autant choqué que Karl Marx. Suite au refus de sa plainte pour diffamation, Marx en a écrit « Herr Vogt ». Moi, je commente et met en lumière les phénomènes sociologiques des communautés. J’ai demandé récemment et gentiment à Varlin de changer ces accusations en « différences d’opinions et divergences de point de vue contraire à wikirouge ». Je n’ai pas de réponse et rien n’a été fait.

    Ce que l’on voit sur wikipédia, wikirouge, doctissimo, les forums et dans les divers politburos des réseaux sociaux est exactement ce qui se passe dans toute société communaliste en auto-gestion (pays communiste du XX sous pression), sous-contrôle (ex pays colonisé) et dans les instances politiques et mondiales.

    Le moteur en est une lutte dans la perpétuation des situations sociales et dans leur l’ascension.

    Individuellement, les plus débrouillards (intrapersonnel autonome et non assertif), les plus viles (extra-personnel tentaculaire égoïste non multiple), les plus flagorneurs (interpersonnel relationnel mais vile et non empathique), … cherchent le pouvoir non pour le pouvoir en lui-même, non par conviction, non par empathie, mais pour la place soit par opportunisme.

    En effet, « si les gens recherchent, le pouvoir, ce n’est pas pour le pouvoir en soi, mais pour les avantages matériels que leur position et leur influence pourraient leur procurer. » (1984 et 1984, Alexandre Zinoviev).

    Or, quand le vent tourne dans la position sociale et que les influences deviennent gênantes à son égo, ça tourne vite fait bien fait la veste tout en se passant pour une victime ou un saint.

    On voit bien là dans cet article, la réalisation de la théorie d’Alexandre Zinoviev sur les milieux communautaires notamment dans le cadre des cellules d’administration et de pouvoir.

    Sébastien Lemoine aka Sebrider

  5. Charles dit :

    Bonjour

    deux remarques :

    1/ je n’apprécie pas d’être nommément cité sur ce torchon, sans en avoir préalablement été informé. J’ai fait le choix de l’anonymat, merci de le respecter.

    2/ Ce n’est pas d’un « aveu » dont il est question mais d’une simple déduction: cela a d’ailleurs été considéré tel que par les participants aux échanges sur la liste ouverte wmfr sur laquelle ce mail a été posté. En effet, étant en retrait de l’association durant cette période, je n’ai nullement été associé, comme de très nombreux membres d’ailleurs, à la création de ce machin. Il n’y avait alors aucun mérite à faire ces DEDUCTIONS auxquelles le premier imbécile venu (M. Laveau par exemple) pouvait parvenir sans grand effort intellectuel AU MOMENT où elles ont été publiquement formulées (je n’avais alors aucune preuve pour étayer cette hypothèse ; je n’en ai toujours aucune, simplement un faisceau convergent de présomptions).

    Sans aucune cordialité,

    Conteur-momentanement-indisponible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s