Choupette, la chatte de Karl Lagerfeld, est dans Wikipédia, l’encyclopédie de la bêtise

On trouve souvent des photos de chats pour illustrer les propos de bistro de Wikipédia. La page du 20 février 2019, au lendemain de la mort de Karl Lagerfeld, met en vedette un félin très particulier.

La fiche, qui a déjà près de 4 ans, avait été créée par Dinkley/Jean-Marie David (librairie Sauramps à Montpellier) qui ne manque pas d’humour puisque sa page personnelle présente les avertissements suivants :

Wikipédia – « organe de référence anonyme et vulnérable à toutes les manipulations » (dixit Daniel Schneidermann) – ne peut qu’être un point de départ dans une recherche et non une finalité.

Wikipédia pêche par la bêtise de quelques-uns et le contrôle exercé par des groupes d’intérêt sur certains articles.

La connerie est-elle wikipédienne ?

Philip Roth, écrivain américain, dans une lettre ouverte à Wikipédia, publiée par The New Yorker, le 7 septembre 2012 explique qu’il voulait rectifier une erreur concernant la source d’inspiration de La Tache dans la notice consacrée à son roman. Il s’est vu répondre par the English Wikipedia Administrator qu’il n’était pas une source crédible : « Je comprends votre point de vue selon lequel l’auteur fait autorité sur son travail mais nous avons besoin de sources secondaires. »

Information relayée dans la revue Livres Hebdo n° 921, 14 septembre 2012… Une aberration !

Jean-Marie s’y connait en manipulations puisqu’il n’hésite pas à se citer lui-même dans Wikipédia (comme ici) ou à créer une fiche pour booster les ventes de Thitaume après une séance de dédicace dans la librairie où il travaille.

Revenons-en au félin dont la biographie wikipédesque s’étale sur 3.000 mots (pour le moment, mais ça pourrait augmenter empirer). À titre de comparaison, on constate que la fiche de Jean Le Rond d’Alembert, obscur encyclopédiste pour lequel les sources sont rarissimes, atteint elle péniblement les 2.673 mots. Les misérables Anglo-saxons, qui n’ont bien entendu pas le sens français de la grandeur, ne consacrent que 611 mots au glorieux félin. Les Teutons sont encore plus désinvoltes avec un sujet d’une telle importance : 421 mots seulement. Quelle indignité !

Choupette a hélas dû affronter un pénible débat en admissibilité. Alors que sa renommée est internationale, que son importance pour le savoir humain est indiscutable, ses défenseurs ont dû sortir les griffes et lutter vaillament (50.976 octets, soit le double de l’espace de la fiche) pour que son nom figure dans le plus grand projet de l’humanité. Car l’administrateur Sebk, qui n’a rien compris à la profondeur de l’oeuvre de Choupette, ose prétendre ceci : « Animal qui doit sa notoriété uniquement car il est le chat de Karl Lagerfeld » [sic]. C’est donc que Choupette est notoire ! Pourquoi donc cette tentative de supression sinon par pure méchanceté ?

Heureusement que SammyDay, aspirant administrateur, est là pour éclairer le débat avec une immense lucidité : « c’est assez rare d’avoir un animal qui est le sujet d’autant d’articles centrés (sans compter sa bio). Notoriété + vérifiabilité = conservation ». La démonstration est sans faille, digne d’une médaille Fields.

Les ennemis de la pauvre chatte sans défense ne reculent devant aucune cruauté. Ainsi Heddryin appelle à la « dézinguer » ce qui lui vaut une juste RA déposée par Point de bascule. Mais le complot anti-Choupette parvient par de sombres manigances à faire bloquer indéfiniment le valeureux défenseur de la cause et à invalider son vote en conservation.  Ensuite SebK, de concert avec Heddryin, attaque frontalement Dinkley dans une odieuse RA afin de l’empêcher de défendre Choupette.

Finalement, après une lutte acharnée, la biographie de Choupette est conservée. Il reste maintenant à classer cette page dans le savoir humain. Heureusement, Wikipédia permet grâce aux catégories cachées, de rattacher n’importe quelle fiche à une grande catégorie du savoir humain. Ici ce sera à la fois les « sciences » et la « biologie » :

La fiche de la chatte de K. Lagerfeld est liée au portails biologie et sciences. CC Wikipédia

On comprend mieux la soudaine « explosion » du nombre de fiches consacrées aux sciences : il ne s’agissait pas seulement de création de fiches par des bots exploitant des bases de données mais aussi d’un abus massif de catégorisation trompeuse.

D’autres chats wikipédesque sont aussi classés dans les portails « sciences » et « biologie »: India ou Mrs. Chippy. Ce dernier ne doit son immunité en suppression qu’au fait qu’elle a été créée par un administrateur, DocteurCosmos/Nicolas Guilmain.

Pendant que les wikipédants jouent avec les biographies de chats, on estime qu’il manque 40.000 biographies de scientifiques, notamment de femmes scientifiques. Il faut dire qu’il y a bien peu de place pour ces gens-là dans l’encyclopédie de la bêtise et du machisme qui arrive même à supprimer les biographies de femmes scientifiques.

Cet article a été publié dans Analyses, conflit d'intérêt, Les vrais échos d'en bas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Choupette, la chatte de Karl Lagerfeld, est dans Wikipédia, l’encyclopédie de la bêtise

  1. Ping : Wikipédia : 2 millions de fiches et celle de Nicolas Martin | Wikibuster : Les dessous de Wikipédia

  2. Tex Avery 31 dit :

    @Luc Nemeth, n’êtes vous pas excessif ? La majorité des articles ne disent point de bêtises, bien évidemment ça et là vous remarquerez des âneries…. A mon sens le problème est ailleurs, Wikipedia n’est-il pas devenu le joujou de Geeks qui multiplient à tour de bras des modèles qui sont ni modifiables, ni révisables par le commun des mortels, car réclamant une pratique du langage source de Wikipedia. Les pages expliquant l’utilisation de ce langage source sont totalement ésotériques même pour des personnes qui comme moi maîtrisent la bureautique. De plus ces mêmes Geeks multiplient des « recommandations » qui de conseils deviennent des obligations. Le contributeur qui intervient dans une logique encyclopédique et académique (au sens noble du terme) se découragera très vite sous la pluie des rebuffades, des annulations (faites non pas sur le fond mais pour des formes non respectées), des appels péremptoires à des règles connues que par la « communauté wikipedienne » et qui sont arbitraires car variables selon les patrouilleurs et administrateurs. Là où le ridicule du formalisme des Geeks atteint des sommets c’est qu’ils préféreront des erreurs conformes aux « règles » à des contributions véritables et vérifiables de « qualité » mais qui ne respectent pas les oukases du langage source wiki. C’est ainsi que des contributeurs honnêtes jettent l’éponge car découragés par la complexité de la mise en forme et par le ton hautain des Geeks Grands Sachants…. Contrairement à ce que ces Geek croient, le réservoir des contributeurs va vite s’assécher et la poignée de Geek contributeurs va s’étouffer par la taille de l’encyclopédie. Il est à noter que cette attitude est proprement franco-française, on ne rencontre pas cet esprit sur les autres wiki, comme j’ai pu en faire l’expérience sur la version anglo-saxonne de Wikipedia et maintenant je ne contribue qu’à la version anglophone de Wikipedia. Enfin les règles de courtoisie, de politesse sont complètement bafouées.

  3. luc nemeth dit :

    Bonjour.
    En ce qui me concerne je trouve encore trop aimable l’affirmation ci-dessus selon laquelle leur site « ne peut qu’être un point de départ dans une recherche et non une finalité » : l’expérience montre en effet qu’en bien des cas c’est dès la première ligne de leurs notices que figure une erreur MAJEURE (tantôt due à la simple ignorance, tantôt à leur idéologie rance), dont on ne disposera pas ensuite forcément du moyen de la rectifier, et dont on peine à se débarrasser une fois qu’on l’a lue. Pour cette raison je me suis imposé pour règle et qui est devenue un réflexe, lorsque j’effectue une recherche sur « google », de cliquer (chaque fois que cela est possible) sur la première référence… autre-que-wikipedia qui apparaît. Sachant que je lirai alors un article qui se devra d’être abordé avec esprit critique mais qui sera autre chose que du remplissage auquel procèdent des nullités qui non contents de parler avec assurance de ce dont ils ignorent tout s’offrent jusqu’au luxe de se poser en… comité d’arbitrage.
    Cordialement

  4. Léophane dit :

    Bonjour Nicolas. Pourriez-vous regarder le dernier commentaire en date dans votre billet sur les journalistes du Monde interdits de jouer à Wikipédia ? Il était censé déclencher une réaction chez vous 😉

  5. Nicolas dit :

    Cher Monsieur Lafargue, Cette encyclopédie existe déjà: Universalis. Vous aviez déjà oublié? Pourtant une ancienne de vos collègues administratrice, Valérie Chansigaud/Valérie75, y travaille. Vous pourriez sans doute lui demander d’insérer un article sur Choupette au titre de son importance pour la biologie ou les sciences et un autre sur Jean-Pierre Saltarelli qui fut encyclopédique en 2012 mais ne l’était plus en 2017 (une aventure malheureuse qui ne risque pas d’arriver à Choupette, je prédis même un petit effet piranha le jour de sa mort).

  6. Tex Avery 31 dit :

    Jean-noël Lafargue (@Jean_no), le problème n’est pas là, ce qui est reproché, c’est le fait que l’encyclopédie Wikipedia est devenue peu à peu la chose d’une bande de personnes qui se sont bombardées « communauté wikipedienne » et qui se sont permises de censurer des contributeurs qui possédaient de réelles compétences ce qui n’est pas le fait de la plupart es administrateurs, très peu ont montré leur compétences encyclopédiques. Comme beaucoup, j’aimerais qu’il y ait une refonte du fonctionnement : abandon de l’anonymat (sauf pour des rubriques sensibles), comité de lecture secteur par secteur, comité scientifique secteur par secteur, bref un fonctionnement normal comme cela existe pour les autres encyclopédies.
    Cette réforme est indispensable car au fil du temps, le nombre des contributeurs diminue par découragement, les articles dit de qualité deviennent de plus en plus des articles dénués de tout intérêt encyclopédique, l’accumulation d’articles ou plutôt de pages ne contenant que quelques lignes, fait que les administrateurs vont s’étouffer, ils ne pourront plus assurer la mise à jour et les compléments indispensables des différents articles, il suffit de lire les pages de cinéma la majorité des articles sont incomplets ne sont pas mis à jour, etc.
    Si cette réforme ne se fait pas, d’une wikipedia coulera lentement mais surement et de deux la nature ayant horreur du vide des contributeurs et ex contributeurs trouveront les fonds et les patronages nécessaires pour construire une nouvelle encyclopédie ou des wiki spécialisés comme cela commence à se faire.
    Encyclopédies qui pourraient aisément se faire en recopiant les articles de Wikipedia qui sont libres de droit pour enfin les améliorer !

  7. Faites votre propre encyclopédie, dans laquelle il n’y aura pas le chat Choupette.
    Et hop, le tour est joué, la connaissance est sauvée !

  8. Ping : L’auto-promotion sur Wikipédia 5. Petits services entre libristes | Wikibuster : Les dessous de Wikipédia

  9. Nicolas dit :

    En effet: c’est entre autre comme ça que l’on arrive à 2 millions de fiches. Il y a aussi celles sur des albums de musique pop dont le seul contenu est la liste des plages. Le fait que la version en français de Wikipédia ait passé le cap des 2 millions de fiches grâce à la description d’une des coronæ de la planète Vénus est assez significatif du phénomène baudruche que ce jeu en ligne est devenu (analyse détaillée sur ce blog à venir).

  10. Tex Avery 31 dit :

    le pompon revient quand même à Mrs Chippy…. sources secondaires zéro, valeur encyclopédique zéro, quand Wikipedia devient l’encyclopédie de la futilité ! Même la presse people n’aurait pas osé ! et hop un article de plus !

  11. Tex Avery 31 dit :

    Incroyable mais vrai ! le chat Choupette possède sa page ! cela fait un article de plus ! valeur encyclopédique ZERO ! après tout même des hameaux de Pologne ont droit à leur page. Motif pour faire une page encyclopédique consacrée à Choupette le nombre de sources secondaires … Lire la page de discussion et surtout la page d’admissibilité en dit long ! Une bonne partie de rires.

  12. Ping : Les journalistes du Monde interdits de jouer à Wikipédia | Wikibuster : Les dessous de Wikipédia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s