Wikipédia attaque Jean-Pierre Filiu

Wikipédia n’est pas neutre. Dans un billet de 2013, nous attirions déjà l’attention sur un certain activisme pro-Israël sur Wikipedia. Sérendipité oblige, j’ai récemment été amené à m’intéresser à l’historien français Jean-Pierre Filiu et, comme prévu, ma recherche Google m’emmena d’abord sur Wikipédia. La lecture de sa fiche me laissa pantois et je décidai de m’intéresser à son historique.

L’historien Jean-Pierre Filiu est un spécialiste du monde arabe et un ancien diplomate; il a été conseiller des Affaires étrangères de 1988 à 2006, membre du cabinet ministériel de Pierre Joxe (Intérieur puis  Défense) et du cabinet du Premier ministre Lionel Jospin (2000-2002). Le président Hollande l’a nommé, en 2012, à la commission d’élaboration du Livre blanc de la Défense et de la Sécurité nationale.

Sa fiche (historique) a été créée le 19 juin 2008 par Abouwalou, compte à objet unique (CAOU) dont l’existence wikipédienne n’a duré que 6 jours. Théâtre des masques, Wikipédia laisse d’autres CAOU paufiner la fiche : Telegraphill, Tourbaselne, Boudibou, GreeN48356, ALDVS. Abouwalou et Boudibou sont les auteurs de 46,3% du texte actuel.

La fiche a maintenant plus de 11 ans et contient des accusations dénigrantes provenant exclusivement de sites partisans. Car certains Wikipédiens sont passés maîtres dans l’utilisation de sources peu recommandables voire pas du tout fiables et ce à dessein politique.

Selon Jean-Dominique Merchet, ses positions ont parfois été jugées par certains experts comme « trop proches des insurgés syriens », ainsi que « trop irénique » sa présentation des révolutions arabes10.

La citation de J.-D. Merchet est insérée en septembre 2016 par Thontep et vient d’un blog personnel hébergé par le site lopinion.fr bien connu pour ses positions droitières alors que J.-P. Filiu a participé à des gouvernements de gauche. Un blog ne peut en principe par être cité en source mais Thontep est un Wikipédien assidu (actif depuis août 2007), connu depuis des années pour son positionnement d’extrême droite, qui sait jouer des pseudo-règles de Wikipédia et qui a pu insérer plus d’une centaine de références au site d’extrême droite Boulevard Voltaire avant que cela ne devienne trop visible et qu’il n’écope de seulement! un mois de blocage. Fait remarquable, Hégésippe Cormier/Jean-Roger Tixier, ancien élu municipal MNR, n’intervient ni dans la discussion ni dans le vote alors qu’il est un des piliers des organes de répressions de Wikipédia; il faut dire qu’il donne lui-même les ficelles pour favoriser l’entrisme d’extrême droite sur le site pour lequel il travaille 24h/24h, 365 jour par an, Noël et Nouvel An compris. [Lire également De Wikipédia au Salon Beige]

Pour ces mêmes raisons, Gilles Kepel décrit Jean-Pierre Filiu comme un « historien engagé »11.

La citation incomplète de Gilles Keppel est simplement une accusation mesquine ad hominem reprise par le site Slate dans un billet portant sur les divergences entre spécialistes du monde arabe («l’ex-diplomate et “historien engagé” Jean-Pierre Filiu, auteur prolifique d’essais en tout genre et de bandes dessinées»). Ce passage est également ajouté part Thontep.

Le site InfoEquitable le décrit de son côté comme un « historien militant » et juge « caricaturale » la vision de la démocratie israélienne qu’il expose dans son dernier livre 12.

[…] Enfin, il a écrit les paroles d’une chanson de Zebda sur la bande de Gaza13. Ils se sont rencontrés en Syrie en 1998 sous la présidence d’Hafez el-Assad où Zebda donnait des concerts à Damas et Alep, et où Filiu était diplomate14. Le CRIF a accusé cette chanson de « promouvoir la haine d’Israël chez les jeunes »15.

Ces deux citation sont insérées par le pseudo David Golder (pseudonyme tiré du roman éponyme d’Irène Némirovsky) dont l’activité principale est la protection de la fiche consacrée à Pierre Itshak Lurçat, activiste pro-israélien président de Liberté, Démocratie et Judaïsme, véhicule associatif « au profit de la communeauté juive et de l’Etat d’Israël » que Wikipédia traite de conspirationniste. D’abord la citation provenant du site InfoEquitable, qui n’est rien d’autre qu’une officine de propagande israélienne (gouvernementale ou pas, peu importe), est issue d’un billet signé … Pierre Itshak Lurçat! Ensuite la citation du CRIF, ou plutôt d’une tribune partisane publiée sur le site du CRIF et signée par Bertrand Ramas-Mulhbach, avocat à Lille et auteur régulier de diatribes sur le site pro-israélien Bn’ai B’rith International (loge Hatikva Paris) et qui n’hésite pas à qualifier de mythe l’occupation des territoire palestiniens par Israël! Cette tribune, complaisamment relayée par Le Point, est titrée « Une chanson qui risque de promouvoir la haine d’Israël chez les jeune« ; la précaution oratoire de l’avocat qui veut éviter un procès en diffamation est pernicieusement escamotée par David Golder qui n’hésite pas à manipuler le texte cité (la rectification partielle n’a lieu que deux mois plus tard, en mars 2019).

L’association incongrue entre J.-P. Filiu et Hafez el-Assad à la manière d’une marque d’infamie subliminale disait originellement ceci : « sous le régime d’Hafez el-Assad » — alors qu’on ne peut raisonnablement pas le soupçonner d’une quelconque sympathie pour le clan Assad. Elle est due à Chaps the idol/Pierre Chapuis, administrateur wikipédien plutôt spécialisé en rugby, alors que la source citée ne fait aucune mention de ce rapprochement. Le mot « régime » n’a été neutralisé en « présidence » qu’en mars 2019, soit plus de six ans après le POV-pushing de Pierre Chapuis.

À ce jour, aucun des administrateurs de Wikipédia n’a jugé utile de rectifier ce portrait tronqué et à charge que fait de Jean-Pierre Filiu le site pseudo-encyclopédique.


Les POV-pushers responsables des « apports encyclopédiques » sur la fiche de Jean-Pierre Filiu depuis trois ans peuvent à présent faire valoir leurs hauts fait de propagande sur Act.il , une application lancée en juin 2017 qui recrute des activistes bénévoles pour des « missions » sur toute une gamme de plateformes et de médias sociaux, et pourquoi pas Wikipedia (Haaretz, 27 mai 2018). Les meilleurs utilisateurs de l’application gagnent des prix : une lettre de félicitations d’un ministre du gouvernement israélien ou une poupée à l’effigie de David Ben Gourion (le pauvre!), Premier ministre fondateur d’Israël. Le tout est piloté par un ancien membre des services secrets de l’armée israélienne, Yarden Ben Yosef, qui précise que l’application a pour objectif de « créer une communauté en ligne forte et efficace capable de changer le discours« ; il confessait recevoir des instruction du Shin Bet (services secrets israéliens) avant de se rétracter (Forward, 30 novembre 2017). L’efficacité et l’impact de cette application semble toutefois négligeable — pour le moment.


Post scriptum 05 décembre 2019

Quelque chose a presque bougé sur la fiche délétère consacrée par les wikipédiens à l’historien J.-P. Filiu. Durifon a osé effectuer deux retouches minimes, implacablement revertées dans la demi-heure par Thontep qui ne prend même pas la peine de s’expliquer en page de discussion.

 

Cet article a été publié dans Propagande, Wikipédia n'est pas neutre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Wikipédia attaque Jean-Pierre Filiu

  1. Nicolas dit :

    Je vous invite à relire la définition de l’ « intolérance« . Ceci dit, la tournure obsidionale de votre premier message donnait déjà une idée du côté où se trouvait l’intolérance.

  2. Aleph dit :

    « Et si vous pensez vraiment que J.-P. Filiu n’est pas un historien compétant, je vous invite à écrire à Sciences Po pour qu’on lui retire son doctorat et qu’on l’empêche d’enseigner, à Harvard pour qu’on ne l’invite plus jamais ou à France Culture pour qu’on lui retire son prix de 2008.
     »

    Merci de ces conseils intolérants et mal informés.

  3. Nicolas dit :

    Cher Alpeh beth gimmel daleth …

    Ce blog n’est pas destiné à prendre parti ou à incriminer telle ou telle cause mais simplement, seulement!, au décryptage des modes de fabrication de Wikipédia en français. Ce billet démontre que les sources utilisées sur la fiche de Jean-Pierre Filiu sont partisanes et de piètre qualité, chose que les cerbères de Wikipédia auraient dû voir et corriger s’ils n’étaient tous occupés à des bisbilles pathétiques.

    Au sujet de l’article de Haaretz, je trouve qu’il ne fait que renforcer mon point de vue et en particulier celui exposé dans ce billet : sur un site pseudo-encyclopédique, des anonymes partisans peuvent très facilement faire de l’infox grâce à la médiocrité des joueurs assidus de Wikipédia et leur inculture générale. Déjà en 2014, je dénonçais les manipulations sur la fiche consacrée au Comité consultatif national d’éthique que j’avais neutralisée sous le pseudo Resh Shintav (lire Le PoV-pushing de la droite religieuse sur l’article du CCNE). En 2015, je corrigeais sous le pseudo Zaïn Katan (Zaïn Gadol étant malheureusement déjà pris! MDR) la fiche Le Salon Beige et soulignais qu’il avait été condamné pour antisémitisme (lire De Wikipédia au Salon Beige). Faute de temps, je ne me consacre qu’à l’analyse de la version en français de Wikipedia mais je ne doute pas que les autres versions linguistiques montrent exactement les mêmes travers, en particulier celle en croate. À ce propos, ouvrez donc Encyclopædia Judaica édition 1990-91 et cherchez l’entrée « Jasenovac »: j’espère que vous serez aussi déçu que moi de ne rien trouver.

    Et si vous pensez vraiment que J.-P. Filiu n’est pas un historien compétant, je vous invite à écrire à Sciences Po pour qu’on lui retire son doctorat et qu’on l’empêche d’enseigner, à Harvard pour qu’on ne l’invite plus jamais ou à France Culture pour qu’on lui retire son prix de 2008.

  4. Aleph dit :

    Et cette nouvelle-là, vous en parlerez, ou bien sa provenance israëlienne vous rebutera-t-elle ?

    https://www.haaretz.com/israel-news/.premium.MAGAZINE-the-fake-nazi-death-camp-wikipedia-s-longest-hoax-exposed-1.7942233

  5. Aleph dit :

    Avez-vous lu des textes de Filiu ? Il tient un blog sur le site du Monde. Quand il est décrit comme « historien engagé », c’est bien poli. Il est impossible de soutenir qu’il est autre chose qu’un propagandiste. Comme analyste ou historien, il est tellement embué et biaisé qu’il est tout simplement incompétent.

    Avant d’agiter l’épouvantail du lobby israëlien, ou d’extrême-droite, vous pourriez vous documenter pour savoir ce qu’il en est réellement du fond. Rétablir ce qui est n’est pas interprétable comme un acte de malveillance.

    Au moment où la collecte annuelle des escrocs de WP bat son plein, c’est triste de lire ici un article aussi mal inspiré et mal informé.

  6. Ping : Wikipédia : « Ils inventent l’Histoire, contrôlent l’Histoire et effacent l’Histoire !  | «Wikibuster : Les dessous de Wikipédia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s