Le PoV-pushing de la droite religieuse sur l’article du CCNE

Le 24 septembre 2013, le pseudo Olevy – qui dit sur sa page personnelle contribuer beaucoup aux articles sur le judaïsme – introduit un paragraphe tendancieux dans l’article Comité consultatif national d’éthique : « Entrent au CCNE des personnalités proches du président Hollande L’institution accueille des personnalités comme l’avocat et ami du président de la république Hollande ou de la gauche comme Jean-Pierre Mignard, Jean-Marie Delarue ou la sénatrice PS Michelle Meunier. Sortent du CCNE les religieux, pasteur ou rabbin alors que les nouveaux représentants des « principales familles philosophiques et spirituelles », désignés par l’Elysée, sont des laïcs. » [sans source]

Après quelques recadrages du regretté LPLT (admin très démotivé, plus aucune édition depuis le 15 janvier 2014, automatiquement suspendu depuis juillet 2014 et destitué un an plus tard), Olevy continue sa charge contre le remaniement du CCNE, introduit une référence du le Journal officiel (source primaire, oh le vilain), le pseudo Thontep introduit une remarque de la plus haute importance de la part de Christine Boutin, immédiatement enlevée par LPLT. Après quelques péripéties, le pseudo Arflam parle de « purge » en résumé de diff et introduit même une référence à Radio Courtoisie … on voit où on est. LPLT modère à nouveau et enlève les élucubrations de Arflam (« supp. de spéculation et PoV manifeste »).

Nous arrivons en février 2014, LPLT a jeté le gant et est parti de Wikipédia : la voie est les libre pour les PoV-pusher tendance droite religieuse. Le vétéran pseudo Pautard réintroduit les commentaires tendancieux et va même jusqu’à restructurer l’article avec un chapitre « Éviction des personnalités religieuses » ! Puis il réintroduit les propos de Christine Boutin.

Celette entre alors en scène et, encore abonné(e) au Figaro.fr où elle puise la plupart de ses copyvio, en rajoute une couche le 26 mai 2014 en évoquant une citation très proches des préoccupation de son double homophobe le pseudo Melancholia : « une manœuvre pour changer en douce la couleur du CNNE à l’approche des débats majeurs sur l’euthanasie et l’ouverture de l’assistance médicale à la procréation (AMP) aux couples homosexuels, alors que des personnalités connues pour leur sensibilité à gauche ou leur amitié avec François Hollande viennent d’être nommées par ce dernier » Delphine de Mallevoüe, « Comité d’éthique : la colère des religieux évincés », Le Figaro, mercredi 25 septembre 2013, page 12.

La neutralité de point de vue est rétablie par le pseudo Resh Shintav qui change le bien mauvais titre de chapitre « Éviction de personnalités religieuses » en « Débat sur la composition du CCNE ». Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault n’a fait que procéder au renouvellement statutaire de la composition du CCNE et les membres religieux n’ont pas étés évincés par le Président mais remplacés par des laïcs issus de la société civile et spécialistes des questions religieuses.

Il reste que pendant 8 mois, l’article sur le CCNE a été complètement biaisé, présentant le méchant gouvernement Ayrault et le méchant président Hollande comme évinceurs des religieux du CCNE.

Voyant qu’aucun argument solide ne peut reverter les modifications de Resh Shintav, Olevy s’étrangle et ergote puérilement sur le « style télégraphique à éviter (qui pourrait encore utiliser les télégrammes ? » en commentaire de diff. Celette, dont la liste de suivi d’articles est kilométrique, repasse sur les virgules pour bien rappeler sa « vigilance » (de vigile, personne chargée de la surveillance). Pour le moment, l’article n’a plus été attaqué par les PoV-pusher de la droite religieuse.

Nicolas, ce blog, 09/10/2014 (mis à jour le 10 avril 2016).

Publicités
Cet article a été publié dans Analyses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le PoV-pushing de la droite religieuse sur l’article du CCNE

  1. Ping : Les journalistes du Monde interdits de jouer à Wikipédia | Wikibuster : Les dessous de Wikipédia

  2. Ping : Les vrais échos d’en bas – Saison 15, épisode 24 | Wikibuster : Les dessous de Wikipédia

  3. Paul Dufort dit :

    Bonsoir

    Comme quoi, briser les velléités de contributeurs à la Celette passe par la maîtrise du fond….

    Ceci dit, analysons les faits du point de vue du militant : pour être actif comme le sont ceux qui ont imposé pendant quelques mois leur POV pushing,i une veille doit être constante… Bon il (elle) a perdu sur ce coup-ci, mais ne croyez pas la victoire acquise définitivement : Celette se voyant en militante de droite, elle repartira à l’assaut et je ne suis pas sûr de l’issue de la prochaine confrontation… Mais cette défaite atteste en tout cas d’une chose, que j’avais pointé il y a peu : le pouvoir de nuisance de Celette et consorts diminue tendantiellement; il y a encore un an, l’opposant aurait été bloqué par Starus ou un admins complaisant…

    Sur le fond, les cybermilitants de droite, comme de gauche, sont organisés et, du coup, s’en prennent méthodiquement aux articles dont ils veulent changer le contenu… une tentative a été tenue en échec, et ne pouvant se battre (pour le moment) sur le fond, acceptent formellement leur défaite, mais au fond, ils n’attendent que l’occasion de repartir à l’assaut : je ne serai pas étonné de voir cet assaut se produire à la faveur du départ de leurs plus virulents contradicteurs. Bref, exploiter les faiblesses du camp adverse constitue une vieille technique dans un conflit, rhétorique ou autre…

    à suivre, donc…

    Cordialement

  4. Bonjour Sebrider, concernant les talibans, il y en a peut-être beaucoup de croyants (à vrai dire je n’en sais rien du tout), mais il faudrait peut-être préciser ce qu’est leur « croyance » : ils croient en un dieu orgueilleux, adepte et même fanatique de la violence, bref un dieu complètement intolérant. Et bien sûr leur démarche est d’imiter leur dieu, leur croyance n’est qu’une croyance en effet, et qui n’a rien à voir avec la foi en Dieu. C’est une dérive de l’islam, comme il y en a dans toutes les religions, mais il est évident, que c’est la dérive maximale. Concernant la laïcité, je ne sais pas si je vous ai bien compris, mais je suis certain pour ma part que de nos jours l’Eglise (et la tête de l’Eglise, le Pape) s’accommode parfaitement de la séparation des pouvoirs, elle sait très bien que la vraie foi ne peut, en aucun cas, être imposée, la foi ne ne peut s’acquérir qu’en toute liberté, c’est une affaire de libre arbitre. Je ne vois pas du tout par exemple le pape François réclamer, pour lui ou ses cardinaux (etc.) le pouvoir temporel. Mais je dois mal vous comprendre, je crois deviner ce que vous voulez dire : pour moi en tout cas, l’Eglise déplore en effet, et je vous rejoins, le manque de la plus élémentaire éthique chez la quasi totalité (tous ?) des dirigeants politiques du monde, le manque de spiritualité donc, au sens premier du terme, elle ne le dit peut-être pas en ces termes, elle le dit avec d’autres mots car elle se doit d’être tolérante, respectueuse de l’homme et diplomate, mais c’est le fond de sa pensée je pense. Elle est réaliste aussi, elle sait que le monde terrestre,… c’est le monde terrestre, qui n’est pas « l’autre monde », qui n’est pas, bien sûr, un monde de paix. Le monde terrestre, c’est le monde qu’en fait l’homme. On est assez mal barrés globalement (…), ce qui n’empêche nullement d’être optimiste, individuellement.
    PS : Si j’avais 20 ans, j’essaierais de me faire embaucher au Vatican en CDI 😉
    PPS : On sort encore du sujet, mais faut bien faire le boulot que Wikipedia ne saura jamais faire, il n’y a pas beaucoup de théologiens qui écrivent sur le PROJET wikipedia, il n’y en a même pas un seul > IL DOIT Y AVOIR UNE RAISON – UNE BONNE RAISON… Vous me suivez ? 😉

    Cordialement,
    CM

  5. sebrider dit :

    La droite et leurs complices fondamentalistes/traditionalistes n’ont toujours pas compris que la laïcité ne voulait pas dire contre les religions. Jules Ferry de l’école laïc croit en Dieu. Voltaire était autant croyant qu’un Taliban. Ils prônaient un dieu tout puissant contre la corruption de la bureaucratie cléricale. La laïcité depuis les Lumières est anti-cléricale. Mais anti-clérical ne veut pas dire contre les religions. Comme en science avec l’abstinence métaphysique, la laïcité est une abstinence spiritualiste au sein des institutions d’Etat, c’est à dire au seins de l’autorité institutionnelle républicaine. Bien sûr ! Ca ne plait pas à l’Eglise dont la base idéologique de leur pouvoir est le spiritualisme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s