Les vrais échos d’en bas – Saison 15, épisode 23

Nouvelles du Soviet Suprême.

  • Wikimedia Foundation, n’a plus la pêche et resserre les cordons de la bourse: moins de salariés et moins de sous pour les projets des chapters. Le budget annuel passe ainsi de US$65m en 2015–16 à $63m en 2016–17. Explications de la Pravda: « déclin du lectorat, les levées de fonds de plus en plus difficiles et le bien-être des communautés de bénévoles ». Pour remotiver les troupes, la WMF prévoit un éditeur visuel pour smartphones, d’étendre la traduction automatiques des fiches wikipédesques (ce qui aboutira de facto à une domination de la culture anglo-saxonne) et de tenir compte du cahier de de doléances de la communauté … complété par seulement 111 contributeurs. Ce qui frappe dans ce dernier, c’est que la moitié des 20 désirs les plus ardents des wikipédiens concerne non pas des questions éditoriales mais des instruments de surveillance et de répression. On notera au passage que l’outil de détection de plagiat qui existe en anglais n’est pas prêt de voir le jour en français: les wikipédants francophones poussent un grand soupir de soulagement.
  • La filiale suisse tarde à mettre son site web à jour. Wikibuster se porte volontaire pour le faire gracieusement.
  • La filiale française enfonce le clou de sa croisade contre le droit d’auteur et récompense des lycéens pour leurs splendides articles qui font pâlir de honte Universalis. Le seul résultat de ce concours que le pigiste salarié Mathieu Denel ose mentionner est Dessin de presse en France, fiche taguée par deux bandeaux: insuffisance de sources et soupçon de travail inédit …

Nouvelles du Politburo.

  • Banissement de Luc Archambault pour mauvaises opinions politiques. Cela nous rappelle que certains mots de la langue française sont interdits sur Wikipédia. États-unien par exemple.
  • Conservation d’un TI (travail inédit, en principe interdit) assumé et reconnu; ça nous rappelle la Liste des marionnettes des Guignols de l’info. On devrait ajouter le principe du « deux poids deux mesures » en préambule aux principes fondateurs.
  • Correcteur21 est las, nous pas du tout: s’occuper de la réputation des familles françaises ayant une particule dans leur nom devait forcément amener à des guerres d’édition et la multiplication de faux-nez. C’est qui très drôle c’est les conclusions de l’administrateur SammyDay: « je n’ai pas envie de fonder la rédaction d’un article sur l’émotivité de gens qui se croient les gardiens du temple, parce qu’ils pensent être les seuls à connaitre la Vérité » … Jean-Jacques George appréciera; « lorsqu’une bataille est difficile à gagner sur le court terme, comme souvent lors d’un pov-pushing organisé, il faut savoir se détourner de l’article en question et remettre à plus tard la résolution du problème (faut pas l’oublier non plus) » … ce qui confirme que sur Wikipédia c’est n’est pas tant la neutralité de point de vue qui compte mais l’imposition d’un certain point de vue grâce au pouvoir de la chrono-compétition.

Sixième principe fondateur: « si on s’interroge sur l’admissibilité, c’est que ce n’est pas admissible. » Dixit Poulpy qui a créé 19.530 fiches wikipédiques soit près d’1% des 2 millions de fiches qu’il rêve de voir de son vivant. Pêle-mêle, on trouve: Liste des œuvres d’art d’Issy-les-Moulineaux, Liste des minutes de silence observées par l’Assemblée nationale française, (liste des) Rue de Toulon, Pont de la rue des Orteaux, Liste d’objets transneptuniens, des centaines de fiches sur des objets célestes ou les Gmina de Pologne … Les locuteurs du Bân-lâm-gú ont été plus malins et ont confié cette tâche à un vrai robot.

Tarissement de la source. La presse qui met gratuitement en ligne certains de ses articles semble vouloir restreindre cette pratique. Panique au bistro: on ne pourra plus faire des copier/collé comme avant. Malicieux, H2O souligne: « La vérifiabilité demande des sources. Mais il n’est obligatoire, loin de là, que ces sources soient disponibles en ligne. Il y a aussi les bibliothèques… et la confiance dans les contributeurs qui ont apporté les références. » Un peu comme dans le publireportage sur Rémi Mathis et le fameux article du Monde qui n’a jamais été trouvé dans aucune bibliothèque. Il suffira donc d’affirmer, sans aucune preuve, disposer d’une source centrée et le tour sera joué.

Nouvelles du goulag

  • Productivité du KGB cette semaine : La répression reprend avec plus de 300 comptes ou IPs coffrés.
  • Hégésippe Cormier bloque pour l’éternité le profil Merci mon quiqui (aucune édition) au seul motif d’excès de remerciements … Ah le wikilove n’est plus ce qu’il était.
  • Aurelieleee, joueuse débutante, est éliminée au premier tour. Hégésippe lui a transmis les coordonnées de Racosch.
  • MhtAbderahim (aucune édition au compteur) et Jean de la fontaine numéro 2 (idem) sont bloqués pour « création répétée d’articles non encyclopédiques ». Si l’on devait faire de même avec tous les créateurs d’articles sur les pokémons, il ne resterait plus grand-monde sur l’encyclopédie 2.0!

Wikifoot. Ricardo Zamora (1901-1978), footballeur, est promus « article de qualité« . Cette fiche, cataloguée d’importance élevée dans la catégorie sport, fait 137 676 octets et compte 151 notes et références. Le pauvre Pelé (1940) n’a droit qu’à 49 626 octets avec 29 sources et références. Les wikipédiens attendent sa mort pour profiter de l’aubaine des articles en lecture non-payante de la presse numérique.

Faisons du chiffre

En cliquant sur « article au hasard », on tombe toujours sur des perles :

Publireportages: Privatklinikgruppe Hirslanden essaime ses publireportages dans les versions de Wikipedia en allemand, anglais et français.

Le fabuleux monde des archives. Juliette et les menteurs, une fable sur le pillage perpétré par Wikakadia.

On recherche …

NB: Cette rubrique un brin sarcastique ne prétend nullement à l’exhaustivité mais se veut seulement un échantillon des coulisses sombres de l’Union des Républiques Commonistes de Wikipédie.

Cet article a été publié dans Les vrais échos d'en bas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Les vrais échos d’en bas – Saison 15, épisode 23

  1. tex avery 31 dit :

    pourquoi donc s’étonner de la présence d’un baltringue Benoit Brassoud alias B-noa, n’est-il pas conforme à la bande pieds nickelés que sont les admins de Wikipédia.
    Sérieusement croyez vous que des encyclopédistes viendraient se commettre sur Wikipedia ?
    Prendriez-vous Wikipedia pour une encyclopédie ?
    Ouarf…..
    Laissez donc Wikipedia à sa vanité, et laissez les pans y faire leurs roues.

  2. keranplein dit :

    Et dans la suite de ce délire collectif initié par B-Noa, c’est maintenant moi qui suis Correcteur21 (voir la demande de vérification d’adresse IP de ce jour de Kirtap). L’état d’esprit nauséabond entretenu par certains administrateur se répand comme la gangrène… Bravo Benoit!!!

  3. Articleandrault dit :

    Puisque je suis cité, je me permets de donner mon avis sur l’administrateur B-noa alias Benoit Brassoud et de partager mon expérience sur Wikipédia avec cet énergumène dont le pédigré floklorique nationaliste savoyard n’est pas bien grave à côté du cas clinique caractéristique de « administreurs fous » qu’il représente.
    Contributeur régulier de Wikipédia sous un autre identifiant, j’ai un jour découvert le délire « je vois des correcteur21 partout » , de B-noa et je dois avouer que je me suis alors amusé au départ à créer Articleandrault et copier le fameux correcteur21, et bien-sûr Brassoud m’est immédiatement tombé dessus ( j’avais misé sur 24 heures au plus). J’ai poursuivi ce petit jeu pendant quelques mois avec B-noa pour voir jusqu’où la schizophrénie et la paranoïa de cet individu l’amèneraient, mais à un moment j’ai fini par comprendre la gravité du problème de l’individu et j’ai jugé préférable d’arrêter là. B-Noa alias Benoit Brassoud est en fait une victime de Wikipédia qui gâche sa vie par sa wiki addiction dans un système pervers où Wikipédia est devenu sa seule façon d’exister, d’être quelque chose. C’est triste, mais il n’est pas le seul dans ce cas.

    J’aurais tendance à penser que B-noa est principalement dangereux pour Benoit Brassoud…

    Si un lecteur est curieux de découvrir le profil psychologique dudit Brassoud, je lui conseille la lecture de cet échange[https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion_utilisateur:B-noa#Je_ne_comprends_pas_le_motif_de_votre_suppression_des_mots_ »des_titres_de_noblesse »_qui_se_trouvent_pourtant_dans_la_source_en_référence ] où ledit B-noa qui s’est planté en supprimant un information exacte et l’a remplacée par une information erronée, persiste et signe dans une logorrhée où il veut absolument avoir le dernier mot comme un petit enfant capricieux (je confesse que son orgueil et sa mauvaise foi m’ont incité à poursuivre le dialogue car nous étions plusieurs derrière l’écran à nous amuser de cet échange délirant).

    Ps : je continue de contribuer à Wikipédia sous mon identifiant premier, et le plus drôle c’est que mon ami B-noa loin de s’en douter m’aide dans mes contributions… Wikipédia rend fou…

    Articleandrault

  4. arthur dit :

    Le pédigré wikipédantesque de ce Benoit Brassoud alias B-noa l’apparente au triste sire Jean Roger Tixier Toutain alias Hégésippe Cormier sur Wikipédia : même médiocrité crasse, même profil d’extrême droite nationaliste, à ceci près que le dénommé B-noa est un peu plus inculte que l’autre et ne partage pas les mêmes orientations…

  5. Nicolas dit :

    Identifier Benoît Brassoud — il y a longtemps — ne me fut pas très difficile; la consultation de l’historique de sa PU (effacé depuis) nous renseignait un nationaliste savoyard déclaré: « Travaille essentiellement sur [(http://benoit.brassoud.neuf.fr/cadre.html) (les mouvements identitaires en Savoie)] (Partis Régionalistes, Autonomistes et Indépendantistes), mon site personnel est d’ailleurs consacré à ce sujet. D’où, ma griffe sur quelques-uns des articles de cette encyclopédie ». Il n’hésite même pas à se citer lui-même sur un article qui lui tient à coeur et dont il est de facto propriétaire (87,3% du texte si on décompte les agissements de ZiziBot). B-noa n’as pas pu effacer toutes les traces; ainsi le logo de son mouvement identitaire préféré lie encore son nom et son pseudo wikipédien (et hors fr:WP).

    Identifier les joueurs de Wikipédia (482 à ce jour) est une étape essentielle pour débusquer leurs conflits d’intérêts et mettre à jour leurs bassesses.

    Par contre, je suis par principe tout à fait opposé à une quelconque incursion dans la vie privée ou professionnelle des joueurs de Wikipédia. Une critique argumentée de leurs agissements, faite publiquement ici ou ailleurs, suffit amplement.

  6. Wikiped2018 dit :

    Ce B-noa a le profil d’un névropathe schizophrène et asocial qui passe sa vie sur Wikipédia. Des individus de ce genre peuvent devenir dangereux pour les autres surtout lorsqu’ils sont enseignants, peut-être faudrait-il prévenir son chef d’établissement.

  7. Wikiped2018 dit :

    Correcteur21 semble être la fixation de l’administrateur B-noa (alias Benoit Brassoud prof d’histoire géo qui vu le temps qu’il passe sur Wikipédia ne doit pas en avoir beaucoup pour corriger ses copies) qui a bloqué plus d’une vingtaine de comptes au motif « faux-nez correcteur 21 » et dont le pédigré nationaliste savoyard semble être la motivation première de ses contributions douteuses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s