Wikipédia est devenu un astre mort sur lequel règnent des fantômes, RIP

Comme je le commentais en privé à Claude, nous n’avons plus sur Wikibuster le monopole de la critique fine de Wikipédia. Sans même parler des commentateurs du blog qui sont souvent très pointus, on trouve sur le web des analyses excellentes, comme celle de « narvic » en réponse à l’article « Wikipedia : quand la fin du web libre se donne en spectacle ».


Cet épisode est navrant et profondément décevant (voire inquiétant) sur ce qu’est devenu Wikipédia en quelques années. C’est une vraie dérive, qui s’habille des apparences de la démocratie, mais dissimule un fonctionnement de plus bureaucratique et un véritable flicage des intervenants par une petite troupe de personnes bien organisés au sein du site, disposant de pouvoir d’action spéciaux, exorbitant de celui du commun, et qui manifestent vis à vis du quidam une arrogance péremptoire et un dogmatisme proprement effarants.

Nous assistons bel et bien à une sorte de confiscation du projet ouvert originel, par un petit gang de la pensée conforme, qui agit comme s’il était propriétaire de Wikipédia, ou formés des “élus” désignés pour la défendre contre les méchants.

A cette heure :

• La page sur la TRM est supprimée.
Celle sur Open UDC en voie de l’être.
Peut-être celle sur Thierry Crouzet sauvera-t-elle sa peau.

Ma re-plongée depuis deux jours dans les “sous-sol” où se fabrique Wikipédia (les pages discussion des articles, et surtout les pages de discussion des demandes de suppression de page), me laisse un sentiment extrêmement pénible.

Un gang s’est créé au fil du temps, et en raison même des procédures de contrôle extrêmement complexes mises en place pour la régulation des contenus publiés. Ce gang s’appuie sur les droits exorbitants du droit commun des intervenants, qui lui sont attribués par un seuil fixé dans le nombre de contributions effectués sur le site. Mais surtout, il use de sa bien meilleure connaissance et maitrise des arcanes et du jargon extrêmement complexes, et bureaucratique du site, un véritable maquis procédurier qu’ils ont très largement contribué eux-mêmes à mettre en place.

Quoiqu’il se passe sur Wikipédia, il y a une procédure pour ça !

La méconnaitre un tant soit peu dans un débat face à l’un de ces nervis expose immédiatement à des menaces de déclenchement de tout un arsenal répressif, dont seul ce nervis connait en détail le fonctionnement, les ruses et astuces, et la jurisprudence. C’est devenu kafkaïen !

Imbus du pouvoir réel que leur donnent ce statut à part, leur interconnaissance, leur capacité à se regrouper pour agir en meute, les membres de ce gang s’autorisent un comportement d’une arrogance effarante, témoignant de leur sentiment de la supériorité de leur propre légitimité. Ils sont devenus une véritable petite police de la pensée, qui “patrouille” (ce sont ses termes), sans relâche sur les pages, et rappliquent en groupe dès qu’un des leurs sonne l’alarme.

Les principes initiaux de régulation des contenus sur le site ont été érigés en dogme, et il n’est plus admis de les contester (c’est s’exposer immédiatement à des menaces de sanction), ni même de simplement demander qu’ils soient appliquées avec souplesse et discernement.

Ces principes sont pourtant en eux-mêmes profondément contestables : le principe de “neutralité de point de vue”, totalement spécifique à Wikipédia dans le champs académique ou même du savoir en général, est une sorte d’ovni épistémologique, qui ne résiste pas à aucun examen sérieux.

La Procédure Wikipédiaire rejette, par principe, la validation par l’étude critique des sources primaires (de préférences aux sources secondaires, dites “de seconde main”), qui reste le B-A BA de toute méthode scientifique crédible, partout ailleurs que sur l’encyclopédie. Non sur Wkipédia, les “sources secondaires” règnent en maitre, jusqu’à l’absurde : l’écrivain américain Philipp Roth s’est ainsi vu, avant Thierry, répondre par les administrateurs US du site, qu’il n’était pas une “source fiable” pour corriger des erreurs factuelles dans sa propre biographie!

Cette procédure de validation aboutit à privilégier systématiquement la résonance médiatique que peut obtenir un fait où une idée, sur l’examen critique personnel ou collectif que les individus peuvent apporter sur ce fait ou cette idée. Sans, bien entendu, qu’aucun regard critique ne soit porté sur la nature et le fonctionnement de la construction sociale des notoriétés médiatiques. C’est la victoire au final de la peopilisation de la pensée… sur la pensée elle-même.

Wikipédia est devenu un astre mort, sur lequel règnent des fantômes. RIP 😦

narvic, commentaire sur « Wikipedia : quand la fin du web libre se donne en spectacle », 15/10/2014, CC.

Publicités
Cet article a été publié dans Analyses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Wikipédia est devenu un astre mort sur lequel règnent des fantômes, RIP

  1. Bon allez, je vais la faire ma super BA, elle s’adresse aux wikipédiens un peu lucides (jusque là ça va encore) et très au fait de l’économie et de la politique françaises – ils sont très peu nombreux sur Wikipédia, ou trop addicts pour être et très confiants et hyper-courageux. Je voudrais, s’il m’est possible, leur transmettre ma confiance dans les vertus de l’honnêteté intellectuelle et du courage, face aux ultralibéraux, gauchistes et inconscients qui sévissent sur maints articles de Wikipédia en les empêchant de mieux travailler. Prenez fortement conscience, s’il vous plaît, que la France, malgré qu’elle soit un petit pays, est, au sens très noble du terme, un « vieux » pays, un pays qui a « de la bouteille », qui a un gros vécu, riche de multiples expériences, des plus terribles aux plus magnifiques. Ainsi armée, elle est la nation qui, entrant dans l’ère du progrès industriel, a le plus contribué à répandre l’humanisme, par exemple avec sa devise « LIBERTÉ, égalité, FRATERNITÉ » – j’écris « égalité » en minuscules car depuis quelques décennies, cette autrefois si grande nation s’ingénie à mettre par terre tout ce qu’elle avait si savamment construit au cours des siècles. Avant cette démission presque générale, les citoyens se sentaient véritablement concernés, responsables de leur avenir et de celui de leur pays, ils en avaient donc fait, grâce à leur longue expérience et à leur intelligence, une nation très développée, très organisée, très construite. Quand ils voyaient leurs dirigeants se fourvoyer et mettre la nation en péril, ils hésitaient rarement à s’impliquer dans la cté, à faire valoir leur opinion. Devant une construction si élaborée, maintenant si complexe et si difficile à faire évoluer convenablement, les citoyens ont pris de plus en plus l’habitude de se priver de leur droit de parole et ont laissé la main aux politiques les plus incompétents, aux plus mauvais économistes, aux extrémistes de tout poil, aux chefaillons les plus arrogants. Dans de multiples domaines les citoyens sont devenus frileux, jusque sur Wikipédia, un projet d’encyclopédie PARTICIPATIVE. Alors mes amis, même – ET SURTOUT –, si vous êtes devenus très addicts à Wikipédia, je vous en conjure, ne vous laissez plus faire, sortez vos griffes trop longtemps rentrées ; face à l’incompétence et à la bêtise qui de plus en plus gouvernent Wikipédia, dites ce qui vous tient à cœur, lisez s’il vous plaît ce que j’écris plus bas, écoutez et réécoutez la vidéo, elle vous confortera dans le bien-fondé de vos actions. Qu’importe si vous êtes exclus de Michupédia, est-ce le principal à vos yeux ? Si vous faites appel à votre meilleure volonté¸ vous serez certainement ostracisés, mais qu’importe : on reconnaît l’arbre à ses fruits. Vous aurez alors votre conscience pour vous, vous laisserez derrière vous un projet mal ficelé courant à sa perte, et bien sûr, vous viendrez nous faire part de vos avis. J’espère que vous entendrez mes encouragements, car c’est je pense ce que vous pouvez faire de mieux. Bonne chance à vous.
    Cordialement, Cm8

  2. de Friedrich Hölderlin, philosophe et poète allemand du XIXe siècle :

    « Là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve. » Wikibuster, of course;)

  3. Une jolie citation postée par Sebrider sur Wikibuster, qui résume on ne peut mieux comment, et pourquoi, un « Projet participatif vraiment extraordinaire » et gratuit est devenu, très vite, la plus perverse des entreprises de désinformation. À méditer le soir avant de se coucher pour se réveiller un peu plus lucide…
    « Chaque fois que vous tentez d’organiser une très grande masse de gens, les modes d’organisation sont toujours et partout les mêmes. Et d’ici à un an, lorsque vous retrouverez ces gens enfermés, vous trouverez des subordonnés, des supérieurs, vous trouverez l’inégalité, vous trouverez une mafia et un petit « KGB » local. » (Alexandre Zinoviev)

  4. C’est rigolo la vie. Je vous parlais hier de l’article Pierre Larrouturou et des activistes de droite sur Wikipédia, « Apollon », « Bombastus », (ça ne s’invente pas), etc…. qui ont tout fait pour le démolir. Non je ne suis pas un medium, encore moins un prophète. C’est juste que je ne suis ni un gros con, ni un gauchiste, ni un activiste ultralibéral, ni un mafieux ou un ignorant, un petit chef arrogant, un grand naïf ou un mouton apeuré et frileux qui pour continuer à se faire bien voir des autres wikipédiens, afin de pouvoir continuer à participer à cette énorme entreprise de désinformation qu’ils appellent un projet « merveilleux ! », « magnifique ! », « extraordinaire ! » (sans oublier « humaniste »), sont prêts à toutes les lâchetés, toutes les compromissions, tout les laisser-faire, du moment que leur nombre de contributions puisse augmenter en toute tranquillité. Non je ne suis pas un prophète, c’est juste que je prends le temps de réfléchir et que sur Wikipédia madame Michu n’est pas mon amie, c’est juste que je montre comment Wikipédia est le terrain de jeux favori des bidochons et des tarés et qu’il le restera toujours.
    …C’est juste que j’ai découvert ce matin cette vidéo YouTube du 11 octobre dernier (attendez de disposer d’une heure et demie pour la visionner entièrement, en toute tranquillité, ça vaut le coup, vous serez plus apte au discernement après cette heure et demie, qu’après vingt ans – ou plus – de Wikipédia).
    Heureux les beaufs, Wikipédia est à eux !

    Cordialement,
    CM

  5. Bonjour.
    De nombreux wikipédiens assidus (très dépendants, donc) considèrent que nous exagérons beaucoup sur ce site très critique envers Wikipedia, que ce que nous écrivons est absurde, voire délirant. Je suis amusé parce que sur de nombreux autres sites critiques, on dit la même chose. Il y a une différence importante malgré tout, nous sommes beaucoup moins complaisants, beaucoup plus radicaux, nous ne mâchons pas nos mots. Il est évident aussi que pour « marquer les esprits », il est nécessaire de ne pas être tiède, il faut « mettre toute la sauce », au contraire – tout en s’efforçant d’être le plus objectif, le plus honnête possible. Je pense que c’est cette stratégie de ne rien concéder, d’être radical, qui fait dire aux wikipédiens que nous sommes très excessifs, très agressifs. En fait nous avons de l’expérience et sommes devenus très lucides sur Wikipédia.
    Les nombreux wikipédiens qui été dégoûtés du fonctionnement de Wikipédia wp savent bien qu’on n’a pas notre langue dans notre poche, que nous n’hésitons pas à dire les vérités qui fâchent, à dénoncer un maximum de turpitudes de Wikipedia, et ils aiment venir crier leur révolte ici et « nourrir une base de données ». Alors bien sûr, ils viennent parfois un peu un peu énervés, parfois même très énervés – ce n’est pas moi qui le leur reprocherai, ils ont assez payé comme cela, et moi aussi j’ai connu cela. Un grand merci à eux, déjà. Je crois aussi que beaucoup savent que sur notre ancien site, nous avions complètement déstabilisé les wikipédiens qui venaient protester – ça nous était facile, non seulement tous venaient sous un pseudo non-wp – prudence prudence… 😉 – mais leur aveuglement sur ce qu’était réellement ce « magnifique projet », et la plupart du temps leur mauvaise foi, leurs « bottages en touche », ne tenaient jamais très longtemps la route face à nos démentis argumentés (preuves fournies). N’en pouvant mais, ils ont fini par s’en prendre au site lui-même, à le pirater tant et plus, nous faisions trop de mal à leurs petits nombrils et à leur illusion d’être plus utiles que complices d’abjections. Vous trouvez qu’on exagère sur ce site ? Alors vous êtes bien loin du compte ; si vous aviez analysé, comme nous l’avons fait pendant des années, le fonctionnement interne de Wikipédia, je suis certain que vous nous trouveriez encore bien trop gentils.
    Le titre de cet article est : Wikipédia est devenu un astre mort sur lequel règnent des fantômes, RIP (« Rest In Peace » ?). Pour faire un brin d’humour, je considère que Wikipedia, dès le départ, n’était même pas « un astre mort » – loin de là, car pour être un astre mort il faut déjà avoir été un astre ! 😉 Vous voyez, vous, wikipédia en astre ? Même à ses débuts ? Dites-moi comment alors. Wikipédia est un artefact, seulement un artefact.
    Je vais vous en dire plus : j’ai de la bouteille, et m’intéressant à tout, j’ai eu tout le temps qu’il me fallait pour devenir féru dans plusieurs domaines. Bref, quand j’ai découvert Wikipedia, ce qui m’intéressait, ce n’était pas, comme beaucoup, de faire « de la quantité », mais de me cantonner à quelques sujets très pointus. Je vais encore me répéter et je continuerai, car mon témoignage met en exergue un gros problème de WP. Voici : j’ai contribué sur trois thèmes très pointus de domaines très différents, Économie, théologie et mathématiques. Vous voyez, ils n’ont rien en commun. Eh bien ces trois sujets hyper-pointus, où il faut être parfaitement informé, compétent et impartial (je les ai étudiés depuis au moins une vingtaine d’années et je crois bien les connaître), il m’a à peine été possible d’ajouter un peu de qualité, à part un peu sur le sujet traitant d’Économie, et encore, on en est venu à retirer à Jacques Delors la qualité d’économiste, on sous-entendait même dans les discussions qu’il ne connaissait rien à l’Économie ! 😉 – beh oui, sur Wikipédia, les activistes pullulent, vous ne saviez pas ? Alors je vous l’apprends. Quant à la possibilité (ne serait-ce qu’imaginer) que vous puissiez écrire sur l’article « Pierre Larrouturou » que c’est un économiste, sans être immédiatement « reverté », n’y songez même pas – alors que pourtant, dans tous les médias il est cité comme tel (sauf Le Figaro à mon avis, je n’ai pas revérifié mais c’est couru d’avance…). J’aurais pu aussi contribuer sur maints autres articles dans ces trois domaines, le résultat eut été le même.
    Que faut-il en déduire ? C’est très simple : Wikipédia est un site de documentation où, si vous voulez vous renseigner sur des choses très importantes, ce que vous lirez sera totalement orienté, vous aurez fait le mauvais choix, celui qui vous venait le plus facilement à l’esprit : Wikipédia. Combien de personnes agissent de la sorte ? Une multitude. Alors qui me dira que ce projet d’encyclopédie est une référence fiable ? Je l’attends. S’il est compétent et honnête, on pourra discuter, il sera le bienvenu. S’il est correct et courtois je le serai aussi.
    Ma conclusion est toujours la même : Wikipédia est utile pour des informations secondaires, il peut même être très utile quand on n’a pas le temps de chercher ailleurs, mais ça reste une immense entreprise de désinformation, où se font berner une multitude de personnes, et à laquelle de plus en plus de contributeurs tournent le dos totalement écœurés.
    Cordialement, et désolé si j’ai pu un peu entamer votre enthousiasme – que vous pourrez très avantageusement réserver à d’autres choses tout aussi utiles.
    CM

  6. Wikibuster dit :

    @Paul Dufort : J’apprécie beaucoup la justesse de vos remarques, en effet quel paradoxe que cette fixation sur les règles par des gens qui rejettent viscéralement toute régulation de Wikipédia au motif que ça brimerait leur liberté de wikipédiens.

  7. Paul Dufort dit :

    Bonsoir

    Ce qui est intéressant, c’est que le monde devenu procédurier de wikipédia ne s’accomode d’aucune règle de droit… Aujourd’hui, tous ceux qui souhaitent la mise en place de règles sont impitoyablement dégoutés.

    Le problème de wikipédia, ce n’est pas l’absence de règles, c’est leur application différenciée selon l’identité de ceux qui doivent les appliquer, le profil de ceux sur lesquels ces règles doivent s’appliquer ainsi que le profil de ceux qui demande un rappel à l’ordre… Cette différence dans l’application est aussi fonction de l’appartenance à tel ou tel réseau (« gang »).

    Cette absence de clarté dans l’application des règles constitue la principale raison de la disparition des contributeurs… En effet, en accaparant le pouvoir, les membres de cette cabale perdent de vue l’essentiel : ils n’existent que parce que wikipédia existe; quand wikipédia se trouvera reléguée à la 2ème, puis à la 5ème page sur Gogole, ce sera simple : ils feront comme l’orchestre du Titanic, ils continueront à jouer, mais pas contre des contributeurs de moins en moins nombreux, mais les uns contre les autres (« à deux c’est une tendance (bis), à trois c’est la scission… », chantaient les militants PC dans les années 1970), en attendant que la fondation ne jette l’éponge et ferme le site (il y en aura alors pour se plaindre); bref, cela va finir en jeu d’ombres, dans lequel de bien tristes pantins vont s’agiter, jusqu’à ne plus pouvoir faire autre chose…

    Cordialement

  8. ABUS DE CONFIANCE ET MENSONGE de notre star préférée

    J’ai eu la curiosité d’aller voir ce qu’avait écrit notre ami Starus sur sa candidature/admin (il l’est depuis 2012, et de plus en plus mafieux). Voici ce que j’y lis :

    « Peut-on me faire confiance ?
    Je dois, dans le quotidien de ma vie réelle, éviter les conflits, prendre des décisions rapides mais néanmoins justes et pesées, et je suis déterminé à prolonger ce souci du dialogue sur Wikipedia, comme je me suis toujours efforcé de le faire. »

    Monsieur Starus s’est donc dit déterminé à éviter les conflits et à prendre des décisions rapides, ‘’mais néanmoins justes et pesées’’ . Là je vois une jolie incohérence (volontaire – wikipedia est passée maître dans l’art de tromper) qui révèle tout-à-fait son état d’esprit et sa manière d’agir.
    Comment peut-on, en intervenant dans un conflit, prendre une décision à la fois rapide et pesée ? Mystère et boule de gomme, à moins d’être un gros bluffeur ayant envie de jouer les gros bras. Et effectivement, ce monsieur, plutôt que de chercher à résoudre un conflit en prenant le temps d’étudier les arguments et actions des parties en cause, les tenants et les aboutissants, plutôt, aussi, que de « prolonger ce souci du dialogue », a souvent la fâcheuse manie de ne MEME PAS COMMENCER A DIALOGUER, d’être hyper- rapide, de mettre un terme aux conflits en faisant usage de son honorable pouvoir mafieux : le « bannissement ». Et hop le tour est joué, supprimé le conflit, pas évité, non, supprimé, dégagez y’a rien à voir. La citation de starus est un magnifique exemple d’argumentation prétentieuse qui décrit bien ce qu’est le personnage, spécialiste es-wikipedia de la rhétorique fallacieuse. Que faut-il souhaiter alors ? Qu’il s’en aille au plus vite, remplacé bientôt par d’autres que nous ne connaissons pas encore aussi bien, ou qu’il reste pour nous aider à suivre au plus près l’évolution de la machine infernale ? Bof, de toute façon wikipedia ne pourra jamais cacher ses agissements, puisqu’ils sont participatifs (il y a au moins cet avantage), et que chacun, à défaut de pouvoir les déchiffrer, peut au moins les lire, dans leurs innombrables discussions (plus ou moins bien accessibles).

    En tout cas ce monsieur symbolise parfaitement la prétention et la bêtise qui de plus en plus caractérisent ce projet d’encyclopédie (jusqu’à son pseudo où il se trahit lui-même –on ne se refait pas). Quand je vois cette bêtise se répandre de plus en plus sur les réseaux sociaux, je me dis… je préfère ne rien en dire…

  9. Ce que je lis ici me rappelle beaucoup de choses vécues en 6 ou 7 années de wikipedia, qui peuvent se résumer très vite et très facilement :
    L’acceptation des sources primaires est fonction de leur corrélation avec la pensée commune. Quand elles correspondent, et même si elles sont très anciennes et complètement dépassées, souvent elles fleurissent au détriment, non seulement de sources primaires très récentes et fiables qui disent le contraire des vieilles, mais au détriment aussi des sources secondaires fiables.
    Et wikipedia, effectivement, privilégie les sources secondaires, qui souvent, choisies par wp, portent très bien leur nom. Pour moi, pour d’autres, et pour de plus en plus de personnes – sans parler des savants évidemment… – restera toujours d’importance secondaire. J’essaie d’imaginer Pic de la Mirandole revenant du monde des morts et découvrir ce qu’est devenue la culture par voie virtuelle… mais je n’y arrive pas. Heureusement !

  10. Obnubile dit :

    Le Twitter sophie0842 pas très fourni, mais donne quelques indications, 0842 mouscron ? Belgique, une suppressioniste proche du clan sm floflo62 ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s