La poule Wikimedia est sans tête… mais elle court toujours

Par Nicolas.

Knowledge Engine

Le couple Google-Wikipedia est absolument infernal et la Wikimédia Foundation Inc. (WMF) vient de se brûler les doigts en essayant de trahir son comparse. Car la WMF a la grosse tête …

L’affaire commence par un fonds de 250.000$ alloué par la Knight Foundation à la WMF pour le développement d’un Knowledge Engine (« moteur du savoir »). La WMF a d’abord voulu garder l’accord secret mais a finalement publié sous la pression des critiques. Malgré les dénégations de la présidente de la WMF et de Jimmy Wales en personne — “To make this very clear: no one in top positions has proposed or is proposing that WMF should get into the general ‘searching’ or to try to ‘be google’. It’s an interesting hypothetical which has not been part of any serious strategy proposal, nor even discussed at the board level, nor proposed to the board by staff, nor a part of any grant, etc. It’s a total lie.” — on sait aujourd’hui que ce projet était destiné à concurrencer Google et Yahoo:

“Knowledge Engine by Wikipedia will be the internet’s first transparent search engine, and the first one originated by the Wikimedia Foundation”. It will, “democratize the discovery of media, news and information – it will make the Internet’s most relevant information more accessible and openly curated, and it will create an open data engine that’s completely free of commercial interests. Today, commercial search engines dominate search engine use of the internet…” [page 10]. “The project will pave the way for non-commercial information to be found and utilised by internet users” [page 2]

James Heilman, un médecin urgentiste un peu moins naïf que le wikipédien moyen, élu par des wikipédiens au board of trustee, avait osé critiquer cet accord, puis l’avait quand-même voté « sous la pression » des autres membres du bureau, avant de se faire virer par ses « gentils collègues », Jimmy Wales compris! Il a finit par révéler que le développement du Knowledge Engine avait été estimé à 32 millions $!

Eh oui: quand il s’agit de gros sous, la transparence brandie par les wikimédiens/wikipédiens s’évapore comme une goutte d’eau tombant sur une pierre brulante. Molly White écrit: « The Funds Dissemination Committee include in their recommendations a request that the Wikimedia Foundation « improve its own level of planning transparency and budget detail. » They state that they are « appalled by the closed way that the WMF has undertaken both strategic and annual planning, and the WMF’s approach to budget transparency (or lack thereof). This sets a poor example for the affiliate organisations in the movement, decreases the moral authority of the FDC and decreases the general level of trust within the movement. » They recommend that the Wikimedia Foundation submit their annual plan for review in the second round of the process. »

Après le renvoi du Dr Heilman, on a assisté au passage éclair du pas très respectable Arnnon Geshuri, déjà pris la main dans le sac dans un accord de non-concurrence entre Apple et Google. Après une hémorragie dans les rangs de la WMF et une fronde interne, c’est maintenant la présidente Lila Tretikov en personne qui prend la porte.

Il faut dire qu’un récent sondage interne à la WMF (93% des 240 salariés de la WMF ayant répondu) était particulièrement accablant à son encontre :

  • Senior leadership at Wikimedia have communicated a vision that motivates me: 7% agree.
  • Senior leadership at Wikimedia keep people informed about what is happening: 7% agree.
  • I have confidence in senior leadership at Wikimedia: 10% agree.
  • Senior leadership effectively directs resources (funding, people and effort) towards the Foundation’s goals: 10% agree.

Donc voilà: même les salariés de la WMF n’avaient plus confiance … Bigre! Il faut dire que la Lila Tretikov cravachait son équipe par l’intimidation: « the existence of workplace intimidation and threats of retaliation against staff who voice their opinions about the governance of the organization ». La réponse de la présidente est robotique et ne manque pas de citer la sacro-sainte « bonne foi », l’ « esprit de non-violence » et les « règles de savoir vivre » … Tiens tiens: ça ressemble à du Cormier ou du Starus ça 😉 La programmeuse Frances Hocutt enfonce ensuite le clou en écrivant: « I hear my colleagues’ concerns and see some of them being censured for speaking in ways that I have found sharply critical but still fundamentally honest and civil, and I worry that someday I will be the one who is suddenly found to have stepped over lines which were previously invisible or unspoken. I fear that even making this reply with my volunteer account will be considered ‘unprofessional’: it is both critical and public, and no clarification has been given yet on the question of what constitutes ‘professional’ usage of our staff and volunteer accounts. » Tretikov n’a pas jugé bon de répondre. Mrs Hocutt a depuis démissionné.

En attendant, le pornocrate/parrain Jimmy Wales saute dans un avion pour la réunion de la coupole. À cette heure, on ne sait si le billet payé par la WMF est en classe éco ou business… alors que tout cela pourrait se faire pour presque rien en téléconférence, non? Merci les généreux donateurs!

Et Wikimédia France, désespérément en quête de respectabilité, s’offre une nouvelle danseuse avec son Conseil scientifique plutôt que de demander à Rémi Mathis de « contribuer » lui-même avec ses dix petits doigts et ses faux-nez au merveilleux projet de résumer le savoir du monde …

Gros sous, bassesses, trahisons, intimidations, meurtres (numériques hein!), pornographie: c’est une mafia très classique que nous avons sous les yeux.

La poule est sans tête … mais elle court toujours 😉

Nicolas, 27/02/2016, ce site (mise à jour le 10 avril 2016).

Publicités
Cet article a été publié dans Analyses, J. WALES. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

49 commentaires pour La poule Wikimedia est sans tête… mais elle court toujours

  1. Ping : Les vrais échos d’en bas – Saison 15, épisode 26 | Wikibuster : Les dessous de Wikipédia

  2. Ping : Les vrais échos d’en bas – Saison 15, épisode 22 | Wikibuster : Les dessous de Wikipédia

  3. Ping : Pierrot le fou critique Wikibuster | Wikibuster : Les dessous de Wikipédia

  4. warningbuster dit :

    Sur Wikipédia : j’ai testé le « Lomita » il est pas mal. Le « Cormier » est poussif . Il y en avait un autre mais j’ai oublié la marque…

  5. warningbuster dit :

    C’est chouette on dirait qu’il y a un correcteur d’haurthograffeorthographe automatique sur ce site 🙂

  6. Wikibuster dit :

    Mais d’authentiques « commonistes » et politicards à deux balles. WB

  7. warningbuster dit :

    Bon, ben alors c’est pas des écologistes.

  8. Wikibuster dit :

    @warning: Va donc voir du côté du clan I. ATTARD, tu trouveras des prétendus « écologistes » plus occupés à essayer de ch. des lois anti-droit d’auteur qu’à protéger la Nature… 😉 WB

  9. warningbuster dit :

    Rhôôôô ! C’est quoi cet obscurantisme contre les écologistes ?

  10. warningbuster dit :

    Vu le lien https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Bulletin_des_administrateurs/2016/Semaine_10#Constat
    Il y en a vraiment qui s’emmerdent…Quel roman pour ne rien dire. Superjuju10 n’a pas été le dernier pour foutre la merde. Je crois bien qu’il ait banni un de mes anciens pseudos. Ca fait plaisir de voir qu’il est victime de ses propres actes.

  11. Wikibuster dit :

    @Nicolas: « autant carrément proposer WP:RA à la suppression, tout simplement » Quelle logique implacable, c’est comme la suppression de la caserne des pompiers de Wikipédia, pourquoi s’ennuyer avec des règles et des procédures obsolètes alors que la loi de la rue et du surin est si naturelle dans un monde de voyous ? WB

  12. Nicolas dit :

    @Lucabuster: À propos de ce que vous écrivez sur l’ambiance, on peut également recommander la lecture de https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Bulletin_des_administrateurs/2016/Semaine_10#Constat. Les mauvais constats menant irrémédiablement aux mauvaises solutions, les choses ne peuvent qu’empirer … pour ma plus grande satisfaction. Lorsque la « communauté » se réduira à une poignée d’administrateurs + Celette & Jean-Jacques George + quelques larbins pour ramasser les crottes en live-RC, on mesurera l’instabilité intrinsèque du système et sa lente dérive vers les abimes de l’internet.

  13. Wikibuster dit :

    @warning: Il faut comprendre Sunaj, il ne s’intéresse pas à la vérité ou à l’honnêteté (des concepts d’un monde ancien pour lui), c’est un militant qui a trouvé une secte pour exprimer son besoin de sécurité, il aurait pu être Témoin de Jéhovah ou Ecologiste, mais il est Wikilâtre. 🙂 WB

  14. warningbuster dit :

    Comme d’habitude, Sunaj après avoir lâché son pet coulant, s’empresse bien vite de disparaître. Il doit avoir un peu de lessive à faire sans doute…

  15. lucabuster dit :

    Toujours à propos de la bêtise et de l’ambiance délétère régnant sur wkpd, ce qui est à la fois :
    – Drôle, c’est que sur leur bisro, les wps s’en plaignent souvent, et de plus en plus souvent.
    et
    – Pas si étonnant qu’ils y restent : c’est dans les gènes de wikimichu de devenir de + en + wikimichu et même si tous les wps je pense en sont assez convaincus (voir bistro) (certains le sont d’ailleurs à 100%, convaincus), 1 millionième de la population frenchie (c’est déjà bcp car ce sont les plus fantasmeux à propos de wkpd) continue pourtant de nourrir la bête, se berçant de la douce illusion qu’une quantité de + en + importante de Giga-octets pourra un jour faire oublier les millions d’erreurs et de sottises qui – pourtant ! – constituent l’armature de ce Jouet Extraordinaire, autorisent sa pérennité et même font son succès. Oui c’est paradoxal, mais wikiPlouc est lui-même est un Paradoxe. Voyez : retirez toutes les erreurs, toutes les sottises, toutes les contre-vérités, tous les partis-pris présents sur wkpd sans rien mettre à leur place, et ce sera encore plus incompréhensible, Sans sa bêtise wikiPlouc n’existe pas, c’est un truc non pertinent, non objectif, multi-sectes et mafieux. Wkpd ne peut vivre, survivre et mourir que dans la bêtise. La bêtise ou rien

  16. Nicolas dit :

    @Sunaj / Janus ou le professionnel du faux-nez (à quoi d’autre s’attendre d’un wikilâtre?): C’est très bien de citer les sources … dommage que cela arrive si peu sur WP:fr. Mais, dites, vous pensez que le Prof Bolz lit WP:de et WP:en … ou WP:fr? Dans ce dernier cas, il arriverait sans doute à des conclusions bien plus négatives … Mais quelles sont-elles?

    « Aber in ihrer Massierung fördern sie offenbar interessantere Ergebnisse zutage als hochspezialisierte Wissenschaftler. Das ist das Faszinierende an Wikipedia. Es ist der erste systematische Versuch, dieses diffuse, weltweit verstreute Meinungswissen in Prozessen der Selbstorganisation zu einer der akademischen Arbeit mindestens ebenbürtigen Alternative zu machen. »

    La traduction très approximative attribuée à Courrier international :
    « Or, en se regroupant, ces opinions offrent des résultats manifestement plus intéressants que celles des scientifiques hautement spécialisés. C’est ça qui est fascinant avec Wikipedia. Une opinion diffuse et éparpillée rivalise avec le travail universitaire par un étonnant processus d’auto-organisation. »

    Traduttore, traditore! [traduire c’est trahir]

    Ma traduction:
    « Or, par leur regroupement massif, ils [les non-experts] promeuvent manifestement des résultats plus intéressants que des savants hautement spécialisés. C’est ça qui est fascinant avec Wikipedia. C’est la première tentative systématique, diffuse ici, par le procédé de l’auto-organisation, de faire un travail académique à partir d’une endoxa mondiale et dispersée, à tout le moins une alternative équivalente. »

    ça y’en a pas être la même chose Sunaj ^^ toi comprendre ?

    Le terme « endoxa » (ἔνδοξα) nous vient d’Aristote et peut se comprendre comme « opinion acceptée par tout le monde ou par la majorité ». Le fameux consensus, Graal des wikipédiens. L’endoxa jusqu’à Copernic était que le soleil tourne autour de la Terre; et il y en a encore qui y croient aujourd’hui! Des wikipédiens sans doute …

    Le Prof Bolz a-t-il vraiment compris le fonctionnement de Wikipedia? A-t-il consulté autre chose que les articles relatifs aux sujets de la culture classique? Il semble penser que les contributeurs y écrivent ce qu’ils veulent. Il ignore que les travaux inédits (TI) y sont proscrits — sauf quand ils sont écrits par un administrateur ou un squatteur genre Celette. La théorie wikipédienne veut que les articles soient des résumés de travaux faisant autorité. Par qui sont écrit ces travaux? Des experts pardi! Et le Prof Bolz attribue cela aux wikipédiens … alors qu’il s’agit d’un pillage systématique, très sélectif et politiquement orienté de ceux-ci.

    Au moins, le Prof Bolz recommande de lire des livres, pas Wikipédia.

  17. Wikibuster dit :

    @Luca: Ca me parait une explication simple et de bon sens, c’est surement ça en pratique. WB

  18. lucabuster dit :

    @WB (Sojasun m’a fait rigoler, à chaque fois qu’on dézingue wkpd il sort la tête de la poubelle). À propos de ce dont on parlait l’autre jour (pourquoi donc aucun auteur réputé n’a jamais écrit d’article – a fortiori de bouquin – sur l’histoire mafieuse de wkpd ? Mon opinion : aucun auteur sérieux n’ignore que ce gros machin écrit par des gamins de tous âges, souvent très prétentieux, vulgaires et insultants, est la BD GRATUITE gratuite – préférée – des enfants de madame Michu. Chacun sait aussi que tout-le-monde peut écrire sur wkpd autant de sottises qu’il le veut s’il prend le temps nécessaire pour cela. Alors quel serait l’intérêt d’écrire un bouquin là-dessus ? Je n’en vois absolument aucun. De plus pourquoi contrarier des gamins en disant que leur joujou est un joujou bête et méchant ? Tout le monde le sait plus ou moins. En outre quelqu’un qui veut se cultiver ne va pas sur wkpd, il lit de bons bouquins, écrits par des scientifiques réputés (en évitant bien sûr les Claude Allègre et compagnie), écrits par de bons auteurs, de bons théologiens, des experts connus (pas forcément sérieux d’ailleurs), il écoute de bonnes émissions. Est-ce qu’il va aller perdre son temps sur un bouzin où on peut lire ce qu’a dit quelqu’un à propos de quelqu’un qui n’est pas d’accord avec celui qui n’en pense pas moins mais avec l’autre non plus (souvent, c’est pire que ça d’ailleurs, on peut lire tout et son contraire, il faut choisir. Est-ce qu’il va aller s’instruire sur un « piège à cons » ? Bien sûr que non. Alors ? Ton avis ?

  19. lucabuster dit :

    administrateur de Wikipédia, définition :
    « admirateur addict de wkpd dont la fonction essentielle consiste à administrer la nullité de wkpd à défaut de pouvoir s’administrer lui-même. »

    Synonymes :
    – wikilatre en expansion
    – mafieux arrogant
    – vandale primaire (les plus primaires sont appointés par PourriMédia).

  20. warningbuster dit :

    @Sunaj : J’attends toujours que ton organisation pourrie qu’est Wikipédia se débarrasse de mes dizaines de milliers de caractères inventés dans les articles…

  21. Wikibuster dit :

    @Sunaj: Alors, un pronostic sur le match NEXUS vs Wikimedia Inc. ?

  22. Sunaj dit :

    Allons, bon on reconnaît bien là la patte inimitable de Mariotti dans ce commentaire d’une interview de Bolz qui date de juillet 2006. Il parvient à faire dire à ce pauvre Norbert Bolz quasiment l’inverse de ce qu’il explique.

    La seule question qui se pose face à cela est de savoir si Mariotti agit ainsi en raison d’un sous-développement intellectuel ou par pure malhonnêteté. Encore que les deux ne sont pas forcément incompatibles.

    Pour que le lecteur de passage puisse en juger par lui-même, j’insère le lien vers l’article original du « Der Spiegel » : http://www.spiegel.de/spiegel/print/d-47602988.html

    Et sa traduction dans la langue de Molière pour ceux qui ne possèdent pas celle de Goethe : http://hansenlove.over-blog.com/article-3827584.html

  23. lucabuster dit :

    Le philosophe allemand Norbert Bolz, théoricien des médias, avait été interviewé par
    « Der Spiegel ».
    N. Boltz : « Les gens deviennent de plus en plus des idiotae – comme disait au Moyen Age Nikolaus von Kues [1401-1464, cardinal allemand et grand esprit] –, ils se contentent de leur opinion et n’écoutent pas les lettrés. […] Wikipedia, c’est la doxa pour le peuple. Mais, quand on est un professionnel, on doit communiquer avec des professionnels. »

    Grâce à une longue expérience chez les wikilatres de Poor e-Pedia (si vous comprenez ‘’Pourripédia » ça n’engage que vous ! – je peux préciser la pensée de Norbert Boltz ainsi :
    Les wikipédiens) deviennent de plus en plus des idiots, ils se contentent de leur opinion et n’écoutent pas les lettrés – ou plutôt ils préfèrent écouter les « lettrés » qui diffusent la doxa habituelle. Les autres ? Bah ! Ils ne sont pas assez nombreux, et wkipédia a toujours privilégié la quantité aux dépens de la qualité, madame Michu à Einstein > « L’imagination est plus importante que la connaissance. » – ou encore : « Une tête bien faite vaut mieux qu’une tête bien pleine », car en effet, l’intelligence du cerveau sans celle du cœur, c’est la bêtise assurée.

    1er corollaire : Plus il y a de sottises, plus ça devient Wikipédia.
    2e corollaire : Plus tu es sot, meilleur tu seras wikipédien.
    3e corollaire : Meilleur wikipédien tu seras, et plus sot encore tu deviendras. Ton addiction à la doxa toujours te gouvernera, et à gaspiller ta vie tu la perdras.

    Résumons ta vie, wikipédienne (je suis galant, je commence par les dames) :
    – Allez, ma pauvre Juliette, dors encore. À vrai dire, tu ne t’es jamais réveillée. Tu as seulement cru ouvrir les yeux. Tu es née endormie, endormie tu as vécu et dans ton sommeil tu mourras. (Alexandro Jodorowsky, « Théâtre sanjs fin » , Albin Michel, 2015).

    Suite
    Der Spiegel : Comment un professeur de communication prépare-t-il ses enfants à cette façon de vivre ?
    N. Boltz : Vous voulez dire : comment je leur lave le cerveau ? J’essaie de leur faire entrer dans le crâne qu’il faut qu’ils lisent des livres. Tout le reste, je laisse courir. Tout ce que je leur dis, c’est : lisez des livres, sinon vous ferez partie des perdants. C’est la seule exigence que je me suis fixée pour leur éducation – pour un succès modeste, il faut dire.
    D’ailleurs, je vois bien mes étudiants : ils réussissent effectivement à ne percevoir les livres qu’accessoirement. Avec eux, j’ai renoncé.

    Mon P-S : Merci Pourripédia. Honte à vous

  24. Nicolas dit :

    @Brice: Oui, WP est très indulgent avec le porno. Vous en saurez plus en lisant ceci: http://larrysanger.org/2012/05/what-should-we-do-about-wikipedias-porn-problem/.

    Lire la suite ici: https://wikibuster.wordpress.com/2016/03/27/de-ladn-porno-de-wikipedia/

  25. Nicolas dit :

    L’article qui n’a pas plus aux POV-pushers de WP:fr (https://issuu.com/magazine_nexus/docs/wikipedia_ni_neutre_ni_fiable_nexus?e=8894731/31816094) n’était pourtant pas si méchant que ça et contient pas mal des allégations naïves que l’on retrouve souvent dans la presse. Voyons cela dans le détails:

    Lire la suite ici : https://wikibuster.wordpress.com/2016/03/10/wikipedia-neutre-et-fiable-vraiment/

  26. Wikibuster dit :

    @brice: Je vous disais que c’est difficile à comprendre parce que ça va contre l’intuition et la propagande distillée par Wikimedia Inc. et relayée par le web depuis 15 ans. Non il n’y a rien eu de planifié car Wikipédia n’est rien d’autre qu’un échec commercial recyclé de façon opportuniste et avec la plus grande chance en succès mondial. L’épisode auquel je me réfère est relaté de première main (donc aucune valeur pour Pourripédia au passage) par la présidente de Wikimedia Inc. de l’époque elle-même dans le livre de D. Ichbiah: immédiatement sur Wikipedia en anglais sont apparus des conflits d’édition et des pratiques mafieuses condamnées par SANGER, mais WALES a tranché en laissant faire et SANGER est parti dépité en affirmant que « Wikipédia était dirigé par un gang » (« Wikipedia has gone from a nearly perfect anarchy to an anarchy with gang rule » lire ici). Ensuite sur Wikipédia en français de nombreux contributeurs aux débuts n’ont jamais été gênés par les admin car il y avait beaucoup de place à occuper (et ils se tenaient relativement tranquilles), la suite vous la connaissez, ça n’a été qu’une lente et inexorable montée en puissance d’une dictature numérique abjecte. Mais la liberté et la créativité sont comme l’eau et le vent, on ne les arrête jamais éternellement, je pense que le concept si évident de contribution créative (ou peu importe comme on l’appelera) a de beaux jours devant lui… WB

  27. brice dit :

    Bonsoir à tous.
    @ Wikibuster : C’est vrai ce que vous dites? Wikipédia serait comme cela depuis le début et cela aurait été prévu sciemment? J’ai un peu de mal à croire que le système mafieux existe depuis le début. Quand on est parti de « Une pomme est un fruit. » et que l’encyclopédie (pas encore de guillemets à ce stade) était en pleine construction, il me semble qu’il n’y avait pas de tels comportements de la part des admins. Peut-être parce qu’ils avaient plus besoin que maintenant de contributeurs. D’après les multiples témoignages, l’ambiance semblait à peu près sereine. Par la suite, quand WP en est arrivé au stade de contenir l’essentiel du savoir du moment, et qu’on pouvait déjà songer à affiner les articles, ce semble être à ce moment que sont apparus ces comportements déplorables. Mais peut-être que je me trompe. Les mafieux auraient cependant été discrets au début alors. Je préfère ne pas penser que Wikipédia a dès le départ été investie par des mafieux sciemment déterminés à détourner le savoir.
    Bon, après, que Wales ait prévu que cela finirait comme cela (visionnaire tout de même) et se soit abstenu de prévoir une quelconque parade parce que cela l’arrangeait bien, c’est bien possible. Je ne pense cependant qu’il ait tout fait pour que cela arrive, qu’il l’ait provoqué. Déplorable en tous cas si c’est le cas. Il a pourtant une « bonne tête » ce Wales.
    Il est vrai que la divergence entre les deux fondateurs pouvait laisser présager des difficultés de démarrage pour Wikipédia. Mais, à ce point-là, j’ai du mal à l’imaginer.
    Bon, après, peut-être que je me trompe, que je suis encore trop indulgent avec la mafia de Wikipédia. Je vais me renseigner encore. C’est dur à imaginer cependant, en effet.
    Vous avez bien fait de me le signaler d’emblée.
    Si c’est vraiment comme cela depuis le début, mon cher Wikibuster, c’est une bombe que nous tenons là. Il faudrait essayer de faire savoir cela dans les grands médias nationaux (Le Monde, Le Figaro, Le Point, L’Obs, etc. – et peu importe leur bord politique, le but est de dézinguer la mafia Wikipédienne -). Certains ont des blogs qui font part de l’avis de gens qui ne sont pas journalistes.
    Si on révèle cela au grand public, la crédibilité de Wikipédia en prendrait un sacré coup, et sa fréquentation, aussi bien en terme de lecture que de contributions, va sacrément se réduire je pense (sauf pour les vandalismes « basiques », mais ça, c’est très bien). Je pense qu’il y a là une piste intéressante à creuser.
    Bon, en tous cas, j’ai commencé cet après-midi mes contributions créatives, et je n’ai plus aucun regret.

    @ Nicolas : Hélas, vous avez tout à fait raison. Wikipédia semble adorer le porno (des enfants peuvent tomber dessus en plus, quid de la légalité?). Désolant d’apprendre qu’il y avait il y a moins d’un mois autant d’octets dans l’article sur le regretté Eco que sur un guignol que je ne connaissais même pas avant de voir son nom aujourd’hui. Mais mafia et porno, ça marche ensemble non? Ceci explique peut-être cela.

    @ infos@infos.fr : Merci pour l’info. Bien fait pour la gueule de Wikipédia. A trop jouer avec le feu, on se brûle.

    Amicalement.

  28. Wikibuster dit :

    La Presse est un secteur moribond, à tel point que SANGER essaie encore je crois de faire un nouveau monstre qui la remplacerait, mais les fantasmes ne se concrétisent pas à chaque fois, même quasiment jamais. WB

  29. Nicolas dit :

    @Wikibuster « Pas un seul ne parle de la mafia de Wikipédia aujourd’hui »… : Si vous pensez à la presse généraliste, je pense qu’elle est en bien trop piteux état pour prendre le temps d’aller investiguer dans les coulisses de Pourripédia. Et dès qu’un journaliste semble s’y intéresser, WM:fr intervient immédiatement pour le noyer avec une propagande bien rodée. La couverture médiatique des 15 ans de WP fut un exemple typique.

    Autre chose frappante: le recours de plus en plus régulier aux images de Wikimedia Commons. Devenue trop pauvre, la presse économise aussi sur les photos d’agence en puisant dans les licences CC qui ne coûtent qu’une citation. Il y a comme un intérêt tacite entre les deux.

    On trouve aussi de la fainéantise (ou de l’incompétence crasse) sur un média d’information qui bénéficie de la redevance publique: http://www.franceinter.fr/personne-roger-karoutchi qui se borne à copier/coller WP:fr !

  30. warningbuster dit :

    Les poules et les vautours ont biens plus de raisons d’agir comme ils le font. En passant, je remercie les admins qui consacrent une partie de leur temps pour vérifier mes contributions créatives.
    @Wikibuster : Je voulais dire la dernière fois que j’ai plus de facilité pour écrire des choses « farfelues ». Des articles sérieux et documentés comme ceux qui sont produit ici, c’est autre chose !
    Désormais mes contributions passent comme des lettres à la poste dans Wikipédia, je reste admiratif du temps qui passe et de ces ajouts qui restent…
    Ca me fait penser aux pitreries de Pierre Desproges qui finissait toujours par un « Etonnant, non ?! »

  31. Wikibuster dit :

    Ces oiseaux ne sont pas rares, ils sont opportunistes et grégaires, disons assez proches des… vautours. 😉 Pas un seul ne parle de la mafia de Wikipédia aujourd’hui (sauf quand il en est la victime directe), mais quand le sang commencera à couler ils expliqueront doctement qu’ils ont toujours su que Pourripédia est une vraie poubelle. WB

  32. lucabuster dit :

    Eh bien attendons l’oiseau rare, tout en laissant wp continuer de péricliter

  33. Wikibuster dit :

    @Luca: Il y a des gens qui sont à la fois doués et formés pour rédiger, synthétiser les idées et les rattacher à leurs discours (Histoire, Politique, Sociologie, Psychologie, etc.). Ils ont de plus le crédit et une tribune pour être écouté, quand ceux-là trouveront un intérêt personnel à traiter ce sujet complexe ils prendront les lauriers de l’analyse. Mais surtout ça sonnera le glas de Pourripédia. 🙂 WB

  34. lucabuster dit :

    @WB. Tu viens d’écrire quelque chose d’hyper-important. S’il n’y avait qu’une chose à ne jamais oublier, c’est exactement ça. Si on admet – si l’on comprend – le bien-fondé de cette analyse (même si elle est résumée), on perd toute illusion sur la possibilité que Wikipedia devienne un jour fiable. Bien sûr et tu l’as dit, il faut souvent une longue expérience de WP pour être d’accord avec ce que tu dis. Tout ce qui se passe sur wikiMedia, sur wikiPedia valide cette analyse. Tout ce qui a été écrit sur Wikipedia – par des experts parfois –, et pas seulement ici, la valide aussi – voir aussi les centaines de témoignages que l’ont peut lire. Ça vaudrait le coup que tu fasses un jour un article un peu développé, mais le plus concis possible – en développant trop, en explicitant trop, ça pourrait je crois rebuter certains lecteurs peu informés sur le fonctionnement interne de Wikipedia. C’est ça qui me paraît très difficile sur ce sujet majeur, la concision.
    Bonne journée à toi,
    Luca
    P-S : Quelqu’un ici a rapporté récemment l’analyse d’un auteur à propos de ce qui se passe dès qu’une association se crée et prend de l’ampleur, ce serait utile de le citer.

  35. Wikibuster dit :

    @brice: Il y a un aspect particulier de Wikipédia qu’il n’est pas facile d’assimiler, même en étant bien informé des pratiques mafieuses du site. Croire que la mafia de Wikipédia est un accident ou une dérive est une erreur fondamentale, car le site ne peut pas fonctionner autrement. Sans la mafia il n’existerait pas, ce site n’a jamais existé avec une autre « gouvernance » (par exemple il n’a jamais existé de médiation en dehors du concept de « wikipompier » dénué de toute réalité pratique et finalement aboli). Les fondateurs le savent depuis le tout début et se sont brouillés à ce sujet, WALES en bon opportuniste a profité de l’occasion pour concrétiser son projet irréaliste (et non viable commercialement), et le public est trompé depuis toutes ces années. Voilà pourquoi Wikipédia attire tant de gens malhonnêtes aux manettes, il en a besoin. La conclusion c’est qu’il n’est pas possible de corriger ou de réformer Pourripédia et Wikimedia restera sourd à toutes les récriminations au pretexte fallacieux d’esprit libéral (au sens de libéralisme). WB

  36. Nicolas dit :

    @Wikibuster: Oui, c’est bien dommage que les wikilâtres n’osent plus venir débattre.

    @Brice: « une véritable mafia ». Oui, et comme toute véritable mafia, elle se rapproche du pouvoir pour lui offrir ses services et infuser sournoisement le poison qui mettra fin aux droits d’auteur.

    @Brice: « Ce qui s’affiche à droite des pages Google suffit amplement. » C’est bien ce que pensait Umberto Eco: « Je suis un utilisateur compulsif de Wikipédia, notamment à cause de mon arthrose. Plus ma colonne vertébrale me fait souffrir, plus il m’est difficile de me lever et d’aller chercher la Treccani. C’est pourquoi si je peux trouver la date de naissance de quelqu’un sur Wikipédia, je commence comme cela. » (https://fr.wikinews.org/wiki/Umberto_Eco,_écrivain,_donne_son_avis_sur_Wikipédia).

    Sur sa fiche WP:fr, on peut lire: « Umberto Eco collabore dès sa fondation à l’hebdomadaire L’Espresso, où il tient de 1985 à 2016 la rubrique La bustina di Minerva (dans laquelle il déclara contribuer à Wikipedia) […] ». En consultant la source (http://espresso.repubblica.it/opinioni/la-bustina-di-minerva/2009/09/04/news/ho-sposato-wikipedia-1.15288?refresh_ce), on ne trouve rien de cela. Comme quoi, quand on trouve des sources sur WP:fr, il vaut mieux aller y voir de près si le document est encore en ligne.

    Jusqu’à son décès, et donc avant l’effet charognard dont ne manque jamais de profiter les wikipédiens, la fiche consacrée à Umberto Eco était comparable en taille à celle de son illustre compatriote Rocco Siffredi (acteur porno): environ 22.000 caractères, classé comme lui et Alberto Moravia ou Primo Levi dans la catégorie « Personnalité italienne du XXe siècle ». L’effet charognard s’estompant et la carrière de Siffredi continuant, je ne serais pas étonné de voir Eco repasser dans quelques temps derrière l’acteur X.

  37. brice dit :

    Bonsoir.

    Incroyable! Merci Nicolas pour ces infos.
    Mais c’est une vraie mafia ce truc. Ce n’est même pas exagéré. La seule différence avec une véritable mafia, c’est que les meurtres sont ici virtuels.

    J’étais déjà choqué par les méthodes de quelques admins, mais je pensais que ce n’était qu’un problème isolé. Ce qui me semblait déjà trop pour un site qui prétend délivrer un savoir « neutre, universel et fiable ». Mais là, j’en reste sans voix.
    Cela m’étonne cependant moins de l’attitude de ces quelques admins pourris désormais. Je ne croyais pas beaucoup à l’explication par la simple connerie et/ou la frustration d’une vie minable, bien que cela doit jouer chez des Cormier, Esprit Fugace ou Sebk. Maintenant, je comprends mieux. C’est toujours mieux de comprendre. Ce qui ne veut pas dire excuser, loin de là.

    Bien fait pour leur gueule que leur site soit moins fréquenté. Il n’y a pas à s’étonner, s’ils traitent tous les contributeurs comme ils m’ont traité, refusant le dialogue dès que ça les dérange. Ce qui s’affiche à droite des pages Google suffit amplement. On a les informations principales, pas besoin d’aller voir les bêtises validées par Cormier, Esprit Fugace, Sebk et consorts dans les articles. Sinon, il y a des tas de sites bien faits si on veut approfondir. Je regrette de m’être servi de Wikipédia si longtemps, je ne pensais pas que le « système interne » était ainsi organisé. Comment faire confiance après cela?

    Ils veulent de la fréquentation? Ils peuvent toujours rêver désormais, en ce qui me concerne. dans quelques semaines, adieu. Pendant ces quelques semaines, que vais-je faire? Eh bien, puisqu’ils veulent des contributeurs, je vais leur faire plaisir. Je vais revenir, mais certainement pas pour faire ce qu’ils voudraient que je fasse, si vous voyez ce que je veux dire.

    Bref, ce site (Wikibuster, pas l’autre déchet pédia) est vraiment très intéressant. Plus qu’à lire tous les billets pour rattraper mon retard.

    Vraiment très très déçu de Wikipédia en tous cas. « Si j’avais su, j’aurais pas v’nu ».

    Amicalement.

  38. Wikibuster dit :

    @Nicolas: Bien vu, les wikipédiens sont si prévisibles, comme les toutous de Pavlov.
    PS: En l’occurrence je ne vois pas beaucoup de discussion avec des wikipédiens, un demeuré qui vient régulièrement calomnier avec les mêmes affirmations gratuites n’est pas un contradicteur selon moi. WB

  39. Nicolas dit :

    @warningbuster: concernant http://www.wikimedia.fr/conseil-scientifique créé en janvier 2015 (http://blog.wikimedia.fr/wikimedia-france-cree-son-conseil-scientifique-7059)

    La présentation (http://wikimedia.fr/conseil-scientifique) est très poilante: « pour proposer un regard extérieur qui enrichisse la réflexion et évite de penser en vase clos qui peut être asséchant » (syntaxe hasardeuse, ils auraient pu se relire tout de même!). Ceci rame bien a contre-courant de la grande tradition anti-experts des wikipédants.

    Lire la suite ici : https://wikibuster.wordpress.com/2016/03/16/le-conseil-scientifique-de-wikimedia-france-une-danseuse/

  40. Nicolas dit :

    @Wikibuster: LOL Attention! Lavomatic de Pourripédia va dégainer son « point Godwin » : «Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1». Cette pseudo-loi qui n’est référencée que par des liens vers la Wikimedia Foundation, un temps employeur de Mike Godwin !

  41. Wikibuster dit :

    @Nicolas: Si crise de confiance il y a on peut être certain que de confiance il n’y en a jamais eu entre ces deux-là, sans doute pas plus que derrière l’historique pacte germano-soviétique ! 🙂 WB

  42. warningbuster dit :

    Pas d’ambigüité possible : Le boeuf c’est Google. La grenouille c’est Wikipédia.

    Un conseil scientifique ? Hahahahahaha ! La très bonne blague ! Dans « ma grosse asso » où j’étais admin il y en avait un aussi. On le sortait de temps en temps de la naphtaline. Le pauvre, faut dire qu’il n’avait pas beaucoup de travail. Quand on voit la tête de ceux qui sont à Wikimédia/pédia/pédant certains ont non seulement des profils de psychopathes mais aussi des fonctions louches (dans le genre « j’ai gonflé mon cv pour cacher que je n’ai rien à voir avec le schmilblic et j’espère que ça ne se verra pas »). Je reconnais au moins un mérite à wikimachin c’est de constituer de très beaux paniers de crabe. En passant ça me fait une belle jambe , je suis végétarien.

    Un peu décousu ce que j’écris ? Meunon ! Lisez ce qu’écrit Lebob, il est encore plus à côté de la plaque ! Pour ma part, je ne suis pas encore gâteux, enfin j’espère…

  43. Nicolas dit :

    @Lebob: Il me semble que vous avez du mal à lire et vous répondez totalement à côté de la plaque. Pensez-vous vraiment faire illusion ou diversion avec un commentaire aussi pauvre?

    Le sujet ici c’est la crise de confiance entre Google et WMF/WP. En effet, pour les wikim/pédiens, le fait que Google affiche dans la partie droite de la page des résultats les information principales (parfois les seules) d’un article WP entraîne une diminution de l’affichage des pages WP. La désormais ex-présidente de la WMF le reconnaissait il y a peu: « Si vous ne l’avez pas encore fait, regardez les données récentes et les statistiques qui illustrent la trajectoire descendante auquel notre mouvement fait face de par le déclin du lectorat (depuis 2013), le déclin des contributeurs (depuis 2007, que nous avons stabilisé pour Wikipedia en anglais en 2015), et notre lutte de toujours pour la conversion des lecteurs en contributeurs. Ces risques figurent très haut dans mes priorités, car ils menacent le cœur de notre mission [ndlr. lisez: business]. » (https://meta.wikimedia.org/wiki/User_talk:LilaTretikov_%28WMF%29#Why_did_the_WMF_Board_of_Trustees_vote_to_accept_this_grant.3F ).

    Vous aurez une idée de l’amorçage du déclin de WP ici: http://reportcard.wmflabs.org/datasources et en allant en bas de page sur « Very Active Editors for All Wikimedia Projects (100+ edits per month) »; en dé-cliquant le total et l’anglais, vous aurez une meilleure vue: moins de 800 éditeurs sur WP:fr. Et c’est la courbe descendante du lectorat http://reportcard.wmflabs.org/# qui brise les rêves d’omnipotence de la WMF.

    C’est ce qui fout aussi la trouille au café du commerce de WP:fr : « Au delà des mérites des contributeurs et de la Wikimedia fondation, je me suis souvent demandé ce que deviendrait wikipedia si google décidait de ne pas la faire apparaître dans les toutes premières pages des feuilles de résultats. A mon sens ce qui se passe avec wikinews est éloquent à ce sujet. –Fuucx (discuter) 25 février 2016 à 08:16 (CET) » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Le_Bistro#Lila_Tretikov_:_pourquoi_avons-nous_changé)

    Comme d’habitude, le pseudo-débat des piliers de comptoir du « Bistro » tourna court et aucune analyse profonde n’a été faite. Les bistrotiers sont vite retournés à leurs futilités habituelles et ont fêté en page d’accueil leur nouvel article dit « de qualité », https://fr.wikipedia.org/wiki/Enfouissement_de_jeux_vidéo_par_Atari , exemple ultime de la bêtise wikipédienne: il s’agit de la mise en décharge de jeux invendus par la firme Atari en 1983. Comme une perspective, façon mise en abyme.

  44. Lebob dit :

    qui est la grenouille? Qui est le boeuf?

    De tout cela, il me semble que la Grenouille soit Wikibuster et le boeuf soit wikipédia / wikimédia.

    Attention à la grosse tête : nous savons tous comment finit la grenouille de la fable…

    Pour rester dans le règne animal, je verrais wikibuster et ses très rares suiveurs comme un troupeau de bovins aigris regardant passer les trains; ne pouvant plus monter dedans, ils se contentent d’en dire tout le mal qu’ils en pensent.

    cette aigreur a-t-elle des conséquences sur l’horaire des trains qui se succèdent? j’en doute

  45. warningbuster dit :

    Plutôt la grenouille qui veut se faire plus grosse que le boeuf. Mais pourquoi attribuer à la vie animale des pensées et des actions qui n’existent que chez Homo sapiens ? Une saloperie humaine est une saloperie humaine, pas la peine de feindre dans trouver l’origine ou de similaires ailleurs…

  46. lucabuster dit :

    Hé, le 6 mars c’est la Fête des grand’mères ! 🙂

  47. lucabuster dit :

    J’aime bien le titre de ton billet Nico.
    En mode imagé wiki-pédo-surréaliste : Oui la poule a perdu la tête – une tête mal faite issue d’un clonage d’ailleurs, une tête si hideuse, si pleine des plus gros déchets humains, si lourde, que le corps n’a plus pu la supporter, elle est tombée dans la décharge la tête. Quand aux membres (les wikipédiens), la plupart ont été tellement dégoûtés qu’ils n’ont jamais cessé de la piétiner, de l’écraser. Quant à virtual poor e-Pedia elle-même, si elle court toujours, c’est à sa perte. Et la tête et la tête ! et la queue, et la queue ! castrée la vieille, il ne restera bientôt plus que les boyaux – sans les boyaux, juste le contenu – virtuel.
    Bon appétit !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s