Le français banni de la version française de Wikipédia

Voici un nouveau témoignage inédit, reçu cette semaine.


Le français banni de la version française de Wikipédia.

Je suis étudiant britannique et je contribuais à la version française de Wikipédia depuis plus de deux ans avant mon blocage de deux ans. J’ai pu créer plusieurs nouveaux articles sérieux en traduisant la version anglaise. J’ai également apporté de nombreux équivalents français à côté d’un terme anglais lorsque l’article traite un nouveau phénomène (netlinking, wingsuit, garden party) pour lesquels une traduction serait utile.

Cependant, mes efforts n’ont pas plu à un certain administrateur, Akeron, champion des anglicismes, voué à éliminer la terminologie française. Dans plusieurs cas (earthship/géonef et wingsuit/ailière) j’ai fourni des références de l’utilisation du terme français dans la presse. Sa politique atteint des niveaux ridicules – effaçant grève assise pour ne laisser que sit-in. Est-ce que grève assise est vraiment un terme si farfelu?

Et je ne suis pas sa seule victime, vu qu’à plusieurs reprises (voir son historique) il promeut food court par dessus aire de restauration suggéré par un autre utilisateur.

Plus récemment je me suis fait bannir (ayant contribué sans compte) pour une période de six mois après avoir apposé le terme bien pensé glanage à côté de web scraping. Notez que je n’ai pas supprimé ce dernier.

Ce qui me choque le plus est que ces administrateurs traitent quelqu’un dont la langue maternelle n’est pas le français comme un criminel pour avoir essayé d’étayer ce qui était une belle langue.

Je vois que les administrateurs se sont tellement acharnés contre leur propre langue que même quelqu’un essayant d’inclure un équivalent français est à faire taire, est à bloquer. Vous pouvez lire comment ils se sont soutenus lors de mon blocage ici.

Sur Wikipedia on peut introduire un anglicisme même peu utilisé ou ridicule et il sera accepté. Dès qu’on tente d’introduire une francisation, on est bloqué, maintenant à deux ans…

« Thomas, un anglais », inédit.

Publicités
Cet article a été publié dans Témoignage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Le français banni de la version française de Wikipédia

  1. Wikibuster dit :

    Je vois qu’il y a des arguments, pouvez-vous m’indiquer où se trouve la page de discussion relative sur Wikipédia ?

  2. Wikibuster dit :

    Depuis quand le choix d’un rédacteur a la moindre importance sur Wikipédia où la plupart des articles initiaux est complètement remplacée au bout d’un certain temps ? Ah bon « parking-relai » serait utilisé par quelqu’un ? Première nouvelle. 🙂

  3. Histo dit :

    défendre le choix du rédacteur, les mots les plus utilisés couramment et contre l’invention de nouveaux mots sur Wikipédia, ca me parait normal mais chacun son opinion.

  4. Wikibuster dit :

    Akéron utilise à chaque fois un argument ad hoc pour privilégier les anglicismes : http://blog.wikibuster.org/2014/08/13/wikipedia-definit-la-politique-linguistique-du-francais/

  5. Histo dit :

    un admin invente des nouveaux mots comme l’Académie Française ?

  6. Wikibuster dit :

    Alors qu’un admin de Wikipédia lui peut se prendre pour l’Académie Française, là ça ne pose pas de problème.

  7. Histo dit :

    Un dernière intervention sur ce cas étrange que je découvre depuis un autre billet.
    Le titre racoleur ne correspond pas au contenu, cet Anglais se prend pour l’Académie Française à lui tout seul, il utilise wikipédia pour promouvoir ses créations personnelles dans certains cas, avec plusieurs comptes pour tricher et contourner les blocages, normal que les admins bloquent. Si j’allais chez les allemands avec 3 comptes pour inventer des mots et continuais après les petits blocages, je pense que je serai logiquement bloqué pour plus longtemps comme Thomas.

  8. Wikibuster dit :

    @Le conteur : comment peut-on énoncer qu’un groupe se comporte en mafia sans avoir l’air d’avoir des opinions tranchées ?
    « la masse des 1500 contributeurs mensuels », ces gens n’ont rien à voir avec les mafieux de Wikipédia, ils n’ont du reste pour la plupart aucune chance d’accéder au statut très fermé d’admin, ce n’est pas donné à tout le monde, ne serait-ce que par le temps libre dont il faut disposer. Je pense cependant que la motivation de beaucoup de gens est de réussir à placer quelques petites vérités personnelles sur la première page de Google.
    « c’est au fil du temps que ces problématiques sont apparues » : Comme déjà dit la lecture du livre de D. ICHBIAH montre que les luttes de pouvoir et les mafias sont apparues dès le début, Larry SANGER a parlé de « bande » (gang).
    « le caractère hérmétique » montre surtout que Wikipédia est tout sauf l’encyclopédie de tout le monde, comme matraqué par le marketing de Wikimedia.
    « wp est effectivement non seulement une zone de non droit » : prenez garde vous allez finir par être taxé d’aigri de Wikipédia ! 😉

  9. Et Jimmy créa... dit :

    Le vocabulaire militants mouvement croyance rappelle une dérive sectaire. Sur les débuts sait on tout, pour lancer Wikipédia en France, il a bien fallu s’appuyer sur des personnes…

  10. Le conteur dit :

    @ tout va bien et à wikibuster,

    Le problème, c’est que nous sommes ici dans le cadre d’opinions tranchées.

    Pour évacuer la question des enjeux de pouvoir : il faut être clair, la masse des 1500 contributeurs mensuels de wp ne sont pas venus sur wp pour se tailler un petit empire virtuel sur lequel ils régneraient sans partage; c’est au fil du temps que ces problématiques sont apparues, à partir du moment où une masse critique (en terme de nombre de contributeurs) a été atteinte; à ce moment s’est posée la question de savoir comment certaines règles seraient appliquées dans la pratique, et il a fallu mettre en place une forme de police destinée à assurer un peu d’ordre, exclure les fâcheux… Le souci, c’est que seuls quelques dinosaures comme vous et moi envisageons une enceinte comme wikipedia aussi comme un lieu de pouvoir, vous pour estimer qu’il doit être réduit, moi plutôt pour estimer qu’il peut être modifié… wp est effectivement non seulement une zone de non droit, mais aussi une zone de non-dit (parfois pour des raisons contradictoires).

    Sur le caractère hérmétique qui peut exister dans les relations entre wp et le monde extérieur. Sur wp, mais c’est surtout un travers humain, nous avons tendance à rechercher son image chez l’autre, à chercher un miroir dans l’autre et non la négation de tout ou partie de soi-même… ce n’est donc pas sectaire de chercher à éviter d’être placé en face de ce que nous réprouvons, c’est juste humain. De plus, wikipedia, entendu comme les contributeurs, les militants de wikimédia… a été à l’avant-garde d’un mouvement dans les années 2002-2006; de cette période, s’est construite l’idée qu’il y avait un dedans et un dehors… cette croyance est devenue tellement forte que certains estiment que cette séparation est totale, renforcée par l’usage de pseudo : le préjugé qui règne à l’encontre des IP en est un exemple…
    les contributeurs de wikipedia, à fortiori les militants de wikimedia, ne fonctionnent pas autrement, ils ne vont donc pas sur des blogs tel que wikibuster (sauf exception)… pour faire autre chose que d’affirmer que leurs auteurs sont de fieffés crétins (ce qui, je pense, ne constitue pas la meilleure des politiques, puisque tout le monde se ridiculise dans cette posture, les uns par leurs insultes, les autres en présentant une caricature de ce qu’ils pensent….).

    Cordialement

  11. Wikibuster dit :

    Que dites-vous de « manif au sol » ?

  12. Wikibuster dit :

    @Le conteur : Sur la méthode utilisée nous avions comme règle de ne jamais mentionner de nom sur ce site mais les temps changent et ne rien faire contre l’organisation Wikimedia Inc. serait aussi coupable que laisser la Scientologie s’implanter dans la société.
    Sur l’usage des témoignages je vous rappelle que vous avez vous-même réclamé du tangible dans un post précédent.
    « qui est appelé à témoigner dans cette enceinte ? » : N’importe qui peut témoigner et des critiques de Wikibuster ont pu publier de long billets car Il n’y a aucune censure, on est aux antipodes de Wikipédia. Mais les admins de Wikipédia ne viennent pas trop discuter ici, ils ont la trouille, sans compter que cela pourrait leur être fatal de retour dans leur wiki-caserne.
    « on peut légitimement s’interroger sur l’ampleur du phénomène pointé par le contributeur ayant déposé son témoignage. » : On peut aussi rester sourd et aveugle ad vitam aeternam. 😉
    « cet effet de zoom accentue la perception négative » : Encore une fois la tribune est ouverte.

  13. Wikibuster dit :

    @Tout va bien : Les témoignages de victimes de Wikipédia ne peuvent toucher les wikipédiens pour une raison simple, pour eux il y a l’intérieur de Wikipédia et l’extérieur et entre les deux un joint étanche. A ce titre on peut parler de comportement sectaire à mon avis.

  14. Wikibuster dit :

    @Le conteur : Attention à ne pas réduire le déballage personnel au seul phénomène médiatique banal consistant à voir des personnalités people profiter de la Presse pour ensuite se poser en victime. Sur Wikipédia on passe au dessus de plusieurs degrés, on publie des synthèses négatives partisanes qui n’existent nulle part ailleurs (sauf peut-être sur les disques durs de la DCRI) et encore plus grave ces synthèses se retrouvent en cliquant sur Google J’ai de la chance, ça doit être très douloureux pour les intéressés.
    – Pour les preuves tangibles je ne vais pas me fouler car nous avons apporté nombre d’observations dans ce sens sur ce site et ça n’intéresse pas grand-monde de toutes façons. Juste pour le fun je me souviens de l’article « Samael Aun Weor » dans lequel en pleine introduction on mentionne une « secte » créée des années après la mort de l’intéressé afin de discréditer le personnage, pour faire sérieux on ajoute que ce qualificatif vient d’une liste noire de l’A.N. de 1995 mais bien sûr on oublie de préciser que les députés ont depuis longtemps renoncé au petit jeu de la chasse aux sorcières et ne parlent plus que de « dérives sectaires ». Pas grave pour les wikipédiens, c’est pour la bonne cause.
    « J’ai tenté, avec d’autres, d’y mettre un peu d’ordre » : Si vous aviez insisté vous auriez été insulté, laminé, condamné, banni et pourchassé comme un paria à chacune de vos tentatives de retour (avec fichage de vos faux-nez), comme tant d’autres.
    « nous abordons la question des enjeux de pouvoirs » : Quel dommage que le public ne sache pas encore que le site qu’ils consultent chaque jour est un lieu de pouvoirs plus qu’une association dédiée à la connaissance.
    « certains acceptent de se charger de la police » : Si le poste d’admin était juste un rôle de surveillant croyez-vous que des personnes aussi imbues d’elles-mêmes que Rémi MATHIS ou Pierre-Carl LANGLAIS auraient postulé ? 🙂
    « le problème avec cette police, c’est le contrôle de cette police » : Vous constatez comme moi qu’ils sont tout puissants, n’ont de compte à rendre qu’à eux-mêmes ce qui se termine par une guerre de clans permanente digne de la mafia.
    « Sur la communauté, de mon point de vue, si elle a jamais existé… » : Il n’y a jamais existé aucune autre communauté que celles des insiders de Wikipédia (très peu de monde). Et en ce qui concerne la « neutralité de point vue » c’est une grosse blague depuis les tous débuts. Il suffit pour s’en convaincre de lire « Les nouvelles super puissances » (D. ICHBIAH) qui publie le témoignage de Florence DEVOUARD, elle explique comment un des fondateurs de Wikipédia a mis les pieds dans le plat et comment l’autre fondateur a tranché, par l’éviction du premier. 🙂
    Wikipédia est finalement construit sur des faux-semblants, des tricheries, de l’opportunisme à tous les niveaux et une spirale autoritariste qui semble sans fin.

  15. Tout va bien dit :

    Lorsque l on parcourt les blogs et Wikipédia on trouve beaucoup de plaintes. Ces plaintes ne sont que rarement discutées sereinement dans le monde merveilleux et sans problèmes de Wikipédia. C est l analyse des multiples signaux qui révèle l envers du décor du monde bisounounours de Wikipédia.

  16. Le conteur dit :

    Bonjour,

    Ce n’est pas le témoignage que je souhaite discuter, ni celui-ci, ni un autre, c’est la méthode utilisée par wikibuster dans l’exposition des critiques qu’il formule à l’encontre de wikipédia; partageant certains de ses diagnostics (les réseaux, la difficulté pour les nouveaux de contribuer, tout comme la propension de certains contributeurs, nous les connaissons tous, à verrouiller le site), je ne peux m’empêcher d’être perplexe sur la méthode qu’il emploie pour sa dénonciation de wikipedia et de ses travers .

    Tout d’abord l’usage du témoignage. Cet usage, en se focalisant sur un cas particulier, complique la mise en place d’un appareil critique vraiment efficace que l’on pourrait appliquer de façon systématique à wikipedia.fr . En effet, qui est appelé à témoigner dans cette enceinte? des anciens contributeurs, écartés à l’issue de procédures de blocage définitif ou très long, dont on peut, en toute légitimé, se demander si leur exclusion ne les a pas aigris… Leur témoignage peut donc apparaître comme teinté d’une certaine amertume, bien compréhensible.

    Puis, en zoomant sur le cas d’un ancien contributeur, on peut légitimement s’interroger sur l’ampleur du phénomène pointé par le contributeur ayant déposé son témoignage.

    Enfin, cet effet de zoom accentue la percéption négative qui se dégage de la lecture des posts déposés dans cette enceinte, accentue la conviction de ceux qui considèrent valable et pertinente la vision de wikibuster. c’est sa vision, mais est-elle pour autant représentative de ce qui se passe sur wikipedia?

    Cordialement

    NB : en dépit des multiples critiques que je peux formuler à l’égard des billets de ce blog, je ne peux m’empêcher de le trouver intéressant, ne serait-ce que parce qu’il définit aussi wikipedia comme un champ clos pour l’expression d’enjeux et de luttes de pouvoir…

  17. Wikibuster dit :

    N’importe qui comprendrait « grève assise » et beaucoup de gens ne connaissent pas « sit-in », alors qui décide du lexique autorisé sur Wikipédia ? L’Académie française ça non car Wikipédia est au dessus des « Etat-Nations », le Canada francophone ? non visiblement. Les contributeurs de Wikipédia je doute qu’ils aient jamais été consultés sur ce sujet, alors ? Alors c’est bien l’administrateur Akeron et sa bande : Wikipédia n’est pas l’encyclopédie de tout le monde, c’est la chose d’une petite mafia qui exploite un public bien naïf.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s