Une année de blog sur Wikibuster

C’est aujourd’hui la date anniversaire du blog de wikibuster.org (le site lui a été créé en 2009) et aussi l’occasion de faire le point sur nos actions passées et surtout à venir.


Une année de blog sur Wikibuster.

La première idée c’est qu’il est assez surprenant que nous ayons pu produire un billet par jour, c’est une bonne chose car cela a probablement convaincu les observateurs de notre motivation à ne pas laisser une organisation comme Wikimedia prospérer sans aucune opposition. Ensuite je m’aperçois que Wikimedia n’a pas encore lancé sa campagne d’appel aux dons et nous savons déjà que cette année ils seront plus prudents en distinguant le financement de Wikipédia de celui de la succursale Wikimedia France. N’aurons-nous donc pas besoin de déposer une plainte à la DGCCRF ?

Du côté de Wikipédia nous avons contraint les mafieux d’admins à verrouiller l’IRC qui n’est maintenant plus ouvert qu’aux membres de la secte. Nous les avons aussi contraints à mettre fin à leurs procès sadiques contre les contributeurs, avec comme conséquence de les pousser un peu plus loin dans leur flicage décomplexé. De même sur le Bistro il n’y a plus la moindre liberté d’expression, plus aucune critique de peur que nous reprenions ces commentaires. Il leur reste un site morne de petits robots affairés à gérer une masse d’article dont la qualité est plus que médiocre.

La nouveauté cette année aura été la généralisation des partenariats de Wikimedia France avec les musées et même l’Education Nationale. L’argent des contributeurs de Wikipédia est dilapidé pour rémunérer toujours plus employés qui n’ont aucune action sur le contenu de la pseudo-encyclopédie. Pire il semble que ces emplois ne servent qu’à consommer ces fonds que Wikimedia Inc. ne peut décemment pas rapatrier aux Etats-Unis. La petite troupe de Wikimedia France s’est lancée dans une campagne d’évangélisation à travers toute la France, son président tient des conférences mensongères sur le fonctionnement de Wikipédia et les militants organisent des « ateliers de contribution » à Wikipédia, un comble quand on sait que le point fort de Wikipédia est d’avoir permis (grâce au logiciel Mediawiki) à des milliers d’internautes d’y contribuer sans la moindre aide. Ces mascarades n’ont pas d’autre but que de faire de la propagande pour l’idéologie commoniste, de s’infiltrer dans les institutions et de peser davantage lors des attaques du droit d’auteur à l’Assemblée Nationale. A noter le projet de loi déposé cette semaine par EELV, le parti prétendument écologiste qui court derrière le populiste Parti Pirate.

Une nouveauté importante pour nous a été notre présence intensive sur Twitter, au point que nous avons avec « seulement » 3000 tweets complètement destabilisé la propagande de Wikimedia sur ce media. Les cadres potiches de Wikimedia ont même mis en sourdine leurs attaques systématiques du droit d’auteur.

A noter que plusieurs lecteurs nous ont aidé en nous suivant, en nous signalant des articles et en fournissant même des billets originaux, je pense en particulier à S. LEMOINE. Nous avons découvert le fantastique Wikipediocracy qui nous a confirmé que Wikipédia est géré de la même façon dans sa version en anglais.

Tout récemment saluons l’arrivée surprise d’un nouveau venu, « M’en biens communs », une valeur sure de la « surveillance du commonisme ».

Mais la concrétisation de nos efforts est bien la présence dans le dernier libre de D. ICHBIAH d’un chapitre entier critique de Wikipédia, avec en prime Wikibuster mentionné ! Avec une telle source nous devrions pouvoir demander une page « Wikibuster » sur Wikipédia ! 🙂

Une année riche donc mais la conclusion est tout de même implacable, peu de gens ont envie d’entendre que Wikipédia n’est pas le site indispensable à l’humanité dépeint par le discours marketing de Wikimedia Inc. Nos contradicteurs se contentent de nous taxer de « trolls » et évitent de répondre aux questions pourtant nombreuses que nous avons soulevées.

Comment continuer ? Observer les mafieux n’apportent à mon avis plus grand chose, je crois que leur fonctionnement est maintenant assez stable, ils ont rattrapé leurs homologues anglophones en magouillant à présent en privé, on suppose sur l’IRC ou le email. Leur dernière lubbie est la suppression à tout va de pages trop « vides ». Quelle évolution si l’on se rappelle qu’à une époque le principe était de démarrer de nouvelles pages pour inciter d’autres à les garnir. Je pense donc arrêter cette activité devenue stérile tout comme le harcèlement des propagandistes commonistes sur Twitter. Je pense également ne plus écrire de nouveaux billets mais continuer à republier des billets d’autres sources, et traduire des billets de l’anglais.

On en arrive à la conclusion inévitable, si l’on veut combattre Wikipédia il faut proposer une alternative au public, un candidat (au moins conceptuel) pourrait être ce fork dont nous parlions ces jours-ci. Les articles de Wikipédia sont médiocres, en proposer des versions légères, de qualité et validées devrait faire l’affaire. Nous allons donc travailler sur ce prototype en priorité dans les prochains mois. Le combat continue donc !

Publicités
Cet article a été publié dans Présentation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Une année de blog sur Wikibuster

  1. Wikibuster dit :

    Merci Azur pour votre soutien et vos commentaires !

  2. Azur dit :

    Joyeux anniversaire !
    Et je vous souhaite une excellente continuation pour ce site !

  3. Wikibuster dit :

    Merci Sebrider, merci aussi pour tes billets et la trouvaille Zinoviev !

  4. Sebrider dit :

    Bon anniversaire Blog.wikibuster !

  5. Wikibuster dit :

    Merci ! Ça m’intéresse de savoir pour le fork, attention il ne s’agit pas de refaire Wikipédia ni de faire qqchose pour lui nuire mais de proposer qqchose de positif et de plus adapté au besoin des internautes, j’expliquerai en détail. En cas de fautes il suffit de reposter et je supprime les commentaires en double. A bientôt.

  6. Menbiens dit :

    C’est affreux, ces commentaires où on ne peut jamais corriger ses fautes a posteriori. Vais me contenter de poster des liens, un de ces jours…

  7. Menbiens dit :

    Bon anniversaire !

    Super idée les traductions. Plus réservé sur le fork, mais pas le temps de détailler maintenant.

    A bientôt. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s