La christologie sur wikipédia ? Un panier de crabes

Voici un billet de Pharisien Libéré, un fin connaisseur de Wikipédia dont on salue le retour, en commentaire de l’article « Contribution sur Wikipédia, une guérilla ? ».

Illustration martinpreisendanz.wordpress.com
Christologie, les voies de Wikipédia sont impénétrables.


La christologie sur wikipédia et plus largement la religion, c’est le panier de crabes par excellence pour deux raisons.

Les contributeurs athées croient qu’il n’y a pas de savoir disponible sur les religions, que tout y est affaire de croyance, de dogme et que, par conséquent, tout ce qu’en dit un participant croyant est un POV.

Les contributeurs croyants, numériquement les plus nombreux, sont les catholiques et, depuis 3 ans, les musulmans. Il se trouve que, pour des raisons historiques (parfois théologiques), ils sont les moins formés à la connaissance laïque du fait religieux.

Par exemple, on eut cette année une destruction de l’article christologie qui bénéficiait d’un plan thématique incompris par les catholiques.

Pour les catholiques, l’élagage historique des christologies non trinitaires est un acte de progrès vers « la vraie doctrine ».

Pour les historiens du christianisme, toutes les christologies chrétiennes ou non chrétiennes ont droit égal de figurer dans l’article.

Pour les catholiques, religion hiérarchique et dogmatique, il fut regrettable de constater que l’auteur principal de la version la plus stable avait mélangé les christologies catholiques et protestantes du 20ème siècle. L’impensé radical qu’on ne mélange pas la vraie doctrine avec l’hérésie protestante a présidé à la séparation en deux listes de penseurs, les uns catholiques et les autres protestants. Par construction, le catholicisme étant dogmatique et « éternel » et les protestantismes européens du « libre examen », il est apparu que la liste des penseurs protestants de la christologie était plus longue. L’article fut remanié parce que, selon Arturo 38, il aurait fallu le ré-intituler « christologie du protestantisme ». Il ne parvenait pas à penser que les modes de fonctionnement respectifs du catholicisme et des protestantismes européens conduisaient à ce différentiel de fécondité, partant que le mélange offrait un cache pudique

Arturo 38 s’est donc chargé de remédier à ce panorama panoramique des christologies en fourguant les paragraphes sur les typologies christologiques dans « christianismes anciens » sans savoir si ça s’intégrait dans le plan, en déportant les christologies protestantes dans protestantisme libéral (peu importe si les théologiens sont libéraux ou néo-barthiens). En 2010, les christologies non chrétiennes avaient déjà été virées de l’article en sorte de ne pas mélanger les torchons avec les serviettes selon l »idéologie exclusiviste qui leur sert de théologie (Cf. en page de discussion, la question sur la légitimité d’y évoquer la christologie angéologique des TJ).

Maintenant, avec le plan chronologique, on a une marche vers le progrès trinitaire byzantino catholique et plus aucune trace du foisonnement des interprétations. Évidemment, ils ne savent pas où classer certains pères de l’Église vu qu’ils ne les ont pas lus et qu’ils ne connaissaient pas les catégories du plan thématique qu’ils ont détruit.

Pharisien Libéré, ce blog, 13/10/2013

Publicités
Cet article a été publié dans Analyses, Panier de crabes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La christologie sur wikipédia ? Un panier de crabes

  1. Wikibuster dit :

    @Pharisien Libéré : ‏Pour info @plevy et @guzmanadrian ont signalé ton article sur Twitter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s