Numerama, entre information sur le numérique et grand-messe anti-droit d’auteur

Le site Numerama, qui se propose de réfléchir le numérique, édite un magazine dont on ne peut que conseiller la lecture pour la richesse des actualités signalées autour du numérique, c’est indiscutablement une excellente source d’information. Cependant il me semble que son parti-pris anti-droit d’auteur relève davantage de l’activité d’un blog militant que de celle d’un média d’information.

Numerama
Numerama, entre information et grand-messe anti-droit d’auteur.

Ainsi le magazine publie chaque samedi (pourquoi pas le dimanche matin pour la sortie de la messe ?) un article récurrent intitulé « Copyright Madness : une semaine de propriété intellectuelle en délire ! », avec cette légende sans équivoque : « Si la propriété, c’est le vol ; la propriété intellectuelle, c’est le LOL ! ».

Il participe ainsi très activement au grand matraquage anti-droit d’auteur du web, qui n’a pas d’autre but que de préparer des attaques portées cette fois-ci devant l’Assemblée Nationale, comme celle avortée il y a deux ans pour instituer « liberté de panorama ». Le principe de cette rubrique très orientée consiste à ridiculiser le droit d’auteur en faisant mousser des anecdotes, si le procédé est plutôt malhonnête et relève de la désinformation les auteurs de la rubrique semblent très satisfaits d’eux-mêmes.

Captain Copyright (par Access Copyright)
Captain Copyright, une bande dessinée de sensibilisation des enfants
au respect du droit d’auteur (Canada, 2006).

Voici quelques commentaires sur le dernier numéro en date, le 29ème !

Jamais deux sans trois.

Microsoft demande la désindexation de pages de manière inappropriée, on apprend que l’erreur vient de son prestataire LeakID qui au passage perd le contrat. Conclusion, Microsoft n’a rien à se reprocher et l’information est vide de sens en ce qui concerne un éventuel abus du droit d’auteur.

Chut !

Adobe interdirait la lecture à haute voix de ses ebook. Ah oui si ce n’est pas un canular ça parait drôlement imbécile. Tirez-en immédiatement la conclusion qui s’impose amis lecteurs au cerveau lavé par Numerama : Il faut réformer le droit d’auteur immédiatement pour autoriser la lecture à haute voix les livres électroniques. Comment ça c’est déjà le cas ? Bon alors c’était une anecdote de plus, du vide.

World Closed Web.

L’intégration de DRM dans le HTML5 refait surface. Où est donc passée la conception d’un web ouvert et accessible à tous sans contrainte se demande le chroniqueur ? Allez, au diable les contraintes qui gênent le piratage, encourageons la fraude avec Numerama ! 🙂

Chevalier noir.

La Warner Bros s’oppose à Machinima qui projettait de réutiliser « Dark Knight ». On nous explique qu’il faut consacrer un « droit aux usages transformatifs ». Revendiquer la fin du droit d’auteur serait un peu moins hypocrite que cette façon de tourner autour du pot.

Têtes blondes.

les FAI forment les élèves au respect du droit d’auteur. Horreur pour Numerama, ils passent sous silence le « fair usage » et le « domaine public ». Ah oui ils essaient de lutter contre l’extension de la fraude, pas contre les usages réguliers !

Femmes, je vous aime.

Women Managment a porté plainte contre une personne qui a déposé woman-asia.com. Et où est la suite de l’information, est-ce légal ? Ont-ils obtenu gain de cause ? Y-a-t-il eu une injustice quelque part ? Vous n’en saurez rien, sur ce coup Numerama ne cherche qu’à faire du remplissage et ce qui compte c’est qu’à la fin vous soyez saturé et bien convaincu que le droit d’auteur est source de trop de problèmes.

Parce que je le vaux bien.

L’Oréal attaqué pour usage de « Even Tone ». Le droit des marques, un bon cosmétique pour cacher son envie de gagner de l’argent de façon abusive… Mais vous ne saurez pas ce que conclura la justice, car les auteurs de l’article s’en moquent.

Ça sent le sapin !

Car-Freshner Corp. reproche à un concurrent Black Ice… Bon vous avez compris le principe, à chaque fois que deux entreprises se chamaillent sur un nom de marque on fait mousser, c’est supposé dénoncer cette infamie qu’est le droit d’auteur.

Apple Glass.

D’après Numerama Apple veut faire interdire les immeubles en verre. Voilà nous aussi on peut dire n’importe quoi, la preuve.

Ballot !

Une erreur de Steve JOB dans la déclaration d’un brevet. Eh oui la loi prévoit des procédures c’est une grande nouveauté, pour Numerama.

Bienvenue à Gattaca.

23andMe dépose un brevet pour une technologie qui permettrait aux parents de choisir les caractères de leurs enfants. Commentaire charmant des auteurs de l’article : « Mais peut-on faire confiance à ces mercenaires de la génétique ? »

Publicités
Cet article a été publié dans Désinformation, Droit d'auteur, Propagande. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

52 commentaires pour Numerama, entre information sur le numérique et grand-messe anti-droit d’auteur

  1. Wikibuster dit :

    @touriste : Je peux difficilement continuer à discuter avec vous car vous ne répondez à aucune question et vos injures sont celles d’un authentique fasciste. Par contre je pense faire un billet de ce dialogue car il illustre étonnement l’indigence de l’idéologie du « libre ». Comment cette idiotie a-t-elle réussi à passer inaperçu aussi longtemps, seule explication possible le web est vide d’adultes, c’est là que vous avez été endoctriné avec tant d’autres. A méditer.

  2. Wikibuster dit :

    Je ne parle pas plus votre novlangue que je pratique votre langage injurieux. Entre vos « libertés d’un logiciel » et le discours des Témoins de Jéhovah je me demande ce qui est le plus poussif.

  3. Wikibuster dit :

    Le web est littéralement noyé par la propagande commoniste, il suffit de taper « logiciel propriétaire » sur Google (sans parler de Wikipédia) pour n’y trouver que la définition de ces fachos en herbe. Vous êtes un bon petit représentant de la secte, jouer sur les mots (régimes communistes = URSS, sauf que la collectivisation est bien une abolition de la propriété individuelle) pour noyer le poisson et ne jamais faire face aux critiques est l’attitude typique des croyants.

  4. Wikibuster dit :

    J’apprends beaucoup avec vous, la déstructuration intellectuelle dont vous faites preuve est en réalité devenue une norme issue de plus de 10 ou 15 ans de culture web phagocytée par des dizaines de milliers d’endoctrinés du « libre ».

  5. Wikibuster dit :

    Lancez-vous expliquez ce que veut dire droit « naturel »… Bon courage ! 🙂

  6. Wikibuster dit :

    « FOUTAISE »

    Le pire touriste c’est que je n’expose même pas des idées personnelles, je me contente de décrire des concepts archi-banals et archi admis par la société, demandez-vous sérieusement si vous n’êtes pas déjà bien enfermé dans une logique sectaire !

  7. Wikibuster dit :

    « Définissez ce soi-disant concept alors! »

    Oui c’est fait, lisez. 🙂

  8. Wikibuster dit :

    « Tu reconnais que tu ne sais de quoi il est question concernant HTML 5. »

    Vous passez votre temps à demander des définitions, on vous répond mais vous ne répondez jamais à rien. Impossible de progresser vous tournez en rond.

  9. Wikibuster dit :

    Touriste cette histoire de droit naturel est ridicule, c’est une affirmation gratuite. Il n’existe pas de droit naturel, le Droit (qui définit et gère le droit de propriété matérielle et intellectuelle) est une création de la société et il est sous le contrôle total de l’Etat (quand on l’appelle comme ça au moins).

    Encore une fois la « propriété intellectuelle » est un concept commun que vous pouvez rejeter si vous voulez mais qui est bien réel et qui est la norme actuelle.

    La propriété intellectuelle fait partie de la propriété pour la loi et pour le sens commun, libre à vous de vous comporter comme dans une secte qui recrée ses propres normes (genre Wikipédia comme par hasard).

    Le droit d’auteur n’accorde pas de propriété sur une idée mais sur une œuvre originale, c’est concret. C’est un « avantage » consenti à un auteur pour récompenser son travail et lui permettre d’en vivre.

    La propriété n’existe QUE parce que l’Etat la reconnait et la promeut, la preuve qu’elle n’a rien d’obligé c’est qu’elle est habituellement abolie dans les régimes communistes et que certaines cultures (indiennes par exemple) ne la connaissent pas, elles n’en ont aucun besoin.

  10. Azur dit :

    Simple Touriste,

    Tout d’abbord, je ne vous ai jamais insulté comme je n’ai jamais haussé le ton envers vous. Aussi, si vous souhaitez raisonnablement avoir des réponses à vos questions, je vous suggère d’avoir un minimum de respect pour vos interlocuteur et de cesser de les invectiver de la sorte. Vous utilisez un ton qui vous fait parraître condescendant en plus d’être insultant.

    Pour répondre à votre question, je vous renvoie à ma remarque précédente de laquelle est partie notre discussion, sur laquelle j’ai enlevé la précision futile d’intellectuelle :

     » Si la propriété de Numérama était spoiliée je n’ai pas beaucoup de doute sur le fait qu’ils essaieraient de faire valoir leurs droits. « 

  11. Wikibuster dit :

    La propriété intellectuelle je l’ai définie plus bas, sinon pour les DRM on a compris que vous militez pour qu’aucune protection ne soit possible contre le vol, genre logique d’enfant de 8 ans.

  12. Wikibuster dit :

    Justement touriste remarquez que c’est bien Numerama qui fait l’amalgame entre des concepts différents (droit d’auteur, marques, brevets) et qui en fait un bloc à diaboliser, ce n’est pas dur d’admettre que cette rubrique c’est du matraquage idéologique.

  13. Wikibuster dit :

    . Quand vous dites que la « propriété intellectuelle ça n’existe pas et ça n’a aucun sens » c’est directement de la bouillie régurgitée par STALLMAN et sa clique.

    . Quand deux entreprises se tapent sur la gueule pour une marque dites-nous où il y a un abus qui prouve que la loi est mauvaise ? Soyez concret pour une fois.

  14. Azur dit :

    Un nom de domaine n’est pas une propriété intellectuelle.
    C’est une propriété immatérielle.
    ___________________________________________________

    Ok, très bien mais le fond reste là. Cela reste de la propriété.

  15. Wikibuster dit :

    Touriste nous la joue enculeur de mouches maintenant on aura tout lu sur ce blog ! Sinon la définition je l’ai donné plus bas mais vous êtes HS on vous a perdu.

  16. Azur dit :

    _____________________________________________
    simple-touriste dit :
    11/10/2013 à 11 h 02 min
    « Si la propriété ne serait-ce qu’intelectuelle de Numérama  »

    Quelle propriété, gigantesque puits d’ignorance?
    _____________________________________________

    Et bien leur nom (de domaine par exemple) pour commencer.
    Ensuite les articles. Reproduits sans aucune mention attribuant la paternité au site.

    Ils seraient (logiquement) en droit de demander des explications.

  17. Wikibuster dit :

    Ça commence à bien faire touriste, le p. de terme c’est « propriété intellectuelle » vous affirmez que ça n’existe pas mais c’est seulement dans votre idéologie de m., pour le reste du monde ça existe.

  18. Wikibuster dit :

    @touriste : Quand vous parliez de se ridiculiser je crois que vous avez largement fait le plein ce coup-ci.

  19. Wikibuster dit :

    @touriste : J’ai répondu, le Larousse, mais vous vous ne répondez à rien, comme d’hab.

  20. Azur dit :

    ___________________________________________
    simple-touriste dit :

    11/10/2013 à 8 h 54 min

    « Numerama surfe avec hypocrisie sur une vague qu’elle combatterait si elle était dans la même situation que ceux qu’il critique.  »

    Quelle situation?
    Qui est dans cette situation?
    Comment savoir ce que Numerama dirait selon cette expérience de pensée?
    ___________________________________________

    Si la propriété ne serait-ce qu’intelectuelle de Numérama était spoiliée, je n’ai pas beaucoup de doute sur le fait qu’ils essaieraient de faire valoir leurs droits.

  21. Wikibuster dit :

    « Vous pouvez répéter la question ? »

  22. Wikibuster dit :

    Le Larousse, le Petit Robert ? Lisez la définition d’un droit et demandez-vous pourquoi on a reconnu aux auteurs un droit de propriété, un avantage, celui de commercialiser leurs œuvres à leur seul profit. Demandez-vous si c’est juste ou pas, si ça récompense quelque chose de valable, si leur travail mérite rémunération. Demandez-vous si économiquement ça apporte qqchose à la société, bref arrêtez de répéter bêtement la doctrine du « libre » et pensez par vous-même (si vous le pouvez).

  23. Wikibuster dit :

    Décodage touriste : je panique, j’insulte. Le droit de propriété est un droit comme un autre, c’est un avantage consenti à quelqu’un par la société, point barre.

  24. Wikibuster dit :

    Vous êtes dans la confusion la plus totale, pour se faire comprendre il faut utiliser le même vocabulaire mais comme tout endoctriné vous refusez d’utiliser le lexique commun, vous le redéfinissez pour le faire coller à vos croyances. Vous ne savez même pas ce qu’est un droit c’est évident, la propriété matérielle un droit fondamental, c’est carrément enfantin.

  25. Wikibuster dit :

    Oui en même temps ça serait bien que vous repreniez la définition d’un droit, ça n’a rien de naturel, c’est un truc social, il faut se demander pourquoi on donne des droits pour éventuellement les critiquer. Vous ne critiquez pas la propriété matérielle apparemment, pourquoi donc ?

  26. Wikibuster dit :

    HA HA Ben oui faire du touriste c’est pas donné à tout le monde !

  27. Wikibuster dit :

    Attention dans une seconde je vais faire du touriste, à la une, à la deux, à la trois : On ne peut pas être propriétaire de l’air qu’on respire, conclusion : Il n’y a PAS de « propriété matérielle ». C’est un concept bidon.

  28. Wikibuster dit :

    « Les exemples qu’ils citent existent OUI ou NON ? »

    Ces exemples sont des anecdotes, des trucs au mieux rigolos et rien de plus.

    « Bien, je le note. »

    Encore que je me demande s’il ne faudrait pas l’égaliser avec la propriété matérielle, durée : l’éternité !

    « Définis moi la propriété intellectuelle, sinon tu es un bouffon. »

    Trouvez-vous un bouquin de Droit tout seul, un livre vous savez encore ce que c’est ?

  29. Wikibuster dit :

    « Pourquoi presque tout le monde utilise Google ? »

    Pourquoi tout le monde utilise aussi cette daube de Wikipédia ? Fainéantise et médiocrité je suppose.

    « Du moment que c’est consensuel. »

    Consensuel ??? Les journaux ont failli pêter les plombs, il a fallu que l’Etat s’en mêle.

    « Le consentement, pour vous, c’est de la merde. »

    Quel consentement, d’où ça sort ce délire ?

    « Il est de leur devoir de tout faire pour minimiser leur impôt. »

    HA HA le lèche botte !

  30. Wikibuster dit :

    « Il montre que les 3 aboutissent à des absurdités. »

    Oui en pratiquant l’enculage de mouche ils y arrivent bien.

    « Comme toi alors ! »

    Mais moi je ne propose aucune réforme du droit d’auteur !

    « Il n’y a PAS de « propriété intellectuelle ». C’est un concept bidon. »

    Ben oui bien sûr, négationniste ! Arf Arf

  31. Wikibuster dit :

    @touriste : Ça me sidère y’a pas d’autre mot vous êtes entiché d’une boîte comme Google, ils sont arrogants, ils font de la merde avec leur moteur de recherche, ils font du fric avec le travail des autres comme les journaux ou Wikipédia, ils estiment normal de ne pas payer d’impôt et ils le clament bien haut, mais vous vous êtes subjugué. Là je me rends je cherche même plus à comprendre.

  32. Wikibuster dit :

    @touriste : Les anecdotes de Numerama sont vides de sens, ce sont des anecdotes sans aucun intérêt qui montrent la plupart du temps (quand elles montrent qqchose) que le droit d’auteur fonctionne parfaitement. Numerama s’attaque indifféremment au droit d’auteur, au droit des marques et aux brevets, il fait de la propagande-bouillie. Ces « réformateurs » improvisés du droit d’auteur n’y connaissent rien, ne comprennent rien à l’économie du culturel et projettent des fantasmes de « monde nouveau » sur le dos de gens qui eux vivent de leurs créations. Ils sont contre la propriété intellectuelle mais pour la propriété matérielle, ils sont contre les revenus en théorie (seulement) non limités des auteurs mais ne sont pas gênés par les sommes astronomiques que gagnent certains chefs d’entreprise et certains sportifs, ils sont pour le « partage » gratuit mais surtout le partage du travail des autres. Voilà pourquoi il faut informer et dénoncer cette idéologie désastreuse amenée par les illuminés du « libre » et les opportunistes d’Internet, dont justement Wikimedia, Google et quelques autres.

  33. Wikibuster dit :

    @touriste : Bien sûr que ça marche (le filtrage), on croirait entendre les commentaires qui affirmaient qu’on ne peut rien contre les tweets racistes. Mais la conséquence c’est que ce filtrage légitime pour s’opposer au vol servira aussi à faire d’Internet un espace toujours plus fliqué. Et à qui le doit-on ? A des informaticiens nunuches comme STALLMAN qui se sont mis à fantasmer sur le « partage » et qui ont reçu un écho favorable chez les politicards les plus démago en mal d’idéologie révolutionnaire.

  34. farCopyRight dit :

    Le problème de droit d’auteur n’est pas un besoin de réforme profonde, maisle fait que les gens peuvent le violer facilement sur Internet, ils ont qu’à le filtrer, ils le font bien en Chine.

  35. farCopyRight dit :

    Le problème, touriste, est l’existence de ce site qui dénigre le copyright au moment même où les salles de cinéma se vident, les disques ne se vendent plus, les artistes ont la gorge ouverte d’une oreille à l’autre par les pirates de l’Internet, la plus grande saloperie jamais inventée.

  36. Wikibuster dit :

    @touriste : Vous êtes dur à suivre, que voulez-vous dire par double jeu de Numerama, que leur reprochez-vous au juste ? Quant à dire qu’ils n’ont pas de parti pris contre le droit d’auteur et que leurs « dénonciations » systématiques basées sur des anecdotes n’ont pas pour but de saper le droit d’auteur, là franchement vous forcez votre mauvaise foi.

  37. Azur dit :

    Simple Touriste, vous savez très bien ou je voulais en venir :
    Numerama surfe avec hypocrisie sur une vague qu’elle combatterait si elle était dans la même situation que ceux qu’il critique. Et vous feriez pareil.

  38. Wikibuster dit :

    @farCopyRight : Je ne vais pas le faire vraiment, c’est conceptuel. 🙂

  39. farCopyRight dit :

    Wikibuster, vous plaisantez ? violer le droit des marques c’est grave.

  40. Wikibuster dit :

    @touriste : Et alors on pourrait enregistrer ce nom, faire un site bidon qui jouerait sur la confusion et qui profiterait indûment de la notoriété de Numerama. Pas sûr qu’ils apprécieraient, ils enverraient une injonction à arrêter la plaisanterie et ce qui est rigolo c’est que ça alimenterait leur propre rubrique « Copyright Madness » ! 🙂

  41. Wikibuster dit :

    @touriste : c’est vous le gamin, numerama.eu est libre, amen.

  42. Wikibuster dit :

    @touriste : Et pourtant oui Wikimedia est bien le résultat d’une alliance contre nature entre des aventuriers libertariens d’Internet comme WALES, les néo-communistes du prétendu libre comme STALLMAN et Creative Commons.

  43. Azur dit :

    ___________________________
    simple-touriste dit :

    08/10/2013 à 22 h 38 min

    « Je me demande ce qu’en penserait Numerama si je me lançait dans un magasine hautement critique dudit magazine tout en le nomant Numerama, nom déposé. »

    Tout le monde pensera que vous êtes un peu débile.
    ___________________________

    Et pourquoi ? Allons au bout de la réflexion.

  44. Wikibuster dit :

    @farCopyRight : Merci pour ces info.

  45. farCopyRight dit :

    @touriste : débile toi-même, t’es qui pour donner des cours sur les DRM ?

  46. farCopyRight dit :

    Wikibuster, l’illustration de Captain Copyright est bien une image sérieuse sous copyright pour que les petits canadiens respectent le copyright.

    Remarquez que si ce super-héros existait vraiment, ça passerait l’envie aux gamins de copier des disques de M Pokora sur leur ipod.

  47. Wikibuster dit :

    @touriste : Je compte même reprendre chaque article de cette série de Numerama pour le décortiquer de la même façon, c’est top ça me fait un billet fastoche chaque semaine jusqu’à ce qu’ils se rendent comptent qu’ils se tirent dans le pied avec leur matraquage, voyons combien de temps il leur faudra. Sinon je note que pour vous le copyright est « facho », c’est un point de vue très original, vraiment vous êtes surprenant touriste.

  48. farCopyRight dit :

    Ces sites high-tech (et par extension les informaticiens et autres geeks) sont tous des crypto-comunistes. Ils pensent que la propriété intellectuelle n’a plus de valeur dès qu’on veut copier gratuitement nos œuvres. Ils se pavanent dans leurs bureaux à la Défense pendant que les photographes et autres musiciens vont quémander aux assedic.

    La seule solution ? Interdire le « partage » par des DRM efficaces et involiables, et surtout en finir avec le « domaine public », depuis que les gens achètent des liseuses Kindle, ils ne consomment plus que des livres gratuits, écrits il y a longtemps, plutôt que de faire vivre des écrivains vivants.

  49. Wikibuster dit :

    Merci je vais attendre le bon timing ! 🙂

  50. Azur dit :

    Je ne vous en voudrai pas si vous le postiez 😉

  51. Wikibuster dit :

    Azur vous venez de me chiper le tweet que je projetais d’envoyer à @Numerama ! 🙂

  52. Azur dit :

    Je me demande ce qu’en penserait Numerama si je me lançait dans un magasine hautement critique dudit magazine tout en le nomant Numerama, nom déposé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s