A propos des bons petits militants de Creative Commons

Voici une observation sur Twitter qui m’a beaucoup amusé, où l’on voit des gens d’horizons politiques très voisins échanger des commentaires sur l’efficacité de leurs activités militantes. Nous avons beaucoup à apprendre d’eux et nous apprenons très vite ! 🙂

Le dialogue ci-dessous est goûteux, ça commence par une question très enfantine.

Pierre Col : « Étonnant, la tribune de @Calimaq dans Libé est réservée aux abonnés, alors même qu’elle parle du domaine public ? »

L’intervenant ‏Desert De Sel est un commoniste irrécupérable ! [NDLR : Attaque « ad hominem » ajoutée à la demande de l’intéressé]

‏Desert De Sel : « Libé fait ce qu’il veut. »

Rémi MATHIS le président de Wikimedia est lui un « acteur engagé » de Creative Commons version libertarienne de J. WALES, il ne voit aucun problème à commercialiser les œuvres que des auteurs neuneus offrent généreusement ! 🙂

Rémi Mathis : « Je t’ai connu plus à cheval sur les principes sur d’autres sujets… »

S.I.Lex c’est plutôt la version pure et dure de Creative Commons, celle qui s’est fait cocufiée par Wikimedia Inc. et Orange en 2009.

S.I.Lex : « La question n’est pas de publier quelque chose de nouveau, mais efficace au bon moment au bon endroit. »

Et l’on voit que S.I.Lex est un militant qui sait investir son effort au bon endroit !

S.I.Lex : « Vu l’impact de cette tribune… Absolument aucun regret ! »

Et le président de Wikimedia France approuve, il faut dire que point de vue « sacrifice des principes » il a déjà largement donné !

Rémi Mathis : « Perso, je ne vois en effet (parfois) aucun problème à (parfois) sacrifier les principes à l’efficacité. »

Rémi Mathis : « Suis juste surpris que qq’un de radical comme toi soit sur même longueur d’onde. Et surtt gêné que Libé n’y voit pas d’incohérence »

Il est clair que ces gens se moquent bien de la culture, ce sont de vulgaires politicards.


Le dialogue :

Publicités
Cet article a été publié dans Creative Commons, Droit d'auteur, Propagande. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour A propos des bons petits militants de Creative Commons

  1. Wikibuster dit :

    @touriste : Je prévoyais de mettre la DGCCRF sur le coup cette année mais ça ne sera sans doute pas la peine, ils ont annoncé qu’ils mettent de l’ordre dans leurs comptes, il était temps..

  2. Wikibuster dit :

    J’informe les musées des tentatives d’infiltration dont ils font l’objet par Wikimedia Inc. via sa succursale Wikimedia France c’est tout simple et ils doivent tomber des nues eux qui croient que Wikipédia est une cause si consensuelle. Eh bien non ils doivent savoir que Wikimedia n’est pas plus une organisation culturelle que la Scientologie est une organisation religieuse. Wikimedia Inc. détourne l’essentiel des dons faits à Wikipédia par des donateurs floués dans le but exclusif de faire de la propagande « commoniste », de se mettre quelques personnes influentes dans la poche et rendre son lobbying à l’A.N. plus efficace suite par exemple à son échec fin 2011 sur la « liberté de panorama ». Votre S.I.Lex n’a de cesse de matraquer ses attaques contre le droit d’auteur et depuis plus de 10 ans le web est noyé par l’idéologie mensongère du prétendu « libre », mais vous savez quoi ? S’ils n’ont qu’un seul opposant ce sera ce blog et je compte bien casser la baraque de toute cette clique. Tenez, Wikimedia France refuse (Adrienne Alix pleurniche : « J’ai pas le temps ») de communiquer les conventions de partenariat trouvez-vous ça normal ? Même CGP a refusé et me dirige vers l’administration pour les obtenir, pensez ce que vous voulez mais je crois bien qu’ils flippent déjà que le public comprenne que tout ceci n’est qu’une vaste magouille.

  3. elbereth dit :

    Et c’est pour cela que sur Twitter, vous agressez des… musées ?

    Je comprends que ce doit être désespérant de voir Wikipédia gagner en respectabilité depuis quatre ans et se développer les coopérations avec musées et services d’archives. D’ailleurs, qui héberge les manifestations du mois de la contribution (https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Mois_de_la_contribution/2013) ? des musées, bibliothèques et universités.

  4. Wikibuster dit :

    @elbereth : Je suis un expert reconnu en débusquage de wiki-mafieux et autres commonistes masqués, je pratique cet art difficile depuis 2009 là ou d’autres ont jeté l’éponge par lassitude ou désespoir nul ne le sait. Rémi MATHIS est un personnage malhonnête qui a triché pour se faire créer sa page Wikipédia, il est arrogant et méprisant avec le monde entier, lisez ses tweets pour vous en convaincre. S.I.Lex est un blogueur fortement idéologisé qui passe son temps à tirer à boulets rouges sur le droit d’auteur, comme le montre ce billet c’est de plus un calculateur assez pitoyable. Voilà ce que je pense de vos deux « experts » de la BNF.

  5. elbereth dit :

    Rémi Mathis est archiviste diplomé de l’École des Chartes, S.I.Lex ou plutôt Lionel Maurel est conservateur à la BNF, et vous vous êtes qui pour inventer des polémiques à trois sous ? montrez nous que vous êtes plus expert que les adolescents de Wikipédia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s