Wikimedia Commons et l’art de la masturbation en public

Voici la traduction (par nos soins et avec autorisation) de l’extrait d’un article de Nathalie COLLIDA (avec des amis) publié sur Wikipediocracy : « Wikipedia – Men and children first » (« Wikipedia – Les hommes et les enfants d’abord. »).


Wikimedia Commons et l’art de la masturbation en public.

Natka BROWN est une professeure de langue russe (sa langue maternelle) qui est non seulement une contributrice de Wikipédia mais aussi une utilisatrice du site et de sa bibliothèque d’images Wikimedia Commons, avec sa petite-fille de 8 ans à ses côtés. Au cours d’une recherche sur Commons sans rapport avec le sujet elle s’est retrouvée au milieu de milliers de photos d’hommes se masturbant hébergées dans le projet. Surprise et offensée, elle lança une discussion sur le canal IRC de Mediawiki mais elle fût immédiatement trollée par deux wikipédiens hommes, Funfood et Nickname1, qui jouèrent sur la règle (si souvent détournée) “Wikipedia n’est pas censuré”. Sans se démonter Natka alla ensuite sur la page de discussion de Jimbo WALES, un des endroits les plus branchés de Wikipedia, où la situation passa rapidement de mauvaise à pire encore. C’est qu’elle fît l’erreur d’ajouter le commentaire suivant à sa question, consistant à demander si une image animée d’un contributeur de Wikipedia se masturbant était bien compatible avec la mission éducative du projet : “Je n’arrive pas à voir l’intérêt de présenter de la masturbation en public. Ça fait mal. S’il vous plaît faites quelque chose !”. Un contributeur masculin de Wikipédia, avec la prestigieuse qualification de Bureaucrate et Administrateur du fond porno qu’est Wikimedia Commons, fût prompt à répondre : “Que je me masturbe en public ou que je le fasse en privé je ne ressens aucune différence; pourriez-vous nous dire en quoi lorsque vous vous masturbez en public, ça peut faire mal?”. Quelques minutes plus tard il ajouta une nouvelle remarque aussi puérile : “En plus Natbrown, c’est amusant que vous cherchiez une traduction en russe de “motion”. Tatu a une chanson dont le titre est justement “Простые движения”, ce qui se traduit en anglais par “Simple Motions”. Il y a même un clip. regardez ; il y a de la masturbation simulée, ceci dit en voyant à quel point elle semble prendre du plaisir c’est peut-être réel, mais en tout cas on ne dirait pas que ça lui fait du mal. Pas du tout.” Le contributeur de Wikipedia Ian THOMSON se joignit à cette assemblée toute masculine en affirmant “Mais les gars, pour se contenter d’éviter les sujets sur le sexe, ou utiliser un simple logiciel de blocage d’image, ou peut-être gérer l’utilisation d’Internet par ses enfants au lieu d’insister pour que personne ne puisse utiliser des ressources éducatives sur le sujet, il faudrait ne pas être un prude. C’est juste une demande non raisonnable.”

Natka BROWN s’en alla créer un groupe sur Facebook intitulé “Stoppez la pornographie sur Wikipedia”. L’une des premières personnes qu’elle invita fût Sue GARDNER, la directrice exécutive de Wikimedia Foundation. Au moment d’écrire cet article, Mme GARDNER n’avait pas encore accepté l’invitation.

Nathalie COLLIDA (avec des amis), « Wikipedia – Men and children first », 22/01/2013

Publicités
Cet article a été publié dans Creative Commons, Wikipediocracy. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Wikimedia Commons et l’art de la masturbation en public

  1. Wikibuster dit :

    @touriste : Je pense que Sebrider parle des wikipédiens, pas spécifiquement de vous.

  2. Wikibuster dit :

    philosophe… vous devez confondre avec Alithia (?) Sinon cet article n’est pas de moi.

  3. vengeur masqué dit :

    Comme c’est amusant, à chaque fois que Wikibuster (ou bien Wikiflibustier ?) voit [réf nécessaire], il s’en sort par une pirouette.

    Et si la véritable masturbation était intellectuelle ? celle de gens qui n’ont pas de vie et trompent l’ennui par des mots creux en se faisant appeler « philosophes » ?

    Oh ! ouiiii ! Oh ! ouiiii ! Oh ! ouiiii ! Oh ! ouiiii !

  4. Wikibuster dit :

    « Il faut éliminer les barrières et les hiérarchies, c’est à dire l’autorité, dites vous ! »

    Il y a en effet une demande forte des wikipédiens (admins et courtisans) de ne se voir imposer aucune règle ni aucun contrôle, pourtant la conséquence observée dans le microcosme de Wikipédia n’est pas l’émergence d’une anarchie (au sens politique) mais bien celle d’une mafia.

  5. Sebrider dit :

    Il faut donc aussi montrer aussi comme tel ce qu’est la pédophilie et la torture en général. Des wiki-bargeots ont peut-être des vidéos ? Ca attirerait encore plus de monde pour le grand bonheur du wikicapital. Il faut éliminer les barrières et les hiérarchies, c’est à dire l’autorité, dites vous !

    Or, sachez que l’éducation et l’instruction, c’est à dire le savoir et la connaissance, passent par une autorité légitimée : http://leportique.revues.org/562 .

    Ce qui est sûr est que toute la connerie de la majorité des wikipédiens est montré.

  6. Wikibuster dit :

    @Lol : Ne manque-t-il pas un article sur l’immanence de la masturbation ? 😉

  7. Lol dit :

    L article immanence a été consulté environ 3500 fois ces 30 derniers jours et celui sur la masturbation plus de 43 000 fois…

  8. Sebrider dit :

    A quand le wikipédien qui met en scène son suicide pour la cause wikipédienne ?
    Pour le savoir lumineux de wikipédia qui est en réalité fascopédia.

    On parlera réellement de la philosophie des véritables lumières (et non des nombreux escroqueries philosophiques comme chez Locke et Voltaire, ces défenseurs de leur propre classe, ces anti-humanistes), de Diderot et du savoir encyclopédique lorsque les articles immanence, matérialisme, abstraction, réalisme épistémologique, origine qui caractérisent la véritable encyclopédie et la science (objectivité et immanence) seront mis à l’honneur, non dans la vision transcendante et subjectiviste de leurs ennemis et de nombreux lumières obscures, mais dans le cadre immanent, naturaliste ou matérialiste.

  9. Wikibuster dit :

    Loys nous avons nous aussi une audience jeune en la personne de… touriste !

  10. Loys dit :

    Vous n’êtes que des obscurantistes puritains : il est important, pour la diffusion du Savoir dans l’esprit des Lumières, de montrer ce que sont des « vibrating cockrings » !

  11. Wikibuster dit :

    C’est sur Wikimedia Commons les photos : http://commons.wikimedia.org/wiki/Accueil?uselang=fr#
    Sinon les discussions c’était sur Wikipédia en anglais, sur l’IRC (volatile), sur la page de discussion de J. WALES, et sur Facebook.

  12. Lol dit :

    Ça se passe ou exactement ? :)))

  13. lemoine dit :

    Avec ce genre d’attitude et de dégradation morale, Jean-Jacques Georges a raison de s’inquiéter fermement sur la pédophilie dans wikipédia. Mais, avant de voir de la pédophilie où il n’y en a pas il ferait mieux d’alerter et de condamner sur cette tendance voyeurisme-pornographique de Wikipédia. Wikipédia n’est pas fait pour acquérir des connaissances et faire comprendre comme le ferait un naturaliste. Sa conception est de choquer et générer un spectacle pour que ça rentre de force dans les esprits. Les prêtres usaient des mêmes méthodes avec la représentations des Saints suppliciés comme par exemple Saint Sébastien piqué de flèches sur la croix. Wikipédia entre autres réseaux sociaux sont des cirques d’horreur où toute la bêtise humaine est représentée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s