Des musées nationaux français au service de Wikimedia Inc. ?

Voici une observation qui témoigne d’une véritable infiltration de certains musées nationaux français par l’organisation Wikimedia Inc. via sa succursale Wikimedia France.


Les musées nationaux ont-ils pour mission d’enrichir Wikimedia Inc. ?

On savait que la Scientologie est allée jusqu’à séduire des écoles en Inde en offrant gracieusement les services d’instituteurs maison chargés entre autres de soigner son image de bienfaitrice de l’humanité. Se pourrait-il que l’association Wikimedia France, succursale de Wikimedia Inc. et financée par cette dernière, suive le même chemin avec ses « partenariats » avec les musées nationaux et l’Education Nationale ?

Voici une actualité du Musée des Augustins trouvée sur son site web : « Zoom sur Wikimedia, un partenariat riche d’enseignements ».

« Depuis deux ans le musée des Augustins mène un partenariat avec Wikimédia France et contribue à l’enrichissement de Wikipédia et de Wikimedia Commons. »

Vous avez bien lu, le musée « contribue à l’enrichissement de Wikimedia Commons ». Rappelons que Wikimedia Commons, qui est la propriété de l’organisation privée américaine Wikimedia Inc., est un fond photographique à visées commerciales. Voici l’affichette obtenue lors du téléchargement d’une photo sur le site :


Vos oeuvres seront commercialisables gratuitement par quiconque,
mais surtout par Wikimedia Inc. et Google !

Mais ce n’est pas tout :

« Si l’article sur le musée existait déjà sur Wikipédia, il méritait d’être étoffé. Un partenariat tripartite associant le musée, des étudiants et leur professeur ainsi que Wikimédia France a été mis en place. En 2011-2012, un premier projet a été mené avec une classe de première année de BTS Tourisme de l’Institut Limayrac, qui consistait à enrichir les différentes sections de l’article à partir de la documentation fournie par le musée. »

Quelle débauche de moyens, un « partenariat tripartite » pour étoffer un unique article de la pseudo-encyclopédie, de surcroit avec des informations dites de « source primaire », ce qui est habituellement strictement interdit sur Wikipédia. Difficile de bidonner plus !

« Des bénévoles de Wikipédia ont formé encadrants et étudiants aux principes et aspects techniques de la contribution à ce réseau. »

Wikipédia est un site web, pas une association, on se demande ce que signifie cette expression de « bénévoles de Wikipédia » mais on apprend qu’on a « formé encadrants et étudiants ». Cela ressemble à cette initiative à la fin 2012 auprès de parents et d’enfants et de maternelle par Creative Commons. Lire aussi : « Endoctrinement commoniste dans l’Ecole de la République ? ».

Ils remettent ça en 2012 et en 2013 mais quel rapport une formation à Wikipédia a-t-elle avec les missions d’un musée d’art ?

« En septembre 2012, un nouveau projet a été monté avec un professeur d’histoire de l’art et de philosophie et ses élèves en classes préparatoires au lycée Saint-Sernin. Ce partenariat fructueux est reconduit cette année. »

On arrive à la finalité de ce partenariat, l’enrichissement de Wikimedia par le musée qui lui fait don de la totalité des images des œuvres exposées. Ces images n’iront donc pas dans le domaine public mais dans l’escarcelle de l’organisation commoniste, sous une licence prétendue « libre » qui n’existe même pas dans le droit français. Ces images financées par les contribuables termineront exploitées commercialement sur le web par Wikimedia, Google et Orange. De plus aucun auteur n’aura la possibilité de s’en inspirer pour créer des œuvres dérivées ou alors ces œuvres ne serviront qu’à enrichir Google encore un peu plus. Bien joué Wikimedia !

« Parallèlement la documentation du musée finalise le versement dans Wikimedia Commons des images de l’ensemble des œuvres exposées destinées à illustrer les articles et à inciter d’autres contributeurs à étudier et publier les œuvres. »

Un partenariat fructueux pour Wikimedia donc, qui bénéficie en prime du total soutien d’un musée national pour faire du prosélytisme :

« Pour les étudiants et les établissements, ce projet est riche d’enseignements et d’expériences croisés. Le musée souhaite poursuivre activement cette action pour étendre la diffusion de ses ressources. De nouveaux contributeurs devraient prochainement rejoindre le projet. »

Publicités
Cet article a été publié dans Creative Commons, Propagande, Wikimedia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour Des musées nationaux français au service de Wikimedia Inc. ?

  1. Ping : Des musées nationaux français au service de Wikimedia Inc. ? | Veille en communs

  2. Wikibuster dit :

    « Non, pas du tout. »

    Source ?

  3. Wikibuster dit :

    « J’ai toujours été sceptique sur la NPOV. »

    Nous sommes encore une fois d’accord, la « neutralité de point de vue » est un travail/concept inédit, ça aurait du faire tiquer tout le monde.

  4. Wikibuster dit :

    @Azur : J’espère que ce blog y contribue, mais de toutes façons avec ou sans blog ce n’est qu’une question de temps pour que la vraie nature de Wikipédia soit connue du public, même si ça doit prendre encore des années.

  5. Azur dit :

    De l’autre côté, les vraies sceptiques (à ne pas confondre avec les fosses) de WP augmentent aussi de plus en plus.

  6. Wikibuster dit :

    @Loys : N’empêche qu’il commence à y avoir un beau réseau de gens pour porter la bonne parole wikipédienne. Il faut reconnaitre que l’argent des donateurs de Wikipédia a été très efficacement dépensé pour servir la notoriété de Wikimedia France. Ils en récoltent les fruits aujourd’hui avec CGP qui est du très gros poisson, quel musée ne voudra pas suivre l’exemple ?

  7. Loys dit :

    Et qui fait la promotion aujourd’hui de cette « histoire d’amour » entre Wikipédia et les musées dans « Libé » ? Tiens ici, « Wikipédia » et « Wikimédia France » sont interchangeables.

    http://ecrans.liberation.fr/ecrans/2013/09/19/le-centre-pompidou-investit-le-wiki_933064

  8. Wikibuster dit :

    Il aura fallu du temps pour qu’on tombe d’accord sur quelque chose ! 🙂

  9. Wikibuster dit :

    C’est bien ce que je dis le poids de Wikipédia est écrasant, le seul fait d’être une page du site propulse une page vide au premier plan.

  10. Wikibuster dit :

    Le test est simple à faire, cherchez un article qui vient d’être créé et qui n’a pas de lien (ou 1 seul lien si vous voulez), il sera sur la première page dès la première indexation : Wikipédia bénéficie d’un super bonus.

  11. Wikibuster dit :

    Le PR est basé sur les liens vers la page prétendent-ils, plus le temps passe plus des sites pointeront sur l’article, plus le PR augmentera. Mais tout ceci est archi bidon, toute page de Wikipédia est automatiquement sur la première page de Google.

  12. Wikibuster dit :

    @Loys : Oui j’ai demandé la convention sur le site de Wikimedia, ils ne m’ont même pas censuré, ils ont seulement retirer mon pseudo : http://blog.wikimedia.fr/partenariat-entre-wikimedia-france-et-le-centre-pompidou-6038

  13. Wikibuster dit :

    HA HA PR 5 en moins de 6 heures ! Allez c’est plus la peine d’essayer de démontrer que c’est du bidonnage de crapules !

  14. Wikibuster dit :

    HA HA un lien interne, ça renseigne autant sur la puissance du page rank et que sur votre mauvaise foi ! 🙂

  15. Wikibuster dit :

    Et hop « Margaret Buckingham » créé aujourd’hui à 13H43 est déjà sur la première page de Google à 18H08 ! Contenu nul, nombres de liens vers cette page probablement zéro : merci Google !

  16. Wikibuster dit :

    Ma vie bascule, je vais encore baisser dans l’estime de simple-touriste ! 🙂

  17. Wikibuster dit :

    @touriste : Je viens de créer cette page afin de voir son référencement sur Google dans 24 heures : https://fr.wikipedia.org/wiki/Simple-touriste

  18. Wikibuster dit :

    J’ai remarqué que vous sortez votre riche vocabulaire d’injures quand vous vous rendez compte que vous avez sorti une mega-connerie, c’est ça j’ai bon ? 🙂

  19. Wikibuster dit :

    @crouton-touriste : Quand je lis « quel est le PR de la première page que sort Google » forcément je pense avoir affaire à un attardé mental.

  20. Wikibuster dit :

    Expliquez-vous j’ai du mal avec les autistes.

  21. Wikibuster dit :

    Papy touriste on est en train de vous perdre, de quelle page parlez-vous ?

  22. Wikibuster dit :

    @touriste-le-beauf : J’ai l’impression que c’est vous qui radotez.

  23. Wikibuster dit :

    @touriste (encore en mode bébé ?) : Wikipédia est sur la première page de Google dans 99% des recherches.

  24. simple-touriste dit :

    Quelle hégémonie?
    Qui s’attribue une hégémonie?
    De quoi parlez-vous?

  25. Wikibuster dit :

    Que recherchent les musées ? Un certain accès au moteur du web, l’audience. On le constate ici : (« Cluny-Wikimedia: pourquoi le partenariat? »). Une retombée de plus du cadeau fait par Google à Wikipédia, si l’Etat s’était attribué une telle hégémonie on crierait au scandale.

  26. Loys dit :

    Bel exemple de servitude volontaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s