Wikipédia, URSS, ORWELL, ZINOVIEV

Voici un billet de S. LEMOINE qui met en avant des considérations très intéressantes et certainement très peu connues sur G. ORWELL.

Photo Havang


@elbereth : « Lire des livres pour y chercher des informations et écrire des articles qui y font référence serait donc un terrible crime ? »

=> Or, il y a toute une méthode scientifique de prise d’information. Mais, les membres de wikipédia n’en ont cure et prennent des informations de la sorte que cela confirme leurs préjugés ou leurs besoins domestiques.

Reprenons l’exemple d’Alexandre Zinoviev sur l’article du communisme sur wikipédia :

« Sans nier les progrès sociaux dont des familles comme la sienne avaient bénéficié en URSS, Zinoviev s’est livré, dans des ouvrages comme Les Hauteurs béantes, à une satire du système soviétique [622]. Pour Zinoviev, le « communisme réel » est, contrairement à la théorie marxiste de disparition de l’État, une « organisation générale de toute la population du pays dans un système de commandement et de soumission » au sein d’un « Super-État », où tous les citoyens sont soumis au système de pouvoir du Parti et de la nomenklatura, qui s’accompagne d’un « lavage de cerveau » permanent [623]. »

Premièrement l’affirmation comme quoi Les Hauteurs béantes serait une « satire » d’après ce qui a été sorti de The Rise and fall of communism d’Archie Brown (note 622) est fausse. C’est plutôt une analyse sous la forme d’un roman sociologique de la société soviétique. C’est donc beaucoup plus qu’une satire du « système soviétique ».

Deuxièmement l’affirmation comme quoi « où tous les citoyens sont soumis » est fausse. Wikipédia fait d’un phénomène immanent un phénomène transcendant. Or « Le super-Etat communiste a une structure complexe. Son socle et son pilier sont formés par ce que l’on nomme en URSS « le parti communiste ». » [AZ, Les confessions d’un homme en trop, folio, 1991, p 635].

« Avant tout, il faut connaître ce qu’est un parti dans un pays communiste. Il « n’est pas une organisation unie comme les partis occidentaux (y compris les PC de l’Ouest). […] La société communiste est en principe, sans partis au sens occidental en terme. Elle prend juste la forme trompeuse de société « à parti unique » ou « multipartite ».  » [ib. p635] Ainsi, « les membres du parti sont les citoyens socialement actifs de la société. » [ib. p635] Dès lors cette soumission est volontaire et non forcée par un pouvoir ou une transcendance. « Elle est dictée par des intérêts personnels pratiques : […] » [ib. p635]. En conclusion, « Le communisme, c’est l’organisation générale de toute la population du pays dans un système de relation de commandement et de soumission. Le pouvoir est un instrument intérieure [immanent] des masses de gens, et pas un élément extérieur [transcendant] qui se trouverait au dessus d’eux : c’est d’abord une forme et un moyen de l’auto-organisation » [ib. p632]. »

Troisièmement « le « lavage de cerveau » permanent » est aussi une détournement de citation. En effet, « le lavage idéologique des cerveaux constitue l’essence et le fondement de la formation de l’homme soviétique. […]. Dans le cadre de la formation idéologique, les gens apprennent à interpréter « correctement » les phénomènes auxquels ils sont confortés dans leur vie. […] Il ne s’agit pas là d’abrutissement. L’homme idéologique ainsi formé ne devient pas bête. c’est plutôt l’effet inverse qui a lieu. » [ib., p638]

Les wikipédiens abrutis veulent ainsi à tout prix confirmer leur vision orwellienne et faire rentrer Alexandre Zinoviev dans ce moule prédéfini. Or, Alexandre Zinoviev réfute dans un article « 1984 » et 1984 (in Science Fiction – Politique (1983), Alexandre Zinoviev, éd. Denoël, 1984 (ISBN 2 207 33002 8), t. 2, partie « 1984 » et 1984, p. 49). Dans cette entrevue il « affirmait » et « continue d’affirmer [dans Les confessions] que le tableau dépeint [par Orwell] est faux » [ib, p669]. Après les explications du comment cette vision est fausse, il conclut qu’ « en réalité, Orwell n’a pas prédit la société post-capitaliste future, mais simplement exprimé comme nul ne l’avait fait auparavant la peur qu’a l’Occident du communisme. »

Mais, « la contribution d’Orwell à la formation de l’idée occidentale sur la société communiste est sans égal. Et l’Occident ne pourra s’en défaire avant longtemps, de sorte que 1984 continuera a influencer des million d’Occidentaux ». [ib. p673]. Ainsi, « Rien ne prend si bien racine dans l’esprit des gens que des idées fausses, devenues préjugés. L’ignorance est une force ! » [ib. p673]. Voilà une très belle dialectique qui retourne la citation « L’ignorance est une force » d’Orwell contre Orwell et sa vision idéologique.

Le livre 1984 fut publié en URSS en 1988 car les autorités ont pris conscience qu’il n’y avait aucune réalité avec la société soviétique. « Mais en Occident, même les spécialiste ne le comprennent pas encore » [Ib, p.673]. Un manque de lavage de cerveau ?

« En effet, « Une des raisons du niveau intellectuel assez bas d’essais qui critiquent la société soviétique et dénoncent ses fléaux, c’est précisément une mauvaise éducation idéologique. » [ib. p638]. »

Comme vous l’aviez remarqué, j’ai émis un jugement idéologique avec cette dernière phrase.

Dans les confessions d’un homme ne trop, elle suit directement la phrase suivante :

« le lavage idéologique des cerveaux constitue l’essence et le fondement de la formation de l’homme soviétique. […]. Dans le cadre de la formation idéologique, les gens apprennent à interpréter « correctement » les phénomènes auxquels ils sont confortés dans leur vie. […] Il ne s’agit pas là d’abrutissement. L’homme idéologique ainsi formé ne devient pas bête. c’est plutôt l’effet inverse qui a lieu. » [ib. p638]

Soit :

« le lavage idéologique des cerveaux constitue l’essence et le fondement de la formation de l’homme soviétique. […]. Dans le cadre de la formation idéologique, les gens apprennent à interpréter « correctement » les phénomènes auxquels ils sont confortés dans leur vie. […] Il ne s’agit pas là d’abrutissement. L’homme idéologique ainsi formé ne devient pas bête. C’est plutôt l’effet inverse qui a lieu. Une des raisons du niveau intellectuel assez bas d’essais qui critiquent la société soviétique et dénoncent ses fléaux, c’est précisément une mauvaise éducation idéologique. »

Mais, comme on le constate contrairement à l’utilisation des citations d’AZ sur wikipédia, le sens ne change pas vis à vis d’Alexandre Zinoviev même si le ton qui en ressort est plus radical et polémique.

S. LEMOINE aka Sebrider qui vient d’ouvrir un compte WordPress, ce blog, 07/09/2013

Publicités
Cet article a été publié dans Analyses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Wikipédia, URSS, ORWELL, ZINOVIEV

  1. Sebrider dit :

    « Je crois qu’un pays à parti communiste unique, reste un pays à parti unique. »

    Comme je l’ai écrit le Parti dans les pays communistes n’a rien à voir avec le parti politique dont les PC dans les pays occidentistes. La « Perestroika » n’est pas un changement de la société, c’est un cap politique des élites qui va à l’encontre de la société. Je rappelle que la société communiste est de type communaliste (sur la base sociale de la communauté) et que la société occidentiste est de type professionnel (sur la base sociale des moyens de production). C’est une révolution conservatrice, donc une révolution par le haut, poussée par la révolution conservatrice des Thatcher et Reagan. Elle s’est développée dés le début de la guerre froide et a généré un facteur de trahison au seins de la société soviétique. Je nomme cette révolution conservatrice des années 1980 : seconde révolution fasciste. Pour maintenir leur pouvoir, l’utilisation des méthodes type « staliniennes » par les dirigeants furent légion sous la Perestroïka tout autant que dans les années 30 en pleine guerre civile internationale. Mais, ça ne choque pas les médias occidentaux puisque c’est pour la bonne cause : démocratie et liberté. Comme on le constate à chaque fois, dont dans l’histoire de la République Française, il y a une négation des principes.

    => http://zinoviev.info/wps/archives/392
    => http://zinoviev.info/wps/archives/393

    Orwell a forgé un stéréotype sur la base des différences avec notre sphère sociologique. Or, le constat est que la réalité sociologique et historique est très éloignée de ses stéréotypes.

    S. Lemoine

  2. Wikibuster dit :

    @WikiKiKi : Très intéressant, si vous connaissez Wikipédia de l’intérieur le // entre La ferme des animaux et l’évolution du rôle des admins doit vous paraitre à vous aussi saisissant !

  3. WikiKiKi dit :

    Je crois qu’un pays à parti communiste unique, reste un pays à parti unique. Imaginez que Hollande supprime tous les partis et dise : « toutes les sensibilités seront représentées, mais au sein du PS », vous diriez quoi ?
    Orwell est un ancien communiste qui a été ébranlé par son engagement. Il en a tiré un pamphlet terrible, « La ferme des animaux », qui reprend chaque grand personnage de l’histoire de l’URSS. Par contre, « 1984 » ne parle pas de la seule URSS mais aussi du nazisme, il a toujours expliqué que c’était un combo. Que « 1984 » ait été (enfin) autorisé en URSS quarante ans après sa parution, alors que l’URSS était en pleine « Perestroika » prouve que l’URSS changeait, pas qu’elle ne s’est pas sentie visée par « 1984 » à sa sortie.

  4. Wikibuster dit :

    @Azur : Vous avez raison le pire ennemi de Wikipédia n’est pas un blog, c’est la secte de ses administrateurs.

  5. Azur dit :

    Et puis ZZZ, enlevez Sebrider, enlevez Wikibuster. Il restera toujours quelque chose d’horriblement pourri dans le royaume Wikipédien. Heureusement pour l’encyclopédie, ce n’est pas encore remonté à la surface.

  6. Azur dit :

    Je doute d’être un jour en accord avec l’idéologie de Sebrider.
    Mais tous les points de vue ne sont-ils pas défendable sur WP ?

    J’ai remarqué que sur plusieurs articles WP, certaines sources sont souvent considérées comme minoritaires et donc éludées si elles s’opposent à une théorie dominante : un peu comme si Galilée avait été mis de côté par Wikipedia vers 1616.

  7. sebrider dit :

    L’envoi d’un émiticône ZZZ « à ce type » est un classique.

    Derrière, le vrai ZZZ se cache probablement Jean-Jacques Georges avec sa prétention ou alors un de son clone qui m’accuse de gauchiste sur doctissimo ou un de son clone qui m’a fait faire bannir pour anticommunisme sur le Forum Unité pseudo-Communiste où j’ai seulement séjourné sur 8 jours. Mais de ces clones, il y en a partout.

    Je préfère être ridicule et impertinent de la sorte que de paraître pertinent et important comme vous autres.

  8. Wikibuster dit :

    @ZZZ : Ne vous inquiétez pas trop pour la crédibilité de ce blog elle ne peut pas être plus bas d’après les wikipédiens, et de nos jours ne sont-ils pas la source de toutes informations sur le web ?

  9. ZZZ dit :

    Les sources, ce sont toutes les interventions de Sebrider sur wikipédia : on peut facilement les trouver en cherchant quelques minutes. En donnant la parole à ce type, vous ne faites aucun bien à la crédibilité de votre blog.

  10. Wikibuster dit :

    @Azur : Hé Hé sans compter… N’hésitez pas !

  11. Azur dit :

    « Citez vos sources » ZZZ 😀

  12. Wikibuster dit :

    @ZZZ : Vous devriez développer parce que là ça sonne comme des affirmations gratuites. Sinon Sebrider me parait très ouvert pour un « stalinien » en participant à un site qui ne cache pas son inspiration… libertaire ! 😉

  13. ZZZ dit :

    Décidément ce pauvre Sebrider devrait arrêter de se référer à tout bout de champ à Alexandre Zinoviev, parce qu’il se ridiculise : non seulement il ne fait que chercher, dans une oeuvre foisonnante, des citations qui renforcent ses présupposés staliniens, mais en plus les écrits de l’auteur semblent beaucoup trop complexes pour lui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s