L’ennemi de Wikipédia est partout…

La suite du billet précédent, par F. CHAUDARD.

Source traditioninaction.org
La sainte inquisition de Wikipédia.


Les affreux doutes du professeur Kirtap (II).

L’ennemi de l’encyclopédie est sûrement partout. Traquons-le dans ses moindres recoins. Oui, pratiquons la sainte inquisition, l’inquisition « Juste », au nom des principes de la sainte vérité de l’esprit saint de la petite sphère poreuse.

Le wikipédant professeur Kirtap (« sur tout ce qui bouge? ») poursuit ses intarrisables réflections sur le sourçage. Les élucubrations du chanteur « Antoine » en comparaison sont du « petit lait » coupé à l’eau (de) lourde(s).

1er opus

Ami lecteur, apprend que, selon les éminents penseurs de la petite sphère poreuse, « Sans source il n’y a pas d’information ». Le reste de la tirade vaut son pesant de cacahuètes, nous te laissons le soin de la lire en détaillé (oreilles chastes, s’abstenir).

Kirtap : « Sans source il n’y a pas d’information. Au mieux ce sont des affirmation non sourcée mais à priori vérifiable (des assertions communes ne nécessitant pas de note), au pire c’est un ramassis de débilités et autres élucubrations balancé par des rédacteurs sans connaissance précise sur le sujet, voire par des militants qui soutienne des opinions par PoV pushing et refusent d’attribuer des point de vues. Quand je ne parle pas de ceux qui par dissimulation, ne sourcent pas parce qu’ils masquent des copyvios. » Le Bistro, 18/08/2013

2ème opus

Vive le temps de l’inquisition toujours bien présente. Ainsi selon notre wikipédant Kirtap, ce qui n’est pas sourcé est vraisemblablement faux, surtout s’il n’a pu consulter la source divine lui-même (Voir « précédente démonstration » sur l’article du film « Le Cercle rouge »).

Je cite « Tout n’est pas à sourcer quand l’évidence se suffit à elle même » : c’est pourtant invraisemblable de tenir un tel discours alors la suite de son intervention contredit complèment ces mêmes propos. Il n’y a qu’à consulter son historique pour voir à quel jeu de dupe le sus-nommé kirtap joue depuis bien longtemps.

Kirtap : « Tout n’est pas à sourcer quand l’évidence se suffit à elle même. Mais dans la grande majorité des cas, quand un article se développe pour justement atteindre un certain niveau encyclopédique, alors il va de soi que ce qui est rédigé provient bien de sources de références, et que la moindre honnêteté est de citer ces source de référence. Contrairement à ce qui est dit, nous ne créons pas l’information nous la reprenons de sources, et en ce qui me concerne j’aime bien savoir l’origine d’une information afin d’en vérifier son exactitude et sa pertinence. »

3ème opus

On y apprend que le wikipédant Kirtap visiblement comme au bon temps des grandes écoles (« 20 mètres x 30 » dixit « Coluche ») recopie approximativement des pages entières de « Larousse et Consort ». Il y est également décrit comment pratiquer la sainte inquisition, qui cibler, sur quoi taper? On se croierait dans la bibliothèque interdite du film « Le Nom de la rose » : l’érudit est ici un danger manifeste pour l’encyclopédie, il doit abjurer pour épier ses fautes.

Je ne résiste pas non plus à cette brillante intervention dans le texte de notre wikipédant favori « Nous ne sommes que des rédacteur sans autorité légitimant nos contributions ». Comment se fait-il donc que ses requêtes aux administrateurs soient systématiquement suivies de sanctions envers les contributeurs. On constate que cet individu tricote et détricote à l’infini un tricot destiné à son seul plastron. Ami lecteur, tu seras d’ailleurs heureux d’apprendre que le wikipédant Kirtap est un grand fan de… NAPOLEON.

Kirtap : « Saisi l’occasion de quoi ?? Ecrire une encyclopédie, non, contribuer bénévolement à une encyclopédie. Nous ne sommes pas le comité éditorial de l’Universalis, de Larousse ou de Britannica. Nous ne sommes que des rédacteur sans autorité légitimant nos contributions. Nous ne détenons pas le savoir, nous le relayons. Ceux qui croient posséder le savoir, par empirisme, ou en se présentant comme compétents sur le sujet (pour mieux exclure les autres rédacteur et légitimer leur TI) se font toujours renvoyer dans les cordes. »

N. B. : Personnellement je pose légitimement la question suivante ; à quand l’exil à Sainte-Hélène du Napowikipédant Kirtap sans internet bien-sûr ? Pour ceux qui auraient encore des doutes : essayez de pratiquer des modifications sur ses chasses gardées, vous constaterez que l’on y est reçu avec le plus grand soin réservé aux péons arrivants en quête d’un Graal incertain.

4ème opus

Rappel des principes suite à mise en cause : « on ne met pas en doute la parole de la sainte inquisition » (voir « Tables de la (F) ou (L)oi » ).

5ème opus

Tirade de pénitence que seul un wikipédant de haut-vol pédant à wikipéder et expert auto-proclamé peut comprendre. Eh, oui, pénétrer dans les entrailles de la sainte inquisittion pratiquée au nom des principes de la sainte vérité de l’esprit saint de la petite sphère poreuse, ça se mérite. On ne peut pas tout de même tout vous révéler aujourd’hui.

Kirtap : « Faux sur toute la ligne Iluvalar, On rapporte des points de vues pertinent, pas  »’tous »’ les points de vues, certains points de vues minoritaire ou ultra-minoritaire n’ont pas à être mis sur le même plan.  »La neutralité de point de vue ne permet pas de prétendre que tous les points de vue se valent » [[WP:NPOV]] on peut être neutre avec une seule source, et ultra partisan avec plusieurs, ça dépend de quelle manière et comment sont utilisées les sources. Le PoV pusher se reconnaît justement pas sa manière d’accumuler des sources et de les détourner pour mieux faire valoir son PoV. Si la source fait référence et que le point de vue de l’auteur fait autorité (notamment parce qu’il est relayé par d’autres auteurs) alors on ne va pas chercher un point de vue marginal pour contrebalancer ce qui représente un savoir généralement admis, ça évite ainsi, par exemple dans le domaine historique, de donner du poids à des point de vue conspirationniste ou négationniste, alors que ce poids est inexistant. »

6ème opus

Cours de wikitricot à la sortie de la messe où comment enfiler une maille à l’endroit, une maille à l’envers afin de réaliser un plastron efficace à l’épreuve du péon arrivant en quête d’un Graal incertain.

Kirtap : « Ah ben si que ça change tout, car ça permet de vérifier si le contenu est fiable, car on sait d’où provient l’information, et l’on sait si l’information est pertinente quand la source utilisée est de référence. Ensuite on peut aussi sortir des énormités du genre  »à la lecture d’un seul livre tu ne peux pas atteindre la neutralité. Encore qu’il faut être candide pour croire que toute information dans une source d’apparence fiable est nécessairement vérifiable. » en oubliant que la neutralité sur wp ce n’est que l’attribution du PoV pertinent et non un jugement personnel sur le point de vue d’une source, mais bon, certains ont visiblement du mal à saisir certaines bases élémentaires de wp. »

Si quelqu’un a une idée du blason qu’il compte arborer pour pratiquer la guerre sainte, qu’il nous le fasse savoir, on voudrait le reconnaitre quand il arrivera à nos portes.

Pour ceux qui auraient encore envie de contribuer après cela, je ne peux que vous souhaiter de ne pas rencontrer le wikipédant professeur Kirtap.

Culture quand tu nous tiens, tout cela me rappelle un film. Comment est-ce déjà le nom ?

« Ah, oui, bon sang, mais c’est bien-sûr… » dirait Raymond Souplex « Vol au dessus d’un nid de wikipédants ».

Cercle Noir.

Publicités
Cet article a été publié dans Observations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’ennemi de Wikipédia est partout…

  1. Wikibuster dit :

    C’est fait merci Fabian, pour info vous pourrez corriger vos articles vous-même si vous acceptez l’invitation qui vous a été envoyée.

  2. Fabian Chaudard dit :

    NB: avis au formidable webmestre, il faudrait enlever l’italique sur les 8 dernières lignes de l’article.

    Merci, a+
    F. Chaudard

  3. Fabian Chaudard dit :

    Ben, ça alors, il a illustré plus presque 60 livres.

  4. Fabian Chaudard dit :

    Wikifrèrepédant Kirtap, illuminé de la petite sphère poreuse

    (billet corrigé – merci à vous!)
    Ami lecteur, tu l’as appris avec le wikipédant professeur Kirtap. L’ennemi de l’encyclopédie est sûrement partout. Traquons-le donc dans ses moindres recoins en compagnie de cet éminent cerceau wikipédant. Oui, traquons et pratiquons la sainte inquisition, l’inquisition « Juste », au nom des principes de la sainte vérité de l’esprit saint de la petite sphère poreuse.

    Aujourd’hui, nous allons observer la page créée pour « Morgan » (illustrateur pour la jeunesse), né en 1948 et toujours vivant après la sentence.

    Lire la suite ici : « Morgan, un illustrateur prolifique mais sans copain admin de Wikipédia ».

    Cercle Noir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s