Les wikilâtres sont tout autant ce qu’ils condamnent : des militants et POV-pushers

Wikipédia est un véritable champ de bataille dont l’enjeu est le contrôle d’une propagande servie à des dizaines de millions d’internautes. La compétition pour avoir le denier mot sur la ligne éditoriale des articles politiques y est permanente.


Le 24 juillet 2013, je suis intervenu sur le site de Pierrot le chroniqueur pour répondre à une affirmation inexacte de Celette (Du militantisme sur Wikipédia).

1. Réponse à Celette sur le blog de Pierrot (cf aussi le lien ci-dessus) :

« J’appelle donc mes non-admirateurs, encore une fois, à faire la distinction entre un militant politique, et un contributeur avec qui ils sont rarement d’accord ; certains feraient mieux de regarder qui ils défendent lorsqu’ils s’emploient à soutenir des utilisateurs dont le POV-pushing est la vertu première. Les ennemis de mes ennemis sont mes amis dit-on. J’ai en particulier été déçue de remarquer que des utilisateurs « de qualité » mais que je ne peux pas sentir, soutenaient Horowitz, lequel n’hésite pourtant pas à intégrer des POV-pushings staliniens, Sebrider et ses soutiens à des comptes assez ambigüs sur les articles ayant trait à la pédophilie ou Noelbabar, qui s’imagine encore sur des baricades lorsqu’il s’auto-intègre (il faut le faire !) sur une palette aux côtés des anarchistes ayant compté dans l’histoire. » – Celette.

Je n’ai jamais rien soutenu. Ce qui est considéré chez moi comme stalinien par Jean-Jacques Georges est considéré comme anticommunisme par le KagiBi local du forum Unité Communiste.

Par principe scientifique (immanence et objectivité), il n’y a rien de tabou, pas même le libertaire Noelbabar qui est témoin d’une époque révolue, ni la pédophilie que j’assimile comme beaucoup par préjugé à de la perversité sexuelle (cfr Le petit chaperon rouge de Perrault). Cependant, Siren ou Silex06 mettent en avant une étude sur la pédophilie et l’existence de la pédophilie dans le cinéma où la pédophilie n’est pas forcément de la perversité. Même dans le monde hiérarchique du bouddhisme au Tibet, la pédophilie était récurrente. Ca rentre parfaitement dans les phénomènes communautaires. Ça a besoin d’être étudié pour comprendre ce phénomène et ainsi l’abolir complètement. Même la religion catholique, qui condamne l’homosexualité, accepte l’inceste dans le cas où la perpétuation de l’espèce est en danger. Les mariages entre une jeune fille sexuellement féconde (11-15 ans, aujourd’hui juridiquement mineur) et un adulte est récurrent dans l’histoire et encore aujourd’hui dans certains pays. Les mariages entre une jeunes filles (15 à 16 ans) et un vieux bouc est courant comme le montre Molière dans ses pièces. Tout cela rentre dans le cadre de la pédophilie aussi abjecte soit-elle. La pédérastie rentre aussi dans ce cadre sociologique. Il y a certes le cadre psychiatrique et juridique qui sont importants. Mais pour moi, ils sont surévalués et cachent la véritable origine de ce phénomène.

Dans mes brèves interventions sur les sujets cités par Celette, j’ai simplement mis en avant vos amalgames, vos erreurs et le rituel pour exterminer ceux qui vous semble indésirable. J’en ai fait l’expérience depuis ma première rencontre avec Jean-Jacques Georges et Celette. Et à chaque fois c’est le même mécanisme de discrédit qui se met en place par les mêmes.

Votre point de vue « encyclopédique » rentre dans le cadre de la compétitivité où tout doit être en fonction de votre vision du monde (morale et justice) et non selon le monde tel qu’il est. Par exexmple, dans l’article communisme, Alexandre Zinoviev est cité de telle façon qu’il rentre dans un cadre orwellien. Or, dans un article « 1984 et 1984 », AZ dit que la vision d’Orwell sur la société communiste est fausse. Votre conception des choses est transcendante.

A contrario, une véritable encyclopédie va à la coopératitivité où tous les éléments opposés et variés, majoritaires et minoritaires, s’intègrent et s’annulent pour donner de façon inéluctable des choses inédites en opposition avec les dogmes, les doxas et les préjugés. De ce point de vue, une encyclopédie est elle-même militante. L’Eglise ne s’est pas trompée à propos de Diderot, philosophe matérialiste qui, avec Holbach, a contribué à la majorité des articles de l’Encyclopédie. Or Wikipédia est loin d’être une conception matérialiste et scientifique (immanente et objective). Le savoir sur wikipédia reste dans un cadre bureaucratique avec ses sélections et sa fainéantise d’esprit. La connaissance de Wikipédia va à la transcendance et la subjectivité absolue.

Le totalitarisme est le fruit de tout milieu communautaire. Or Wikipédia est une sphère communautaire avec tous les éléments décrits par Alexandre Zinoviev. Wikipédia et les membres sont en période de paix tout autant que les sociétés communistes et ses individus en période de crise historique.

2. Après ma réponse à Celette sur le blog de Pierrot, ce dernier[1] est intervenu mais depuis la suite a été supprimée. Je remet mes réponses ci-dessous.

2.1 Pierrot voit des trucs intéressants sauf les arguments déjà écrits sur le site de Wikibuster. Je réponds (mais perdu) à son affirmation « Wikibuster donc faux ! » Mais il ne comprend pas non plus mon vocabulaire, alors :

J’emploie juste des termes de principes combattus par la science. La science va à l’immanence et à l’objectivité. Wikipédia est une accumulation de donnée bureaucratique mais c’est surtout un centre de tri de données. Ça tend à la transcendance et à la subjectivité non objectives. La sphère idéologique de notre monde fait de même, surtout dans le domaine de l’histoire. L’histoire reste dans ce cadre un outil politique de contrôle des esprits. Tout ce qui ne rentre pas dans cette sphère est censuré, non traduit ou calomnié. Ces études scientifiques et ces livres sont difficilement trouvables par les amateurs. Et s’ils sont trouvables (comme Mark Edele et beaucoup d’autres « faits »), ils ne sont pas utilisés par le groupe doxique de Wikipédia car cela ne correspond pas à leur vision de l’histoire (leur militantisme latent) et c’est en contradiction avec leurs propres faits. Ce groupe formé naturellement selon les lois objectives des sphères communautaires reste en accord avec la sphère idéologique du monde.

Les principes à annihiler sont la transcendance et la subjectivité absolues. Transcendance et subjectivité absolues sont le fond de commerce de tous les pouvoirs. Ce sont les bases de toutes les religions et des philosophies de la transcendance ou des idéologies classiques.

Lorsque j’emploie la terminologie « dialectique » c’est dans le sens de Marx/Engels et des matérialistes type dialectique dont Evariste Sanchez-Palencia. Ce dernier a avoué dans Promenade Dialectique dans les Sciences (Hermann, 2012) qu’il est allé à cette dialectique dans ses études scientifiques pour comprendre les contradictions des phénomènes.

Karl Marx et Alexandre Zinoviev utilisent sur leur société une méthodologie matérialiste/scientifique type dialectique dite méthode du passage de l’abstrait au concret (abstraction/classification non bureaucratique). Dans ce cas l’histoire devient un cadre scientifique (immanent et objectif) et non plus un cadre idéologique/religieux (globalement transcendant et subjectif).

Sur l’opposition entre l’origine et le commencement, l’immanence et la transcendance, j’envoie les lecteurs à Pascal Charbonnat soit Histoire des Philosophies Matérialistes (2nd éd., Kimé, 2013), et Quand les sciences dialoguent avec la métaphysique (Vuibert, 2011).

Vous avez maintenant toutes les références pour comprendre du moins dans un cadre immanent et objectif, matérialiste et dialectique. La prêtrise de Wikpédia a une forte tendance à faire rentrer de force dans leur cadre idéologique des auteurs qui sont en opposition avec ce cadre. J’ai déjà montré l’exemple d’Alexandre Zinoviev. J’ai déjà vu dans un article que bien qu’en opposition avec le cadre de François Furet, Arno J. Mayer a été pris pour confirmer le cadre restreint de François Furet.

Wikipédia est un centre de tri qui fait dans le recyclage pour la perpétuation des mêmes (bêtise humaine), ces nouvelles entités transcendantes du monde néolibéral/fasciste (sens large sociologique et non politique).

2.2 Pierrot toujours dubitatif, je lui réponds :

Celette personnifie parfaitement bien les attitudes, les amalgames, les erreurs, les pensées idéologiques… etc. hégémoniques et dominantes de wikipédia :

« Si je suis présente depuis cinq ans sur l’encyclopédie, ce n’est pas parce que je exerce un « pouvoir de nuisance » ou une « influence » quelconque (je suis si « puissante » que je me suis pris une gifle lorsque j’ai soumis à la communauté mon souhait de devenir administratrice…), mais parce que la majorité de mes contributions visent à construire un projet encyclopédique et à limiter les POV-pushings militants. » Celette.

La vérité est que Celette et ses clones usent de l’administration pour éviter toutes discussions et ainsi éliminer tout ce qui ne rentre pas dans leur doxa. Au moins dans la société soviétique des années 30 et 70, il y avait une forte pression historique sur la société qui émane de la sphère historique mondiale (1914-1945; 1952-1984).

On y retrouve comme dans toute communauté la flagornerie, les suspicions, la dialectique victime/bourreau (Celette force et accuse l’autre de faire des attaques personnelles pour mieux l’éliminer), la délation, la calomnie, l’hypocrisie…etc pour améliorer ou perpétuer sa position sociale dans la communauté.

Dans une sphère communautaire, il apparaît toujours les mêmes phénomènes. Et ça perpétue toujours et toujours les mêmes erreurs méthodologiques et la bêtise humaine.

La subjectivité rentre parfaitement dans l’objectivité et non l’inverse (cfr la subjectivité Max Weber qui rentre dans l’objectivité de Karl Marx ou Alexandre Zinoviev). Or Celette, Jean-Jacques Georges et cie pour personnaliser ces phénomènes communautaires font des faits réels une subjectivité absolue donc non objective. Et une transcendance apparente est une immanence pas encore découverte. Or pour eux les faits transcendent l’histoire. La réalité est que dans la sphère historique se forment de façon immanente des faits disparates, opposés ou contradictoires.

Leur transcendance va donc également à la non objectivité. D’autant plus que ça accumule des faits triés sur le volet de telles manières que ça rentre dans un cadre prédéterminé. Dans ce cas, la neutralité réelle proclamé par Celette est la négation de la neutralité. Les fidèles ou wikilâtres sont donc tout autant de ce qu’ils condamnent : militant et POV-pushers.

2.3 Dans wikilâtre et autres, Pierrot dans la Lune y voit une théorie du complot – Il n’a donc rien compris aux phénomènes sociologiques immanents à la sphère communautaire. Et il y a des réponses perdues mais que l’on trouve surement ici dans une autre forme.

S. LEMOINE, ce blog, 24/07/2013

 

[1] En janvier 2015, il a été prouvé que le le blog de Pierrot le chroniqueur était essentiellement animé par le Wikipédien Suprême Mangaka, depuis banni de Wikipédia, mais aussi administrateurs de Wikipédia tels que Serein (Adrienne Alix, également ancienne présidente de Wikimédia France), LittleTony87 (Antoine Resche), Grimlock, Chaps the idol (Pierre Chapuis), Guillaume70, Rémih, Coyotte du 86 (Alexandre Chapus), Meodudlye, Popo le Chien (Stéphane Coillet-Matillon, également membre du conseil d’administration de Wikimédia Suisse de mars 2014 à mars 2016 et ancien bureaucreate, créateur de la société de publi-reportages wikipédiens Racos.ch), le vérificateur d’adresse IP Schlum (Silvain Combis-Schlumberger, également administrateur sur le site Macbidouille) (résumé de Simon Villeneuve).

Publicités
Cet article a été publié dans Analyses, Propagande, Sebrider. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s