« La vérité n’existe pas », une vision édulcorée de Wikipédia

Voici ma réponse aux commentaires de G. DELSAUT dans le billet précédent.

Les Shadocks (J. ROUXEL)


« Chaque article contient une page de discussion. […] Ce ne sont pas à proprement parler des droits de réponse étant donné que Wikipédia est un site collaboratif. »

On parle de droit de réponse n’est-ce pas ? Si une personne est diffamée dans un journal national elle a un droit de réponse mais si elle est diffamée sur Wikipédia elle n’a strictement aucun droit de rectification. Les admins sont les seuls maîtres à bord et ils sont aussi implacables qu’anonymes, leurs idées sont rapidement arrêtées sur tous les sujets, ils sont intouchables et n’ont de compte à rendre à personne. Bref ils établissent un « consensus » entre eux mais une fois la décision prise gare à la personne publique qui n’a pas leurs grâces. En quoi les pages de discussion peuvent-elles aider la personne diffamée, sont-elles référencées par Google et consultées par les lecteurs de Wikipédia ?

Si vous pensez que la liberté d’expression existe sur Le Bistro de Wikipédia faites ce test simple, abordez-y les thèmes de ce site en mentionnant « Wikibuster »… Attendez-vous à une extraordinaire hostilité, à une suppression systématique de vos contributions, à des menaces. Si vous pensez que les admins qui supprimeront vos commentaires sans préavis abusent de leurs pouvoirs insistez un peu et constatez votre bannissement avant même d’avoir compris ce qui vous arrive. C’est ça le monde « libre » de Wikipédia.

« Vous semblez présenter Wikipédia comme une entité gérée par quelques personnes qui décident et imposent leurs lois, alors que tout se fait de manière collaborative […] vous pouvez toujours faire appel à la communauté… »

Wikipédia est dirigé par la clique des admins et leurs courtisans, c’est une réalité qui commence à être revendiquée par J. WALES lui-même. « Faire appel à la communauté », d’où tenez-vous ça, où pensez-vous qu’il est possible de communiquer avec les contributeurs de Wikipédia ? Ça n’existe pas. Savez-vous que les admins s’opposent catégoriquement à ce qu’on fasse connaitre les scrutins de prise de décision sur Wikipédia ? Ainsi ils peuvent continuer de « voter » en comité restreint et maintenir leur emprise. Combien de gens votent pour l’élection d’un admin selon vous ? Moins de 100, c’est drôlement faible n’est-ce pas pour un site censé être « collaboratif » et « public » ?

« J’ai dit qu’il fallait toujours confronter les sources d’informations. »

Il n’existe aucune possibilité de corriger la moindre « erreur » sur Wikipédia si les admins s’y opposent. Quant à vérifier ce qu’on y lit ça n’a aucun sens, c’est le sophisme habituel dès qu’on parle de Wikipédia. Quand on consulte un dictionnaire ou une encyclopédie c’est dans 99% des cas pour obtenir une information rapide et fiable, pas pour se lancer dans un travail de « vérification » !

« Les articles de Wikipédia DOIVENT être sourcés […], consultez déjà les sources mentionnées. »

Et à quoi cela sert-il, une source est-elle une preuve de véracité ? Quand je lis que Charlie Hebdo considère untel comme un gourou quelle valeur cela peut-il avoir, « sourcé » ou non ?

« Cliquez sur les liens linguistiques qui vous mèneront à l’équivalent dans d’autres versions linguistiques. »

C’est bien connu les internautes français sont polyglottes.

« Consultez internet, les livres, des CD-Rom, des DVD, des magazines, des revues scientifiques que vous avez chez vous. »

Pour le côté sophisme je vous conseille la lecture de l’excellent blog d’Alithia.

« À quel propos ? Précisez… Étant donné que c’est un site collaboratif, si Wikipédia trompe le public, c’est le public qui trompe le public !! »

Wikipédia le site ultime du public, qui ne peut donc mentir au public, je vous incite à lire ORWELL également.

« Libre à vous… mais être la mémoire est à remettre dans son contexte… »

La mémoire est à remettre dans son contexte ? Tiens pourquoi ne pas remettre ces articles en perspective vous-même, ce n’est pas difficile quand vous avez un doute sur un de nos articles vous consultez la totalité des pages de discussion de Wikpédia, Le Bistro, le web dans son entier et les ouvrages des universitaires qui se sont penchés sur Wikipédia. Ça ne vous rappelle rien ce genre d’argument oiseux ?

« Je vois très bien la différence. Votre site, à l’image d’autres site de propagande, et même s’il contient des éléments intéressants, ne peut être convaincant car il n’argumente que dans un sens et sans vraiment de subtilité (les insultes sont-elles vraiment nécessaires pour faire passer vos idées ?). »

Les seules insultes que je constate sur ce site se trouvent dans les commentaires et proviennent de wikipédiens. Dire que les admins se comportent comme des mafieux ou des staliniens n’est pas une invective, c’est réel. Je vous invite à consulter le billet précédent, il n’argumente pas vraiment contre Wikipédia. les admins de Wikipédia pourraient facilement s’exprimer ici mais ils se gardent bien de le faire, ces censeurs sont incapables de soutenir la moindre discussion contradictoires et se font découper en rondelles à chaque fois qu’ils essaient dans les forums.

« Quant à Wikipédia, en quoi fait-elle de la propagande et surtout QUI fait de la propagande pour QUOI ? […] Accuser Wikipédia de faire de la propagande, c’est quasi comme accuser le Web de faire de la propagande. »

Sérieusement vous vous demandez vraiment pourquoi les gens cherchent à faire de la propagande sur Wikipédia ? Parce que ce site a plus d’audience que tous les journaux réunis. Je crois pouvoir vous parler franchement : vous ne connaissez rien à Wikipédia, vous récitez ce que vous pensez qu’il est ou devrait être.

« Endoctriné ? […] »

Je pense effectivement que comme la majorité des gens vous avez gobé en bloc le discours marketing de Wikimedia, pour vous remettre les pieds sur terre il faudrait que vous alliez vous confronter aux admins de Wikipédia sur une « erreur » à corriger, histoire de vous faire laminer un peu.

« Si vous ne cherchez pas à partager l’information, que faites-vous sur le Web ? […] D’ailleurs, la vérité n’existe pas… à part sur des points précis mais pas sur le fait que Wikipédia soit bien ou pas bien. »

« La vérité n’existe pas… » : tout un programme en effet ! 🙂

Publicités
Cet article a été publié dans Analyses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s