Vous avez dit Wikipédia, une sphère communautaire ?

Je ne me lasse pas de voir S. LEMOINE peaufiner son exposé sur la « sphère communautaire wikipédienne ». 🙂


L’origine de la formation de toutes les sociétés est communautaire et non économique. C’est sûr la vie quotidienne des sociétés primitives différent de la vie des sociétés civilisés. La vie des aborigènes, à la cour de Versailles, dans les cours d’école, dans l’administration états-uniennes et dans les sociétés communistes du XX bien que disparates forment des sphères communautaires dans lesquelles ce sont les phénomènes communautaires qui dominent la sphère. On y retrouve d’ailleurs des analogies que je nomme scientifiques. Ces phénomènes sociologiques ont été étudiés par Alexandre Zinoviev en URSS dont la société forme une sphère communautaire globale. L’origine du communisme d’Alexandre Zinoviev est la sphère communautaire. Cette sphère domine globalement la société comme les sociétés primitives ou les sociétés communistes du XX. Ou alors, elle est hégémonique sur la société si la sphère communautaire n’est pas dominante comme dans les sociétés occidentistes où c’est la sphère professionnelle qui caractérise la société.

Cette dernière s’est formée dans la sphère communautaire à la Renaissance. Elle devient dominante au XIX quand Karl Marx a étudié les phénomènes immanents de lutte de classe dans la société capitaliste du XIX. Mais, elle est loin d’être hégémonique. La lutte des classes est un phénomène sociologique généré de façon immanente entre la sphère communautaire (lié au pouvoir et à l’idéologie de la société qui donnent les structures sociales aliénées au pouvoir et à l’idéologie : administration et service) et la sphère professionnelle (lié aux milieux de production). Ainsi, la base de la sphère communautaire de notre société est le privé de la propriété privée des moyens de productions tandis que la propriété est la base de la sphère professionnelle. De ce fait, le communisme de Marx est l’abolition de la propriété privée (et non de la propriété) c’est à dire l’émancipation de la sphère professionnelle vis à vis de sa mère communautaire. La source du communisme de Marx est la sphère professionnelle. On retrouve ce résultat de façon empirique chez Owen, Fourrier et Saint Simon. Mais, leurs fidèles qui sont allés aux Etats-Unis et en Algérie pour construire des communautés socialistes sont partis de zéro et donc sur une base communautaire.

Ainsi, si vous avez compris, la sphère communautaire peut être définie par la vie en communauté, mais aussi de façon plus restreinte par les milieux d’administration (pouvoir et idéologie) et de services (qui peuvent-être indépendantes mais est historiquement souvent aliénés à l’administration : éducation, justice, santé, commerce, banque, etc.). Elle caractérise tous les milieux non productifs.

Tout le petit monde d’internet forme une sphère communautaire. Sur wikipédia s’est la force administrative en adéquation avec l’idéologie hégémonique de la société qui est légion. L’action des milieux de service que forme le petit KGB local est caractérisé par une chasse et une répression. A contrario, sur le site de wikibuster, c’est la force de service qui prime même si parfois il faut supprimer des commentaires insultants. Comme le Ying et le Yang puis comme dans toute vision dialectique répression et justice coexistent. Mais, leur contrôle est sociologiquement faisable. Alexandre Zinoviev fait appelle à Thomas d’Aquin et à l’idéologue moderne Destutt deTracy dans leur version mise à jour. Mais, c’est la compétitivité, la propriété privée, etc. c’est à dire l’Ordre de la suprasociété globale qui sont mis en avant dans le cadre de la lutte pour la préservation mondiale des positions sociales.

Les seules cas où tout devient incontrôlable sont lors des crises historiques, rares bien que marquantes. Elles sont caractérisées par des guerres de trente ans ou guerres civiles globalisées. C’est ce qui a, en fin de cycle, généré par nécessité le cromwellisme, le napoléonisme et le stalinisme. Les phénomènes historiques dont la concentration des pouvoirs est nécessaire pour une stabilité lors de cette crise historique prennent le dessus sur la sphère sociologique.

S. LEMOINE aka Sebrider, ce blog, 24/07/2013

Publicités
Cet article a été publié dans Analyses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s