Wikipédia, cooptation, connivence, etc.

Voici un excellent billet de F. CHAUDARD en commentaire de celui de S. LEMOINE, « Wikipédia est une sphère communautaire ».


Pour répondre à ce post, voici encore un très bel exemple récent de cette organisation qui procède par cooptage et connivence réciproque d’un cercle d’initiés dont les autres sont à jamais exclus.

Vous pouvez aller sur ce sujet récent : « Requête aux administrateurs – Gars d’Ain ».

Le dénommé Kirtap vient visiblement se plaindre « que l’on casse son jouet » alors qu’il vient sans aucune discussion et avec une argumentation largement fallacieuse sur l’article « Le Cercle rouge » (film de Melville) de faire plusieurs reverts et modifications non adéquates, sans aucune discussion. Il ne se remet d’ailleurs jamais et à aucun moment en cause, en question. En étudiant son historique de 2011, on y apprend même qu’il aime chasser de l’encyclopédie les contributeurs dont les contributions ne sont pas de son seul goût personnel.

Depuis plusieurs jours, le dénommé Kirtap livre bataille à (« l’irréductible ? » : voir sa page de discussion) Gars d’Ain. Au départ, Kirtap commence par retirer une liste de versions étrangères des films en confondant lamentablement cette liste avec des liens interwikis. Puis, il invoque qu’il n’y a pas de sources et qu’il n’existe pas de livre sur le sujet. Gars d’Ain réintroduit la liste à plusieurs reprises et lui indique un ouvrage de 256 pages qu’il insère en bibliographie. Enfin, « Couscous666 » vient à la rescousse de Gars d’Ain pour mettre le lien des sources qui, (c’est un comble) figurent dans la page de l’article.

Chacun pourra constater que ce lien des sources IMDB figure déjà en pied de page en lien externe depuis longtemps et donne accès aux IMDB en langues étrangères.

Le susnommé Kirtap continue de plus belle en créant des rubriques « Fourre-tout » inappropriées, décide de vie et de mort de ce qui doit figurer dans l’article pour qu’il ait son accréditation personnelle. Il n’hésite d’ailleurs pas à qualifier des « scènes notables » qui n’en sont pas. Ses commentaires d’interventions sont sans équivoques, il prétend tout savoir sur le sujet (à l’analyse du sujet, on se rendra pourtant compte qu’il en est très loin).

Ainsi, on observe ici que le susnommé Kirtap, (prétendu et auto-proclamé ayatollah du sourçage c’est sur sa page d’utilisateur) n’hésite pas à plusieurs reprises à invoquer des motifs infondés pour reformer les pages tel que lui-seul les conçoit (Voir par exemple Philippe Noiret). Expert auto accrédité « Es-Melville », kirtap est visiblement aussi accrédité par la communauté qui ne fait rien pour venir en aide à Gars d’Ain.

Ce susnommé de la haute sphère d’ailleurs est fort habile et se joue de la règle des 3R souvent en provoquant les autres par les coupes sombres, puis il invoque une discussion dans laquelle assez systématiquement il dénigre son adversaire. Vient alors une suite de lamentations concernant « la casse du jouet préféré » sur l’ineffable « Requête aux administrateurs » et enfin la sentence de « mise à mort » du terroriste frappe d’une inéluctable sanction de blocage l’incriminé. Aucun recours ne sera toléré et la sentence est irrévocable. Tout ce chapitre est orchestré dans une grande partialité de jugement afin de satisfaire un soi- disant bien-pensant esprit d’égalité et de paix communautaire.

C’est d’ailleurs sur ces pages « Requête aux administrateurs » que l’on observe avec le plus d’efficacité les cooptages et les parties fines qui s’y jouent.

Chacun pourra constater qu’au fil de son historique, ce n’est jamais de la faute « du petit Kirtap » et que les sanctions vont toujours dans le même sens.

Reprenons le fil du sujet :

En page de discussion de l’article « Le Cercle rouge », Kirtap commence à accuser de façon déguisée Gars d’Ain de travaux inédits et autres griefs visant à le discréditer. Il lui demande également « en gros » ce que viendrait faire le paragraphe sur la B.O. du film parce que la taille ne lui plait pas (on notera au passage que ce paragraphe est riche d’informations intéressantes à bien des égards sur la pré-composition de la B.O).

Visiblement, kirtap prétendu expert en beaucoup de « choses » (plutôt imprécises d’ailleurs à la vue de ses commentaires) n’est plus à une contradiction près : il n’a pas lu visiblement les interviews d’Eric Demarsan dont d’ailleurs une traduction figure en note de l’article.

Une seule chose est importante lui seul détient « la sainte vérité de l’esprit saint » de la petite sphère poreuse. Et pourtant…

Beaucoup plus drôle, la suite est ici :

http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=L%27Après-midi_d%27un_faune_(ballet)&diff=95265840&oldid=95264899

http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Discussion:L%27Après-midi_d%27un_faune_(ballet)&diff=95266388&oldid=95266117

Gars d’Ain y dénonce manifestement une violation des droits d’auteurs de la part du susnommé Kirtap. Ce dernier vient d’introduire dans le corps de l’article des reproductions de photos des RMN de France non libres de droits.

Mais, toujours habile manipulateur de la petite sphère poreuse autoproclamée, il s’absout avec des motifs fallacieux tel que « c’est pas moi c’est l’autre sur « Commons »  » et une prétendue date d’impression d’ouvrage alors qu’il s’agit de reproductions d’œuvres artistiques figurant à l’inventaire des RMN de France et que l’artiste est mort en 1946 : les droits patrimoniaux courent par conséquent jusqu’en 2016 (70 ans après le décès).

Toujours sans vergogne aucune, Kirtap n’hésite pas à effacer une partie des interventions de Gars d’Ain et à réintroduire les modifications litigieuses qui font désordre mais qui seraient légitimes selon lui-seul. il aime le répéter d’ailleurs d’une drôle de façon : « L’Après-midi d’un faune (ballet) : Différence entre versions ».

Ainsi ce grand sourceur « devant l’éternel » s’arrange avec la vérité et la communauté pour rester dans le cercle des initiés.

Et comme d’habitude en pareil cas, le pauvre Gars d’Ain écope d’une sanction de blocage (NB : mais on est généreux, dans un grand élan de mansuétude, on ne lui met que 3 jours). On peut, au passage, voir sur la page de discussion de Gars d’Ain, que manifestement ce n’est pas la première fois qu’il fait les frais des ayatollahs de la sphère poreuse.

Pourtant, à demi mots, on reconnait de façon largement minimisé la responsabilité pleine et entière de ce conflit à Kirtap, mais on ne fait rien à son encontre, Lui, kirtap, c’est un gentil contributeur qui n’a pas fait de mal à personne (voir à ce sujet : http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Requête_aux_administrateurs#Gars_d.27Ain). Affligeant et condescendant…

Comme le voit ici, il y a donc bien 2 poids et 2 mesures de fonctionnement, de jugements suivant le bord auquel on appartient.

Il est aussi impressionnant de constater que le principe de communauté égalitaire dans l’instauration de ses règles de vie, finisse inexorablement par engendrer un hydre de pouvoir qui s’autoalimente aux seuls fins de satisfaire des égo très personnels et des communautés en marge de la société. On constatera ainsi que les têtes de l’hydre repoussent rapidement, fruits de règles sans cesse détournées à l’infini pour un profit unique : autocongratuler une petite sphère d’autoproclamés en mal de pouvoir et de reconnaissance.

Remarque concernant le cas Kirtap (suite) :

C’est stupéfiant de constater que tout cela s’est fait dans le plus total anonymat. Dès lors, il est inutile d’envisager se sortir d’un tel guêpier qui a tout du guet-apens.

Voici les pages de fréquentation hier pour les pages mentionnées :

http://stats.grok.se/fr/latest30/L%27Après-midi_d%27un_faune_(ballet)

http://stats.grok.se/fr/latest30/Discussion:L%27Après-midi_d%27un_faune_(ballet)

http://stats.grok.se/fr/latest30/Le_Cercle_rouge

http://stats.grok.se/fr/latest30/Discussion:Le_Cercle_rouge

Chacun pourra constater la faiblesse des visiteurs sur ces pages, que leur nombre n’est pas en adéquation avec le nombre de personnes qui sont exprimés (+ Gars d’Ain et Kirtap) : il est inférieur.

Cela prouve que des décisions sont prises en absence de lectures et recherche d’éléments de compréhension. La sanction est donc partiale et empreinte de malhonnêteté intellectuelle, en plus des observations déjà constatées.

Encore une preuve à charge qui démontre une organisation aux dérives mafieuses de cooptage.

Cercle Noir.

F. CHAUDARD, ce blog, 26/07/2013

Publicités
Cet article a été publié dans Observations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s