Wikipédia aux mains des minorités organisées

Lu sur le site L’Hebdo un billet très lucide de Guy SORMAN : « Le web aux mains des minorités organisées ».

Saint Wikipedia Wales
Wikipédia : libertaire, libérale, libertarienne ou… liberticide ?

Guy SORMAN qui est présenté sur Wikipédia comme « s’inscrivant dans la filiation intellectuelle du libéralisme et de la défense des droits de l’homme » doit en effet déchanter sévèrement en prenant conscience de la réalité peu glorieuse de Wikipédia, et encore on peut parier qu’il ne connait pas les sites observateurs de Wikipédia et qu’il ne sait rien du fonctionnement à la limite du sectaire de l’organisation commoniste.

Voici ce qu’il dit :

« J’ai demandé à Jimmy Wales – à New York – fondateur de Wikipédia, pourquoi les biographies étaient aussi peu vérifiées, bourrées d’erreurs et de jugements haineux. Par-delà mon cas, pour chaque personne citée d’un peu de notoriété, je repère un mélange de faits vérifiables et de jugements à l’emporte-pièce. »

Il aurait pu ajouter que les biographies de Wikipédia sont très souvent de la diffamation pure et simple car même si elles s’appuient sur des informations « sourcés », il va de soi qu’elles sont le résultat de règlements de compte entre wikipédiens (anonymes) et la personnalité ciblée. Par exemple quoi qu’on pense de Dieudonné et de ses provocations antisémites, il est clair que sa notice Wikipédia est un véritable extrait de casier judiciaire, un texte déséquilibré qui fait figure de procès à charge de son comportement comme de ses opinions, qui peut prétendre y voir de la « neutralité de point de vue » ?

La réponse de Jimmy WALES est dans le plus pur style langue de bois, il se moque de son interlocuteur en utilisant le joker passe-partout : « Wikipédia n’est pas parfaite mais elle s’améliore… ».

« Jimmy Wales ne nie pas le caractère « instable » des biographies, surtout pour les vivants, précise-t-il. Etre vivant et actif mobilise les adversaires et ceux-ci sont plus nombreux à intervenir sur le web que les amis et partisans. Si l’on est d’accord avec tel ou tel auteur ou personne publique, il est rare qu’on aille sur le web manifester son soutien ; les adversaires, eux, ont le temps et la rage. « Quand on est mort, me rassure Jimmy Wales, les biographies se stabilisent et deviennent plus objectives » : en somme, il suffit de patienter. »

Guy SORMAN a parfaitement compris que Wikipédia est gravement perverti, il signale que des articles comme « la maladie des frênes » sont pourris par des considérations « qui paraissent autant idéologiques que scientifiques ». D’après lui « Wikipédia est aux mains des bien-pensants « altermondialistes », fâchés avec notre époque et ce qu’il est convenu d’appeler le progrès. »

Difficile de ne pas le suivre dans sa conclusion :

« C’est donc à tort que l’on qualifie le web de « démocratique » : il est un champ de bataille partisan où les stratégies d’occupation du terrain sont décisives, plus que les faits et les preuves. Il faut naviguer sur le web, sachant que les eaux sont troubles. Et Wikipédia, ce n’est pas l’Encyclopédie. »

Mon objectif depuis 2009 a été tout d’abord d’alerter les responsables de Wikimedia des dérives mafieuses de Wikipédia, puis comprenant qu’ils étaient fortement impliqués certains d’entre eux étant même administrateurs de Wikipédia (!) j’ai pensé que seule la presse pouvait faire quelque chose. Je constate que les choses bougent, comme dans le billet signalé aujourd’hui ou les excellents articles du journal Lyon Capitale. Vivement que la presse fasse son travail naturel d’information sur Wikipédia, Wikimedia et Creative Common, je pourrai enfin prendre ma retraite de wikibuster, oublier définitivement l’univers malsain de Wikipédia et prendre mes distances avec Internet.

Publicités
Cet article a été publié dans Désinformation, Observations, Propagande, Wikimafia, Wikimedia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Wikipédia aux mains des minorités organisées

  1. Wikibuster dit :

    @ano : Désolé deux de vos messages ont été captés par l’anti-spam, à cause des liens je pense, c’est corrigé.

  2. ano dit :

    Question diffamation, wikipedia fait fort avec l’article sur Marcel Vervloesem, un militant anti pédophiles qui a passé sa vie à aider les autres et à dénoncer les agissement des forts envers les plus faible, et évidemment wikipedia ne prend comme source fiable que ceux qui sont ont lutté contre lui, c’est à dire ceux qu’il dénonçait et curieusement ses partisans sont décrit comme des sources non fiables, par contre ces adversaires seraient plus fiables ?!

    Lire la suite ici : « Wikipédia, l’encyclopédie du casier judiciaire ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s