L’UPP dénonce le concours Wiki Loves Monuments

Voici en 2011 une réaction salutaire des professionnels de la photographie qui ont parfaitement compris les ambitions de Wikimedia Inc. Sous couvert de philanthropie l’organisation commoniste organise un véritable business dont la finalité est d’une part son propre enrichissement financier et d’autre part l’anéantissement du droit d’auteur, ceci par l’usage à grande échelle de pratiques déloyales.


L’Union des Photographes Professionnels (UPP) dénonce le concours Wiki Loves Monuments.

Wikimedia a récemment lancé un concours de photographie consacré aux monuments historiques français.

Dans le cadre de ce concours, cette « Association pour le libre partage de la connaissance » invite les photographes, amateurs comme professionnels, à envoyer leurs photographies sur ce thème.

Présentée comme une action philanthropique, cette initiative relève davantage d’une opération strictement commerciale. En effet, l’accès au concours est conditionné par l’acceptation d’une licence Creative Commons qui permet l’utilisation commerciale des œuvres.

Des opérateurs privés ou publics peuvent dès lors utiliser gracieusement ces photographies sous forme de cartes postales, posters, livres ou encore à des fins d’illustrations d’articles de presse.

Les photographes professionnels qui vivent de la perception de leurs droits d’auteurs s’inquiètent de cette démarche, qui constitue une concurrence déloyale à leur égard. En effet, de nombreux concours de photographies sont organisés non pas afin de promouvoir la photographie mais uniquement afin d’obtenir gratuitement des ressources iconographiques.

L’UPP encourage toute initiative visant au développement des cultures et des connaissances. Cependant, afin de garantir une création professionnelle, l’UPP est favorable à ce que les usages commerciaux des photographies soient réglementés.

Les initiatives de partage libre de la connaissance à des fins culturelles et pédagogiques sont légitimes, mais ne doivent pas conduire à mettre en péril la création.

Aussi, l’UPP compte avertir les pouvoirs publics de ce genre de pratiques de plus en plus répandues et demande à Wikimedia de modifier les termes de sa licence.

UPP, communiqué de presse, 22/09/2011

Publicités
Cet article a été publié dans Creative Commons, Droit d'auteur, Témoignage, Wikimedia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour L’UPP dénonce le concours Wiki Loves Monuments

  1. Wikibuster dit :

    Très intéressants ces liens.

  2. Sebrider dit :

    Même Bill Gate n’est pas clair. J’ai entendu dire qu’il a commencé sa fortune sur une application qui n’était pas à lui car libre. Il l’a fait breveté et fait faire développer.

    Pasteur n’est pas l’inventeur du Vaccin de la rage.

    C’est Pierre Victor Galtier, fils de paysan.
    Il a découvert l’origine immanente des contagions à une époque où la contagion était encore considéré comme :
    * un phénomène transcendant (En 1860, on construisait encore des églises contre les nombreuses épidémies quand bien même 1856 était considéré par la bourgeoisie capitaliste « l’année du progrès »)
    * ou alors une impossibilité (ce phénomène est considéré comme un phénomène spontané du corps par Pierre Gaéten Stansky). Galtier a obtenu, le prix stansky qui avait été lancé par le médecin et philosophe matérialiste Pierre Gaetan Stansky après sa mort. Même si Stansky était anti-contagionniste, il a laissé à l’Académie de médecine une somme pour celui qui découvrira l’origine rationnelle de la contagion.

    Pierre Victor Galtier a fait le premier vaccin de la rage concluant.
    Mais, c’est Pasteur qui est renté dans la prospérité car étant de la haute bourgeoisie il en avait l’argent et il avait le soutien des capitalistes.

    Comme le dit si bien le réaliste Balzac, « Derrière chaque grande fortune se cache un crime ».

    Une entreprise humanitaire s’est ainsi transformée en une entreprise capitaliste qui a encore lieu aujourd’hui quand le capital boursier prime sur le capital vie.

    Bien sur après le crime, ça peut aller facilement à la philanthropie.
    Mais, cela ne se fait pas sans créer un mythe humaniste, c’est à dire une soft-idéologie.

  3. Wikibuster dit :

    Perso je pense que c’est de l’enfumage, un outil de propagande qui ne sert qu’à saper le droit d’auteur.

  4. aldo dit :

    @ Wikibuster : c’est quoi le rapport au truc ? les licences libres sont reconnues valides dans la pratique du droit.

  5. Wikibuster dit :

    Je ne cherche pas à nier quoi que ce soit, je veux faire la part de la réalité et des fantasmes de réécriture de la loi. Le « logiciel libre » n’existe dans aucun texte de loi on est d’accord ?

  6. aldo dit :

    Vous ne pouvez pas nier l’histoire juridique selon votre convenance… Cet équilibre est un élément fondamental du droit occidental… Encore un exemple :

    http://books.google.fr/books?id=tNcBEC8RhowC&pg=PA277#v=onepage&q&f=false

    Quant aux licences libres, elles sont reconnues devant les tribunaux français, voir par exemple :

    http://www.journaldunet.com/developpeur/expert/44330/le-logiciel-libre-en-quete-de-reconnaissance-juridique.shtml

  7. Wikibuster dit :

    @aldo : p. 100, « Ce débat pose la question de l’établissement d’un juste équilibre entre les droits et intérêts des auteurs et des utilisateurs… » : Ça sonne comme très partisan dans la grande offensive anti-droit d’auteur tout de même…

  8. aldo dit :

    « « l’enrichissement des auteurs aux détriments du public » : Ça aussi c’est teinté d’une certaine idéologie, disons… commoniste ? »

    Non, c’est juste teinté de notre culture juridique qui dit que le droit d’auteur est forcement limité pour favoriser la diffusion des œuvres, qui dit qu’un auteur fait ce qu’il lui chante de son œuvre et qu’il est donc libre d’utiliser une licence libre.

  9. aldo dit :

    @ Wikibuster : je cite un livre, parmi d’autres, qui parle de notre conception du droit d’auteur issue du siècle des Lumières. Lisez la note 32 p. 110 en particulier.

  10. Wikibuster dit :

    @aldo : Vous citez un ouvrage récent qui plaide pour une réforme du droit d’auteur, vous n’auriez pas quelque chose d’un peu plus… « neutre » ?
    « l’enrichissement des auteurs aux détriments du public » : Ça aussi c’est teinté d’une certaine idéologie, disons… commoniste ?

  11. aldo dit :

    Des références à cette idée, vous en trouverez partout dans le monde occidental :

    http://books.google.fr/books?id=Wy4Oq-mQL40C&pg=PA110#v=onepage&q&f=false

    Quant à l’argument de l’enrichissement de Wikimedia, il n’est guère recevable à partir du moment où l’UPP pense à l’enrichissement des auteurs aux détriments du public.

  12. Wikibuster dit :

    @aldo : Avez-vous qqpart une réf. qui dit clairement que le droit d’auteur cherche « un équilibre entre l’intérêt de l’auteur et celui du public » ou c’est seulement votre interprétation personnelle ? Sinon je pense que l’UPP se réfère à une éventuelle concurrence déloyale genre Wikimedia. En effet cette organisation s’enrichit en utilisant une main d’œuvre abondante, totalement gratuite et endoctrinée qui s’imagine travailler pour l’humanité…

  13. aldo dit :

    Lutter comment ? Classiquement, « lobby ». Quelle justification ? Le pognon. Sur quelles bases morale et juridique ? Aucune. « D’où tenez-vous que le droit d’auteur etc. » ? Du législateur et des juges : l’auteur a droit d’être rémunéré, mais en publiant son œuvre il doit accepter de voir ses droits limités pour l’intérêt du public, vu qu’il profite de ce public. Penser le droit d’auteur uniquement du point de vue de l’auteur, c’est oublier la moitié de l’équation. Le truc le plus ahurissant c’est que l’UPP voudrait dire à l’auteur quelle licence il doit utiliser, ce qui est clairement un abus.

  14. Wikibuster dit :

    Lutter comment, avec quelle justification et sur quelles bases morale et juridique ? D’où tenez-vous que le droit d’auteur est « censé être un équilibre entre l’intérêt de l’auteur et celui du public » ?

  15. aldo dit :

    Renseignez-vous :

    http://www.ani-asso.fr/creation-de-lassociation-contre-le-libre-de-droits-acld/

    « L’UPP, la Saif, le GNPP, l’ANI, Tendance Floue et Signatures, qui partagent des valeurs communes, sont à l’initiative de cette création et ont signés les statuts le mardi 3 mai 2011, à la Galerie de la Maison des Photographes (siège de l’UPP, du GNPP et de la SAIF), à Paris.

    L’objectif de l’ACLD est de lutter contre l’utilisation d’oeuvres visuelles dites « libres de droits » et contre leur commercialisation à un prix dérisoire. »

    Autrement dit, il ne faut surtout pas que des gens puissent partager librement des œuvres. Je rappelle que le droit d’auteur est censé être un équilibre entre l’intérêt de l’auteur et celui du public. L’attitude de l’UPP c’est d’essayer d’avoir le beurre, l’argent du beurre, etc.

  16. Wikibuster dit :

    Où il est votre lien ? C’est bon je l’ai trouvé.

  17. Aldo dit :

    wikibuster censure, et ne publie pas quand on met un lien vers le communiqué de ces photographes qui veulent interdire tout ce qui a trait au partage.

  18. Sebrider dit :

    On voit le cas du problème avec la photo de Coluche des Restos du Coeur qui est détourné pour autre chose que les Restos du Coeur. Il est naturelle que le photographe mette en avant ces droits lorsque la photo rentre dans un cadre commercial ou capitaliste.

  19. Wikibuster dit :

    @aldo : « des photographes qui veulent abolir le domaine public » mais où avez-vous vu ça sérieusement ? Ils se battent plutôt contre Wikimedia qui rêve de détruire le droit d’auteur à terme. De plus Wikimedia cherche à s’enrichir financièrement avec le libre, c’est une honte et les wikipédiens commencent à peine à en prendre conscience, lire Le Bistro de Wikipédia.

  20. aldo dit :

    Et maintenant vous défendez ces photographes qui veulent abolir le domaine public, pour le bien de tous sans aucun doute… Votre haine de wikipédia vous fait faire et dire vraiment n’importe quoi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s