Wikipédia est un centre de tri (suite)

Voici la suite de l’article de S. LEMOINE aka Sebrider : « Wikipédia est un centre de tri ».
 


Je viens de m’apercevoir que j’ai oublié la chute à propos de l’article de David Priestland.

« Pas vraiment de réaction ! » dis-je de la part de Celette et Jean-Jacques Georges lors de la création de l’article.

Cependant après le 20 mars 2013 à 12:31‎, lorsque l’on a apposé des {{admissibilité|date=mars 2013}}, {{à sourcer|date=mars 2013}}, {{pertinence}} :

(actu | diff) 5 juin 2013 à 17:17‎ Jean-Jacques Georges (discuter | contributions)‎ . . (962 octets) (-80)‎ . . (pas de raison donnée pour les désaccords de pertinence – par ailleurs, je soupçonne le créateur de cette ébauche d’avoir mis les balises, ce qui serait une sorte de WP:POINT paradoxal.) (défaire)

« (pas de raison donnée pour les désaccords de pertinence – par ailleurs, je soupçonne le créateur de cette ébauche d’avoir mis les balises, ce qui serait une sorte de WP:POINT paradoxal.) »

dixit Jean-Jacques Georges enfermés dans son paradoxe ou son double discours : « Fait ce que je dis et non ce que je fais ». Toutes ces sources et auteurs doxiques sont de la même veine, il existe une dualité entre leur discours dans leurs entrevues (l’esprit) et leur discours dans leurs études (le corps).

Jean-Jacques fait appel selon sa « Wikipédia:Supposer la bonne foi »à « Wikipédia:Ne pas désorganiser Wikipédia pour une argumentation personnelle »(WP:POINT). Or, comme on l’observe, il est en opposition avec les mêmes règles qu’ils imposent aux autres. Par exemple dans WP:Point :

« Si quelqu’un efface des informations à propos d’une personne que vous considérez essentielles dans un article, en les qualifiant d' »inutiles »…

=> Discutez sur la page de discussion de l’article au sujet des modifications de la personne, en montrant que des informations sur d’autres personnes sont incluses dans le même article ou dans d’autres du même style.

=> Ne supprimez pas les informations sur toutes les personnes citées dans l’article en les qualifiant vous aussi d' »inutiles ».

Il existe toute une liste de règle qui n’est pas respecté par les prêtres ou les pères la morale de wikipédia. Ca s’appelle « Jouer avec les mots »ou les règles bafouées sous et avec le nez des administrateurs. A commencer par « On ne frappe pas un wikipédien à terre » in Wikipédia:Pas d’attaque personnelle : « Certains utilisateurs de Wikipédia sont impopulaires, peut-être à cause d’une attitude stupide ou grossière par le passé. Ces utilisateurs peuvent avoir fait l’objet d’une action disciplinaire de la part du comité d’arbitrage. Il est simple et humain d’imaginer que de tels utilisateurs puissent être des cibles privilégiées et « autorisées » pour les attaques personnelles. Cette attitude est à éviter absolument ». Mais pourtant, …

Voici toutes les autres règles d’or bafouées le plus souvent possible dans de la majorité des articles par certains membres doxiques. Ils empêchent les contributeurs sérieux et honnêtes de compléter l’article ou de corriger les erreurs fondamentales. Par suite d’accusation d’attaque personnelle, les administrateurs jettent leurs sentences sans jugement à tous ceux qui condamnent ces actes subversives. Quels sont donc les règles d’or bafoués et oubliés ? J’ai repris textuellement les règles de wiki dont j’ai ajouté quelques notes.

1. wikipédia:Jouer avec les mots/Wikipedia:Gaming the system

1.1 Qu’est-ce que jouer avec les mots ? D’après les règles de wikipédia

* Faire appel aux (ou affirmer avoir le support des) règles pour justifier des actions ou des positions que le contributeur sait être en désaccord avec la véritable portée de celles-ci ;

* Travestir les règles de façon à porter atteinte à Wikipédia ou son environnement éditorial de manière concrète.

* Dans chacun des cas, la volonté et le savoir sont importants. Le mauvais usage des règles ne constitue pas un jeu sur les mots si l’erreur est sincère. Elle le deviendra si le contributeur reste sur sa position même quand il est clair qu’il a compris pourquoi il s’est trompé.

1.2 Jouer avec les mots peut interférer avec d’autres règles

* Faire un mauvais usage des principes de Wikipédia pour jeter l’opprobre sur un autre contributeur, prouver un point de vue ou jeter de l’huile sur le feu (Cf. WP:POINT et Abus de droit/Abuse of process).

* Avoir recours aux règles pour construire (ou étayer) une fausse affaire de point de vue dérangeant alors qu’il est évident que l’affaire elle-même est fondée sur interprétation délibérément erronée de l’action du contradicteur. On peut dans la plupart des cas parler d’une négation de la règle de la supposée bonne foi ; des « » répétés peuvent marquer le non-respect de l’esprit de non-violence de Wikipédia.

* Si jouer sur les mots est le fondement d’une attaque à l’égard d’un autre éditeur ou d’une accusation d’être de mauvaise foi, alors il s’agit d’un cas de d’attaque personnelle.

Ainsi Jouer avec les mots est un acte de subversion. Les règles de Wikipédia sont là pour résumer le point de vue de la communauté sur la façon dont fonctionne le site ainsi que pour illustrer et renforcer ses principes fondamentaux. Y faire appel pour faire dérailler les principes de Wikipédia, pour étayer un point de vue qui les contredit clairement ou encore pour attaquer un point de vue qui s’en inspire avec sincérité, c’est jouer avec les mots.

Donc, Perturber le fonctionnement de Wikipédia peut entraîner un blocage de la part d’un administrateur. Violer les principes de Wikipédia peut orienter la décision des administrateurs et du Comité d’arbitrage.

Or, il est coutume que le blocage s’applique à tous membres qui condamnent cet acte de subversion.

1.3 Les exemples de jouer sur les mots des plus courants utilisés par ces pertubateurs

a) Jouer les pseudo-juristes en utilisant la lettre de la règle pour contredire son esprit.

b) Affirmer bruyamment agir en accord avec une règle, alors qu’on est en réalité en train de la violer. Exemple : prétendre être neutre, ou agir selon un consensus, pour étouffer tout débat possible. => Systématique chez ces membres

c) Utiliser une règle pour en contrer une autre. Exemple : insister sur le maintien d’une référence discutable sous prétexte qu’elle fait consensus. => systématique chez ces membres

d) Dépeindre les contributions d’autrui sous un mauvais jour pour les faire paraître déraisonnables, erronées ou à sanctionner. Exemple : ne pas fournir de source précise pour une citation, puis accuser de harcèlement les contributeurs demandant de manière répétée une référence exacte. => Systématiques chez ces membres

e) « Picorer » une règle parmi d’autres, voire une partie d’une règle parmi l’ensemble, pour appuyer une opinion qui ne correspond en réalité pas aux règles. Exemple : soutenir une modification vérifiable et sourcée, tout en « omettant » le fait qu’elle ne soit pas basée sur des sources fiables, ou bien qu’elle dise autre chose que la source apportée. => Systématique chez ces membres

f) Faire passer en force une interprétation personnelle d’une règle au détriment de celle de la communauté. Exemple : refuser une source sous prétexte qu’elle ne répond pas aux critères de qualité minimum selon un éditeur en particulier. => Systématique chez ces membres

g) Faire le sourd : se livrer à des actes d’obstruction, ou ramener systématiquement la discussion à un point déjà résolu ou réfuté, étouffant toute possibilité de débat. => Systématique chez ces membres. Jamais le temps de débattre d’après Eux parce que broutille mais prennent tout le temps jusqu’à discréditer l’autre en l’accusant d’attaque personnelle.

h) Se tenir sur la ligne jaune, se limiter à des violations mineures des règles pour conserver un comportement acceptable. => Systématique chez ces membres.

i) Négocier avec mauvaise foi : refuser de faire les mêmes concessions que l’autre camp une fois que celui-ci a apporté les concessions demandées. => Ces membres refusent toutes concessions

j) Révoquer des erreurs mineures : reverter des modifications en bloc en prétextant d’une forme (grammaire, orthographe) défaillante. Le bon comportement consiste plutôt à corriger ces erreurs. => Systématique chez ces membres

Or, sans pointer du doigt quiconque, ces subversions contre les contributeurs sont moult fois utilisés et principalement dans les thèmes qui sont dits à polémique (donc la majorité des articles de wikipédia) : Par exemple les articles qui tournent autours du communisme.

2. Wikipédia:Supposer la bonne foi

Cette règle, la règle des règles, est le plus possible et le plus souvent bafouer. En effet, les monopolisateurs bien qu’administrativement et littéralement au point suppriment toutes sources qui ne leur conviennent pas. Cela même si les ajouts sont définis selon les règles de notoriétés et d’ébauches. Mais, le plus malheureux est qu’il y a intention de leur part de supprimer toute source qui va à l’encontre de leurs idéologies sous divers prétextes de jouer avec les mots.

« Vous ne devriez pas agir comme si leurs erreurs étaient délibérées. Corrigez-les, mais ne les jugez pas. Prenez ces personnes comme des wikipédiens à part entière, et ne cherchant donc pas à détruire le projet. Ainsi, même si elles sont manifestement dans l’erreur pour vous, tant sur le plan de la méthode (par exemple un administrateur effectuant un revert puis un blocage) que du contenu (affirmation non sourcée, phrase hors contexte, …), n’oubliez pas que vous êtes avec elles en désaccord et non en guerre. Il y aura des personnes avec lesquelles vous n’arriverez que difficilement à collaborer, ce n’est ni une raison pour refuser la présence de leur travail sur Wikipédia, ni une raison pour attribuer de mauvaises intentions à leurs actions » (wikipédia francophone)

3. Autres règles importantes au bon fonctionnement de wikipédia

3.1 Aide:Ébauche

« Il est considéré que sur Wikipédia, un article n’est jamais vraiment terminé. Il y a toujours des améliorations possibles et des détails à rajouter qui peuvent avoir été ignorés ou négligés dans n’importe quel article. Ainsi les articles sans le bandeau ébauche n’en sont donc pas pour autant dispensés d’amélioration. »

3.2 Wikipédia:Notoriété des personnes : Scientifiques, universitaires

« avoir reçu un prix scientifique reconnu nationalement ou internationalement (par exemple : prix Nobel, médaille du CNRS…), être considéré comme un auteur de référence dans le domaine considéré, être considéré comme l’auteur d’une théorie largement diffusée. »

Par exemple : Alexandre Zinoviev sur son oeuvre sociologique sur le communisme, la logique dont la dialectique et même la société occidentiste. Mais, taxé de staliniens. Donc… pas le droit d’être cité.

3.3 Wikipédia:Règles de savoir-vivre

« le principe même de Wikipédia est qu’elle est collaborative, donc n’hésitez pas à modifier les articles des autres. »

=> Tu peux répéter ? Car, je n’ai jamais vu de coopérativité mais seulement de la compétitivité en phase avec l’idéologie fasciste ou néolibérale de la suprasociété globale..

3.4 Aide:Travailler collectivement

« En fait, un article n’a pas d’auteur unique, même si une seule personne a participé à sa rédaction. En théorie, n’importe qui peut participer à n’importe quel article. Si vous voyez un problème dans un article et que vous pouvez le corriger, alors n’hésitez pas ! N’utilisez la page de discussion que si la politesse exige que vous justifiiez vos modifications. Pour plus d’informations, voyez N’hésitez pas ! »

=> En théorie et non dans le cadre théorique.

« Il est impoli de supprimer le contenu d’un article pour la simple raison qu’il n’est pas objectif ou qu’il est mal rédigé. Ne vaut-il pas mieux le corriger ? Si vous croyez qu’un article doit être détruit, demandez sa suppression. Lorsque vous entrez en « désaccord éditorial » avec un autre contributeur, ayez le réflexe d’aller discuter tout de suite du problème en page de discussion de l’article, plutôt que de procéder par annulation de ses modifications, en cherchant à imposer les autres. »

Or, ce principe de discussion est accusé comme « discussion de forum »ou hors-sujet ou Trollage. Il est ainsi effacé ou mise sous bandeau déroulant. C’est le cas de l’article matérialisme dialectique et moult autres.

3.5 Wikipédia:Esprit de non-violence

* En cas de doute, ne pas systématiquement effacer

=> Or, tout ce qui leur semble pas être dans leur norme est effacé bien que sourcer selon les règles de notoriété et de compétence.

* En cas de doute, ne pas attribuer un mauvais motif

=> Or, le « charabia imbitable », le « à supprimer car c’est du vent »sont lancés systématiquement dans ces articles contre les compléments constructifs.

* Autant que possible, n’appelez pas ce qui ne vous plaît pas « non neutre »

=> Or, c’est systématique pour ces membres doxiques.

* À partir du moment où vous ressentez la nécessité de suivre pas à pas les interventions d’un éditeur en particulier (fût-il réputé pour avoir une orthographe déplorable ou une syntaxe française aléatoire), au lieu de concentrer vos efforts sur votre domaine de compétence préféré, vous êtes sur la voie du conflit de personne.

=> Or, également systématique. « Attention au troll banni ! »dixit le membre doxique.

S. LEMOINE aka Sebrider, ce blog, 23/06/2013

Publicités
Cet article a été publié dans Analyses, Observations, Sebrider. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Wikipédia est un centre de tri (suite)

  1. Sebrider dit :

    Et l’IP a bien sûr bloqué par le poireau.

    et

    En ce moment Jean-Jacques Georges bataille contre une personne qu’il classera parmi les troll ou les staliniens.

    => http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion_utilisateur:Cjulien21

     » cet échange n’a pas grand intérêt sur le fond » Mais c’est à chaque fois le même cinéma avec Jean-Jacques Georges :
    * avertissement ou sécurité ou protection des dogmes ;
    * prétention ou auto-confirmé ou je suis au sommet de l’évolution ;
    * calomnie et diffamation
    *…etc

    Donc, il est interdit de dire Etats-Uniens mais Américains sinon c’est de l’anti-Pepsi.

    Par contre tout ceux qui sont contre le pouvoir Israëlien a droit d’être dit (ou diffamé) d’antisémite;
    Par contre celui qui critique un grand héros de l’occident et l’impérialisme à droit d’être dit (ou calomnier) de staliniens;

    D’ailleurs, la doxa wikipédienne ne se gêne pas à calomnier et diffamer tout ceux qui s’opposent à leur vision d’idiot et d’imbécile.

  2. Sebrider dit :

    Dans l’article Commune de Paris de 1871 où Jean-Jacques Georges confirme parfaitement ce qu’il veut faire Table rase, soit :

    « Jusqu’à aujourd’hui, il n’y pas de film occidental sur la période de la Commune de Paris de 1871.{{non neutre|Cela reste un événement tabou de la masse médiaCf l’interview de [[Peter Watkins]] sur son docu-fiction  »[[La Commune (Paris, 1871)]] ».}} »

    Lire la suite ici : « Wikipédia a un problème avec la Commune ! »

    S. Lemoine aka Sebrider

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s