Mises au point sur Wikipédia

Voici ci-après un billet de Hamelin de Guettelet sur son blog, il insiste pour que nous précisions qu’il n’apprécie pas notre blog lorsque nous reproduisons l’un de ses excellents témoignages (en licence dite « libre »). Hamelin se demande s’il pourrait être banni de Wikipédia et son site blacklisté pour ses nombreuses critiques de l’organisation. Dans sa vision Wikipédia serait un bon projet simplement vicié par des emmerdeurs, Hamelin est sincère à n’en pas douter mais il est aussi surement aveuglé par ses convictions.

Comme on peut le constater dans mon propre témoignage j’ai pensé moi aussi en 2009 (après une absence prolongée) que Wikipédia était noyauté par des magouilleurs, qu’il suffirait pour mettre fin à cette dérive malheureuse d’alerter Wikimedia et même pourquoi pas Jimmy WALES en personne qui déclarait (approximativement) : « Pouvoir modifier un article de Wikipédia est sacré, si ce n’est plus possible je prendrai des mesures ». Et après tout n’était-ce pas leur intérêt de préserver un projet qui ne saurait survivre à long terme sans le soutien du public ?

Le sinistre administrateur DarkoNeko m’avait prévenu, il se vantait de bien connaitre Wikimedia et il était certain que mon projet n’avait aucune chance d’aboutir, dans les quelques mois qui ont suivi la création de wikibuster.org j’ai compris qu’il avait raison. Les dirigeants de Wikimedia savaient parfaitement ce qui se passait (pour être eux-mêmes admins de Wikipédia !) et ce que je découvrais naïvement à cette époque avait été décrit des années plus tôt par d’autres. Bien entendu j’ai pris mes distances avec l’objectif initial du wikibuster.org mais j’ai continué de le soutenir par respect pour ceux, comme Quaesitor qui s’était investi sur le site, qui avaient pour but de remettre Wikipédia sur le droit chemin.

La réflexion a bien avancé et les causes de cette gestion mafieuse de Wikipédia sont connues, seuls des gens comme Hamelin, trop idéalistes ou endoctrinés peuvent maintenir leur soutien indéfectible à « l’Encyclopédie libre » alors qu’ils sont informés de sa nature perverse. Je profite de ce billet pour répondre à ce dernier qui parle de « la malhonnêteté intellectuelle de Drac » pour lui faire remarquer que si tout le monde peut répondre sur blog.wikibuster.org (seules les injures systématiques d’un Simple Touriste sont effacées, et encore à posteriori) il n’en est pas de même sur son propre blog où le moindre commentaire doit avoir son autorisation pour être publié et où seule « sa vérité » peut paraître. Alors, quel blog est le plus conforme à l’idéal de l’honnêteté intellectuelle et de la liberté d’expression ?


Mise au point. (par Hamelin de Guettelet)

La critique est toujours chose utile et encore plus constructive si l’on veut bien l’accepter. Je vais donc faire mon profit des critiques qui me sont faites en espérant toujours que la communauté prenne aussi en compte les critiques à l’encontre de son fonctionnement et surtout de la tolérance qu’elle accorde à ses brebis galeuses et en fasse aussi son profit. Ce n’est pas pour cela que je vais changer du tout au tout, j’ai toujours appelé un chat un chat et je continuerai à appeler un emmerdeur un emmerdeur. Je vais donc faire attention à mieux cibler mes critiques en évitant de rester trop dans les généralités.

Par contre …

Je ne comprends pas que l’on ne voit dans ce blog-notes que les messages déceptifs et jamais les autres plus flatteurs.

Oui …

Je comprends bien que de parler avec un langage sans contrainte des mauvais cotés de Wikipédia ne fasse pas plaisir à tout le monde et en particulier à ceux directement critiqués.
Je comprends bien que de critiquer avec un langage sans contrainte ceux qui fourvoient Wikipédia et que ceux directement mis en cause ne supportent pas mes propos.
Je comprends bien que d’écrire avec un langage sans contrainte des propos accusateurs envers les fouteurs de merde fasse que l’on puisse détester les messages de mon blog-notes.
Je comprends bien que de publier avec un langage sans contrainte des messages détestateurs dans un blog-notes libre ne puisse agréer tous ses lecteurs.

Mais …

Je ne comprends pas que l’on puisse lire un blog-notes que l’on n’apprécie pas.
Je ne comprends pas que l’on puisse commenter des messages que l’on n’apprécie pas.
Je ne comprends pas que l’on puisse apporter crédit à des propos que l’on n’apprécie pas.
Jamais personne n’est obligé de lire ce qu’il n’apprécie pas.

Et surtout …

Je ne comprends pas que mes messages les plus accusateurs envers mes têtes de turc, les plus destructeurs envers les seigneuries mafieuses, les plus critiques envers les mauvaises habitudes, les plus durs envers Wikipédia, soient toujours les plus lus et les plus commentés.
Je ne comprends pas que mes messages les plus réfléchis sur les études, les plus sérieux sur la communauté, les plus respectueux des contributeurs, les plus laudateurs de Wikipédia, soient comme par hasard les moins lus et les moins commentés.

Alors …

Si ce blog-notes est de la merde comme certains l’ont qualifié, qu’il ne vaut pas mieux que Wikibuster, qu’il faudrait que Wikipédia le blackliste, que je suis de la pire espèce comme Alithia, qu’il faudrait que l’on me censure à défaut de pouvoir me bannir, il faudrait surtout bien que l’on m’explique pourquoi ces contributeurs tellement contempteurs viennent se vautrer dans cette merde. La réponse doit être que ces contempteurs sont bien des fouille-merde indécrottables qui font beaucoup plus de tort à Wikipédia que je ne pourrais en faire jamais.

Il est passé le temps où l’on mettait à mort les messagers.

Ainsi va la vie.

Hamelin de Guettelet, son blog, 30/06/2013

Publicités
Cet article a été publié dans Analyses, Panier de crabes, Témoignage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Mises au point sur Wikipédia

  1. Sebrider dit :

    Ce pauvre Hamelin de Guettelet n’a rien compris aux phénomènes communautaires.

    C’est comme ces entrepreneurs du XIX qui n’ont rien compris à la lutte des classe. C’est un phénomène naturelle de notre société généré par l’interaction entre le milieu de pouvoir (la propriété privée et son administration) et le milieu de la production. Ils ont fait appeler à l’aide de l’Etat bourgeois pour essayer d’améliorer les conditions de vie des travailleurs. Mais toutes les mesures ont été vaines dont ceux du socialistes Louis Blanc dont Paul Lafargue a réfuté dans le Droit à la Paresse.
    Ce désarroi, ce malaise, cette impuissance des entrepreneurs honnêtes et conscients est lisible dans Le Capital de Marx. Il est aussi parfaitement bien décrit dans le manga « Le Capital » aux éditions Soleil qui montre bien le désarroi du jeune entrepreneur fromager face au réalité sociologique.

    Sinon, le plus drôle :

    « Remarque perso : de mon point de vue, détournements de sources répétés = blocage indéfini, tant il s’agit d’une forme de non neutralité difficile à corriger sans aller reprendre chaque source une par une ; c’est la dégradation profonde et durable de la fiabilité de WP qui doit en pareil cas être sanctionnée sans pitié. — Azurfrog [नीले मेंढक के साथ बात करना] 4 juillet 2013 à 15:04 (CEST) »

    détournements de sources répétés = blocage indéfini dans le cadre de votre POV mon cher Azurfrog [नीले मेंढक के साथ बात करना]

  2. Sebrider dit :

    Et Jean-Jacques Georges a rajouté :

    « Qu’est-ce que fiable ? » (sic) : quand je lis des phrases comme ça, je retrouve ma bonne humeur pour la soirée. Mort de rire Jean-Jacques Georges (d) 4 juillet 2013 à 18:38 (CEST)

    Mais, il a oublié de citer la suite :

    « Qu’est ce que fiable ? La validation de la source par le politburo et la mafia wikipédienne ! » dis-je.

    Prendre ce qui confirme leur préjugé dans les sources est la spécialisté de Jean-Jacques Georges et des libéraux (cf Contrepoint). Je l’ai déjà montré ici avec la reprise d’Alexandre Zinoviev qu’ils ont distordu pour qu’il rentre dans leur cadre orwellien. Or, Alexandre Zinoviev rejette totalement la vision orwellienne de la société communiste (cf « 1984 » et 1984 in Science-Fiction 2 : politique, éd Denoel, juin 1984, (ISBN : 978-2-207-33002-9).

    Ca arrive aussi des plus souvent de distordre les citations de Marx notamment celles du Manifeste du communisme. Je l’avais expliqué à Celette dans la discussion de l’article communisme il y a trois ou deux ans. Et je l’ai réexpliqué sur Contrepoint dans la semaine. « Lisez donc ce foutu manifeste de ****, c’est écrit noir sur blanc ! Parce que le communisme c’est la négation de l’individu. » Me dit-on sur l’article de « Qui choisirait le socialisme s’il en avait la possibilité ? » Par Robert Nozick.

    Or, Qu’est-ce que vous définissez dans l’individu ? Le bourgeois qui comme aux XIX se définissez comme tel. Les libéraux et les bourgeois mettent dans la liberté, l’individu, la sympathie seulement les gens de leurs propres classes c’est à dire ceux qui ont la propriété. Ils rejettent des individus et de la liberté : l’esclave (Locke, Tocqueville), le travailleur et les diversités/minorités (Herbert Spencer).

    Cela est même noté dans le Manifeste du communisme.

    Les tenants de la pensée antiscientifique à la lecture du « Manifeste du communiste » s’arrête à :

    « Vous avouez donc que, lorsque vous parlez de l’individu, vous n’entendez parler que du bourgeois, du propriétaire. Et cet individu-là, certes, doit être supprimé. » et conclut au crime, et voit ainsi les préludes aux totalitarismes, au stalinisme…etc. Ce cas est des plus fréquents.

    Or, la lecture est :

    « Vous êtes saisis d’horreur parce que nous voulons abolir la propriété privée. Mais, dans votre société, la propriété privée est abolie pour les neuf dixièmes de ses membres. C est précisément parce qu’elle n’existe pas pour ces neuf dixièmes qu’elle existe pour vous. Vous nous reprochez donc de vouloir abolir une forme de propriété qui ne peut exister qu’à la condition que l’immense majorité soit frustrée de toute propriété. En un mot, vous nous accusez de vouloir abolir votre propriété à vous. En vérité, c’est bien ce que nous voulons.

    Dès que le travail ne peut plus être converti en capital, en argent, en rente foncière, bref en pouvoir social capable d’être monopolisé, c’est-à-dire dès que la propriété individuelle ne peut plus se transformer en propriété bourgeoise, vous déclarez que l’individu est supprimé.

    Vous avouez donc que, lorsque vous parlez de l’individu, vous n’entendez parler que du bourgeois, du propriétaire. Et cet individu-là, certes, doit être supprimé.

    Le communisme n’enlève à personne le pouvoir de s’approprier des produits sociaux; il n’ôte que le pouvoir d’asservir à l’aide de cette appropriation le travail d’autrui. ».

    Ainsi, contrairement à la pensée petite-bourgeoise, ça élargit les perspectives et les angles de vue et on tombe dans le sens de l’auteur sans même l’aide d’interprète ou d’un savant. Il faut juste savoir lire comme il faut c’est à dire de façon à la fois matérialiste et dialectique comme l’est Marx pour obtenir des résultats objectifs. […]

  3. Sebrider dit :

    « sanctionnée sans pitié » dixit Azurfrog sur la page Discussion utilisateur:Jean-Jacques Georges). Or, cela signifie qu’il faut exterminer le danger (le troll) pour protéger le POV et les préjugés du groupe doxique. Heureusement que nous ne sommes pas en guerre. Sinon…

    Il y eu encore une Requête Administrateur contre Jean-Jacques Georges. Et, il trouve cela « Pénible… » (Discussion utilisateur:Manacore), lui le premier des délateurs. Mais, encore une fois, il est soutenu par la mafia, le petit KGB et l’administration wikipédienne.

    Je suis donc intervenu dans cette RA :

    :: « De toute façon Jean-Jacques Georges a toujours raison même lorsqu’il a tort et qu’il détourne les règles de wikipédia avec la complicité de l’administration. Il ne peut y avoir aucun débat avec le délateur et le calomniateur Jean-Jacques Georges. Jean-Jacques Georges est soutenu par le politburo et le petit KGB de wikipédia. Est-ce que les cropologues sont eux-même l’objet de leur étude ? Or, c’est exactement ce que fait JJG vis à vis de Siren qui l’accuse de pédophile comme il accuse d’autres de communiste. Dans ce cas Siren a le droit de porter plainte pour diffamation contre ce Monsieur qui se cache derrière un pseudo et aussi contre wikipédia qui le soutien. »

    Lebob s’est moqué de mon français :

    :::Ah ben non c’est le contraire, puisqu’à vous lire Siren accuse JJG de pédophilie. Décidément, votre maîtrise du français est toujours aussi douteuse et vous conduit toujours autant à écrire n’importe quoi, mon pauvre Sebrider. {{rire}} –[[Utilisateur:Lebob|Lebob]] ([[Discussion utilisateur:Lebob|d]]) 4 juillet 2013 à 18:11 (CEST)

    Mais, je le remercie de confirmer comme quoi Jean-Jacques Georges calomnie et diffame.

    Azurfrog a bloqué pendant une semaine dans le vide la pauvre IP pour avoir contredit ses affirmations disant qu’il faut « citer textuellement ». Mais,

    « Même en citant textuellement, le politburo et le petit KGB fait tout pour disqualifier la source sous divers prétextes mensongers en détournant les règles de wikipédia. Qu’est ce que fiable ? La validation de la source par le politiburo et la mafia wikipédienne ! — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l’IP 90.33.188.35 (d). »

    La réaction est vite venue :

    Blocage une semaine pour violation de WP:PAP. — Azurfrog [नीले मेंढक के साथ बात करना] 4 juillet 2013 à 18:33 (CEST)

    Et aussi le calomniateur et la diffamateur dans toute sa splendeur :

    « Tiens, Sebrider (d · c · b) s’intéresse à la pédophilie, maintenant ? Heureusement qu’il a été banni avant de pouvoir écrire sur le sujet… Jean-Jacques Georges (d) 4 juillet 2013 à 18:38 (CEST) »

    Heureusement de rien du tout. Car, d’une part le sujet ne m’intéresse pas, ni ne me conserve. Et d’autre part, le blocage d’une IP ne gène en rien mon intervention sur wikipédia.

    Encore un bel exemple de l’attitude communautaire tout à fait naturelle dans toutes sphères communautaires dont est wikipédia.

    Pour reprendre ce que j’ai écrit sur le site Contrepoint où l’on retrouve ces mêmes phénomènes et en reprenant l’angle de la communauté de wikipédia :

    « Bref, wikipédia est dans un cadre paisible tout autant que les communistes du XX dans un cadre apocalyptique. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s