Ainsi va Wikipédia : L’identité culturelle n’est pas la nationalité

Nous présentons aujourd’hui le blog « Ainsi va Wikipédia », créé en 2005 et dédié lui aussi à l’observation de Wikipédia. Bien qu’il soit tout aussi critique que nous de Wikipédia nous le connaissions mal, j’en comprends mieux la raison en lisant ceci :

« Je pense que vous avez compris à la lecture de mon blog-notes que nous n’avons absolument pas le même point de vue ni le même objectif. Pour moi, les projets de la Wikimedia Foundation représentent une avancée remarquable sur le plan de la vulgarisation des connaissances et même d’une façon plus générale de la culture universelle. Mes critiques, quand critique il y a, ne portent pas sur l’existence de Wikipédia, mais uniquement sur les comportements abusifs de certains contributeurs. Je ne suis pas contre Wikipédia, ni contre Wikimédia France, ni Wikimedia Foundation, je suis contre la mafia des suppressionnistes, le gang des balayeurs ou certains contributeurs problématiques à mes yeux, mais jamais, au grand jamais, je ne serai contre Wikipédia, ni contre Wikimédia France, ni Wikimedia Foundation, comme vous pouvez l’être sur votre site. »

Voici reproduit ci-après son dernier article (en licence dite « libre »), avec à la suite un avertissement de l’auteur qui souhaite qu’en aucune façon on puisse croire qu’il soutient notre site dont « il ne partage pas l’état d’esprit ». Le but de wikibuster.org a toujours été (depuis sa création en 2009) d’informer le public sur la réalité de Wikipédia, mais absolument pas d’en donner une vision unique. Le site a longtemps été un forum ouvert à tous et des admins de Wikipédia sont venus pour défendre leur point de vue, comme MonsterBuster.

Illustration http://www.pubquebec.ca
Une chasse aux articles québécois sur Wikipédia ?


L’identité culturelle n’est pas la nationalité.

© Serge CHAPLEAU, 1995
© Serge CHAPLEAU, 1995.

Pourquoi faut-il toujours que l’intolérance aille systématiquement jusqu’au départ volontaire ou forcé de bons contributeurs ? C’est vraiment une maladie chronique de Wikipédia, qu’il faille toujours que des imbéciles s’acharnent bêtement sur ceux qui ont un genou à terre. Ce n’est pas parce que les participants du projet:Québec n’ont pas été très glorieux dans la défense coûte que coûte de leur phobie des anglicismes, qu’il faille absolument leur faire rendre gorge. Comment peut-on être à ce point vicieux pour agir ainsi ? Comment peut-on avoir une logique à géométrie variable pour toujours se donner raison surtout quand on a tort ? Comment ces contributeurs peuvent-ils se regarder dans une glace, leurs petits compromis mesquins avec eux-mêmes ne les gênent pas plus que cela ? Piètres individus pour lesquels je ne peux avoir que mépris.

Certains contributeurs viennent de nous montrer bêtise et intolérance : bêtise puisqu’ils sont incapable de faire une différence entre raison et passion, identité culturelle et nationalité, intolérance puisque appuyés sur leur ignorance, ils imposent par tous les moyens possibles leur bêtise à d’autres contributeurs. Une fois de plus, ces infirmes du cerveau, viennent de commettre deux mauvaises actions, coup sur coup, envers les contributeurs québécois.

Si j’ai raillé dans un précédent billet (cf. mon message du 15 mai 2013) la volonté nationaliste des contributeurs québécois de transporter au sein de Wikipédia, leurs débats nationalistes et leur volonté de défense identitaire, en l’occurrence linguistique, je sais faire la différence entre identité culturelle et nationalité.

Si j’ai mis en évidence, dans deux précédents billets, une mafia des suppressionnistes (cf. mon message du 15 mars 2013) et un gang des balayeurs (cf. mon message du 23 mai 2013), il est malheureux de les retrouver ensemble dans une action franchouillarde pour nier, malgré les évidences sourcées, une réalité québéco-canadienne.

Quand les contributeurs québécois, qualificatif très peu approprié, il faudrait dire contributeurs du projet:Québec, vous me passerez cette facilité d’écriture, donc quand les contributeurs québécois ont tort, il faut le dire, mais quand ils ont raison, il faut le dire aussi :

1. Ils ont tort quand ils veulent franciser systématiquement des anglicismes.
2. Ils ont tort quand ils refusent l’utilisation du français de référence pour écrire l’encyclopédie de référence.
3. Ils ont tort quand ils veulent imposer l’utilisation des français régionaux, comme le québécois, dans les titres d’articles.
4. Mais oui, ils ont raison quand ils défendent l’emploi des vocabulaires français locaux dans les articles à contexte local.
5. Et comme nous allons le voir, ils ont raison quand ils combattent l’aveuglement franco-centré.
6. Et oui, ils ont raison quand ils font la distinction entre identité culturelle et nationalité.

Deux affaires concomitantes, vont nous montrer qu’ils n’ont pas toujours tort et même qu’ils ont tout à fait raison. Comment des imbéciles voulaient leur taper sur la tête pour y faire rentrer de force un PoV – point de vue – ridicule, cela se termine par une double pantomime et le départ de deux bons contributeurs. Le ridicule tue mais pas toujours ceux qu’il faudrait.

L’histoire commence mal par une chasse aux articles québécois.

L’histoire commence par une PàS – page à supprimer – de l’article Un air de famille (émission de télévision), un article mal nommé et mal rédigé. C’est à partir d’une option franco-centrée qu’a été créé cet article en ne parlant uniquement que de l’adaptation française à venir d’un émission télévisuelle québéco-canadienne déjà largement diffusé par Radio-Canada. Les sources de qualité existantes justifient correctement l’existence de cet article. Oui mais voilà, la bande des suppressionnistes, par ordre d’entré en scène, PAC2, Jean-Jacques Georges, Guillaume70 et l’inévitable SM – Suprememangaka – ne veulent pas lâcher leur proie malgré trois autres contributeurs qui apportent les sources. Et Patrick Rogel, en bon petit militaire qui n’abandonne jamais ses copains/coquins en rase campagne, invente la notion de « consensus relatif », effectivement très relatif même, toujours aveuglément défendu par le parti-pris de SM, pour clôturer en suppression en bafouant une des plus vieilles habitudes de Wikipédia « pas de consensus pour la suppression, l’article est conservé ». Avec son épouvantable habitude de ne pas répondre, de répondre à coté ou bien trop tard, comme ici, il refuse la révision de sa décision. Une DRP – demande de restauration de page – est faite par Boréal mais là encore le balayeur de service, Maptib, refuse de restaurer avec uniquement des arguments éditoriaux dont principalement « le titre ne convient pas ». Et l’on dira encore que ces balayeurs là ne s’attribuent pas des compétences éditoriales. Malgré une tentative de O.Taris d’inverser la décision de clôture immédiatement revertée par SM, toujours lui, c’est Azurfrog qui prend une décision hallucinante de donner raison à Boréal en contredisant les choix éditoriaux de son collègue Maptib, mais pour rester conforme aux habitudes du gang des balayeurs, Azurfrog n’ira pas jusqu’à désavouer son copain/coquin de collègue balayeur. À Boreal de réécrire l’article. Ubu est bien balayeur. Les suppressionnistes ont encore frappés, les articles québécois cette fois.

L’histoire continue encore plus mal par une autre chasse aux contributeurs québécois.

EvguenieSokolov crée l’article, Sophie Bédard, une jeune auteur de bande dessinée. Oui mais voilà Sophie Bédard est de nationalité canadienne et de culture québécoise et naturellement EvguenieSokolov écrit « Sophie Bédard est une auteure de bande dessinée québécoise », passons sur « auteure » que je trouve particulièrement laid mais bon cela se fait donc … acceptons. Par contre schlum lui ne passe pas sur québécoise, il remplace québécoise par canadienne avec comme justif de diff – justification de modification – « Québécois n’est pas une nationalité … » Quelle idée idiote de venir chatouiller les contributeurs québécois là où ils sont particulièrement sensibles sinon pour foutre la merde, déclencher une guerre franco-québécoise de plus, pour taper un coup de plus sur la tête des contributeurs du projet:Québec. Et ce qui devait arriver arriva ; 203 interventions impliquant 22 contributeurs, plus de 100 000 octets d’échanges sur 4 jours (et je ne suis pas certain que cela soit terminé) et le départ de Wikipédia de Boréal avec cette réflexion qu’il supprimera un peu plus tard « J’en ai ma criss de claque. Merci aux nombreux contributeurs qui ont un peu d’ouverture et qui contribuent constructivement à Wikipédia. Aux quelques-uns, qui prennent beaucoup trop de place comparativement à leur apport, qui croient savoir tout sur tout mais qui ne font qu’étaler leur ignorance, débrouillez-vous : Wikipédia deviendra le reflet de votre mépris et de votre ignorance … » entrainant aussi le départ de Simon Villeneuve avec cette dédicace « Frêle culture abandonnée sur ces quelques arpents de neige, nous veillerons à travers nos jardins de givre le retour de ces lueurs Boréal qui nous ont illuminé depuis le début. » Épouvantable gâchis.

Tous les arguments ont été échangés, les plus mauvais comme les meilleurs, d’un coté comme de l’autre, des compromis ont été proposés par les contributeurs du projet:Québec, systématiquement rejetés, et tout cela dans la plus mauvaise foi qui soit, et je doit bien le dire les plus intransigeants, les plus obtus, les plus fermés, n’était pas les contributeurs québécois, une nationalité est une nationalité, il ne faut surtout pas sortir de cela. Je ne suivrai pas la position québécoise qui a cherché à faire la démonstration d’une nationalité québécoise, oui peut être mais alors au même sens que la nationalité indienne, les nations premières. Ce n’est pas une nationalité, c’est une identité. Où les contributeurs franchouillards ont-ils vu que dans la phrase « une auteure de bande dessinée québécoise », québécoise faisait référence à la nationalité ? Quelle ignorance du français de ne pas faire la différence entre « auteure de bande dessinée québécoise » et « auteur canadienne de bande dessinée ». N’ont-ils pas un bon dictionnaire pour vérifier que québécois/québécoise est d’abords, à défaut d’être une nationalité, une indication culturelle, une identité ? Qui peut croire sinon les illuminés que « la bande dessinée québécoise » possède un passeport en bonne et due forme sur lequel il serait indiqué nationalité canadienne ? Il faudrait en rire si ce n’était si lamentable. Mon dictionnaire le Grand Robert de la langue française en 6 volumes indique pour québécois :

1. dans sa première acception un adjectif : de Québec, du Québec et notamment de la province de Québec ex : la politique québécoise au sein de la confédération canadienne
2. dans sa deuxième acception une spécialisation répandu vers 1965 : du groupe ethnique et linguistique canadien français composant la majorité de la population du Québec ex : littérature québécoise, cinéma québécois [ndr : bande dessinée québécoise]
3. dans sa troisième acception un substantif : les Québécois, Québécois francophones, Québécois anglophones – les Néo-Québécois : les immigrés établis au Québec
4. dans sa quatrième acception une spécialisation au sens de 1 : « À la même époque, au Québec, de Canadiens français ont devenait Québécois » (J. Ferron)
5. dans sa cinquième acception un nom masculin vers 1970 : le Québécois : le français propre au Québec –> Franco-canadien. Le joual forme de québécois urbain, fortement anglicisé, s’opposant au français de France

© Sophie BÉDARD/COLOSSE
© Sophie BÉDARD/COLOSSE.

ite missa est – et oui, la messe est dite. À partir du moment, ce qui est le cas, où des contributeurs québécois reconnaissent que dans la boîboîte en face de nationalité il faut indiquer Canada et non Québec, il est évident, sauf pour les contributeurs fouteurs de merde, (et ils ont rappliqué vite fait pour aider leur copain/coquin qui avait fort à faire avec sa mauvaise foi) que l’adjectif « québécoise » accolé à « bande dessinée » relève bien de la deuxième acception. L’auteur de bande dessinée appartient bien « au groupe ethnique et linguistique canadien français composant la majorité de la population du Québec ». Et le compromis imposé par les fouteurs de merde et accepté par EvguenieSokolov est du dernier ridicule « Sophie Bédard est une auteure de bande dessinée québécoise (Canada) » parce que le lien hypertexte sur québécoise ne vous apprend pas, pour ceux qui ne le saurait pas, que le Québec est une province du Canada ? C’en est même la plus belle, la belle Province.

Non les contributeurs québécois n’ont pas toujours tort, quand ils ont raison, je le dis de la même façon que quand ils ont tort. Et les fouteurs de merde sont des fouteurs de merde.

Au passage schlum s’est bien ridiculisé quand Zorion lui a demandé pour être honnête avec lui-même et ses théories du « TOUT citoyenneté », de mettre en conformité d’autres articles « et bien, ait le courage de tes opinions et vas changer la nationalité de Géronimo, Abdullah Öcalan, du dalaï-lama Tenzin Gyatso ou du kanak Jean-Marie Tjibaou. Vas-y, j’ai hâte de voir comment tu vas expliquer que Géronimo est un citoyen américain et le dalaï-lama un citoyen chinois. » schlum ne réussit pas à écrire ce qui lui est demandé, il ne peut que supprimer les qualificatifs culturels sans faire mention de la nationalité dans les introductions des articles cités démontrant ainsi l’inanité de ses prétentions (au passage je précise que même les Tibétains nés en 1935 ont tous eu la nationalité chinoise dès les accords de 1951, dalaï-lama compris qui est bien né au Tibet et est de nationalité chinoise comme Tjibaou est bien un kanak néo-calédonien de nationalité française).

Ainsi va mal Wikipédia quand s’installe un PoV-pushing – point de vue partisan – niant l’identité culturelle sous le faux prétexte de combattre un autre PoV nationaliste inexistant.

Hamelin de Guettelet, « Ainsi va Wikipédia », 26/05/2013


Avertissement de l’auteur :

« Si nous parlons d’état d’esprit, vous comprendrez que nous n’avons rien de commun et qu’il serait malvenu d’utiliser du matériel de ce blog-notes sur votre site. Si vous le faites malgré tout, ne pouvant pas m’y opposer, je veillerai particulièrement au fait que cette republication ne laisse pas entendre de quelque façon que cela soit que je partage, ou que ce blog-notes partage, vos idées et vos positions ; la licence CC BY-NC-SA n’annihile aucunement mes droits moraux sur ma production intellectuelle. J’aimerais donc que vous spécifiez clairement à la suite de l’attribution, que la republication de ce message ne signifie pas un soutien de son auteur à Wikibuster et que cela n’engage pas son auteur qui ne partage pas l’état d’esprit de Wikibuster. »

Hamelin de Guettelet, commentaire sur son blog, 28/05/2013

Publicités
Cet article a été publié dans Analyses, Témoignage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ainsi va Wikipédia : L’identité culturelle n’est pas la nationalité

  1. Sebrider dit :

     » … des dérives et des abus, et … les fouteurs de merde »

    Ces contraintes émanent directement de la sphère communautaire.
    Ce sont des phénomènes sociologiques immanents à ce type de milieu.
    Ce que tu vois comme dérive, abus et fouteur de merde sont les produits principaux qui font la réalité et l’existence même de wikipédia.

    Je personnalise souvent ce phénomène avec Jean-Jacques Georges. Mais, lui-même est un produit généré par les lois sociologiques immanents de la sphère communautaire.
    Et, wikipédia est un produit de la sphère du monde réel donc en liaison avec l’idéologie hégémonique de la société qui englobe wikipédia.

  2. Wikibuster dit :

    Hamelin prouve seulement son incohérence, son incapacité à analyser autrement que superficiellement, bref son aveuglement général du à un haut niveau d’auto-endoctrinement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s