Wikipédia, la vache à lait de Wikimedia Inc.

Nous apportons chaque jour de nouvelles preuves de l’escroquerie intellectuelle que constitue le site Wikipédia mais nous sommes à présent en mesure de prouver que les organisations Wikimedia Inc. et Wikimedia France opèrent de concert une véritable escroquerie financière au détriment des internautes donateurs de Wikipédia.

Voici des extraits du dernier appel aux dons au profit de Wikipédia, en novembre 2012 :

« Chers lecteurs : Wikipédia est un projet à but non lucratif, mais est le cinquième site le plus visité au monde… »

  • « Chaque année vos dons couvrent tout juste nos besoins. »
  • « Nous ne vivons que grâce à vos dons. »
  • « Afin de protéger notre indépendance, nous n’aurons jamais recours à la publicité. »
  • « Bien sûr, nous pourrions financer Wikipédia grâce à de la publicité. Mais cela est contraire à nos valeurs. L’une de nos règles est l’impartialité de nos articles. Or comment resterions-nous objectifs si les sujets de nos articles étaient aussi nos annonceurs ? »

Jimmy WALES, fondateur de Wikipédia.

Wikimedia profite du positionnement de Wikipédia sur la première page de Google dans 99% des recherches, et dans les cinq premiers résultats pour 96% pour matraquer ses appels aux dons plusieurs semaines par an, en se faisant ainsi une auto-publicité à laquelle aucun internaute ne peut échapper. En effet ce n’est pas seulement la page d’accueil de Wikipédia qui invite lourdement à soutenir le site financièrement mais la totalité des articles qui est chapeauté par un discours marketing aussi efficace que mensonger. Le message est même très clair : « Si chaque lecteur de cet appel donnait 10 €, nous ne devrions lancer notre appel aux dons qu’un seul jour par an », sous-entendu dans le cas contraire les messages peuvent continuer aussi longtemps que nécessaire pour engranger les sommes convoitées.

L’organisation commoniste n’hésite pas à affirmer que les dons « couvrent tout juste les besoins de Wikipédia », en réalité il faut comprendre que les sommes récupérées par Wikimedia sont entièrement consommées pour ses nombreux « projets », dont la plupart est bien distincte de Wikipédia. Pour s’en convaincre il suffit de consulter le site Wikimedia France, qui collecte la totalité des dons faits sur la version francophone de Wikipédia tout en prétendant être indépendante de Wikimedia Inc. On y apprend que l’association française a reçu 1,1 million d’euros des internautes pour l’année 2012 (les chiffres pour 2013 ne sont pas connus) et qu’elle a reversé seulement 495.000 euros à Wikimedia Inc. pour « aider » au fonctionnement de Wikipédia, on a donc 605.000 d’euros récupérés au nom de Wikipédia et détournés pour d’autres fins.

Parmi ces autres « projets » on constate par exemple l’achat d’appareils photos pour les membres de Wikimedia France et une première application de cet évident gaspillage d’argent a consisté à photographier des squelettes dans un musée, avec un précédent aussi aberrant en Allemagne l’an passé où l’on avait demandé aux membres du Wikimedia local de photographier des hommes politiques.

« Nous ne vivons que grâce à vos dons » : Voici un autre mensonge grossier, Wikimedia reçoit des dons considérables (en millions d’euros) d’organisations et entreprises dont on peut douter de la philanthropie quand il s’agit par exemple de Google. Lire « Wikipédia n’a pas besoin de votre argent – alors pourquoi continue-t-elle à vous harceler ? »

« Nous n’aurons jamais recours à la publicité » : Un mensonge plus grave encore, Wikimedia a signé un accord commercial avec la société Orange dès 2009 pour une diffusion du contenu de Wikipédia (en louant littéralement le nom du site) incluant de la publicité, les revenus étant partagés entre les deux « partenaires ». Donc pas de publicité sur Wikipédia pour ne pas faire fuir les contributeurs idéalistes mais de la publicité en douce sur Orange pour tirer des profits financiers du travail gratuit des wikipédiens. Cela se fait dans la plus grande opacité puisque le montant des revenus de cette opération est secret. D’autre part vous aurez bien du mal à trouver des références à ce montage sur le site de Wikimedia France (ne parlons même pas de Wikipédia), il est nécessaire d’aller sur le site de la maison mère Wikimedia Inc. pour trouver quelque chose et c’est en anglais bien sûr. Noter que Wikimedia Inc. a qualifié cet accord commercial d’« important canal de revenus » (« an important new revenue stream »).

On comprend pourquoi Wikimedia Inc. a opté pour cette « licence libre » avec autorisation de commercialisation sans rémunération des auteurs et ceci dès le départ du projet. Cela lui permet de profiter du travail gratuit des internautes pour s’enrichir et accroître son influence. Les contributeurs de Wikipédia sont floués sur toute la ligne, eux qui pour la plupart s’imaginent travailler pour une « œuvre humaniste de partage du savoir », en rupture avec un « monde marchand » qui limiterait la diffusion de la connaissance. Continueront-ils de participer lorsqu’ils seront informés de la réalité bien prosaïque du « business Wikipédia » ?

Publicités
Cet article a été publié dans Analyses, Wikimedia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Wikipédia, la vache à lait de Wikimedia Inc.

  1. Ping : Quand Wikimedia France se prend pour le Père Noël ! | Wikibuster : Les dessous de Wikipédia

  2. Ping : La vision romantique du domaine public, une absurdité | M'en biens communs

  3. Wikibuster dit :

    Donner des liens ne suffit plus à touriste.

  4. Ping : Donner à Wikipédia, vraiment ? | Wikibuster : Les dessous de Wikipédia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s