Quand Wikipédia se cache derrière de fausses excuses…

Nous sommes heureux de présenter le témoignage original du contributeur de Wikipédia Carter79, que nous remercions vivement pour sa confiance. Ce cas rappelle fortement la fiction imaginée par ALTSHIFT en 2010 : « Licences libres… un cas de conscience ! ».


Quand Wikipédia se cache derrière de fausses excuses…

Wikipédia attire toujours les internautes en manque d’informations et qui usent de la facilité pour répondre à leurs besoins. Ancien étudiant en master web-éditorial, j’ai fait partie de ces utilisateurs qui profitaient du travail de la communauté présente sur le wiki, et j’avoue avoir été sensible à cela durant quelques années, avant de subir les foudres du projet autoritaire qu’est Wikipédia. En effet, si le site donne le sentiment de liberté et d’ouverture au monde, sa gestion interne n’est pas aussi rose que cela.

Tout d’abord, il convient de mentionner la licence Creative Commons utilisée par Wikimédia (la société mère) qui nous permet de rédiger librement et de poster des photos sur le wiki. Seulement, la transparence n’est pas de mise à propos de cette licence, et il faut parfois rencontrer des déceptions pour se rendre compte de la supercherie. En effet, la licence autorise la publication mais légalement, il suffit d’avoir accepté pour que les contenus et les photos associées appartiennent définitivement à la communauté, et donc à Wikipédia. Avec ce site, il n’existe donc pas de droit à l’erreur ou de réparation, sauf si les modérateurs le décident arbitrairement. Par exemple, si vous avez rédigé quelques articles dans le passé et que vous souhaitez désormais en faire un autre usage, vous ne pourrez pas les retirer de Wikipédia, même si vous êtes détenteurs des droits d’auteur et que personne n’est intervenu dans vos contenus.

Il m’est arrivé quelque chose de ce type. Ancien archéologue, j’avais publié des parties de mes études mot pour mot afin d’améliorer certaines fiches présentes sur l’encyclopédie. Cela partait d’un bon sentiment mais libre à moi de ne plus vouloir mes propres textes et plans apparaître sur ce support puisque j’en suis l’auteur. Sauf qu’il devient impossible de supprimer les contenus à cause de la licence Creative Commons puisqu’ils « appartiennent » à Wikipédia. Il est à noter que c’est le seul organisme au monde qui s’accorde des droits plus élevés que les droits des auteurs, un comble…

Après avoir discuté avec plusieurs modérateurs, il s’est avéré que j’étais le méchant contributeur qui voulait retirer des contenus contre les gentils modérateurs qui menaient un combat juste vers le savoir. Certes, je caricature mais nous en étions là, car il s’agit d’une vraie bataille pour réussir à obtenir gain de cause (enfin, si je l’avais obtenu…). En effet, Wikipédia rencontre le succès grâce aux internautes qui fournissent de l’information, mais à aucun moment un retour de bâton est possible car la hiérarchie des modérateurs fait d’eux des Dieux intouchables alors que les contributeurs n’ont pas leur mot à dire. Après tout, ne suis-je pas libre de retirer mes contenus recopiés mot pour mot ? Si ce n’est pas le cas, alors il me suffit de recopier des passages de livres entiers pour en devenir co-auteur ? Aucune logique et surtout aucun respect du droit d’auteur, avec toujours cette licence Creative Commons en bouclier pour faire face aux critiques (la solution de facilité…).

Etant aujourd’hui référenceur mais toujours passionné par l’archéologie, je souhaiterais réaliser un site web autour de mes anciennes recherches car mes envies ont évolué et je ne vois pas Wikipédia comme le messie. Etant donné que les modérateurs ne veulent pas me laisser récupérer mes contenus, je me retrouve à devoir me plagier moi-même et donc à générer des contenus dupliqués qui ne seraient bénéfiques ni à Wikipédia, ni à mon nouveau site dans ce cas. Le comble serait de devoir me paraphraser pour protéger ces « voleurs » de contenus. Les modérateurs devraient comprendre que leur dictature ne va pas durer éternellement et que les auteurs sont les premiers acteurs de la réussite. Nous sommes des humains et nos envies peuvent évoluer, nous sommes donc tout à fait libres de reprendre ce qui nous appartient.

En réalité, les modérateurs m’ont expliqué que je ne pouvais pas reprendre mes contenus d’une part car ils appartenaient à Wikipédia (là-dessus c’est faux puisque j’ai des documents publiés plus anciens avec les textes identiques, donc Wikipédia fait du plagiat si je n’autorise plus la publication libre de mes écrits ?), et d’autre part car il suffisait d’une action d’un autre membre pour que cela passe sous le sceau de la licence Creative Commons. En d’autres termes, il vous suffit de rajouter une virgule dans chaque contribution de chaque fiche de l’encyclopédie pour bloquer les contenus éternellement et pour se vanter d’être un co-auteur actif, il ne faut donc pas grand-chose pour mettre en branle tout le système de Wikipédia.

En définitive, je ne contribuerai plus jamais sur l’encyclopédie et je prendrai désormais le parti de mes anciens professeurs de master web qui nous mettaient déjà en garde contre cette dictature de l’information. Je l’ai appris à mes dépens mais je ne me ferai pas avoir à l’avenir, je suis juste triste de constater qu’un concept innovant a pu se transformer en une plate-forme de « voleurs » et de profiteurs qui ne se remet pas en cause.

N.B. : pour l’anecdote, j’ai une photo de moi qui a été affichée sur Wikipédia, je ne peux même pas la retirer au nom du droit à l’image, c’est dire à quel point rien ne doit être déposé sur l’encyclopédie si vous n’êtes pas certains à 100% de vouloir le faire sans regret.

Carter79, inédit, 21/05/2013

Publicités
Cet article a été publié dans Creative Commons, Témoignage, Wikimedia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Quand Wikipédia se cache derrière de fausses excuses…

  1. Wikibuster dit :

    On doit juger sur les informations dont on dispose, le reste n’est qu’affirmation gratuite « anti DCRI » : « Selon la version de l’intérieur, à la demande du parquet, sous le contrôle de l’autorité judiciaire » (ici).

    Des « mensonges » je veux bien regarder mais une fois de plus si tu ne dis que ça c’est gratuit et sans grand intérêt. Tu n’as pas répondu, des admins élus à vie c’est correct ? Des admins qui refusent de faire connaitre les scrutins pour garder le pouvoir c’est honnête ? Des admins qui éliminent les contributeurs qui n’ont pas le « bon point vue » c’est sans problème pour toi ?

  2. sebastienlemarinel dit :

    Ce n’est pas une injonction du juge mais une demande de la DCRI… C’est différent. Pour que ce soit réellement une injonction de justice il faudrait qu’il y ai un procès et une décision de justice dans ce sens. Et il y a des chances que ça ne se passe pas forcément comme ça aux USA car les services comme la DCRI sont contrôlé un minimum…. encore que lorsqu’ils veulent il passe outre la justice.
    Et c’est justement le nœud de l’affaire. C’est que sans décision de justice en aucun cas la DCRI n’a le droit de menacer les gens comme ils l’ont fait. On appel ça de l’abus de pouvoir.

    Et malheureusement ton Blog n’informe pas car il est remplit d’erreur et déforme l’information. Bizarrement tu est capable d’écrire des lignes et des lignes pour critiquer Wikipédia et fustiger leur comportement, mais tu te comporte de manière bien pire… Pire tu écris des choses fausses et visiblement tu ne compte pas les modifier. Du coup ça se transforme en mensonges. Donc pour un blog d’information on repassera…

  3. Wikibuster dit :

    Pour la DCRI le fait que Wikimedia se permette d’ignorer une injonction de la justice est inadmissible, ça n’arriverait pas aux Etats-Unis, donc aux juges et aux législateurs de jouer maintenant. Et la seule solution technique c’est le filtrage du contenu d’Internet, merci donc à Wikimedia de nous imposer cela par leur mépris des lois françaises.
    L’argument consistant à dire que les contributeurs n’ont qu’à s’informer est très léger, c’est comme de dire qu’il n’y a pas d’anomalie quand les admins se font élire « à vie » par moins de 100 wikipédiens sur 500.000 inscrits ayant contribué. On verra ce que deviendra Wikipédia quand la Presse informera le public de sa réalité. Ce blog existe pour informer, il contribuera à remettre les pendules à l’heure, ensuite advienne que pourra.

  4. C’est la DCRI qui en général lance l’affaire auprès de la justice. Ce qui ne veut pas dire qu’elle soit solide ou puisse avoir du sens. Sans compter qu’ils profitent souvent de l’implication de la justice pour faire peur même si les personnes ne sont pas impliqués.

    Pour Wikipedia les personnes qui participent le fonts en général dans une certaines philosophie. A chacun de voir si ça lui plaît ou non, toutes les infos sont dispos sur Wikipedia pour cela. On revient à ce que j’ai dit au début : ce ne sont pas de pilleurs car le contenu de Wikipedia est libre et ils ne peuvent donc en aucun cas se l’approprier.

    Si Demain tu veux faire un Wikpedia super top, tu peux faire un copier coller de Wikipedia et faire ta propre encyclopédie en ligne avec les règles que tu souhaites et en reprenant le contenu. Au final on se fou de Wikipedia ou de X ou Y la clès de tout ça est que le contenu reste libre et la licence permet d’assurer qu’il le restera assurant la pérennité du contenu.

    Le reste c’est de la gesticulation et de la perte de temps à mon avis.

  5. Wikibuster dit :

    En ce qui concerne la DCRI on a peu d’info mais il semble bien que la demande initiale provienne de la justice, les demandes d’éclaircissements des députés relèvent plutôt du registre de la démagogie et n’ont obtenu aucune réponse jusqu’à présent.
    En ce qui concerne Wikipédia et le droit d’auteur, comme pour beaucoup d’autres points les contributeurs ne sont absolument pas informés de quoi que ce soit, les véritables auteurs seront toujours déçus, les autres que sont-ils vraiment, des petites mains ? Je les considère pour ma part comme des pilleurs pour la plupart.

  6. seb dit :

    Pour l’histoire de la DCRI Vs Wikipedia, c’est un autre sujet, mais la DCRI ayant l’habitude de passer outre du cadre légal en France ça ne m’étonne pas que Wikipedia refuse leurs demandes. Cette histoire et d’autres sont remontés jusqu’au parlementaires et qu’il y a des réflexions sur l’encadrement de ces services ce n’est pas innocent… Surtout quand la DCRI qui ne fait pas partie de l’armée ce permet de juger de manière un peu aléatoire ce qui est secret défense ou non et qu’en parallèle les militaires qui sont les premiers concernés se foutent que ces même informations soient publiques et les autorisent même…

    J’ai arrêter de lire votre article en lien car il y a aussi pas mal d’incohérences qui vient a mon avis du fait que l’auteur souhaite surtout essayer de crucifier Wikipedia plutôt que de faire une analyse réelle.

    Pour revenir au sujet principal dans le cas de Wikipedia le droit d’auteur n’est pas forcement considéré si on parle d’une œuvre collaborative. Ce qui la aussi pourrait peser en défaveur des droits d’auteurs. Le travail Carter79 faisant partie d’un tout.

    Le second point est de mon point de vue plus moral qu’autre chose. A partir du moment ou tu participes a une œuvre commune, que tu choisis librement de partager cette œuvre il me parait pas vraiment honnête de vouloir par la suite revenir en arrière. Mais bon la chacun voit midi a sa porte.

  7. Wikibuster dit :

    Cela a été longuement débattu, sur le forum « La vie moderne » entre autres, Wikipédia flotte dans un vide juridique apparent qui donnera peut-être lieu à des procès, en attendant ils mangent leur pain blanc, lire : http://www.laviemoderne.net/detox/43-le-jeu-de-loi-de-wikipedia

  8. sebastienlemarinel dit :

    Il n’est pas aliénable en France, mais il faudrait voir comment appliquer cela dans le cas qui nous occupe (Droit Francais ou Droit US ?). De plus je ne suis pas sur que cela puisse être valable puisque la licence CC ne cède pas les droits a Wikipedia, comme un auteur pourrait le céder a une maison d’édition. Il faudrait surement faire appel a un juriste sur ce sujet.

  9. Wikibuster dit :

    A ma connaissance le droit de retrait n’est pas aliénable, et la loi s’applique au web aussi, évidement.

  10. sebastienlemarinel dit :

    Je rajouterais que ce n’est pas spécifique aux CC, puisque les licences et accords qui modifient le droit d’auteur sont assez courant de le monde d’aujourd’hui. Je pense notamment aux éditeurs qui passent souvent des accords avec les auteurs, ces derniers perdants certains droits au profit de l’éditeur en échange de services.

  11. sebastienlemarinel dit :

    Oui on parle précisément du droit d’auteur. Et le droit d’auteur te permet d’autoriser certaines choses définies par… une licence. Ce qu’a fait notre ami, auteur de cet article. Il a publie un des articles sous une licence qui permet a Wikipedia et a d’autres de l’utiliser, la modifier et la (re)publier en toute liberté. En aucun cas il n’est plus l’auteur cet l’article et en aucun cas Wikipedia est devenu l’auteur de ses écris, il garde un certains nombre de droits définit par cette même licence ou hérité du droit d’auteur.

  12. Wikibuster dit :

    Seb parle-t-on encore du droit d’auteur ? Sais-tu qu’un auteur a le droit de retirer son œuvre moyennant indemnisation, est-ce possible sur Wikipédia ? Non clairement, ce droit est bafoué.

  13. sebastienlemarinel dit :

    Non tu donnes certains droits a des tiers. Mais tu restes l’auteur en aucun cas il « n’appartient » a Wikipedia. Tu ne peux retirer ce droit après coup, ou alors tu viol de fait la licence sous laquelle tu as publie.

  14. seb dit :

    « Sauf qu’il devient impossible de supprimer les contenus à cause de la licence Creative Commons puisqu’ils « appartiennent » à Wikipédia. »

    Pas vraiment. La licence CC est simplement une licence libre. Donc a partir du moment ou tu as publie un document en CC d’autres personnes (dont Wikipedia) peuvent reprendre ce document comme ils entendent, le modifier et le (re)publier. Il n’appartient pas a Wikpedia mais toujours a son auteur.

  15. Wikibuster dit :

    On sait par exemple qu’il existe des liens commerciaux entre Wikimedia et Orange : « Les neuneus de Wikipédia grugés par Wikimedia et Orange ! »

  16. Sebrider dit :

    En plus des mauvaises photocopies de livres rentrés dans le domaine public (donc normalement devenu gratuit), Il existe sur Amazone de nombreux autres «  » » » » »livres » » » » » » vendus à des prix exorbitants, qui sont en réalité les photocopies des articles de wikipédia.

    Quel est le lien légal entre ces marchants (ou voleurs) et la firme «  » » » »humaniste » » » » » wikipédia ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s