Que savez-vous des montages juridiques de Wikipédia ?

L’organisation Wikimedia et sa fine équipe de révolutionnaires commonistes sont de plus en plus présents dans les commentaires lorsqu’on évoque Wikipéda et ses prises de position politiques, l’affaire « Wikipédia vs DRCI » par exemple a bien été une affaire « Wikimedia vs DCRI ». Cela donne l’occasion d’évoquer le flou artistique qui enveloppe les constructions juridiques de Wikipédia, la méconnaissance de ses rouages par la Presse et le public est évidente mais pour les wikipédiens eux-mêmes c’est plus étonnant. Nous sommes certains qu’il ne s’agit pas d’un hasard, Wikipédia a démarré dans un contexte incertain et risqué du point de vue du respect du Droit d’auteur et de nombreuses précautions ont été prises par ses promoteurs américains, le résultat est très compliqué et sert surtout à plaider une non responsabilité généralisée de « l’Encyclopédie du pillage anonyme », comme nous l’appelons sur Wikibuster.

Wikimedia
Wikimedia Foundation et Wikimedia France,
deux organisations « indépendantes » qui se financent mutuellement…

La vision que les uns et les autres ont de Wikipédia peut varier considérablement. Pour le grand public consommateur des informations mises à sa disposition gratuitement, Wikipédia est un site web fait par « tout le monde » dans un élan de générosité forcément louable. Pour le financement il s’agirait pour les mieux informés de l’oeuvre d’un riche « philanthrope », J. WALES, à la bouille sympathique qu’on voit sur toutes les pages du site au moment des appels aux dons. Un collègue me disait qu’il utilisait Wikipédia si souvent qu’il s’était senti « obligé » de répondre à l’appel. Les contributeurs occasionnels de Wikipédia, de loin les plus nombreux, n’ont vraisemblablement pas une vision très différente de celle du grand public.

Les « wikipédiens » (moins de 5000 probablement) de Wikipédia en français (des contributeurs plus assidus) ont une vision différente, ils s’intéressent à des domaines restreints de Wikipédia, leurs domaines de prédilection. Ils sont intéressés d’y jouer un rôle et peuvent même participer pendant des années sans jamais comprendre le rôle de flics-censeurs des « administrateurs », pour certains cette rencontre peut s’avérer très douloureuse lorsqu’elle survient. La plupart des wikipédiens ne savent rien ni du fonctionnement interne de Wikipédia, ni de son financement, ils ne se posent aucune question car comme pour le grand public Wikipédia fait partie du décors.

Les wikipédiens du « premier cercle » (moins de 500 probablement), autour des administrateurs, ont conscience de participer à un « projet », ce sont de véritables militants qui ont le sentiment d’être utiles dans ce mouvement « humaniste de partage de la connaissance ». Ils adhèrent pleinement au discours officiel brodé par l’équipe marketing de Wikimedia Incorporation, il n’est pas exagéré de dire qu’ils sont endoctrinés. A noter qu’ils n’ont pas de sympathie particulière pour le fondateur J. WALES, probablement car ils l’identifient comme un entrepreneur à succès et qu’eux-mêmes cultivent une idéologie anti-marchande, ils ne sont pas loin de penser que Wikipédia lui a échappé depuis longtemps car c’est un idéal qui par définition ne peut appartenir qu’à l’humanité toute entière. De même ces wikipédiens se méfient de tout ce qui est extérieur à Wikipédia, ainsi ils sont très réticents au rôle joué par Wikimedia France qu’ils considèrent comme une association totalement indépendante et sans pouvoir sur Wikipédia (ils se trompent !). Les wikipédiens, dont la plupart sont probablement sincères, s’étaient offusqués lorsque le président de Wikimedia France, R. MATHIS, s’était fait confectionner une page biographique sur mesure par un collègue wikimédien, ceci en totale contradiction avec les usages du site. Les wikipédiens pensent que Wikipédia est un site de Wikimedia Inc., une organisation à but non lucratif. Ils savent que ses serveurs sont situés aux Etats-Unis et pensent très naïvement que seules les lois américaines lui sont applicables, ils fantasment gravement sur un monde nouveau, en dehors des nations et faisant émerger un système politique mondialiste inédit, mais ils n’ont pas tous conscience qu’ils se réfèrent en réalité à une idéologie qui s’intitue « le Commonisme ».

Les administrateurs sont moins de 200 et la plupart est inactive, quelques dizaines d’entre eux sont en revanche omniprésents, organisés en clans rivaux, hyperactifs et consacrent probablement tout leur temps libre au « projet ». Les mieux informés sont aussi des wikimédiens, ils sont aussi déterminés que politisés, sont prêts aux pires comportements pourvu que ce soit pour la défense de la cause. Je me souviens de « Darkoneko », un administrateur venu sur ma page personnelle (alors qu’on ne se connaissait absolument pas) pour me provoquer dans le but de me bannir. Lorsque je lui signalai mon projet de créer un site d’information sur les mauvais coups des admins, à signaler éventuellement aux débutants sur Wikipédia, il sauta sur l’occasion pour me bannir en invoquant le motif  : « Menace grave contre Wikipédia ». Paradoxalement ce wikimafieux qui pense qu’informer le public sur la vraie nature de Wikipédia est une « menace grave » a beaucoup fait pour la concrétisation du site « wikibuster.org ». Pour conclure, parler de mentalités sectaires au sujet de ces fanatiques ne me parait en aucune façon caricatural.

Enfin que savons-nous nous-mêmes des montages juridiques de Wikipédia ? Il nous reste beaucoup à découvrir mais voici ce qui nous parait le plus significatif de nos découvertes récentes, certaines informations sont vérifiables alors que d’autres ne peuvent être que déduites. Wikimedia Inc. est le propriétaire de Wikipédia, bien qu’à but lucratif ce n’est pas à notre connaissance une association au sens français du terme et elle n’est pas démocratique. En particulier de riches financiers ont achetés leur place au Conseil d’administration. Cette organisation tourne autour de l’idéologie de Creative Commons qu’elle promeut avec une forte implication, des moyens financiers dignes d’une entreprise startup qui rêve d’être un jour cotée en Bourse. Wikimedia a développé un discours de séduction du public, les appels aux dons sont très étudiés, testés région par région, puis mis en place de façon très rationnelle. Le niveau de maîtrise est exceptionnel, ainsi Wikimedia ne cherche pas à collecter le plus d’argent possible mais prévoit une progression régulière en adéquation avec un succès qui serait basé sur sa popularité. De fait ils ont beaucoup plus d’argent que le nécessaire pour faire tourner Wikipédia.

Wikimedia a créé des succursales dans divers pays, en Angleterre, en Allemagne ou en France par exemple avec Wikimedia France. Ces succursales ont pris la forme d’associations à but non lucratif nationales, dans le but très probable de se faire accepter comme une organisation locale et non exclusivement américaine (ce qu’elle est en réalité à tous points de vue). L’autre intérêt majeur de ce montage est probablement de pouvoir se faire reconnaître « d’intérêt public » et bénéficier d’un financement indirect par les impôts. Il y a encore peu nous pensions que logiquement que Wikimedia Inc. finançait Wikimedia France qui dispose d’un budget annuel très conséquent de 1 million d’euros. Dans ces conditions comment peut-on affirmer que Wikimedia France est indépendante de Wikipédia ? Pourtant le montage juridique réel est sensiblement différent…

En réalité Wikimedia Inc. dirige les dons des internautes francophones vers Wikimedia France, ceux-ci pensent financer Wikipédia mais c’est Wikimedia France qui s’enrichit, pour s’en convaincre il suffit de consulter cette page, et dans cette fable à la limite de la légalité selon nous c’est Wikimedia France qui financerait Wikimedia Inc. Cette année ils ont récolté 1,4 million d’euros grâce à un matraquage publicitaire sur la totalité des pages de Wikipédia qui a duré des mois. Ensuite le montage prévoit que Wikimedia France reverse 400.000 euros pour « aider » Wikimedia Inc. suivant l’expression retenue, c’est à dire pour financer les serveurs de Wikipédia. On constate ainsi que les messages d’auto-publicité de Wikipédia sont mensongers, l’argent ne sert pas à garantir la survie de l’encyclopédie en ligne mais à financer une association censée être indépendante. Que font-ils de cet argent, des « partenariats » avec les institutions françaises, de la propagande et même l’achat d’appareils photo destinés à leurs propres membres !

Ce quiz est terminé, vous-même que saviez-vous des montages juridiques de Wikipédia ?

Publicités
Cet article a été publié dans Analyses, Wikimedia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Que savez-vous des montages juridiques de Wikipédia ?

  1. Wikibuster dit :

    Bonjour manuwath, Voici quelques réponses et questions:
    1/ Votre premier paragraphe pour moi c’est de l’enrobage, la réalité c’est que Wikimedia est une organisation qui possède Wikipédia (les serveurs, le logo, le nom de domaine, etc.) et qui a tout pouvoir pour y faire tout ce qu’ils veulent y-compris de changer les règles de participation des contributeurs.
    2/ Votre expression de « communauté » est très orientée, pourquoi ne pas utiliser des termes normaux ? Il y a le propriétaire Wikimedia et les utilisateurs de son site Wikipedia, et rien d’autre. Wikimedia accorde à certains utilisateurs des pouvoirs spéciaux, les admins, le choix de ces admins est pseudo-démocratique de fait puisque seuls 100 wikipédiens sur plus d’un million participent aux scrutins. Les faits sont les faits.
    4/ Vous allez dire que les autres wikipédiens peuvent participer s’ils le veulent. Alors si vraiment il n’y a pas « d’intention particulière » de cacher les scrutins pourquoi n’y-a-t-il pas des bandeaux les annonçant comme il y a en ce moment des bandeaux pour les élections chez Wikimedia ?
    3/ « La pression de la communauté… » C’est très romancé ça, Wikipédia ne pourrait pas exister sans la fable philantropique de Wikimedia car les wikipédiens sont « anti-marchands », faut-il le prouver ?
    4/ Mais les wikipédiens sont trompés par Wikimedia, voir l’épisode « Orange » du mois dernier. http://www.numerama.com/magazine/22182-contribuer-a-wikipedia-c-est-aussi-enrichir-orange.html
    5/ « indépendance réelle entre contributeurs de Wikipédia et la fondation », c’est faux la « fondation » est hébergeur, elle est légalement responsable des textes publiés sur son site si elle ne les retire pas après injonction de la Justice (ou immédiatement dans certains cas particuliers), parler « d’indépendance » est tout simplement erroné.
    6/ La méfiance des wikipédiens est due à leur ignorance de la réalité, à savoir qu’ils sont les obligés de Wikimedia.
    7/ Le « risque de publicité » est totalement pour Wikimedia, les wikipédiens déserteraient le site, d’où l’astuce de présenter la publicité en amont sur Google, qui reverse 2 millions d’euros à Wikipédia annuellement. Par générosité ? Google ? Vous n’y croyez pas plus que moi.
    8/ « des wikipédiens endoctrinés », vous êtes un chercheur, comment prouve-t-on que des gens sont endoctrinés ? Par l’accumulation des témoignages et des analyses, je produis une multitude d’observations et des analyses personnelles (et de tiers), mais ce sont d’authentiques chercheurs qui conclueront, pas moi.
    9/ « cet article montre surtout, implicitement, une rancœur tenace envers le projet », je vous ai donné le lien vers mon témoignage, je n’ai pas créé ce site pour avoir été banni de WP, c’est l’inverse qui s’est produit. D’autre part la totalité des témoignages du blog n’est pas de moi, sauf un seul !
    10/ « La contestation du statut des administrateurs », connue par si peu de contributeurs, et assortie d’une clause de sauvegarde, la décision doit être validée de façon non démocratique cette fois-ci, les admins ne prennent pas de risque.
    11/ Par ailleurs des admins « élus à vie », ça ferait rire n’importe qui dans la vie réelle, n’est-ce-pas ? Wikipédia est-elle une une encyclopédie bananière ?
    12/ Allez-vous vraiment me répondre : non pas « à vie », mais « pour un temps illimité », non c’est trop ridicule n’est-ce pas ?
    13/ « Quel rapport entre les administrateurs et Wikimedia ou d’éventuels « montages juridiques »? » Le système Wikipédia est un tout, chaque brique contribue à son fonctionnement, les admins fournissent un travail « gratuit » considérable, gratuit ? Non, il le font en échange du pouvoir d’orienter le contenu éditorial, comment ? En arbitrant les conflits d’édition systématiques, faut-il le prouver ? On s’en occupe activement sur WB.
    14/ « reprocher aux contributeurs actifs de n’être pas plus nombreux est intellectuellement très contestable », sauf si l’on sait qu’ils interdisent de faire connaitre les scrutins d’élections des nouveaux admins. CQFD ?
    15/ « où il n’a jamais été prouvé » que les admins auraient un « pouvoir éditorial » quelconque « , vous êtes chercheur, comment prouve-t-on une telle affimation ? En accumulant des témoignages, c’est bien ce que nous faisons, des juges extérieurs conclueront une fois de plus.
    16/ « les intérêts de différents admins ne se recoupent pas forcément », c’est juste comme il est vrai que dans la vraie vie les vrais mafieux n’ont pas (du tout) les mêmes intérêts, mais ils collaborent et s’organisent même en « syndicat ». Là vous auriez un vrai sujet d’étude.
    17/ « qu’une organisation « pure » », je ne sais pas ce que c’est une organisation « pure ».
    18/ « la transparence de la collaboration agit comme le soleil en plein », dites vous n’êtes pas un peu lyrique là ?
    19/ Pour le coup je me fais l’impression d’être très « rationnel », non ?
    Cordialement,
    WB

  2. Wikibuster dit :

    Hou là manuwath merci d’avoir pris le temps de commenter mais je ne m’attendais pas du tout à un tel discours, jouons donc la transparence si vous le voulez bien, mon témoignage est ici et il ne manque rien (sinon posez-moi des questions), pouvez-vous me dire quels sont vos liens avec Wikipédia et Wikimedia, quelle en est votre expérience concrête et quel est votre pseudo sur le site ? Merci.

  3. @manuwath dit :

    Bonjour,

    Il faut bien comprendre que Wikipédia est une organisation fonctionnant par espaces linguistiques et qui est autogérée (en tout cas dans la mesure où tous ceux qui y participent souhaitent le faire…). Cette organisation est chapeautée par une autre organisation : Wikimedia Foundation, laquelle est l’interface légale permettant de gérer des questions matérielles (le financement des serveurs, par exemple et des questions juridiques, comme dans l’affaire DCRI). Il n’y a là rien de flou. Pour info, c’est sur la pression de la communauté qu’historiquement Wikipédia a fait partie d’une fondation et n’était plus liée à la société à but lucratif Bomis de Jimmy Wales. Il n’y a là aucun « montage juridique » sinon l’évolution d’une organisation qui a pris un essor extraordinaire en très peu de temps. Plus d’infos sur l’histoire de WP, voir notamment Tkacz (2011), « The politics of forking paths ».

    Que l’organisation de Wikipédia soit compliquée, nul n’en doute. Ce qui est pernicieux, c’est d’insinuer qu’il y là une intention particulière. Étant donné l’indépendance réelle entre contributeurs de Wikipédia et la fondation (que vous reconnaissez vous-même, soulignant parfois le climat de méfiance mutuelle), le fait qu’historiquement la communauté ait eu gain de cause quant au risque, par exemple, de publicité sur WP mais aussi le caractère collaboratif (et parfois très lourd) des décisions, arguer d’une intention particulière et univoque est, au mieux une preuve d’ignorance, au pire une imbécillité. Il y a peut-être certaines intentions ou certaines pratiques contestables dans le chef de la Wikimedia Foundation (c’est somme tout commun à toutes les grandes organisations) mais le principe même du « fourchettage » agit comme un spectre et demeure une possibilité réelle en cas de menace contre l’intégrité du projet. Wikipédia en Espagnol en a fait usage il y a quelques années.

    Le pire dans cet article est le mélange des registres de langages. Les quelques faits sont immergés dans une nasse d’effets d’annonce et de déclarations à l’emporte-pièce (« des wikipédiens endoctrinés ») qui ne sont, ni ne peuvent être sourcés et décrédibilisent l’ensemble. En réalité, plus qu’une critique d’un système ou des révélations au sujet de WP, cet article montre surtout, implicitement, une rancœur tenace envers le projet. Cette dernière est certainement très légitime mais n’a rien à voir avec ce qui est supposé être le sujet du papier… C’est ainsi que la question des administrateurs est évoquée. La création de la règle sur la « contestation du statut des administrateurs » en est la preuve : cette question est importante, a suscité et suscite encore de nombreux débats. Cependant, deux remarques apparaissent :
    – Quel rapport entre les administrateurs et Wikimedia ou d’éventuels « montages juridiques »?
    – La proportion des admins les plus actifs sur WP dépend du bon vouloir des contributeurs…et de personne d’autre. reprocher aux contributeurs actifs de n’être pas plus nombreux est intellectuellement très contestable, surtout dans la mesure où il n’a jamais été prouvé » que les admins auraient un « pouvoir éditorial » quelconque (ce qui, du reste, est difficilement crédible dans la mesure où les intérêts de différents admins ne se recoupent pas forcément et qu’un intérêt de caste semble donc impossible).

    Vous semblez croire qu’une organisation « pure » (idéologiquement et en pratique) pourrait exister et, de ce fait, vous reprochez à Wikipédia de ne pas l’être. Une organisation pure n’existe pas. Surtout de cette taille. Du point de vue du contenu, le simple contrôle a posteriori des éditions est le contraire même d’un projet « pur » (puisque des erreurs sont toujours publiées avant d’être retirées). Du point de vue organisationnel, la transparence de la collaboration agit comme le soleil en plein été : la clarté est telle qu’elle aveugle, notamment par la masse de données ; d’autre part, l’opacité (celle-là est classique) de la Wikimedia Foundation correspond à n’importe quelle autre organisation du même type.

    Rien d’extraordinaire donc sinon que mélanger tout et son contraire n’invite pas vraiment au travail rationnel.

    Cordialement,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s