Wikipédia, le partage des informations secret défense !

Nous publions la traduction (par nos soins) d’un message du « wikimédien » T. W. KOZLOWSKI qui a commenté très tôt l’affaire DCRI vs Wikipédia, depuis largement évoquée dans la Presse. On observe une fois de plus que la mentalité de Wikimedia consiste à se conformer le moins possible aux lois nationales et il très amusant de voir des américains demander à un service de renseignement français de leur indiquer « plus précisément » quelles informations sont sensibles sur un site classé secret défense !

La base militaire de Pierre-sur-Haute
Wikipédia diffuse du secret défense, Wikimedia persiste et signe !

On devine quelles instructions ont été données par la direction de Wikimedia Inc., bien planquée à l’abri aux Etats-Unis, aux administrateurs de Wikipédia en France. L’admin non anonyme (il s’agit de Rémi MATHIS en personne, le bibliothécaire commoniste et président de Wikimedia France, se serait carrément retrouvé convoqué dans les locaux de la Police !) a obtempéré en supprimant l’article. Mais celui-ci a été rétabli dans la foulée par un autre admin anonyme cette fois dans le but évident de rendre impossible les poursuites, c’est une provocation inouïe…

On apprendra ensuite par un tweet que trois admins comme par hasard tous membres de Wikimedia France ont depuis demandé un « retrait temporaire de leurs outils », sans aucun doute pour éviter de subir de nouvelles pressions. Wikipédia / Wikimedia contre l’Etat français c’est goûteux et ça change des partenariats mielleux avec la Ville de Toulouse ou le Musée de la Céramique !

Notons la complaisance habituelle de la Presse pour Wikipédia, ainsi dans Le Monde on ne lit pas que la DCRI « accuse Wikipédia de diffuser des informations secret défense… » mais exactement l’inverse : « La DCRI accusée d’avoir illégalement forcé la suppression d’un article de Wikipédia ».


Bonjour, Je suppose que vous serez intéressé de savoir que la Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI), un service de renseignement au attaché directement au Ministère de l’Intérieur, a apparemment contraint un administrateur de Wikipédia à supprimer un article qui de leur point de vue, tel que je le comprends, révélait des informations classifiées réputées très nuisibles pour la Défense nationale française (« compromission du secret de la Défense nationale »).

De manière intéressante, ils ont pris contact avec le service juridique de WMF pour une demande de retrait (effacement ? suppression ?) de cet article une quinzaine de jours plus tôt, mais qui fut refusée après qu’il ne donnèrent pas suite à une demande de précisions sur le motif invoqué (tel qu’exprimé par conseil de la Fondation).

Sans se décourager, ils ont alors approché le dit administrateur — qui n’est pas anonyme, donc je suppose qu’il était plutôt facile de trouver ses coordonnées — et lui ont demandé de supprimer l’article, une demande qu’il a satisfaite (l’article a ensuite été rétabli par un autre administrateur). Pour autant que je sache, la version de l’article qu’ils ont voulu supprimer est ici.

Je suppose que lorsqu’un service de renseignement demande à un citoyen de retirer des
informations de Wikipédia en se référant au code pénal (l’article 413-11
en l’occurrence), cela mérite d’être signalé (sans penser à mal).

Pour en savoir plus :

T. W. KOZLOWSKI, lists.wikimedia.org, 05/04/2013


Lire aussi les nombreux commentaires sur le forum du site « La Vie Moderne ».

Publicités
Cet article a été publié dans Désinformation, Observations, Wikimedia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s