Le procès de GLec : Un crime de lèse-anonymat sur Wikipédia

La rubrique judiciaire de Wikibuster est calme depuis que les admins (conscients de l’effet qu’elle peut produire comme révélateur de leur mentalité néo-stalinienne) ont décidé d’éliminer plus discrètement les contributeurs de Wikipédia qui leur déplaisent. Ces procès avaient un aspect social indéniable en soudant la petite « communauté » mafieuse de la pseudo-encyclopédie, mais l’idéologie prime dans l’univers fanatisé du monde « libre » et tout ce qui peut nuire à l’avancement du « projet » est éliminé sans regret.

Toutefois le naturel revient au galop et nous assistions le 16 mars dernier sur le Bulletin des administrateurs à un nouveau procès, à l’encontre cette fois-ci d’un contributeur de longue date parfaitement intégré dans le cercle des insiders de Wikipédia : GLec.

Illustration membres.multimania.fr/tpesworld/fini.htm
Crime de lèse-anonymat sur Wikipédia.

Que lui reproche-t-on ? D’avoir dévoilé l’identité d’un contributeur avec lequel il était en conflit, ce n’est certes pas très délicat et voici ce qu’en pense Zhuangzi, sa « victime », notez au passage la bonne ambiance de « travail collaboratif » régnant sur Wikipédia (!) :

« Quoi qu’il en soit je suis sous pseudo et il est inconcevable qu’un wikipédien divulgue à dessein dans le but de nuire mon identité. Je ne trouve pas normal d’avoir du prendre un pseudo suite aux diffamations de Glec (qui n’a pas été bloqué à l’occasion et s’en est trouvé renforcé, continuant de m’appeler par mon nom et me menaçant). Je ne trouve pas normal que Glec soit celui qui de loin ajoute le plus d’erreurs (dans les domaines Inde) en corrigeant (tant sur la forme que sur le contenu), insultant et intimidant les nouveaux venus, sans que les blocages n’influent en rien son attitude. »

Mais il est tout de même surprenant que le contributeur en question le prenne si mal car après tout n’est-il pas respectable de participer à un projet « humaniste » tel que Wikipédia ? Alors pourquoi préférer l’anonymat ? Ça ne serait pas parce qu’on a honte de faire du plagiat et qu’une fois divulguée l’incompétence d’un wikipédien sur un sujet il lui devient impossible de continuer de participer au grand pillage ?

La Patrie est en danger, voici donc pourquoi on demande une sanction exemplaire, un blocage de plusieurs mois au minimum !

On précise dès le second commentaire qu’il y a déjà un « dossier » contre le prévenu, qui par ailleurs n’a pas la côte auprès de certains. On lit par exemple : « on s’aperçoit qu’il est grosso modo accusé de parler Glecien », lire Stage de GLecien offert par Wikimedia. C’est donc l’heure d’un réglement de compte, le prétexte est tout trouvé, l’occasion est rêvée.

Pour se convaincre de la mauvaise foi motivant ce nouveau procès il suffit de lire Akeron :

« Ce n’est pas GLec qui « divulgue le nom d’un autre contributeur », cela fait depuis 2010 qu’il s’adresse à lui sous son vrai nom puisque c’est ainsi qu’il s’est toujours présenté. Ce n’est que récemment qu’il a fait renommer son compte, mais son nom est toujours visible dans les discussions juste au dessus (de manière bien plus visible que l’a donné GLec où il faut regarder une url), il est aussi toujours visible sur une cinquantaine de pages et il l’était à ce moment là à 1 clic de sa PU. Si je comprends bien, quelqu’un peut s’inscrire sur Wikipédia sous son identité réelle, mettre son CV sur sa PU, signer de nombreux messages avec son vrai nom pendant plusieurs années. Puis, un jour il décide de faire renommer son compte, à partir de ce moment utiliser son nom devient de la « diffusion de données privées » impliquant masquage et blocage, et peu importe que la donnée privée soit toujours visible juste en dessus sur la même page ‽ Je ne cherche pas à défendre GLec qui cause des problèmes de manière récurrente mais ce cas particulier me semble être un précédent inquiétant. »

On passe au vote avec une « majorité » de 7 voix pour une exclusion de six mois mais Kelam, le wikijuge de service, estime qu’une sanction de 3 mois est déjà une sanction « assez lourde pour faire passer le message ». Bien entendu on se doute que ce précédent servira un jour ou l’autre à se débarrasser du gêneur Glec, prenons date.

Publicités
Cet article a été publié dans Les procès, Panier de crabes, Wikimafia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s