Wikipédia, la farce encyclopédique

Voici un article très documenté sur le MOMO-SITE, à lire lorsque vous disposerez d’une bonne heure, c’est riche et visiblement écrit par un très bon connaisseur de Wikipédia. Ci-après un passage court mais très parlant, le reste est tout aussi pertinent.


Illustration lemomo2.pagesperso-orange.fr
Les chiens de garde de Wikipédia.

L’administration de Wikipédia.

L’administration de Wikipédia fonctionne avec un paquet de modérateurs qui comme sur tout site à « entrée libre » sont d’abord là pour empêcher de nuire trolls, plaisantins et autres saboteurs. Jusque là rien à dire.

Mais il entre aussi dans leur mission de :

  • Prendre des décisions de conservation ou de suppression d’un article.
  • Prendre des décisions de promouvoir un article (bon article, article de qualité).
  • De veiller à la prétendue neutralité des articles.

Se vérifie souvent l’adage qui dit « Donner du pouvoir à quelqu’un, c’est lui donner l’occasion de nous retirer un peu de notre liberté ». Certains, à peine nommés administrateurs, entreprennent des demandes de suppressions à tour de bras, organisant des votes ponctués de débats qui sont souvent d’une pauvreté affligeante, parsemés d’affirmations péremptoires genre : « ce n’est pas encyclopédique », « c’est sans intérêt », « n’a pas sa place ici ». Les coups bas, attaques personnelles (« ad hominem » comme on dit quand on est branché), méchancetés gratuites, voire insultes (pourtant théoriquement interdites) sont monnaie courante. Au besoin on rameute les copains pour voler au secours de la victoire et dans les rares cas où il y a équilibre des votes, l’administrateur supprimera quand même ce qu’il voulait faire supprimer en expliquant que Wikipédia n’est pas une démocratie, qu’il ne s’agit pas de compter les votes, mais simplement de tenir compte des avis exprimés…

Certains entrent dans Wikipédia (et à fortiori dans son administration) comme on entre en sacerdoce. L’esprit critique disparaît, ils se croient investis d’une mission et gare à ceux qui ne filent pas droit.

Un administrateur que j’interpellais sur le fond alors qu’il avait supprimé 31 articles sur un même sujet dans sa journée m’a répondu « qu’il ne connaissait pas le sujet et qu’il ne faisait qu’appliquer les décisions… afin que l’encyclopédie soit plus belle ! »

L’incompétence est érigée en vertu : suite à une protestation pour la suppression d’un paragraphe, un administrateur pourra donc prétendre n’agir qu’en vertu des règles de forme. Cela lui permettra ensuite d’affirmer dans la foulée que ce qui a été retiré était (au choix) : non sourcée, du travail inédit, du non-encyclopédique, du non-neutre… (c’est tellement facile !)

Enfin, et c’est là le plus grave, la preuve manifeste a été apportée plusieurs fois que des personnes ne se sont faites élire à des postes d’administrateurs que dans le seul but de mieux servir les groupes de pression dont ils sont les instruments.

Le MOMO-SITE, 09/2012

Publicités
Cet article a été publié dans Analyses, Propagande, Wikimafia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s