Je combats Wikipédia… c’est la faute à Voltaire !

Je suis à nouveau tombé sur un commentaire très pertinent dans un article de Nouvelles de France, « un site développé par des journalistes et des internautes de droite, libéraux et conservateurs ». A titre personnel je n’utiliserais aucun de ces qualificatifs pour me définir mais j’aime beaucoup le franc-parler de ces gens qui ne se laissent pas intimider par les petits censeurs de la pseudo-encyclopédie en ligne.

La liberté d’expression est le cadet des soucis de Wikipédia et de ses promoteurs et financiers de Wikimedia Inc., ils ne cherchent pas la diffusion de la connaissance comme ils le prétendent mensongèrement mais seulement à renforcer leur mainmise sur l’information diffusée sur le web. La pensée de Voltaire, les gens de Wikipédia la bafouent tout autant qu’ils méprisent la Démocratie.

Voltaire, par Baquoy
La liberté d’expression chère à Voltaire, bafouée par les censeurs de Wikipédia.


Qu’est-ce que vous allez foutre sur Wikipédia ? Nouvelles de France n’a franchement aucun intérêt à figurer sur ce site de guignols, noyauté par un petit groupe d’administrateurs, toujours les mêmes, qu’on retrouve sur toutes les « pages de discussion » et « pages à supprimer » dès qu’on tourne autour de certains débats, et qui font régner sur « leur » site un consensus idéologique d’un verrouillage absolu et d’une efficacité redoutable. La pseudo-neutralité de Wikipédia est à se tenir les côtes. NB : Tiens au fait, le « Mogador », j’ai l’ai pratiqué, aux temps héroïques où je n’avais pas compris ce que c’était que Wikipédia, et où j’écrivais beaucoup sur ce site (errare humanum est). Laissez tomber, c’est un teigneux, et il est du bon côté de la barrière : vous n’aurez pas raison contre lui, je vous préviens…

Wikipédia c’est bien pour vérifier une date, pour le reste, rien à en tirer.

Ils vous cherchent des noises pour NdF (tu m’étonnes…) mais parallèlement vous y trouvez des articles comme ça : Hétérosexisme. Véritable brûlot de propagande outrancière qui ferait passer Caroline Fourest pour une tenante de position équilibrée.

Et regardez la perversité du raisonnement : pour justifier une page il faut des sources. Or naturellement des sources pour ce genre de délires, il y en a, puisque ces concepts sont précisément la création des divers azimutés militants LBGT en thèse de socio des universités américaines. Il n’y a aucune objectivité ni neutralité dans les sources citées puisque la notion d’ « hétérosexisme » est exclusivement sourcée par des publications qui l’ont créée !

Mais no soucy : là, forcément, ça passe comme dans du beurre…

Amusez-vous à créer un article dans le sens contraire : vous allez voir la bataille sanglante que vous allez déclencher… Et là, je peux vous garantir que vos sources, on va les éplucher, les contester une par une, les éparpiller façon puzzle, jusqu’à l’os, rien n’entrera dans les « critères d’admissibilité », etc.

Bref, NdF perd son temps à ferrailler avec les gourous de la secte Wikipédia, et c’est vraiment faire à ces derniers un honneur qu’ils ne méritent pas, que de se battre pour figurer dans leurs pages. NdF n’a absolument pas besoin d’eux…

Gomez Aguilar, commentaire sur Nouvelles de France, 11/02/2013

Publicités
Cet article a été publié dans Observations, Wikimafia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Je combats Wikipédia… c’est la faute à Voltaire !

  1. Loys dit :

    Le point de vue d’un professeur de lettres sur la définition de l' »hétérosexisme » dans Wikipédia.

    L’article « hétérosexisme » commence par cette définition : « L’hétérosexisme est le système de comportements, de représentations et de discriminations favorisant la sexualité et les relations hétérosexuelles. Il peut comprendre la présomption que chacun est hétérosexuel ou bien que l’attirance à l’égard de personnes de l’autre sexe est la seule norme et est donc supérieure ».

    Même si je comprends bien l’idée sous-tendue, le terme « hétérosexisme » me semble maladroit, puisque, sur le modèle du terme « homophobie », il laisse penser que les hétérosexuels en seraient les victimes. Le terme d' »hétérocentrisme » me semble plus approprié.

    Mais à vrai dire l’expression curieuse dans cette définition wikipédienne est « la seule norme » comme si quelque chose pouvait obéir à plusieurs normes. Or la « norme » renvoie à une état conforme à la majorité des cas : en rien il ne peut donc exister plusieurs « normes », c’est-à-dire plusieurs majorités des cas. Il n’y a pas de jugement dans la constatation de cet état de fait : les hétérosexuels constituent une « norme » au sens où ils sont statistiquement et objectivement majoritaires : http://www.rue89.com/rue69/2010/10/17/1-4-10-dhomosexuels-en-france-qui-dit-mieux-171376

    La définition wikipédienne s’explique tout simplement par la crainte d’un glissement de l’adjectif « normal » (« Qui est conforme à la norme, à l’état le plus fréquent, habituel ») à son antonyme « anormal » dont la définition est à la fois objective (« Qui est contraire à la norme ») et subjective (« et de ce fait provoque la surprise, l’inquiétude ou la réprobation »). On retrouve le même glissement dans cette définition wikipédienne : « supérieur » en nombre pouvant s’interpréter comme « supérieur » du point de vue moral.

    En ce sens considérer l’homosexualité comme anormale ou l’hétérosexualité comme moralement supérieure n’est pas acceptable. Mais pour autant on ne peut considérer l’homosexualité comme « une seconde norme ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s