Le procès de Noritaka666 : « Dis-nous tes intentions Kamarade ! »

On pensait les procès wikipédiens mis entre parenthèses depuis nos observations intensives de novembre dernier mais le naturel revient au galop sur l’encyclopédie néo-stalienne. Le procès de Noritaka666 commence de façon presque anodine avec une demande de l’admin confus, TigHervé, qui s’interroge sur l’attitude à adopter avec l’intéressé car ce dernier défie la logique wikipédienne en contournant un blocage qu’il a lui-même demandé…

On se rappelle sans doute que l’admin Kimdime avait été outré qu’on le sanctionne d’un blocage disproportionné de six mois pour avoir utilisé des faux-nez et avoir « trollé », comprendre critiqué, Wikipédia.

La lecture de son témoignage nous éclaire sur la réalité de ce qu’il lui est reproché, il a refusé de se plier aux diktats des manipulateurs de Wikipédia.

Kamarade ! (src zappet.net)
Wikipédia : Dis-nous tes intentions Kamarade !

Le procès commence ainsi le 29/01/2012 sur le « Bureau des administrateurs » : Que s’est-il passé ? Bon ils ne comprennent rien, ne lisent ni la prose de l’intéressé, ni Wikibuster, ni rien en fait ils sont là pour bannir un contributeur et le reste n’a que peu d’importance pour eux.

Kimdime explique : « Il a décidé de se mettre en mode justicier et de dénoncer ce qu’il perçoit comme des abus de pouvoir d’administrateurs en passant par des proxys. » Il en marre du fonctionnement arbitraire de Wikipédia ça peut se comprendre.

Hexasoft maltraite les mouches : « Contribuer depuis un proxy n’est […] pas possible (ou pas longtemps), mais je ne sais pas si en tant que tel contribuer depuis un proxy est interdit. »

Kimdime est résolument lucide : « J’avoue ne rien comprendre à ces finesses, c’est interdit oui ou non ? »

Ce procès wikipédien ressemble aux autres mais voici une nouveauté qui a attiré notre attention : Kimdime l’admin qui aime jouer au juge wikistalinien prend une initiative disons « originale », il écrit au condamné d’avance et lui tient ce discours surréaliste, on entend presque : « Quelles sont tes intentions Kamarade ? » Il espère sans doute que l’intéressé va faire amende honorable, promettre qu’on ne l’y reprendra plus et à l’avenir ramper docilement devant les diktats des administrateurs de Wikipédia pour continuer d’assouvir sa consommation de drogue wikipédienne ! Evidemment l’autre ne marche pas dans la combine car cela fait déjà un bon moment qu’il est écoeuré des pratiques de l’encyclopédie flicarde et Kimdime concluera sur le Bulletin des admins qu’il peut être éliminé sans regret.

Les délibérations sont closes, pourquoi perdre son temps à entendre l’accusé ? On passe directement à la condamnation. 2 voix pour le « maintien du blocage de six mois », 12 voix pour un « bannissement immédiat », et 1 petite voix pour un « bannissement au prochain contournement ». Devinez qui ? TIGHervé qui ne voulait même pas bannir l’accusé, mais quand la machine à broyer du wikipédien est mise en marche, elle broie !

Epilogue : « Je viens de procéder, conformément au consensus dégagé par les administrateurs au blocage permanent de Noritaka… » (Kimdime) Wikipédia vient de perdre un contributeur expérimenté, comme dirait Rémi MATHIS, le président de Wikimedia France, on vient surement d’« améliorer la qualité des contributeurs de Wikipédia ».

Publicités
Cet article a été publié dans Les procès, Observations, Wikimafia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le procès de Noritaka666 : « Dis-nous tes intentions Kamarade ! »

  1. J’ai rencontré Noritaka, un des plus honnêtes – et surtout des plus lucides. Ainsi va Wikipedia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s