Le témoignage d’Alan BROC : « Les ignorants censeurs de Wikipédia »

Voici un témoignage de 2011 qui montre qu’il n’y a aucune collaboration entre les contributeurs de Wikipédia, les nombreux conflits parfois même assez violents aboutissent immanquablement à la mise en avant de certains points de vue très orientés, ceci au bon vouloir des admins tout-puissants. Au passage on note que la promesse du fondateur de Wikipédia James WALES de faire figurer les différents points de vues possibles dans l’encyclopédie prétendue libre était bel et bien mensongère.


J’aurais de quoi écrire pendant des années à propos de Wikipédia. Je suis Auvergnat et mes premiers conflits ont eu lieu à propos des articles Auvergnat et Vermenouze. Depuis, un généalogiste m’a prouvé que je suis un lointain cousin de Vermenouze d’ailleurs.

Arsène Vermenouze

Je crois que je pourrais résumer les tares de Wikipédia par deux points :

  • Ignorance de ce qu’est une source.
  • Pas de hiérarchisation du savoir des contributeurs

Une source, qu’es acò ?

Une source n’est pas un simple document. Une source n’est pas une citation internet. Une source est une info de première main. Pour reprendre l’exemple de Vermenouze, une source de premier plan c’est Vermenouze lui-même par ses paroles et ses écrits. Une source secondaire serait un contemporain de Vermenouze qui l’a rencontré et qui rapporte la conversation.

Quelqu’un né plus tard et qui écrit sur Vermenouze n’est pas une source. Son écrit est un simple document, qui peut être faux d’ailleurs. Une référence internet n’est bien sûr pas une source pour un homme mort le 8 janvier 1910. C’est tout au plus un document.

Hiérarchisation du savoir des contributeurs.

Si l’imbécile est « administrateur » il peut même censurer le spécialiste. Ainsi, moi prof certifié d’Histoire et de langue d’oc je suis censuré dans ces deux domaines par les dénommés JF Blanc (alias « Julien Desaygues ») et Yannick Toutain (alias Heurtelion et Hégésippe Cormier) qui n’ont fait d’études ni l’un ni l’autre et qui ne parlent la langue d’oc ni l’un ni l’autre).

Ainsi à l’article Vermenouze JF Blanc a imposé de dire que Vermenouze serait un poète « occitan » alors que le mot n’avait toujours pas été inventé à la mort du poète. Lui-même l’a donc toujours ignoré.

JF Blanc, pour des raisons obscures, considère que le dialecte de Vermenouze serait du languedocien (sic). Il a le droit de le dire en précisant que c’est son opinion personnelle et rien que la sienne. Or il attribue cette appréciation à Vermenouze lui-même, lequel a mis comme sous-titre à toutes ses publications auvergnates : « Recueil de poèmes en patois auvergnat ».

Vermenouze qui dans ses poèmes appelle sa langue « la lengo d’oc » assez rarement et DES CENTAINES DE FOIS « l’auvernhat ». Un exemple parmi les autres, dans le poème « A uno noço » :

Lou parla francés iéu lou vante,
E l’inhore pas – d’acò rai –
Mès cò’i l’auvernhat mai que mai
Que parle, qu’escrive e que cante.

Comme JF Blanc aime les occitans il traduit les titres de Vermenouze en occitan.  Ainsi les deux principaux recueils de Vermenouze « Flour de brousso » et « Jous la cluchàdo » deviennent-ils « Flor de Brossa » et « Jos la Clujada » (olé!). Remarquez au passage que JF Blanc met des majuscules à chaque nom comme en allemand. Il est né en Autriche et vit à Vert-Saint-Denis (77). Il est bien loin à tous points de vue de la culture auvergnate !

Le nom même de Vermenouze est déformé. Sous son portrait un encadré dit : Autres noms Arsèni Vermenouzo, Vermenosa, Juontou, Jules Collin, Joanton, Poëta d’Eitrac. Or Vermenouze a signé « Djontou » puis « Jontou » puis « Jantou » quand il était jeune. Quand il a dévoilé son nom il a signé « Bermenouzo » à l’époque de « l’Escolo Oubernhato », puis quand celle-ci est devenue « l’Escolo Auvernhato » il a suivi la réforme graphique et a signé « Vermenouzo ». Les appellations « Vermenosa, Joanton » et « Poëta d’Eitrac » sont donc des inventions de JF Blanc.

Le même encadré indique : « Langues d’écriture: français – occitan ». Or Vermenouze a écrit à peu près 500 fois plus en langue d’oc qu’en français, première erreur. La deuxième erreur est beaucoup plus grave. Vermenouze n’a jamais écrit en occitan. Si JF Blanc est allergique au mot « auvergnat » il pouvait dire « langue d’oc » puisque l’auvergnat fait partie de la langue d’oc, mais l’occitan des occitanistes n’a rien à voir avec la langue de Vermenouze et des Auvergnats.

Vermenouze a aussi écrit deux recueils de poèmes en français : « En plein vent » et « Mon Auvergne ». Or sur Wikipédia de 2006 à 2010 « En plein vent » est devenu « En plein air » (sic). Tout ça parce qu’il n’y a aucune hiérarchie. Celui « qui croit que », qui « a entendu dire que », a le pouvoir de censurer celui qui a le livre sous les yeux.

JF Blanc a mis sur wikipédia que « Arsène Vermenouze était ami de Prosper Estieu ». P. Estieu est un de ces occitanistes si chers à JF Blanc. Il cherche à faire croire que tous les félibres étaient ses disciples, or c’est faux.

Prosper Estieu était un admirateur des Cathares et un séparatiste occitan. Vermenouze est au contraire un catholique fervent, horrifié par le catharisme. Il était en plus un patriote français qui écrivait pour « la revanche » de la défaite de 1870, voir son toujours très célèbre poème « Lou roc del lac » dans lequel il appelle à la guerre et annonce que si jamais les Français devaient la perdre à nouveau les volcans d’Auvergne se réveilleraient pour enfouir les Allemands! On est loin du séparatisme !

La seule chose exacte dans ce que dit JF Blanc à ce sujet c’est que Vermenouze et P. Estieu se sont retrouvés une fois à une « felibrejado » nationale.  Une felibrejado est une fête organisée par le Felibrige. Si c’est une fête locale il y a quelques centaines de personnes et il est déjà difficile à un participant de rencontrer personnellement chacun des autres.

Or la seule felibrejado où A. Vermenouze et P. Estieu ont été en même temps était une felibrejado organisée par le Felibrige national, donc recevant des félibres venus aussi bien d’Auvergne, que de Gascogne, que des Alpes, que de Provence, Périgord… des dizaines de milliers de personnes à l’époque. On ne peut pas dire que les deux hommes se soient beaucoup fréquentés au cours de leur vie !

Un exemple de la stupidité et de la mesquinerie des ignorants censeurs de Wikipédia :

Ils ont mis à l’article Vermenouze qu’on a créé dans le 5ème arrondissement de Paris un square à son nom. Je n’en ai jamais entendu parler, mais bon, je n’habite pas à Paris et ce n’est pas parce que j’ignore quelque chose que je vais contester l’information à priori. Mais JF Blanc qui a mis cette information a effacé en même temps celle de mon cousin (moi j’étais déjà éjecté) que la municipalité d’Aurillac avait fait bâtir un buste de Vermenouze. JF Blanc ignorant son existence a donc censuré l’information.

Pourtant le buste y est toujours, dans le jardin devant la mairie d’Aurillac, au point que sauf si vous avez un appareil photo très-très grand angle vous ne pouvez pas photographier entièrement la façade de la mairie sans prendre aussi ce buste.

JF Blanc n’est jamais allé à Aurillac, ni à Ytrac, village de Vermenouze aujourd’hui dans la banlieue d’Aurillac, mais il censure les habitants du Cantal en les accusant d’être des « faux-nez » de « l’infâme » professeur auvergnat et arvernophone Alan Broc.

Alan BROC, wikibuster.org, 30/01/2011

Publicités
Cet article a été publié dans Témoignage, Wikimafia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le témoignage d’Alan BROC : « Les ignorants censeurs de Wikipédia »

  1. Wikibuster dit :

    Bonjour,
    On aimerait en savoir plus, « révisés »… par qui, quand, pourquoi ? Une nouvelle mafia s’est-elle emparé de cet article ?
    Cordialement,
    Wikibuster

  2. pèire dit :

    Monsieur Broc réfute le terme « occitan » c’est son choix: oui Vermenouze était auvergnat et écrivait donc en langue d’oc dans sa variante auvergnate, et parfois dans une langue littéraire plus proche du languedocien et du provençal, grand « standard » littéraire de son temps. Pour le reste les remarques de ce monsieur ne sont (plus) d’actualité, voyez par vous memes, les points incriminés ayant été révisés
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ars%C3%A8ne_Vermenouze

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s