Le procès de Sebrider

Le 30/11/2012 apparaît sur le Bulletin des Administrateurs de Wikipédia une section : « Le cas Sebrider… » ce qui signifie normalement que ce contributeur va être bientôt livré au sadisme des wikiflics puis banni dans les deux ou trois jours, comme tant d’autres avant lui. Sebrider, inscrit en 2008, n’est pas même dans les 1000 plus gros contributeurs, il n’y aura donc pas grand spectacle car c’est du petit gibier.

Il a été bloqué plusieurs fois comme on l’apprend ce qui peut se traduire par, il s’est engueulé avec un autre contributeur et comme ses idées ne plaisaient pas on l’a sanctionné lui pour que son contradicteur ait les mains libres. Peu importe même les contributeurs ex-administrateurs se font détruire de la sorte alors un contributeur comme Sebrider n’avait vraiment aucune chance. A noter tout de même que les flicaillons hypocrites ont ensuite renommé la section en « Un cas à étudier… » pour laisser croire que l’affaire n’était pas ficelée d’avance.

Ce qui est original et un peu ironique avec Sebrider c’est qu’il semble être lui-même un connaisseur du Communisme et il théorise sur sa page personnelle les aspects totalitaires de Wikipédia, une possible recrue pour Wikibuster ?

Suite du procès le lendemain, 1er décembre : Lecture de l’acte d’accusation par le sinistre Hégésippe : « Je demande donc à l’ensemble des administrateurs de réexaminer le comportement de cet individu et de déterminer dès maintenant, compte tenu de la récidive dans les attaques personnelles, et sans attendre l’expiration de l’actuel blocage de deux mois, quelles sont les suites à donner à cette nouvelle infraction à nos usages. ». Infractions à nos usages, il se croit vraiment dans une secte celui-là !

Sur Wikipédia on juge et on condamne dans le même temps, c’est un peu le Moyen-Age. On a nul besoin d’entendre l’accusé qui ne sait probablement pas qu’il est en cours de jugement et la section « Propositions de sanctions » est d’emblée installée en guise de potence. Notons encore un commentaire d’administrateur pour l’ambiance : « ses dernières gesticulations, achèvent de me convaincre que la personne derrière ce compte n’a pas sa place sur un projet collaboratif comme le nôtre. Il n’y a aucun espoir de changement. » Signé Xic, dites ça se prononce comment ce pseudo, sic, sick ou psych ?

Le même jour coup de théâtre dans le prétoire, l’admin Gemini1980 annonce une peine immédiate de deux mois de blocage, c’est surement de la préventive. Mais il reste très ouvert et signale qu’il n’est nullement opposé à un blocage définitif.

Curieusement le 4 décembre on se retrouve avec 11 admins en faveur du bannissement et 2 admins pour un blocage de 2 mois mais le jugement n’est pas modifié. C’est comme ça la Justice sur Wikipédia, c’est assez… aléatoire. Mais qu’on se rassure en lisant ce dernier commentaire de l’impayable flic-juge Kimdime : « ce n’est pas bien grave si on le bloque définitivement maintenant ou dans deux mois. ».

Silence glacial pendant 4 jours, les admins seraient-ils encore sous le choc du bon tour que nous leur avons joué avec l’IRC en démasquant une de leurs magouilles (Match Admins de Wikipédia vs Frères BOGDANOFF) ? Et soudainement voici que la star des wikimafieux Starus s’empare du marteau de wikijuge et assène la sentence fatidique : « Je procède au blocage indéfini de Sebrider ». Qu’on lui coupe la tête !


Voir le procès de Sebrider sur Wikipédia.

Lire : Wikipédia : Manipulation ou phénomène social naturel ?

Publicités
Cet article a été publié dans Les procès, Wikimafia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

28 commentaires pour Le procès de Sebrider

  1. Charles-Edouard de la Pannerie de la Villardière de Mardricourt dit :

    @Estudia :

    Wikibuster ne condamne pas les bannissements de vandales reconnus, mais les banissements de contributeurs n’ayant pas le « bon point de vue » et les procès « par contumace », sans possibilité de se défendre pour l’accusé, sans droit de réponse. Ne soyez pas de mauvaise foi.

  2. Charles-Edouard de la Pannerie de la Villardière de Mardricourt dit :

    « …, et sans attendre l’expiration de l’actuel blocage de deux mois, … »
    Du Hégésippe tout craché!

    Et Starus qui s’illustre avec sa guillotine! Ils sont à vomir ces deux-là (et tant d’autres dont Esprit Fugace).

  3. Arnaud Voisin dit :

    Tiens, tiens, Hégésippe (Cormier) s’est encore « illustré ».
    Cela ne m’étonne pas de lui.
    Il doit vraiment appartenir à une secte, ce n’est pas possible!
    Sinistre, c’est le mot!
    QU’ON FOUTE CE TYPE DEHORS!!!!!!!!!! Ras-le-bol de ce cas social dégénéré!!!

  4. Nicolas B. dit :

    Quidamus,

    « on est parfois obligé d’exclure »

    Tout comme les flicaillons de Wikipedia, tu te caches derrière une obligation qui n’existe pas. Aie au moins la franchise d’assumer tes actes.

  5. Sunaj dit :

    Mea culpa! Je pensais de bonne foi que même la buvette n’était plus accessible. J’y ai relu avec plaisir quelques « bonne feuilles », celles qui montrent que wikibuster sort de rien pour aller nulle part: http://www.wikibuster.org/index.php?title=La_Buvette

  6. wikibuster dit :

    Sunaj, Quelle surprise de vous voir dans ce registre… En 2 ans je n’ai demandé qu’à un seul contributeur d’arrêter ses plaisanteries douteuses et c’était le plus anti-Wikipédia de tous. La Buvette est encore là intégralement et si des articles ont été supprimés je voudrais bien savoir lequel vous regrettez, j’ai des sauvegardes. Je ne censure pas plus ici que sur wikibuster.org mais les blogs du Monde sont modérés. J’ai hâte de voir comment vous allez embrayer sur un de ces trollages dont vous avez le secret ! Wikibuster

  7. sunaj dit :

    « Non je considère même que les premières victimes de Wikipédia sont les contributeurs eux-mêmes. J’ai créé un projet conceptuel (il est même opérationnel) en réponse à WP, j’écrirai bientôt un article pour en parler, mais ça ne peut pas résoudre la cata qu’est devenu WP. On ne « bannit » personne sur les sites normaux, http://www.wikibuster.org a été protégé des malades de Wikipédia pendant 2 ans sans jamais exclure personne, et en garantissant la liberté d’expression à 100%. »

    Wikibuster pris en flagrant délit de mensonge. Le (grand) nettoyage ayant été fait sur le site, il n’est évidemment plus possible de mettre des liens vers les nombreuses exclusions prononcée par les administrateurs du site wikibuster. Qui doivent, de loin, dépasser les 50% de personnes inscrites sr le site.

    Tout comme il n’est plus possible d’aller y lire les nombreuses inepties qui faisaient le délice des lectuers réguliers de la chose.

    Bon, notre ami Drac/Globule/Wikibuster ayant censuré ma dernière intervention, je me doute que celle-ci sera effacée comme la précédente. Vous avez dit « mafia »?

  8. wikibuster dit :

    Salut à toi Quidamus !

  9. Quidamus dit :

    Personnellement, je trouve les propos d’Estudia bien naïfs. Non je ne suis pas contre Wikipédia, dès le départ j’ai trouvé que c’était une excellente idée. Seulement maintenant on est plus libre d’y pouvoir participer quand on a réellement des connaissances. Suffit de lire les témoignages pour s’en rendre compte :

    Lire la suite ici : « L’exclusion des spécialistes sur Wikipédia »

  10. wikibuster dit :

    L’expression mafia je l’ai trouvée dans les témoignages des contributeurs, mon propre témoignage est bien plus sobre. Si j’ai utilisé le mot criminel sur ce blog je suis d’accord pour rectifier, dites-moi où c’est SVP.

  11. wikibuster dit :

    @Loys : 2 contributeurs pris la main dans le sac, il en reste 399.998 à démasquer ! 😉

  12. wikibuster dit :

    @Estudia : Wikipédia n’est pas une organisation criminelle, mais c’est une organisation politique que je combats.

  13. Estudia dit :

    L’absence de paiement de la part de l’utilisateur ne signifie pas l’absence de paiement tout court (par exemple l’éducation nationale). Les experts ne participent pas à Wikipédia ? Quand je vois le niveau de certains articles dans les sciences dures, permettez-moi d’émettre un doute sur cette affirmation non prouvée.

    Je constate que Wikipédia ne rentre en fait pas dans vos principes. Opposez-vous à Wikipédia parce qu’elle est contraire à vos principes, c’est votre droit. Mais traiter Wikipédia d’organisation criminelle pour ce motif est abusé. Est-ce que je vous traite de criminel parce que vos principes s’opposent aux miens ?

  14. wikibuster dit :

    Vous manquez de sens pratique, si vous ne payez pas les auteurs pro, ils vivront d’un autre métier et vous ne bénéficierez plus de leur expertise, ils la garderont pour eux et quelques privilégiés et ça sera la plus grande injustice possible concernant le partage du savoir. Renseignez-vous, les experts ne participent pas à Wikipédia…

  15. Estudia dit :

    « Tout travail mérite salaire » si le travailleur exige ce dû. Le bénévolat s’oppose à ce principe, principe qui est l’une des bases de Wikipédia. Ensuite, moi je pense que le savoir est un bien immatériel qui n’a pas à être vendu et que celui le reçoit n’a pas à payer pour le recevoir (cela n’empêche pas le transmetteur du savoir de recevoir de l’argent). Dans le cas des livres, payer le support je conçois, mais payer le contenu (le savoir écrit) non.

  16. wikibuster dit :

    Mais enfin Estudia vous ne vivez pas en France ou vous ne savez pas que l’Université est gratuite ou plus précisément financée par tous ? Vous n’avez pas cette conviction que tout travail mérite salaire, qu’un prof. doit être rémunéré pour son travail et qu’un auteur mérite l’argent qu’il gagne en vendant des livres ?

  17. Estudia dit :

    Non, pour moi Wikipédia la seule alternative crédible à une propagation du savoir en dehors des circuits marchands et en dehors d’un contrôle par une élite. Actuellement, nous avons le choix entre ces encyclopédies payantes créée par des experts et Wikipédia gratuite écrite par une palette variée de personnes. Mais dans ce que vous m’avez dit précédemment, j’avais le sentiment que vous m’annonciez que des projets comme Wikipédie ne marcherons jamais, ce qui implique de facto une marchandisation du savoir, un bien universel qui, comme l’eau, n’a pas à se vendre. Vive l’ultralibéralisme commercial !

  18. wikibuster dit :

    Hou la vous partez dans une drôle de tirade… Pour vous Wikipédia est-il un projet politique visant à détrôner une élite intellectuelle qui ferait de la rétention du savoir, sérieusement c’est la vision que vous avez de Wikipédia ?

  19. Estudia dit :

    J’en conclus donc que derrière vos beaux discours du savoir librement accessible etc… vous pensez que le principe d’une encyclopédie librement diffusable et accessible est impossible et que le savoir ne sera toujours qu’un bien marchand condamné à être entre les mains de corporations d’experts qui se targuent d’avoir le savoir absolu et incontestable.

  20. wikibuster dit :

    On protège un site avec toutes sortes de techniques, on ne bannit pas une personne physique car ça n’a aucun sens, cette idiotie a été inventée très récemment par les pervers de WP, je vous assure que ça n’existait pas il y a encore peu. Wikipédia est une expérience unique, il n’y aura pas de seconde chance et il est donc inutile d’imaginer comment un projet honnête aurait pu être construit. RIP.

  21. Estudia dit :

    « On ne bannit personne sur les sites normaux. » Voilà bien une phrase qui revient à « légaliser » les comportements inacceptables comme le piratage, le trollage, les insultes… sur tout site web. Croyez-vous que les utilisateurs coupables d’avoir piratés le compte de quelqu’un sur un site ne soient pas bannis ? Cela voudrait aussi dire que l’action de bannir un compte sous prétexte qu’il n’est là juste que pour dégrader le site est inacceptable parce qu’on l’a empêcher de s’amuser avec un contenu qui ne lui appartient pas. Donc cela veut dire que ceux qui dégradent Wikipédia, n’ont pas à être bannis, car ce ne sont que de braves gens qui s’amusent. Est-ce que dans la vrai vie, ceux qui dégradent le matériel public ou privé ne sont pas condamnés quand on les chope ? Je ne crois pas, à moins de bien arroser le juge ou le procureur. Sur les sites web c’est pareil.

    Une question encore : quel est alors pour vous le Wikipédia idéal ?

  22. wikibuster dit :

    Non je considère même que les premières victimes de Wikipédia sont les contributeurs eux-mêmes. J’ai créé un projet conceptuel (il est même opérationnel) en réponse à WP, j’écrirai bientôt un article pour en parler, mais ça ne peut pas résoudre la cata qu’est devenu WP. On ne « bannit » personne sur les sites normaux, http://www.wikibuster.org a été protégé des malades de Wikipédia pendant 2 ans sans jamais exclure personne, et en garantissant la liberté d’expression à 100%.

  23. Estudia dit :

    Dans votre logique, accusez donc l’intégralité des sites web d’avoir un comportement totalitaire, car bannir de manière collégiale un utilisateur qui a foutu le souk sur le site n’est pas propre à Wikipédia. Une question que je me pose, si vous êtes aussi mécontent de Wikipédia, pourquoi n’avoir pas construit une entreprise en parallèle ? D’autant que vous mettez tous les utilisateurs dans le même panier ; à vous lire, il y aurait des milliers de gens à pendre sur l’heure sur la place publique pour le seul crime d’avoir participé à la construction de Wikipédia. Un procès encore plus expéditif que ceux que vous voulez dénoncer.

  24. wikibuster dit :

    Moi je suis là pour combattre Wikipédia, par ailleurs je donne les liens vers les pages concernées donc si je suis la logique des wiki-embobineurs les lecteurs peuvent aller vérifier par eux-mêmes, n’est-ce pas ?

  25. totoro dit :

    Oui, enfin, dans le cas de Sebrider, quand on consulte l’historique de sa page de discussion, on constate que les choses ne sont pas aussi simple que vous l’exposez. D’accord avec vous pour dire qu’il y a des comportements abusifs sur Wikipédia (ayant à l’occasion fait quelques modifications sous ip, j’ai été consterné par la brutalité de certains patrouilleurs même quand il s’agit de broutilles), mais utiliser une grille de lecture pour tout interpréter en termes de cabale, c’est excessif et peu crédible.

  26. wikibuster dit :

    Bonjour Estudia, Vous savez quand je vois que sur Wikipédia on se permet d’organiser une véritable justice privée qui ne se donne même pas la peine d’inviter l' »accusé » à s’expliquer je ne cherche pas un seul instant à savoir si le « procès » est justifié ! Cordialement

  27. Estudia dit :

    Cher Wikibuster. J’ai lu la plupart des articles de votre blog, et d’après ce que j’en lis vous semblez ne pas concevoir qu’il puisse exister des emmerdeurs qui traînent sur les sites web avec pour seul objectif que d’y foutre le bordel. Dès qu’un utilisateur de Wikipédia est mis hors-jeu, c’est toujours la faute des administrateurs, jamais celui de celui qui est banni. Ne vous arrive t-il pas un jour de penser que dans ce genre de sites ouverts, il puisse y avoir des gens qui ne sont là que pour foutre le souk et qu’ils se font bannir à juste titre ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s