Un moment de lucidité sur Wikipédia ?

Voici une intervention trouvée sur Le Bistro, le forum interne de Wikipédia. Non non ce n’est pas le discours d’un anti-Wikipédia primaire mais celui d’un contributeur qui doit toutefois planer un peu quand il s’imagine que Wikipédia est une encyclopédie « dans laquelle écrivent des gens sérieux […] qui pour certains d’entre eux […] ont appris à se connaître et à fonctionner ensemble ». Pour le reste il ne manque pas de lucidité !


Je rebondis sur ce qui a été avancé hier par certains: l’appropriation des articles par certains, en dépit des principes collaboratifs.

Pourquoi cet état de fait, et de manière plus vaste, pourquoi Wp tend à devenir une forme dégénérée d’aristocratie et de participation ?

WP tend à devenir sérieux, dans le sens où l’outil a été approprié par des contributeurs intéressants certes, mais aussi conscients de leur valeur, pour le meilleur comme pour le pire: ce ne sont plus des Geeks qui contribuent, comme au début de Wp, mais aussi des personnes ayant achevé des études universitaires d’un certain niveau, donc en mesure d’élever le niveau moyen des articles (sans forcément les faire accéder à des labels). De plus, je pense que l’encyclopédie est dépassée par son succès: c’est maintenant une encyclopédie de référence (le cas a-t-il été anticipé au départ ?). Donc c’est une encyclopédie, dans laquelle écrivent des gens sérieux, qui, pour certains d’entre eux, se cotoient depuis plusieurs années dans cette enceinte, ont appris à se connaître et à fonctionner ensemble (je ne suis pas sûr qu’ils se supporteraient longtemps dans la vraie vie…). Ces contributeurs attribuent des labels aux articles que leurs pairs ont rédigés, au moins en partie: à la longue, ces labels tendent à devenir des cartes de visites pour ceux qui les proposent (ex BU cet utilisateur a participé à X AdQ, BA…).

Elle est toujours collaborative dans la mesure où tout le monde peut contribuer, mais ce côté participatif et collaboratif tend à se limiter par les systèmes de [re]connaissance à l’œuvre, par l’accueil qui est fait aux nouveaux contributeurs peu au fait des us et coutumes, par le comportement de certains, par l’appropriation des articles par certains contributeurs, ou par des comportements de certains contributeurs en meute, si cette métaphore animalière est acceptée…

Nous en arrivons ici à ceci: ces contributeurs se connaissent, se reconnaissent, mais forment-ils la majorité des contributeurs actifs (ceux qui contribuent significativement) ? Dans tous les cas, ces contributeurs forment, à leur corps défendant j’espère, une oligarchie. En usant et en abusant des règles édictées pour le bon fonctionnement de Wp (ex ce matin cf ma PdD), de la recherche de la neutralité, ces contributeurs définissent le Wikipédiquement correct, qui répond à leur conception des sujets qu’ils traitent sur Wp, et qui surtout les renvoie à eux-mêmes. Bref, alors que Wp était au départ un outil d’ouverture, de réflexion et de partage des connaissances, Wp tend à devenir un site de refermé sur soi, dans lequel on ne cherche plus à réfléchir (l’article Crise de la zone Euro est à ce titre éloquent: aucun point de vue alternatif, on se contente de recopier ce qu’écrit la grande presse, sans se poser la question, en PdD ou ailleurs, de savoir pourquoi cette presse présente la crise de cette façon..), et dans lequel le partage, qui suppose l’égalité et la réciprocité, devient de moins en moins réciproque (certains ne souhaitent pas voir les apports divergents des leurs). Wp, en tant qu’utopie participative est donc entrain de se vider de sa substance et tend à devenir une caisse de résonance de « ce qui fait débat ». A brasser du vide, on devient vide soi-même, ou à défaut, rempli de soi-même, mais est-ce suffisant pour la pérennité de Wp ?

Giorgio01, 29/11/2012


Réponse de l’administrateur GLec après quelques échanges insipides : « Il vaut mieux arrêter là avant de vous engluer dans cette section du Bistro du jour créée par vos soins. Ceci dit en toute amicalité. », la menace du wikimafieux est claire pour le lecteur averti.

Publicités
Cet article a été publié dans Analyses, Observations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s