Réflexions sur Wikipédia

Voici un commentaire de l’infatigable claude, il entretient la flamme heureusement !


Un petit complément moi aussi. J’ai toujours douté, comme on a pu le lire parfois, que si les femmes qui contribuaient sur wikipédia étaient largement minoritaires (dans les 13 %), c’était surtout une affaire de sexisme. Ce n’est pas surtout cela. L’homme, en général, est un bâtisseur, il aime être dans l’action. La femme, elle, est plus portée vers la communication, l’échange, l’émotion. De plus, à mon avis, quand une femme qui serait désireuse d’écrire sur des articles sur wikipédia lit les guerres incessantes entre wikipédiens, certaines pages de discussions pleines de conflits, de sarcasmes, d’avertissements, de blocages, et surtout l’incompétence qui caractérise les administrateurs, qui ne sont que des matons – et j’oubliais, en effet (@Le conteur), certaines pages utilisateurs très prétentieuses, la femme qui découvre avec stupéfaction cette triste ambiance n’a la plupart du temps aucune envie de se frotter à ces bandes de gamins qui en contribuant sur Wikipedia ont le FANTASME DE CONSTRUIRE LE MONDE. C’est rigolo d’ailleurs, je repense à ce qui a souvent été dit, ici et ailleurs : Wikipedia est un fantasme, une utopie (utopie de construire une encyclopédie sans aucun expert vérificateur). La grosse majorité des wikipédiens ont plongé droit dans ce fantasme, non seulement ils espèrent (l’espoir fait vivre) construire une encyclopédie, mais ces addicts sont dans un autre monde, à côté de leurs pompes, ils se construisent leur monde à eux. Ah j’aimerais bien un jour, voir un film, une fiction, qui rendrait compte de cela, à la façon du film « Le dictateur » de Chaplin. Ou alors, toujours bien sûr au lieu de seulement des paroles échangées comme sur les pages de discussion Wp, on aurait, peut-être en dessin animé ou en BD, quelque chose qui, sans citer Wikipédia évidemment (ce serait plus bien rigolo), mais, faisant référence à un Machinpédia et partant de petits conflits absurdes, mettrait en scène (visuellement donc) les protagonistes, qui quitteraient de temps en temps leur écran wikipédien pour aller retrouver leurs bandes respectives de wikipédiens bien vivants pour des combats à mort, avec chausses-trappes, coups de couteau dans le dos, retours aux écrans michupédiens, mais vengeance d’édition d’un autre camp, tribunaux michupédiens, avocats marrons, emprisonnements, évasions, faux-nez rigolos, quelques administrateurs suicidés (beaucoup même mais pas tous, faut qu’il en reste, les plus c…), etc. etc. etc. etc.

Les addicts à wikipedia qui y passent plusieurs heures par jour en se « cultivant », acquièrent des connaissances qui les valorisent, ils acquièrent ce que l’on a coutume d’appeler une tête bien pleine. Ainsi leur estime pour ce que leur permet d’apprendre wikipedia grandit. Au fil du temps cependant quasiment tous les wikipédiens, dont aucun d’entre eux n’est jamais satisfait du projet WP (parfois même très révolté de ses pratiques mafieuses), s’en vont voir ailleurs. Mais ils partent toujours trop tard, ils se sont beaucoup trop accoutumés à assimiler passivement ce que les autres wikipédiens (qui rappelons-le ne sont jamais des experts) leur avaient proposé comme articles soi-disant neutres mais sourçant leurs articles d’après tout ce que leur propose la pensée la plus commune ; ainsi, se fiant toujours aux sources choisies par Wikipedia, chez tous ces wikipédiens addicts, l’esprit critique, qu’ils pensent avoir aiguisé, s’est amenuisé. Ils se sont gavés d’informations plus ou moins déformées, parfois très exagérées quand ce n’est pas totalement fausses, et ont acquis un mode de pensée conforme au plus grand dénominateur commun, sans aucune originalité. Trop de jeunes encore (et même d’« adultes non jeunes ») préfèrent lire wikipedia que s’instruire dans de bons livres, visiter les meilleurs sites internet, écouter les meilleures émissions de radio ou de télévision. Bon, c’est pas l’tout, y a-t-il un réalisateur dans la salle ? Woody Allen, t’es dispo en ce moment ?

Euh… je crois que j’ai abusé de mon droit de parole.

Claude MARIOTTI, 19/12/2014, ce blog

Publié dans Analyses | 16 commentaires

Utiliser Google sans les résultats parasites de Wikipédia

J’ai découvert tardivement AdBlock qui permet de se débarrasser de cette maudite publicité qui pourrit le web et du coup j’ai eu une très forte envie de voir disparaitre ces liens Wikipédia qui polluent toute recherche Google. J’ai trouvé cette procédure pour Internet Explorer :

Aller sur cette page : http://www.enhanceie.com/ie/searchbuilder.asp

A l’étape 3 saisir : https://www.google.fr/search?q=TEST+-wikipedia+-wiktionary

A l’étape 4 saisir : Google

Cliquer sur Install, puis « En faire mon moteur de recherche par défaut », puis Ajouter.

Saisir enfin les mots-clés de recherche directement dans la zone d’URL de IE.

Quel plaisir de partager la connaissance !

Publié dans Internet | 7 commentaires

Wikipédia, une pseudo-encyclopédie faite par des ignorants ?

J’ai bien l’idée de quelques articles pour ce blog mais j’ai aussi bien mieux à faire avec mes propres projets. Cependant je suis tombé ce matin sur un paragraphe très suspect pour quiconque ayant quelques connaissances sur les abeilles, j’ai vérifié et bien sûr ce qui est affirmé avec aplomb et sans source dans la pseudo-encyclopédie en ligne est une idiotie.

Pierre Augustin Boissier de Sauvages. Observations sur l’origine du miel. Nîmes, Gaude, 1763. Il y défend des théories très curieuses sur l’origine du miel, par exemple que les abeilles ne puisent pas seulement dans le nectar des fleurs, mais aussi dans le miélat (petites gouttes sur les feuilles) fabriqué par les pucerons.

Pourtant une recherche Google me donne en 15 secondes :

Le miellat par les abeilles. (Syndicat des Apiculteurs de Mulhouse et Environs) Quand le miellat n’est pas récolté par les fourmis, ce sont les abeilles qui s’en chargent en le récupérant sur les arbres. Elles le régurgitent ensuite pour former une substance similaire au miel, mais moins liquide et aux saveurs plus prononcées… que l’on appelle miellat également ! Le miellat est un produit de la ruche moins abondant que le miel classique, car sa production dépend des conditions climatiques. La récolte du miellat n’est donc pas régulière.

Mais les wikipédiens ont une réponse joker : « Vous avez trouvé une erreur ? Ne vous plaignez pas, c’est de votre faute car il vous suffit de la corriger ! ». Certes, et pour tous ceux qui ne connaissent pas l’info ? Ils n’ont qu’à utiliser une source d’information fiable.

Publié dans Observations | 7 commentaires

Pauvre Wikipédia ! Une belle façade, mais derrière…

Un commentaire posté sur ce site le 28/11/2014. Mais pourquoi certains comprennent-ils en un jour ce que d’autres mettent des années à théoriser ? #soupir


Hier, je suis allé sur Wikipédia comme j’en ai l’habitude et j’ai découvert qu’un lien avait été mis vers une page de mon site perso. Plutôt content, je me suis aperçu par la même occasion que d’autres liens (au moins 3) sur un autre article qui m’intéressait ne menaient à rien ou à n’importe quoi sans vouloir être méchant. J’ai donc franchi… la porte. Une fois inscrit j’ai naïvement signalé le problème et proposé de moi-même un lien sur le sujet vers mon site. Que n’avais-je pas fait là !!! Dans les minutes qui suivirent les 3 articles avaient disparus bien sûr, mais le mien avec ! Comme je cherchais une explication j’eu droit à un gentil rappel. J’avais été pris pour un blogueur en mal de connexions. J’ai alors expliqué mon cas en public sur le Bistrot où un gentil membre a bien voulu penser que j’étais de bonne foi et m’a immédiatement indiqué le « chemin à suivre ». En résumé, participer c’est répéter ce que les autres disent ailleurs. Si c’est ça, informer, je ne vois pas l’intérêt. Je m’en suis ouvert personnellement a un membre en lui expliquant mon ressenti. Recommandations multiples qui ressemblent à des versets. Propos, toujours les mêmes qui se résument à faites comme tout le monde. Je me suis alors dit : on se croirait dans le film « la Firme » et j’ai tapé Wikipédia, une secte ? Je suis tombé sur Wikibuster. Tout ce que j’y ai lu m’a conforté dans mon opinion. Pauvre Wikipédia ! Une belle façade, mais derrière…

Garcia, ce blog, 28/11/2014

Publié dans Témoignages | Un commentaire

La pseudo-encyclopédie Wikipédia à la droite de la droite ?

Voici un commentaire très intéressant publié aujourd’hui sur ce blog.


Laurence : Je pense qu’il est du devoir des Admins de limiter les contenus. C’est leur rôle de superviser les sites donc les utilisateurs ne devraient pas se plaindre quand ils font leur travail correctement.

Luc Nemeth : Bonjour. Laurence nous prend pour des pommes… La pseudo-encyclopédie wikipédia est tenue en mains -et solidement- par des gens dont l’idéologie (de soi-disant neutralité) se situe très à la droite, de la droite. Pas plus tard qu’aujourd’hui j’en ai eu l’illustration car je voulais voir ce qu’ils racontaient à propos de la maison d’éditions négationniste « La Vieille Taupe », connue pour avoir édité Faurisson. Comme on peut s’y attendre ils commencent par fourvoyer le lecteur du côté de la… librairie, « La Vieille Taupe », ce qui permet, par glissement, de le tirer par la manche du côté de mai 68, qui se voit soudain amalgamé au négationnisme. Mais c’est peut être en page Discussion, de cette notice, que j’ai eu la plus grande surprise, avec ce commentaire, que je cite en entier :

Quelques imprécisions notables dans les premières versions de cet article, notamment l’inclusion implicite de Robert Faurisson dans la mouvance d’extrême-droite (cf. « l’extrême droite négationniste la plus radicale, incarnée notamment par l’antisémite provocateur et mythomane Robert Faurisson ». Cette formulation prête à sourire, car en dehors de ses idées disons « controversées » (passons…), M. Faurisson a toujours été connu, dans le microcosme politico-médiatique français, comme ayant une sensibilité plutôt marquée à gauche, comme une frange non négligeable de révisionnistes/négationnistes (songeons par exemple à Paul Rassinier ou justement à Pierre Guillaume). En ceci, M. Faurisson se distingue d’ailleurs notablement de son neveu Philippe Schleiter (non connu comme professant des idées révisionnistes) qui, pour sa part, fut un temps le chef de file de la branche jeunesse du Mouvement national républicain de Bruno Mégret, après la création de cette formation en 1999. D’après ce que l’on peut en savoir, M. Faurisson quant à lui semble s’être toujours tenu à l’écart des mouvements politiques classiques, et notamment de ceux de droite ou d’extrême-droite, lesquels partis ou mouvements en ont d’ailleurs toujours fait autant à son égard… Hégésippe | ±Θ± 29 août 2005 à 19:59 (CEST)

Faut-il répondre à ce petit-merdeux ?
Peut-on vraiment laisser ses sornettes sans réponse ?
Il suffira ici de rappeler que Faurisson, dont il se voit déjà faire oublier l’appartenance à l’extrême-droite, était un collaborateur de la revue des nazillons, « Défense de l’Occident ».

Cordialement.

Publié dans Analyses | 5 commentaires

Wikipédia, l’encyclopédie libre prise en otage ?

Les wikipédiens croient dur comme fer que Wikipédia n’appartient à personne ou appartient à tout le monde, que Wikimedia qui a créé le site n’est là que pour leur permettre de travailler bénévolement pour l’humanité. Nous autres sur Wikibuster avons une autre interprétation du modèle, nous pensons que Wikimedia Inc. exploite ces gens en les faisant travailler gratuitement, comme certaines organisations religieuses sectaires bien connues.

Il y a quelques années aux Etats-Unis on avait assisté à un blackout du site à des fins politiques pour s’opposer à un projet de loi anti-piratage, la connaissance en accès libre ce jour-là n’était plus accessible, et cela pour servir des intérêts partisans. Wikimedia a mis en place le plus formidable site web de la courte histoire de l’Internet, et c’est un site de pillage massif. Aujourd’hui l’organisation « commoniste » a bien l’intention de profiter de cet atout extraordinaire pour s’enrichir à la hauteur de l’audience sans pareil du site et elle le montre très ostensiblement en placardant un message d’une lourdeur et d’une grossièreté que personne n’aurait pu imaginer il y a encore un an.

Nous sommes donc prévenus, il faudra qu’en moyenne chacun d’entre nous lâche 2 euros pour que l’ogre s’apaise. Alors Wikipédia, est-ce à présent l’encyclopédie libre mais prise en otage ?


CHERS LECTEURS DE WIKIPÉDIA :

Afin de préserver notre indépendance, nous ne diffuserons jamais de publicités. Nous ne recevons aucune subvention publique. Nous survivons grâce aux dons, d’une valeur moyenne de 10 €. Le moment est venu de faire appel à vous. Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en une heure. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts d’un des 5 plus grands sites web : serveurs, personnel et programmes. Wikipédia est quelque chose de particulier : c’est comme une bibliothèque ou un parc public où nous pouvons tous nous rendre pour réfléchir et apprendre. Si Wikipédia vous est utile, prenez une minute afin de le garder en ligne et sans publicité pour encore une autre année.

Merci.

Publié dans Analyses | 41 commentaires

Wikipédia c’est une simple meute gouvernée par des rapports de force

On trouve parfois des dialogues sur le Bistro de Wikipédia qui disent les choses comme elles sont, doit-on comprendre que le dernier acte de la Ferme des animaux de Wikipédia est près d’être joué, la mafia de l’encyclopédie libre affichant sans complexe ses prérogatives en public, le moment où les cochons discutant avec les hommes il n’est plus vraiment possible de distinguer les cochons des hommes ?


Les limites de Wikipédia, ah bon ?

Scoopfinder : Hello, Je ne sais pas qui c’est, mais pour ceux qui ont suivi les événements récents et nombres rameutages démarchages inappropriés pour sauver une théorie qui n’est, à ce jour, « pas reconnue par une communauté scientifique spécialisée » et dont les sources secondaires fiables sont faibles. Quoiqu’il en soit, cet article retrace assez bien les événements et donne une version plutôt Wikipédienne de la chose. Pleins de procédures, des critères d’admissibilités, des critères pour l’acceptation des sources, règles et recommandations concernant le respect d’autrui, … Est-ce que tout cela est trop complexe pour les auteurs d’une théorie qui devrait changer le modèle monétaire de nos sociétés ? Si oui, qu’en est-il de l’utilisateur lambda ? Bref, une petite réflexion en l’air, pas un appel au débât. Je pense qu’on en est tous conscient, mais comme le dis si bien Notification Authueil : « Le projet, lancé en 2001, fonctionne et c’est grâce à cette communauté et aux procédures mises en place. Oui, c’est parfois compliqué, mais c’est absolument nécessaire si l’on veut construire quelque chose d’aussi complexe que Wikipédia ».

XIIIfromTOKYO : Il y a surtout une grosse incompréhension du système.Il n’y a que 11 règles qui ont une certaines valeur, le reste ce sont des recommandations qui « ne peuvent pas être opposées à un contributeur s’il ne les respecte pas ». Le « truc » consistant pour les anciens à faire passer des sondages, discussions de bistro, et autres recommandation, pour des règles d’or auprès des nouveaux, des IP, et des publicitaires (avec les risques légaux que cela entraine). Wikipédia n’est donc pas une bureaucratie, c’est une simple meute gouvernée par des rapports de force.

Cangadoba : Pour être plus précis, 11 règles et 5 PF….

Nicophil : Pour le péon, je vous assure que ça a toutes les apparences d’une bureaucratie. Mais une bureaucratie non pas stalinienne (organisation hiérarchique centralisée) mais kafkaïenne (par manque d’organisation rationnelle).Wikipédia est désorganisée et toute tentative de l’organiser est considérée a priori comme tentative de désorganisation.

Hcrepin : On peut pas franchement dire que certains ont fait dans la dentelle non plus sur le sujet. Surtout qu’en matière d’admissibilité, on pourrait tout aussi bien effacer la majorité des économistes actuels vu la débâcle de ces dernières années. Je pense que ceux qui ont fait la demande de suppression auraient quand même dû prendre des précautions et j’espère que les données principales ont quand même été reversées dans des articles de base lors de la suppression? C’est clair qu’il y a parfois de la sauvagerie surtout quand on tombe sur des chiens de garde.

Le Bistro, 20/10/2014

Publié dans Observations | 23 commentaires